dimanche 1 mars 2015

Effarant ! Il doit détruire 100kg de nourriture chaque jour !


Ce sont des tomates. Des kilos et des kilos de tomates comestibles, passées à la broyeuses sous nos yeux. Cette vidéo a été prise dans le sud de la France en février 2015. Selon la personne qui l’a publiée, ce spectacle est tristement quotidien. Témoignage.


Selon les chiffres officiels, en France, plus de 7 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au long de la chaîne de production/vente/consommation chaque année. Si une part importante de ce gaspillage provient des déchets alimentaires des ménages, une part tout aussi importante vient des invendus jetés par les supermarchés. Mais difficile de mettre une image sur un chiffre. La destruction des denrées alimentaires est un sujet tabou et il n’existe pratiquement aucune scène filmée de ces opérations de destruction pourtant quotidiennes. Jusqu’à aujourd’hui.



C’est avec une profonde tristesse et beaucoup de crainte que Jean-Marc (nom d’emprunt), travailleur dans la grande distribution, nous a contacté cette semaine avec un message simple : « Le gâchis, y’en a marre. Il faut que cela s’arrête ! » accompagné de cette vidéo où on peut le voir passer à la broyeuse des dizaines de kilos de tomates, sous ordre d’un supérieur. Pourquoi un tel gâchis ? Nous avons voulu en savoir plus et Jean-Marc s’est livré à nous.

Jean-Marc travaille depuis plus de dix ans pour une grande chaîne de supermarchés dont il préfère conserver le nom pour sa sécurité. Selon ses dires, la tendance est au licenciement dans l’entreprise et il craint pour son avenir. Cependant, la charge psychologique était trop lourde pour ses épaules. En tant que responsable de rayon, Jean-Marc est chargé de faire « disparaître » de la marchandise proche de la date limite de consommation, mais toujours consommable. En moyenne, c’est un caddie de 100kg qui part « à la casse » chaque jour, nous précise-t-il.


« Cette vidéo n’est qu’un petit échantillon, car il faut s’imaginer que chaque jour le rayon fruit et légumes « casse » en moyenne pour 200€ de produits, soit environ un peu moins de 100kg de fruits & légumes. » nous affirme-t-il. Même tarif pour la viande sous barquette jetée au broyeur alors qu’il reste jusqu’à 2 jours pour la consommer. Par an, on demande à Jean-Marc de détruire des dizaines de tonnes de produits consommables. Conscient des enjeux environnementaux, du gaspillage colossal mais aussi du nombre important de gens ayant faim, Jean-Marc cède sous le poids des remords. Il nous explique en effet qu’il n’avait pas le choix. Les ordres sont clairs. « Il faut obéir ou prendre la porte » nous suggère-t-il.

S’il est vrai que certains produits sont effectivement impropres à la consommation, il précise que la majorité reste dans les dates légales de consommation, assez pour être distribué à des associations. Ce serait donc une volonté du grand magasin de ne pas en faire profiter les autres. Beaucoup d’aliments sont également détruits en raison de critères de beauté. Les employés ne peuvent évidemment pas se fournir des fruits et légumes abimés. Ceux-ci terminent à la broyeuse, avec le reste, selon lui.

« Je trouve assez dur psychologiquement d’être confronté à ce gâchis monstre tout les jours. » nous exprime Jean-Marc dans une lettre. « Comment peut on accepter, en tant qu’employé, en ayant parfois l’obligation de faire des sacrifices pour pouvoir diversifier sa propre alimentation, de devoir jeter des fruits, des légumes, des yaourts ou des barquettes de viandes qui sont encore consommables alors qu’on pourrait très bien les brader, les donner aux employés ou fournir des associations ? C’est incompréhensible ! » On ne pourra pas le contredire. Ce type de pratique va à contre-courant des mentalités et même des décisions gouvernementales.

Rappelons que le ministère délégué à l’Agroalimentaire a lancé en 2013 un pacte « Anti gaspi » avec pour objectif est de réduire de moitié le gaspillage alimentaire en France d’ici à 2025. Le plus gros de l’action consiste à pousser les consommateurs à moins gaspiller. Mais est-ce bien raisonnable si en amont, à l’abri des regards, certains supermarchés continuent de détruire à tour de bras des tonnes de nourriture ? Jean-Marc souhaite aujourd’hui que son histoire soit partagée partout en France, qu’on en parle jusqu’à réveiller le monde politique sur ces pratiques inqualifiables.



Jean-Marc conclut son message par ces mots : « Quand on connait les moyens énormes mis en place pour pouvoir produire des fruits, des légumes, ou bien l’abattage « en série » pour la viande, voir tout ça partir à la poubelle comme une vulgaire poussière indésirable est profondément consternant. Parfois, chez moi, je suis en colère en pensant à ceux qui ont des familles à nourrir et pour qui ce gâchis représenterait une mine d’or. Peut-être que si les gens qui dictent ces règles étaient un peu plus conscients de leur erreur, peut-être pourrions-nous faire l’économie de cet effroyable gâchis. » Reste à espérer que le monde politique prenne en main ce dossier pour imposer des réglementations strictes sur la manière de détruire les denrées alimentaires. Dans les idées étudiées par les associations on trouve : imposer un rabais automatique des produits qui approchent la DLC; imposer une mise à disposition facultative aux associations; interdire la destruction avant DLC (date limite de consommation). D’ici là, Jean-Marc compte sur nous pour faire entendre son histoire.


NB : C’est devant une telle information qu’on peut aisément imaginer les dégâts que ferait une loi de type « secrets d’affaires » si elle était votée. Quant aux déchets plastiques, ces images donnent une fois de plus raison aux magasins sans emballage qui fleurissent partout en France !


20 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. , trop de fautes de grammaire , j'ai effacé

    je reprends,
    ce scandale me fait penser au bolchévisme, quand les huifs ont affamépar million, les peuples
    ces grandes surfaces appartiennent a leclerc carrefour, et petits market, pour tromper le client , vérifiez tous les noms des grandes surfaces,
    on retombe dans l'horruer bolchévique
    lisez le secret d'hermès pour en savoir plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le gâchis alimentaire est un problème mondial, il n'est pas réservé à une enseigne et encore moins à une catégorie de personne. Les pauvres gâchent aussi parfois même sans s'en rendre compte:

      http://www.last-video.com/une-femme-na-pas-assez-dargent-pour-manger-mais-jette-de-la-nourriture

      Après, on veut nous faire croire qu'il n'y a pas assez de ressources pour nourrir tout le monde. Rien que cet enseigne gaspille plus de 2 tonnes de nourriture par mois. Tu imagine à l'échelle du pays? de l'Europe?

      Supprimer
    2. oui bien sûr, qu'il ya gaspillage,mais pourquoi, on crée des lois pour interdire d'aider tout humain, "SDF"
      ,

      Supprimer
  3. Non seulement des lois sont créées pour interdire d'aider les humains lorsque ceux ci sont pauvres mais aussi pour les punir lorsqu'ils essayent de récupérer de la nourriture jetée aux ordures.
    Dernièrement trois jeunes sdf ont été jugés pour avoir récupérés de la nourriture dans une benne intermarché, la peine encourue pouvait aller jusqu'à sept ans de prison et 100 000 euros d'amende.

    http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/que-risque-t-on-a-recuperer-de-la-nourriture-dans-les-poubelles_814943.html

    Aujourd'hui, la société du profit capitaliste, n'a plus besoin d'autant d'esclaves pour travailler comme au temps de l'industrialisation en début de siècle.
    Comme tout est basé sur l'argent dans notre société, les êtres humains se retrouvants sans emploi et donc sans argent sont laissés pour compte et doivent essayer de subsister par eux-mêmes comme ils le peuvent, ils deviennent des bouches à nourrir inutiles et les riches souhaitent carrément leur mort.

    Voici un petit doc assez éloquant sur ce sujet:

    L'ile aux fleurs

    https://www.youtube.com/watch?v=VlN9Dz4QzKM

    ILS ONT REMPLACES DIEU PAR L'ARGENT ET LA MORALE PAR LE PROFIT...

    RépondreSupprimer
  4. religion satanique
    je remets ton lien, un mondelibre, c'est par toi que je l'ai découvert, il est d'actualité plus que jamais, bon ca fout le cafard , pour un dimanche, mais le temps presse "l'aurore rouge"

    https://www.youtube.com/watch?v=-IznWCb_6zE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus rapide à lire:

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/12/les-protocoles-de-toronto-laurore-rouge.html

      Supprimer
  5. Ca fait longtemps que ce protocole de Toronto est mon livre (après la bible) (plutôt en parallèle) de chevet, et que je me tue à vouloir que les gens le lisent, tout est la.
    Et surtout de grâce les détracteurs, ne venez pas dire la phrase magique, qui dit que c'est un faux.
    Par défaut, admettons que c’est un faux, du coup, y a quelqu’un qui la lue, et c’est dit en lui-même, c’est une cristi de bonne idée… on va faire cela exactement comme ca… car toute est la, dans son intégralité dans le monde d’aujourd’hui et de l’évolution de son parcourt si on se donne la peine un temps soit peut d’y jeté un coup d’œil.
    C’est un peu a cause de cela que je ne crois pas a la Russie comme des sauveurs, ou qui que ce soit d’autre par ailleurs, a part peut être l’effet Chavez et ces parallèles de l’Amérique central.

    Encore la, j’ai une retenue, car il y a encore des zones d’ombre!

    RépondreSupprimer
  6. Et aussi j'oubliait le témoignage de Svali qui
    amène beaucoup d'eau au moulin...

    RépondreSupprimer
  7. Dans un temps indéterminé je veux faire un montage vidéo sur le protocole de Toronto avec des exemples notoires de ce qui est accomplis et de ce qui semble être sur le chemin de s'accomplir ....
    Fawkes, si tu est partant par échange d'information je suis partant n'importe quand......

    RépondreSupprimer
  8. En passant c’est lui aussi qui a révéler les tenants du projet blue beam (serge monaste) un gars de chez nous ici au Québec encore une fois mort de façon bizarre comme tant d'autres.

    RépondreSupprimer
  9. Ce sont les filières qu'il faudrait revoir totalement. Les producteurs eux-même jettent énormément de nourriture, agriculteurs, pêcheurs.
    C'est énorme le gaspillage dès le départ et ensuite tout au long des réseaux de distribution jusqu'aux consommateurs qui eux aussi jettent.

    RépondreSupprimer
  10. HS

    3 documentalistes travaillant sur un documentaire visant à démontrer l'implication des EU dans le 911 meurent en l'espace de 2 jours aux Etats-Unis, source sûre, traduction rapide:http://www.elespectador.com/noticias/elmundo/mueren-tres-periodistas-preparaban-documental-sobre-el-articulo-546520

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Problème, Réaction, Solution...

      Supprimer
    2. 3 journalistes américains sont bien morts en l'espace de 24H mais cette histoire de reportage sur le 11 Septembre, c'est de l'intox, ça vient de whatdoesitmean:

      http://www.whatdoesitmean.com/index1838.htm

      C'est du Cointelpro...de la désinfo:

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/01/what-does-it-mean-et-la-desinformation.html

      Donc oui, ils sont morts mais pas sûr qu'il y ait une relation entre leur mort et s'il y en a une, rien n'indique qu'il y ait un rapport avec le 11 Septembre.

      Supprimer
    3. Ok... Sorry, cela reste facile d'analyser la propagande, mais pour la contre-propagande, là ça se gâte !

      Supprimer
    4. En fait, entre propagande, contre-propagande, désinformation délibérée et information inventée, on ne s'en sort plus ! C'est bien difficile d'accéder à la vérité avec leur société parfaitement huilée, même pour des vérités positives...

      Supprimer
    5. Je sais bien, et ce n'est pas un hasard. Le fait de multiplier les fausses informations sur certains médias dit alternatifs (en fait vitrines de la CIA ou divers désinformateurs sévissent) permet à la fois d'intoxiquer les gens mais aussi de les faire douter de l'ensemble des médias non alignés.

      Un site satirique comme worldnewsdailyreport, dont beaucoup de gens ne se rendent même pas compte que c'est un hoax, réunis près de 50 000 visiteurs par jour...

      Au final, on se retrouve dans la situation ou même les médias de masse se font avoir:

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/02/les-medias-se-font-hoaxer-tous-en-coeur.html

      Supprimer
  11. Il faut changer les mentalités et ce système basé sur la sur-consommation qui provoque ce genre de problème! Il faut aussi sortir de la logique du fric à tout prix et redistribuer ces restants de nourritures à des associations.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog