jeudi 27 août 2015

Le réseau de distribution d'eau américain est configuré pour permettre une attaque biologique ciblée



Voilà ce que peut donner l'investigation d'un journaliste réellement indépendant. Janet Phelan a enquêter sur les conduites d'eau aux Etats-Unis et ce qu'elle a découvert fait froid dans le dos. Les systèmes de distribution d'eau américains sont configurés pour permettre une attaque biologique ciblée au sein même des foyers américains. Je n'ai traduit que le deuxième paragraphe (le plus important) sur quatre car l'article est relativement long. 

 Ce document provenant du département des eaux adressé à la journaliste confirme que le gouvernement américain cache quelque chose (comme d'habitude). Mais chut...pour leur propre sécurité, les américains ne doivent pas savoir qu'ils peuvent à tout moment se faire exterminer par leur propre gouvernement et le tout de manière sélective. Fawkes
-----------------------------


Le réseau de distribution d'eau des États-Unis est grand ouvert pour un acte potentiel de bioterrorisme

En fait, la configuration des systèmes d'eau publics de la nation, constitué de conduites d'eau parallèles, fournirait le système parfait et indétectable pour une attaque bio Chimique. Les plans obtenus par la journaliste Janet Phelan et obtenus avec une certaine difficulté, il convient de le mentionner, montre clairement deux lignes parallèles qui descendent chaque rue dans toutes les villes où ont été obtenus des plans, qui s'entrecroisent avec des lignes de services fournissant de l'eau dans les résidences. Des vannes commandées à distance positionnées sur la deuxième ligne indiquent que, quel que soit ce que contient cette deuxième ligne, est retenu par ces vannes.

Mais retenu pour quelle raison, et jusqu'à quand?

Le système tel qu'il est actuellement configuré permettrait de déverser le contenu de la deuxième ligne dans des maisons tout en n'étant pas le cas vers d'autres, à travers l'ouverture et la fermeture des vannes télécommandées. De cette manière, tout ce qui est dans la deuxième ligne peut être délivré sélectivement vers certaines résidences, tout en laissant les autres intacts et non contaminées.

Et ceux qui sont derrière cette attaque pourrait rester à l'abri de ces effets. Rien de cela n'est possible avec un rejet dans l'atmosphère. L'automatisation de ce système, fourni par les soupapes commandées à distance, empêcherait le public d'être alerté que quelque chose se passe avec le système d'eau.

Il a été suggéré qu'au début d'un événement pandémique, la mise en quarantaine peut être imposée. De cette façon, quiconque se verrait envoyer l'agent pathogène dans sa résidence par les lignes d'eau serait assuré d'obtenir la dose maximale.

Si cela ressemble à de la science-fiction, considérez ceci: Après les événements du Septembre 2001, le Congrès américain a adopté un projet de loi, intitulé Loi sur les renseignements infrastructures essentielles, ce qui fait que cela devient un crime fédéral passible d'une peine de prison lorsqu'un fonctionnaire du gouvernement révèle des informations sur "l'infrastructure protégée". Compte tenu des révélations ici et ici, ce qui inclut apparemment des informations sur la deuxième ligne d'eau. L'existence d'une conduite d'eau principale est l'unique chose que les responsables gouvernementaux vont admettre, même lorsqu'ils sont confrontés à des plans exposant les preuves du contraire.

En fait, quand la ville de Los Angeles s'est vu sollicitée par une demande de plans, ils ont donné leur accord. Et ils l'ont fait rédiger. La ville de Los Angeles a fourni à ce journaliste des plans entièrement nouveaux, construits aux frais des contribuables, avec chaque impression estampillée EXPURGÉE. Et ces impressions ont montré une ligne et une seule ligne, contestée par les plans pour les mêmes blocs obtenus par ce journaliste par le contremaître qui supervise le travail de rue. Ces autres, plans non altérés ont tous montré deux conduites d'eau parallèles.

En d'autres termes, le public n'a pas le droit à la connaissance de la deuxième ligne.


Source et suite: New Eastern Outlook

Traduction: Fawkes News

2 commentaires:

  1. Ca pourrait etre un réseau de secours simplement, non?
    Qui prévoit un réseau secondaire pour empoisonner ses citoyens, sérieux vu le deployement dans le temps , c'est peu imaginable venant d'un humain, il sera mort avant la fin du projet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lien que j'ai mis en intro montre que le gouvernement refuse de réveller l'existence de cette seconde ligne. Si réellement c'était si inoffensif, ils n'y aurait pas autant de secret à ce sujet.

      Ces projets ne sont pas l'oeuvre d'un humain mais d'un gouvernement qui ne résonne pas en terme de mandats mais sur le long terme. Et derrière ces gouvernements ceux qui tirent les ficelles voient même sur le très long terme.

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog