vendredi 24 avril 2015

Arnaque: Big Pharma organiserait-t-elle une pénurie de certains vaccins pour augmenter ses profits (MAJ: un document confidentiel de GSK confirme que l'Infanrix Hexa peut provoquer l'autisme )


(MAJ: Un document confidentiel de GSK confirme que l'Infanrix Hexa (vaccin incluant l'hépatite B) peut provoquer l'autisme. C'est pourtant le seul vaccin de la firme qui reste disponible pour les parents actuellement et pour au minimum l'année entière.)


Il faut savoir que depuis 2008, la situation vaccinale en France était déjà aberrante suite au retrait totalement injustifié du seul vaccin obligatoire, le DTPolio. La situation était à l'époque présentée comme temporaire et on s'attendrait à un retour du DTP à un moment ou un autre: ça n'est bien sûr jamais arrivé puisque cela n'arrangeait pas les industriels qui voyaient leurs bénéfices tripler avec les vaccins tetravalents et pentavalents. Voyant que les parents se laissaient (et se laissent toujours) berner et s’accommodent aisément de cette arnaque manifeste, Big Pharma remet le couvert 7 ans après en annonçant cette fois une pénurie simultanée des vaccins qui venaient remplacer le DTP suite soit disant à une demande accrue mondiale que ces grands spécialistes n'auraient pas vu venir. 

On apprend qu'une épidémie de coqueluche sévit également aux Etats-Unis, en Angleterre et en Australie depuis 2 ans. Et devinez quel est le seul vaccin qui reste? Le plus cher évidemment. Un avis rendu publique le 9 mars 2015 par le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) indique que La pénurie risque de durer, "sur toute l’année 2015", alors que GSK reste plus évasif sur le retour de l'Infanrix Tetra et Quinta : "Il est difficile de prévoir avec certitude une date de retour à une situation normale". Même son de cloche chez le concurrent Sanofi avec son Pentavac. En gros, ça sent l'affaire DTPolio bis. Les parents qui attendent le retour de ces vaccins peuvent toujours attendre. 

N.B: Cette première analyse n'engage que moi, le professeur Joyeux n'indique pas que cette pénurie serait organisée.Fawkes
-----

La Pénurie organisée

Les vaccins suivants : Tetravac®, Pentavac®, InfanrixTetra®, InfanrixQuinta® sont en rupture de stock. Les médecins sont obligés de vacciner les bébés contre l'hépatite B même s'ils ne le veulent pas. Et que faire quand une première injection de Pentavac® a déjà été réalisée ?
Cette pseudo-rupture de vaccins associés DTCaP+Haemophilus influenza b dure depuis novembre 2014.

On nous rejoue le coup de la suppression du DTPolio® sans adjuvant aluminique qui avait d’abord été indisponible pendant plusieurs mois pour également « rupture de la chaîne de fabrication », puis supprimé après un retour de quelques mois, et une suppression brutale en juin 2008 sous le prétexte de la survenue mystérieuse d’un excès de réactions allergiques, alors que ce vaccin était pourtant connu et commercialisé depuis plus d’une vingtaine d’années sans un excès de problèmes de ce type.

Alors que l’obligation légale se limite au DTP, ceci avait permis d’imposer de ne plus vendre que le vaccin Revaxis® Sanofi-Pasteur (avec adjuvant aluminique, et théoriquement réservé aux rappels), désormais seul sur le marché et produit sur une seule chaîne de production au lieu de deux.

Le défaut d’approvisionnement des vaccins associés DTCaPHib (= diphtérie+tétanos+coqueluche acellulaire+poliomyélite+Haemophilus influenza type b) InfanrixQuinta® et Pentavac® est bizarrement survenu en même temps sur les chaînes de fabrication des deux fabricants GSK et Sanofi Pasteur.

On a alors proposé de les remplacer par leurs petits frères associés à 4 antigènes DTCaP (InfanrixTetra® et Tetravac acellulaire®) en les mélangeant au besoin avec le vaccin Haemophilus influenza type b seul Act-Hib®... Ce sont désormais ces deux succédanés qui deviennent introuvables dans les pharmacies et vont bientôt disparaître totalement de la circulation.

Conclusions :

- Pour les injections du nourrisson, ou bien on attend le déluge, ou bien on prescrit le vaccin associant 6 antigènes DTCaP+Hib+hépatite B (InfanrixHexa® de GSK).

- Coïncidence « heureuse », le vaccin Hexyon® de Sanofi qui disposait d'une AMM européenne depuis avril 2013 vient miraculeusement de se voir attribuer en février 2015 une extension d'AMM pour le schéma vaccinal 2+1 en France ;

- Bénéfices pour le Ministère de la Santé : on augmente le taux de couverture vaccinale contre l’hépatite B des nourrissons en forçant les parents réticents faute de choix.

- Augmentation du chiffre d’affaires pour GSK : InfanrixHexa® est vendu 40,04 €... et InfanrixQuinta 27,21 € ;

- Augmentation du chiffres d'affaires pour Sanofi Pasteur MSD : Pentavac® est vendu 27,86 € et Hexyon plus de 40 € ;

- Pour le « rappel de 6 ans et demi » (non obligatoire), s’il n’y a plus de DTCaP, on se rabat sur les formes adultes seules disponibles (BoostrixTetra® et Repevax) dont l’AMM a été modifiée dans ce sens, il y a peu de temps.

- Augmentation du chiffre d’affaires pour GSK : BoostrixTetra® est vendu 25,00 € tandis que InfanrixTetra® est vendu 14,88 € ;

- Augmentation du chiffre d’affaires pour Sanofi-Pasteur : Repévax coûte 24,13 € contre un Tetravac acellulaire® à 14,88 € ;

- Surcoût pour la CPAM, avec environ 750 000 naissances par an en France… À vos calculettes !

Cette rupture de stock sent la magouille à plein nez. On comprend difficilement comment deux grands laboratoires internationaux producteurs de vaccins voient leurs chaînes de fabrication des vaccins analogues se mettre en roue libre puis en panne sèche en même temps.

On peut lire avec intérêt le dernier bulletin d’Infovac (janvier 2015). Ce consortium d’experts ès vaccinations se déclare totalement indépendant de l’industrie pharmaceutique, mais il est en fait pieds et poings liés vis-à-vis de celle-ci. Il est financé par l’association ACTIV qui ne vit pratiquement que de subsides des laboratoires (http://activ-france.fr/). On y lit une plaidoirie compatissante pour leurs partenaires de l’industrie, mais aussi un aveu implicite : « la demande mondiale augmente, […] obligeant les fabricants à faire des choix sur les produits finis à privilégier », en clair les plus rentables.

Les experts acceptent cet état de fait sans trop s’en plaindre. Il faudra faire avec et en rejetant la faute sur les autorités de santé qui n’ont qu’à se débrouiller : « Il va falloir malheureusement s’habituer aux difficultés d’approvisionnement et que les autorités de santé établissent rapidement des stratégies de remplacement ».

Un message a été adressé à GSK et à Sanofi Pasteur pour demander les raisons de cette rupture de stock. GSK a renvoyé cette réponse polie, mais sibylline : « Suite à votre demande d’information et afin de pouvoir y apporter une réponse rapide et de qualité, nous avons besoin d’informations complémentaires. Merci de bien vouloir nous contacter au 01 39 17 84 44 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. Restant à votre disposition pour toute information complémentaire, nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’assurance de notre considération distinguée ». Sanofi-Pasteur fait le mort ou ne daigne répondre.

Si vous voulez les appeler, nous pourrions comparer nos retours.
Il serait temps de réagir de façon groupée en interpellant l’ANSM et la Ministre de la Santé sur les mesures qu’ils comptent prendre sur ce grave dysfonctionnement d’approvisionnement qui ne laisse aucun choix aux médecins ni aux parents dans les vaccins à programmer chez les enfants dont ils ont la charge.

Pour mémoire, la suspension du DTPolio® avait permis aux autorités sanitaires de s’approcher de leur objectif d’immunisation des enfants contre l’hépatite B. Avant 2008, 20 à 30 % des nourrissons avaient reçu leur première dose de vaccin contre l’hépatite B ; en 2010, 80 %...

Mais l’objectif premier est très certainement de simplifier les processus de fabrication, afin d’améliorer la rentabilité financière des firmes.
Juste pour info, les grands chiffres de Sanofi de 2013 :
CA : 33 Md €, dont la branche Vaccins : 3,7 Md € (11 % du CA)
Résultat opérationnel : 9,3 Md € (28 %)
Les actionnaires ont reçu : 3,7 Md € (11 % du CA total ou 100 % du CA vaccins).

Cette rentabilité n’était sans doute pas suffisante, ils en remettent donc une couche ! Avec la bénédiction des experts qui conseillent les politiques, car cela permet aussi de vacciner tout le monde contre l'hépatite B...

Lien connexe:


L'arnaque du retrait du vaccin DTPOLIO


Source: Infovaccin

11 commentaires:

  1. N'ayant aucune information sur le sujet , j'ai néanmoins senti l'arnaque dès que j'ai vu cette histoire de rupture . Y'a jamais de réelle rupture quand c'est pour nous entuber et accessoirement nous tuer ( références aux récentes jeunes victimes suites à des vaccinations )

    RépondreSupprimer
  2. une lecture attentive de ce document montre qu'il y a AUCUNE admission du tout de la part de GSK . Les mentions de l'autisme sont des rapports qui ont été notés . Ce n'est pas la preuve , c'est que quelqu'un a demander SI le vaccin a causé l'autisme .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une lecture attentive de ces 1271 pages que vous avez fait en moins de 15 minutes c'est ça ?

      Voyons mais vous comptez contredire chaque article juste pour le plaisir Georges?

      SUMMARY TABULATION OF INFANRIX™ HEXA ADVERSE
      EVENTS
      23 OCTOBER 2009 TO 22 OCTOBER 2011

      L'autisme a été répertorié comme effet secondaire chez 2 cas graves en page 24.

      Puis on retrouve 7 cas recensés dans l'APPENDIX 4E :

      Cumulative tabulation of all unlisted events
      from serious unlisted spontaneous reports and all serious
      unlisted reactions from clinical trial cases reported since launch

      Les enfants avaient entre 3 et 5 mois...

      Ces enfants n'avait pas d'autisme, ils ont été vacciné par l"Infanrix Hexa et sont devenus autistes. Il y n'y aura jamais d'autres preuves que cela et c'est très suffisant pour les tribunaux.

      http://www.ageofautism.com/2015/01/recent-italian-court-decisions-on-vaccines-and-autism.html

      Si ça ne l'est pas pour vous, c'est vous qui voyez mais ne venez pas nous dire que ce document n'est pas une preuve.

      Supprimer
    2. Citation COMPLETE de ce PDF....

      SUMMARY TABULATION OF INFANRIX™ HEXA ADVERSE
      EVENTS
      23 OCTOBER 2009 TO 22 OCTOBER 2011

      N.B. Events are only considered serious if they fulfil GSK medically serious criteria.

      GSK medically serious criteria are applied automatically only to events from
      spontaneous, post-marketing or literature case reports.

      Events arising from Clinical trial cases are not run against the list of GSK medically serious terms.

      donc comme Jai dit, ces sont des REPORTS ou quelqu'un a poser des questions au sujet d'autism ...

      AUCUNE "" Clinical Trial "" sont inclus dans ce list

      Supprimer
    3. Puis on retrouve 7 cas recensés dans l'APPENDIX 4E :

      Je cite le APPENDIX 4E..............

      Appendix 4E is a cumulative tabulation of all unlisted events from serious unlisted
      spontaneous reports (including non-medically verified reports) and all serious unlisted
      reactions from clinical trial cases reported since launch.

      "" (including non-medically verified reports) ""

      donc l'APPENDIX 4E inclue les reports NON-CONFIRMEE.

      Supprimer
    4. http://korben.info/techniques-secretes-controler-forums-opinion-publique.html

      Supprimer
    5. Thibault Erikson

      lire le PDF et vous allez voir que ce que Je dit est vraie....

      https://autismoevaccini.files.wordpress.com/2012/12/vaccin-dc3a9cc3a8s.pdf

      Supprimer
    6. "Events are only considered serious if they fulfil GSK medically serious criteria"

      Justement, les cas sont considérés comme sérieux par GSK donc crédibles selon leurs propres critères.

      "ces sont des REPORTS ou quelqu'un a poser des questions au sujet d'autism"

      Non certainement pas. Vous avez la fâcheuse tendance a faire dire aux documents ce qui vous arrange. Ces sont des rapports d'effets secondaires du vaccin comprenant également des cas sérieux et non résolus d'autisme post-vaccinal provenant d'études cliniques.

      Ce que vous dites est totalement fantaisiste et selon vos critères, aucun de ces chiffres n'auraient la moindre valeur puisque dans chacun des chiffres, il y a quelque chose qui cloche dans le rapport de cas.

      Pourtant, voila un exemple...

      D0068399A

      Autism, Epilepsy,
      Developmental delay

      It was reported
      that diagnose
      confirmed, but no
      data provided

      Le diagnostic d'autisme a bien été confirmé...mais ils n'ont pas reçu de données donc ça ne compte pas?

      Allez George, allez vendre vos salades ailleurs au lieu de spammer le blog et arrêtez de me faire perdre mon temps.

      Supprimer
  3. GSK...
    Glaxo... ok..
    Smith.... okéééé
    Kline... Klein?... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kline comme Mahlon Nunnemacher Kline. Sans commentaire Phil deFer, on a compris l'idée...

      Supprimer
    2. Il faut savoir que absolument tout ces arguments que se soit ici ou ailleurs ils les ressorts depuis des années malgré qu'ils se fait réfuter partout. On appelle ça un troll, c'est juste un troll, multi banni de nombreux forum
      D'ailleurs je savais qu'il viendrait posté ici, il est pro Big pharma, un vrai supporter.

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog