mardi 18 août 2015

En moyenne, les voitures françaises sont aussi sales que les toilettes publiques




C’est déjà ou bientôt le retour de vacances, et votre véhicule a bien « vécu ». Justement, une nouvelle étude décrit les intérieurs de nos voitures comme des « aires de reproduction » particulièrement appréciées pour certains micro-organismes et bactéries, y compris l’E.coli (dont certaines souches sont pathogènes, entraînant des gastro-entérites, infections urinaires, méningites) et la Bacillus cereus (un germe fréquemment responsable d’intoxications alimentaires opportunistes).

A l’heure de l’explosion du co-voiturage, de la location tous azimuts version Autolib (qui ne sont pas des gages de propreté), ou de sa propre voiture, pas toujours très propre, faut-il ou non tirer le signal d’alarme et quelles solutions envisager ?



Les microbiologistes de l’université de Nottingham (Angleterre) ont effectué des prélèvements sur les volants, les sièges, les boutons et manettes de tableau de bord sur des voitures et ont mis leur récolte en culture. Le résultat, comme d’autres études réalisées sur le même sujet (les voitures françaises ne sont pas épargnées) est édifiant : la moyenne des voitures contient 280 à 700 bactéries par centimètre carré. Comparable à la moyenne de 500 bactéries par centimètre carré sur une toilette publique.

Les conducteurs sont-il propres ?

Une étude menée par Charles P Gerba, célèbre microbiologiste en raison de sa découverte intrépide de résidus de « caca » dans toutes sortes de lieux (y compris sur les sacs utilisés pour faire du shopping), a constaté un plus grand nombre de bactéries dans les voitures qui transportaient les enfants, et des endroits où la boisson ou de la nourriture avaient été déversées — parce que ces restes d’aliments fournissent de la nourriture pour les bactéries. Les enquêtes montrent d’ailleurs que 70 % des conducteurs mangent ou boivent dans leurs voitures.

D’autres organismes ont été repérés dans les voitures, tels que le Bacillus cereus (apporté avec le sol sur les chaussures ou sur les pieds de nos animaux familiers). Ces germes peuvent provoquer des symptômes de type intoxication alimentaire de crampes et de la diarrhée. Les travaux ont également constaté que seulement 16 % des parents nettoient l’intérieur de leurs voitures au moins une fois par semaine – et seulement 9 % parmi ceux qui sont sans enfants (qui ont sans doute des voitures plus propres de toute façon). Qui sait s’ils le font correctement et utilisent désinfectant.

Mais il n’est pas besoin de verser dans l’alarmisme outre mesure comme le rappelle le Professeur Nigel Brown, président de la Society for General Microbiology : « J’ai rarement entendu parler de quelqu’un qui ai attrapé une maladie ainsi, même si cela reste une possibilité. La plupart des gens ont un système immunitaire sain et peuvent résister à quelques microbes. Nous sommes toujours entourés par des micro-organismes, de toute façon. ».


Voitures, toilettes, smartphones, même combat ?


Néanmoins, c’est un bon rappel pour adopter des comportements préventifs afin d’éviter les pollutions inutiles. La plupart des petits gestes hygiéniques sont toujours bénéfiques. Par exemple, pour éviter la propagation du virus de la gastro-entérite… pensez à refermer le couvercle de la cuvette des toilettes avant de tirer la chasse d’eau ! Car quand vous tirez la chasse d’eau, les microbes et virus se disséminent dans l’air, puis se déposent sur d’autres surfaces. Les chercheurs ont montré que le nombre de bactéries viables était à 12 fois plus élevé dans des toilettes ouvertes par rapport à la même toilette lorsque la toilette était fermée par l’abattant de w.c.. Il n’est pas inutile de se rappeler que les bactéries en suspension peuvent se déposer sur pratiquement n’importe quelle surface, de l’évier aux serviettes et aux brosses à dents, sans parler de la nourriture ou de nos smartphones (photo ci-dessous), très souvent utilisés dans les toilettes.




Des chercheurs américains ont analysé les bactéries présentes sur l’écran de nos smartphones. Et surprise : ils ont trouvé 7 000 types de bactéries différents. Un peu de bon sens est toujours le bienvenu pour nos très chères défenses immunitaires…

Dans le même temps, un petit coup d’œil sur cet article, permet aussi de relativiser.
Trouver le juste équilibre, comme d’habitude…
Ces mauvaises habitudes de nettoyage excessif qui présentent un risque pour les enfants


Pour en savoir plus :


- Germs in Your Car Driving You Crazy ? (PDF)


- It’s there for a reason! How flushing the toilet with lid up ‘could spread winter vomiting bug’


- Smartphones : quelles sont les bactéries présentes sur nos écrans ?


Source: Le mag des thérapeuthes


4 commentaires:

  1. Et comme on m'a toujours dit, l'intérieure de sa voiture, ou de son chez soi, reflète l'intérieure de nous même....

    RépondreSupprimer
  2. En même temps, tu regarde combien de gens se lavent les mains après être allé au toilettes et ça résume bien les choses.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Perso, je ne supporte pas de voir ma caisse sale. Elle est toujours impeccable, aussi bien intérieur que extérieur. Pareil chez moi, et mes mains, je les laves souvent, surtout que mon métier m'amène à serrer des pognes toutes la journée (rires). J'ai toujours un savon hydroalcoolique dans ma caisse. je déteste la saleté, je suis toujours impeccable sur moi. C'est sans doute un de mes derniers conditionnement, les baux vêtements, de même pour Akasha qui aimerait justement se recycler dans le stylisme, plus spécialement le Relooking pour les personnes en manque de confiance et en décrochage.

    Orné

    RépondreSupprimer
  4. Ils n'ont qu'à faire des volants en cuivre...

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog