mercredi 1 avril 2015

3 false flags attribués aux islamistes, pourtant commandités par l'Algérie et couverts par la France



Premier cas avec l'enlèvement de 3 agents consulaires de l’ambassade de France en 1993. Une opération psychologique entièrement commanditée par l'Algérie et la France. On nous annonce pourtant au JT qu'ils ont été enlevés par des "islamistes extrémistes à Alger" et que "la police algérienne a donc marqué un point décisif face aux terroristes". Ecoutez Alain Juppé remercier hypocritement les autorités algériennes de l'époque pour leur efficacité dans cette affaire...


Faux coupables et vrais terroristes par moko21

Deuxième cas avec les attentats du RER B Saint-Michel en 1995. Cette vidéo d'archive nous indique que la France savait que le gouvernement algérien était impliqué dans les attentats et n'a jamais rien fait pour éclaircir l'affaire. Aujourd’hui encore, l'attentat est officiellement attribué au GIA. Le rôle de l'état français dans cette affaire reste flou à ce jour.



Troisième cas avec les meurtres des moines trappistes de Tibhirine en 1996. Autre fait macabre commandité par Alger. Des anciens militaires algériens expliquent qu'en soignant les maquisards islamistes, les moines exaspéraient les patrons du DRS précisément chargés d'éradiquer les insurgés. Que les autorités avaient exigé à plusieurs reprises que les moines quittent Tibhirine, sans succès. Et qu'en 1996, le général Smain Lamari, alors patron de la Direction du contre-espionnage, avait fini par se résoudre à faire enlever les moines sous couvert d'une "opération islamiste de Djamel Zitouni".Selon ces nouveaux témoins, les moines ne devaient pas être tués, mais des soupçons grandissants sur le DRS (ex "sécurité militaire") auraient finalement incité ses patrons à faire éliminer secrètement les moines. La France n'a jamais incriminé l'Algérie.


LE CRIME DE TIBHIRINE par rachida74

Avec le recul, on constate d'une part, qu'il y a 20 ans, les médias enquêtaient encore volontiers sur ce type d'affaire quitte à mouiller les hautes sphères de l'état (certaines enquêtes sont signées Canal plus hmm hmm). Aujourd'hui, ce type de démarche serait impensable. Soit ils ne commenceraient même pas ces reportages soit ils ne les diffuseraient pas. On les accuseraient de complotisme, tout simplement.

D'autre part, cela démontre que la France et l'Algérie, comme bien d'autres pays, trempent amplement dans les psy ops et autre opérations sous faux drapeaux. La stratégie de la tension a été largement utilisée ces dernières décennies et reste d'actualité à n'en pas douter.


Publié par Fawkes News

4 commentaires:

  1. Je précise que ce n'est pas la politique de la maison de balancer des hoaxs, quelque soit le jour donc vous pouvez être tranquille pour aujourd'hui aussi, ça ne m'intéresse pas ces trucs.

    Témoignage d'un ancien du Département du Renseignement et de la Sécurité (le service de renseignements algérien)

    https://www.youtube.com/watch?v=lF4pT60XC7w

    Ce sont bien eux qui ont tué les moins...rien que ça.

    RépondreSupprimer
  2. Vraiment un crime ignoble l'assassinat de ces moines .
    Que fait la CPI ? Comme d'habitude rien .

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce que ne cesse de répéter depuis des années sur son blog Islamic-Intelligence...

    http://islamic-intelligence.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. @ phil de fer, exactement, c'est ce que ne cesse de répéter As, d'intélligence islamique, les talmudo sioniste des deux rives de la méditerranée contrôlent les deux pays et pratiquement tout le maghreb, le Gia, le gspc et tous les groupes de terro qui poussent comme es champignons sont leur créations.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog