mardi 9 juin 2015

Royaume-Uni: l'enquête Hydrant révèle l'ampleur de la pédophilie


Au Royaume-Uni, des informations ont été fournies sur une enquête lancée par la police britannique, contre une série de scandales pédophiles, jusque-là restés tus, voire couverts et dont certains remontent à plusieurs années. Elle vise plus de 1 400 personnes, dont de nombreuses personnalités.

Ce sont les premières informations sur cette enquête lancée en 2014 par la police. On apprend que l'opération Hydrant vise 1 433 personnes, parmi lesquelles 261 personnalités du monde de la télévision, de la radio du spectacle et du monde politique. Toutes soupçonnées ou accusées d’abus sexuel sur des enfants.


216 accusés suspectés sont décédés, dont un fameux animateur de la BBC. Parmi les personnalités, il y a 76 hommes politiques, une quarantaine de musiciens ou chanteurs, des producteurs et des réalisateurs de films et sept sportifs de haut niveau. Le rapport évoque des centaines de milliers de victimes potentielles. Les informations concernant l'enquête, révélées par Simon Bailey, le policier qui dirige l’opération Hydrant, sont d'une telle ampleur, que ce dernier s'attend d'ores et déjà à ce que 116 000 plaintes soient déposées en 2015.

Les faits se sont produits dans des collèges, des orphelinats, des hôpitaux, des institutions religieuses, des centres sportifs, partout à travers le Royaume-Uni.

Il ne s'agit pas d'un, mais de plusieurs dossiers, dont certains remontent à plusieurs décennies. Cette enquête fait donc suite à une série de scandales de pédophilie hérités du passé, auxquels se sont greffés des affaires plus contemporaines de pédophilie sur Internet, qui ont permis au pays de prendre la mesure d’un problème qui concerne malheureusement de nombreux autres Etats du monde, où les enfants restent la proie de prédateurs sans scrupule.

Lien connexe: 

Angleterre: le réseau pédophile VIP est toujours dans la ligne de mire de la police (article plus détaillé sur le sujet)


Source: RFI

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog