vendredi 13 mars 2015

Les fonctionnaires de la Santé publique le SAVENT : les personnes récemment vaccinées propagent les maladies


Communiqué de presse : Globe Newswire, 3 mars 2015.

Washington DC, 3 mars 2015 (GLOBE NEWSWIRE) – Les médecins, ainsi que les responsables de la Santé publique savent que les personnes récemment vaccinées peuvent propager la maladie et que le contact avec des personnes immunodéprimées peut être particulièrement dangereux.

A titre d’exemple, le Guide des Patients John Hopkins avertit les personnes immunodéprimées « d’éviter tout contact avec les enfants qui sont récemment vaccinés ». Le Guide  précise également : «  Demandez à vos amis et aux membres de votre famille qui sont malades ou qui ont récemment reçu un vaccin vivant ( varicelle, rougeole , rubéole, grippe intranasale, polio ou variole de ne pas vous rendre visite. » [1]



 Sur le site web de l’hôpital St Jude, on peut lire un avertissement qui veut faire comprendre que certaines visites ne sont pas autorisées, notamment celles qui concernent les enfants qui suivent un traitement contre le cancer, s’ils ont reçu des vaccins oraux contre la polio ou des vaccins contre la variole depuis 4 semaines, s’ils ont reçu le vaccin nasal contre la grippe depuis une semaine, ou s’ils présentent des éruptions cutanées après avoir reçu le vaccin contre la varicelle ou le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) [2]

« La communauté de Santé publique veut blâmer les enfants non vaccinés pour l’épidémie de rougeole qui s’est produite à Disneyland, mais la maladie aurait tout aussi bien avoir été communiquée par contact avec une personne récemment vaccinée », déclare Sally Fallon Morell, Présidente de la Fondation Weston A. Price. Cette Fondation veut favoriser une alimentation saine, un mode de vie non toxique, ainsi qu’une liberté de choix pour les parents et les enfants. Il existe des preuves qui montrent que les personnes récemment vaccinées devraient être mises en quarantaine afin de protéger le public. »

Des preuves scientifiques démontrent que les individus vaccinés avec des vaccins à virus vivants tels que le ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole), le rotavirus, la varicelle, le zona, et la grippe peuvent excréter le virus pendant plusieurs semaines ou mois et infecter les vaccinés comme les non vaccinés. [3,4,5,6,7,8,9,10,11,12]

En outre, les sujets vaccinés peuvent véhiculer la maladie à partir d’un fond de gorge et infecter d’autres personnes tout en ne présentant aucun symptôme de maladie. [13,14,15]

Tant les personnes vaccinées que les personnes non vaccinées sont à risque par rapport à celles qui ont été récemment vaccinées. L’échec vaccinal est plus répandu que l’on croit. L’immunité induite par le vaccin n’est pas permanente et de récentes épidémies comme celles de la coqueluche, des oreillons, et de la rougeole se sont produites dans des populations complètement vaccinées. [16, 17] Les personnes qui ont reçu le vaccin contre la grippe deviennent plus sensibles à des infections après des injections répétées. [18,19]

Des adultes ont contracté la polio à partir de nourrissons récemment vaccinés. Un père de Staten Island a fini dans un fauteuil roulant après avoir contracté la polio en changeant les couches de sa fille. Il a reçu une indemnisation de 22,5 millions de dollars en 2009. [20, 21]

«L’échec des vaccins, ainsi que la non reconnaissance que les vaccins à virus vivants peuvent répandre la maladie ont contribué à produire une augmentation des épidémies et des maladies infectieuses aussi bien chez les vaccinés que chez les non vaccinés. » déclare Leslie Manookian, réalisatrice du documentaire « The Greater Good »

« Le CDC se devrait d’avertir les médecins qui administrent des vaccins qu’ils doivent informer leurs patients au sujet des risques que posent pour leur entourage les personnes qui ont été récemment vaccinées.»

Selon la Fondation Weston A. Price, la meilleure protection contre les maladies infectieuses est un système immunitaire sain, soutenu par des quantités adéquates de vitamine A et C. Les enfants bien nourris se remettent facilement de maladies infectieuses et souffrent rarement de complications.

Le nombre des décès par rougeole est tombé de 7.575 en 1920 (parfois 10.000 par an au cours de certaines années vers 1910) à une moyenne de 432 chaque année de 1958 – 1962. [22] Le vaccin a été introduit en 1963. Entre 2005 et 2014 il n’y a eu aucun décès par rougeole aux Etats-Unis et 108 décès rapportés à la suite du vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole). [23]

Références :

3. Outbreak of Measles Among Persons With Prior Evidence of Immunity, New York City, 2011http://cid.oxfordjournals.org/content/early/2014/02/27/cid.ciu105
4. Detection of Measles Virus RNA in Urine Specimens from Vaccine Recipients http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7494055
5. Comparison of the Safety, Vaccine Virus Shedding and Immunogenicity of Influenza Virus Vaccine, Trivalent, Types A and B, Live Cold-Adapted, Administered to Human Immunodeficiency Virus (HIV)-Infected and Non-HIV Infected Adultshttp://jid.oxfordjournals.org/content/181/2/725.full
6. Sibling Transmission of Vaccine-Derived Rotavirus (RotaTeq) Associated with Rotavirus Gastroenteritishttp://pediatrics.aappublications.org/content/125/2/e438
8. Engineering attenuated virus vaccines by controlling replication fidelity http://www.nature.com/nm/journal/v14/n2/abs/nm1726.html
9. CASE OF VACCINE-ASSOCIATED MEASLES FIVE WEEKS POST-IMMUNISATION, BRITISH COLUMBIA, CANADA, OCTOBER 2013http://www.eurosurveillance.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=20649
10.The Safety Profile of Varicella Vaccine: A 10-Year Reviewhttp://jid.oxfordjournals.org/content/197/Supplement_2/S165.full
11. Comparison of Shedding Characteristics of Seasonal Influenza Virus (Sub)Types and Influenza A(H1N1)pdm09; Germany, 2007-2011http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0051653
12.Epigenetics of Host-Pathogen Interactions: The Road Ahead and the Road Behind http://journals.plos.org/plospathogens/article?id=10.1371/journal.ppat.1003007
13.Animal Models for Influenza Virus Pathogenesis and Transmissionhttp://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3063653/
14. Acellular pertussis vaccines protect against disease but fail to prevent infection and transmission in a nonhuman primate modehttp://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24277828
15.Study Finds Parents Can Pass Whooping Cough to Babieshttp://www.nytimes.com/2007/04/03/health/03coug.html?_r=0
18. Impact of Repeated Vaccination on Vaccine Effectiveness Against Influenza A(H3N2) and B During 8 Seasonshttp://cid.oxfordjournals.org/content/early/2014/09/29/cid.ciu680.full

CONTACT: Kim Hartke, 703-860-2711703-860-2711,press@westonaprice.org Leslie Manookian, 208-721-2135208-721-2135,leslie@greatergoodmovie.org

Communiqué de presse émis par la Weston A. Price Foundation

Source: CNBC.com

Pathétique cri d’alarme du Pr DELONG, virologue, immunologue, Université de Toledo (U.S.A.)
Les personnes récemment vaccinées propagent les maladies
L’histoire de la médecine est remplie de folies. La dernière en date est la vaccination à VIRUS VIVANTS. Cette aberration à elle seule est susceptible d’avoir fait plus de mal que toutes les folies que la médecine a connues au cours de son histoire. Les vaccins à virus vivants, porteurs de virus infectieux, sont dangereux (p.95)

Ils peuvent causer :

Des aberrations chromosomiques,

Des mutations,

Ils peuvent provoquer des cancers, des malformations.

Les virus peuvent retrouver leur virulence.

Ils peuvent provoquer l’apparition de nouvelles maladies,

Les vaccins à virus vivants peuvent favoriser la rupture du délicat équilibre des virus sur les plans écologique et épidémiologique (p.22, 28)

Tous ces risques sont connus depuis des années.

En France, le Pr. Tissot avait déjà lancé une sévère mise en garde : « Il ne faut pas, sous aucun prétexte, se laisser inoculer un virus vivant même atténué, ni un sérum, ni aucun produit provenant d’êtres vivants. » (V.A., N°32, Mars-Avril 1996.)


Traduction: Initiative citoyenne

18 commentaires:

  1. ça m'étonne qu'un site comme CNBC ait relayé un tel article, c'est du lourd.

    RépondreSupprimer
  2. Juste pour l'info, le lien final d'Initiative Citoyenne n'est pas le bon: http://www.initiativecitoyenne.be/2015/03/les-personnes-recemment-vaccinees-propagent-les-maladies.html

    RépondreSupprimer
  3. CNBC disclaimer

    Editor’s Note
    This is one of numerous press releases distributed by Globe
    Newswire. CNBC carries material from several press release distributors as a service to our readers. (You can find them here ... http://www.cnbc.com/id/1000002....

    These press releases do not reflect original reporting by or the editorial judgment of CNBC.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://scienceblogs.com/insolence/2015/03/05/cnbc-publishes-an-antivaccine-press-release/

      CNBC publishes an antivaccine press release from the Weston A. Price Foundation and Leslie Manookian

      (1) it looks like a real news story if you don’t look at it that closely (which most readers don’t) and (2) it spreads antivaccine nonsense. In this case, it’s a press release from the Weston A. Price Foundation that popped up on CNBC’s Globe Newswire entitled Public Health Officials Know: Recently Vaccinated Individuals Spread Disease that’s led people to question Why Is CNBC Posting Anti-Vaccination Propaganda? It appears on a web page in such a way that it looks like a legitimate story. A reader has to scroll all the way down to the very end of the story, with the contacts buried even beyond all the references:

      CONTACT: Kim Hartke, 703-860-2711703-860-2711, press@westonaprice.org Leslie Manookian, 208-721-2135 208-721-2135, leslie@greatergoodmovie.org

      Supprimer
    2. Oui, j'avais bien compris que l'article n'était pas rédigé par CNBC mais quand même, ils l'ont publié et l'article reste en ligne. C'est étonnant de leur part. Après, forcément il y en aura qui diront que c'est du "antivaccine nonsense", ça les regardent. On connait la musique.

      Supprimer
    3. 1. Aucune "doctor" vous dirait qu'une vaccin est efficace a 100%

      2. les vaccins ont une delai qui peut etre jusqua TROIS semaines ..... ca veut dire que quelqu'un qui a recu une vaccin et tombe malade dans les trois semaines qui suivre etait soit deja infectee ou a attraper l'infection avant que le vaccin a commence a fonctioneer.

      Supprimer
    4. Comment explique tu ça?

      Épidémie de coqueluche dans un lycée américain tous les étudiants touchés étaient vaccinés !

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/12/epidemie-de-coqueluche-dans-un-lycee.html

      Supprimer
  4. 1. Il existe deux principaux types de vaccins : Les vaccins anti-coquelucheux à germes entiers : ils sont constitués du germe entier de Bordetella pertussis, bactérie responsable de la coqueluche, qui a été inactivée à la chaleur ou chimiquement. Ces vaccins ont une efficacité de 95 % après trois injections

    efficace a 95% APRES trois injections.

    2. Children get a booster shot at age 11-12, but the new outbreak indicates that the effectiveness of the booster may not last very long. The dramatic increase in whooping cough this year also suggests that the bacterium that causes it, Bordetella pertussis, is mutating to make the vaccine less effective.

    le bacterie responsable de coqueluche a devenu resistant puisque il a évoluait.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Coqueluche

    http://genome.fieldofscience.com/2012/07/anti-vaccination-propagandists-help.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le cas de la coqueluche, une étude néerlandaise a montré que la coqueluche avait muté et était devenue plus virulente à la suite de la vaccination. Cela expliquerait pourquoi les foyers de la maladie sont en hausse.

      Une autre étude publiée dans le journal Infection Control Today admet que la stratégie vaccinale n’a « pas complètement éradiqué les souches de la bactérie », mais a plutôt conduit à « une augmentation de la diversité », ce qui signifie des souches plus meurtrières, plus virulentes et peut-être plus contagieuses.

      Extrait de l'article plus haut.

      Comme quoi, là aussi, la vaccination a elle même crée cette problématique.

      Voici également les stats de la moyenne annuelle de mortalité d'enfants de moins de 15 ans en Angleterre qui montre que l'introduction de la vaccination a eu un effet anecdotique sur le nombre de cas qui étaient en baisse constante:

      http://4.bp.blogspot.com/-7IeTEZ3uyAY/VQQ0kovmg3I/AAAAAAAAH8c/J9opioT5MHI/s1600/Capture.JPG

      Supprimer
    2. si le coqueluche avait etait eradique il ne pouvait muté, le faite que elle peut muté est a cause de la population non vaccinee qui laisse le bacterie responsable se repand et muter.

      Supprimer
    3. @George: Si je te comprends bien, le vaccin est efficace à 95% mais il est possible d'éradiquer la maladie en vaccinant la population à 100%.

      Je ne comprends pas comment c'est possible puisque dans le meilleur des cas, il restera 5% de cas qui seront malades même avec le vaccin et qui permettront la mutation du virus. Non? Éclaire moi stp?

      Comme la vaccination n'est efficace à 95% qu' APRÈS plusieurs injections, la population vaccinée est obligatoirement largement inférieure à 95%...

      Jeter la pierre sur la population non vaccinée c'est du lobbying à mon avis, mais ça doit être parce que je suis parano et que mon raisonnement ne tient pas la route.

      Tu remarqueras que je ne remets pas en cause le chiffre annoncé quant à l'efficacité de la vaccination (tes fameux 95%) car je ne souhaite pas prendre le temps d'examiner le protocole qui permet d'avancer un tel chiffre...

      A ma connaissance AUCUN vaccin n'est efficace à 100%. 95%, j'ai du mal à l'avaler mais bon, comme je l'ai écris, pourquoi pas.
      Même avec une efficacité à 95%, dans le monde de tes rêves où tout le monde a sa piqure, le pourcentage de la population vaccinée est obligatoirement en dessous des 90% ce qui permet la survie du virus et sa mutation.

      Donc de mon point de vue l'éradication d'un virus grâce à la vaccination est une croyance.
      Il est possible d'éradiquer un virus à propagation interhumaine, mais à mon avis certainement pas grâce à la vaccination.

      Et justement, la croyance en la vaccination peut exposer inutilement les populations trop confiantes en un procédé qui ne les protège pas autant qu'une non exposition ou qu'un contrôle efficace de la propagation et de la multiplication des germes.

      Supprimer
    4. Quote

      " Si je te comprends bien, le vaccin est efficace à 95% mais il est possible d'éradiquer la maladie en vaccinant la population à 100%.

      Je ne comprends pas comment c'est possible puisque dans le meilleur des cas, il restera 5% de cas qui seront malades même avec le vaccin et qui permettront la mutation du virus. Non? Éclaire moi stp? "

      c'est pas parce que 5% des gens vacciner reste non proteger qu'ils seront obligatoirement malade , il faut que ces 5% soit en contact avec le bacterie responsable , le plus de gens qui sont vacciner reduire la probabilite qu'ils rencontre quelqu'un qui n'est pas protegé..

      c'est pourquoi il est conseilee de se faire vacciner , pas seulement pour soit meme , mais pour ceux pour qui le vaccine n'est pas efficace (le 5%)

      il est possible que ceux qui ne sont pas vacciner ne rencontre jamais quelqu'un qui est infectee....... de meme pour ceux qui sont vacciner et sont dans le 5%.....



      il est possible que quelqu'un vacciner mais est dans le 5% de non efficacite rencontre jamais quelqu'un qui est infectee.......

      Supprimer
    5. "c'est pas parce que 5% des gens vacciner reste non proteger qu'ils seront obligatoirement malade "
      Oui, mais c'est possible pour une partie de ces gens, c'est irréfutable. Tu peux le tourner dans n'importe quel sens pour faire de la pub pour le vaccin...
      L'éradication d'un virus grâce au vaccin est une légende, je comprends que cela puisse te plaire mais c'est un postulat faux.

      D'autant plus qu'une personne vaccinée peut très bien propager des bactéries, des virus ou autres microorganismes.

      Pas besoin de tomber malade pour être porteur d'un germe pathogène à ce que je sache...

      Supprimer
    6. Je vais même pousser le bouchon encore plus loin!

      On peut même envisager que la vaccination permet la propagation des germes de façon silencieuse pas forcément avec le vaccin lui même mais avec la réaction immunitaire induite par ce dernier qui du coup est atténuée et qui ne permet pas de repérer clairement les foyers épidémiques.

      Du coup l'éradication est impossible car il est impossible de réellement circonscrire la zone contaminée.

      Supprimer
    7. Je réagis vivement à tes propos car tu parles d'éradication grâce au vaccin, c'est FAUX.

      Le laboratoire pasteur lui même explique clairement qu'il est obligé de modifier le vaccin régulièrement justement à cause des campagnes de vaccination...

      "Cette baisse d’immunité vaccinale, est rendue plus manifeste par l’absence de rappels naturels en raison de la forte diminution des contacts avec les sujets malades. C’est ainsi que l’on a observé une augmentation de l’incidence chez les adolescents et les adultes jeunes. Les changements épidémiologiques ont mis une quinzaine d’années à être acceptés ! Ils sont maintenant bien documentés et la mise sur le marché de nouveaux vaccins coquelucheux, permet enfin, d’établir de nouvelles stratégies vaccinales. Il est devenu évident qu’il est essentiel d’organiser une surveillance de la maladie afin de pouvoir la contrôler. Surveillance qui va nécessiter la standardisation des techniques de diagnostics cliniques, bactériologiques et biologiques."

      source: http://www.pasteur.fr/recherche/unites/Ptmmh/Histoire.html

      En gros, les microorganismes mutent avec ou sans vaccination...

      Jeter la pierre sur les non vaccinés est honteux car ce sont eux qui permettent les "rappels" naturels aux vaccinés à en croire cet extrait...

      Je n'ai rien contre les gens qui se vaccinent, grand bien leur fasse.

      Par contre je ne suis pas d'accord avec l'obligation de la vaccination (qui n'est le fait que d'un petit nombre de pays) et encore moins quand on montre du doigt ceux qui ne se vaccinent pas comme tu l'a fait dans tes commentaires.

      Supprimer
  5. Ce n'est peut-êtres pas sans raison ni intérêt que Rockfeller fiance l'institut Pasteur.

    RépondreSupprimer
  6. Pour en savor plus, consulter "stop mensonge" sur les jésuites, qui ne font pas parler d'eux, mais infiltrés, ,dans toute institution et pas que religieuse , ce sont les mouchards des illumninatis, très discrets, mais très puissants.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog