mardi 4 août 2015

Première usine entièrement automatisée en Chine: Elle remplace 90% de ses employés par des robots



La première usines entèrement robotisée de Dongguan, une ville du sud-est de la province de Guangdong en Chine, donne une vision de l'avenir de la fabrication: tous les processus sont exploités par des robots commandés par ordinateur, des ordinateurs numériques contrôlent les équipements d'usinage, des camions de transports et un équipement de l’entrepôt automatisé. Le personnel technique siège simplement devant l'ordinateur et supervisent l'ensemble via un système centralisé.


Dans l'atelier de la compagnie Changying Précision Technologie de Dongguan, connu comme la "l'usine mondiale", des modules de téléphone portables sont fabriqués, 60 bras robotisés sur 10 lignes de production polissent les modules jour et nuit. Chaque ligne a une ceinture automatique et trois ouvriers qui sont juste responsable de la vérification des lignes et de la surveillance.

Il y a quelques mois, cela nécessitait  650 ouvriers pour finaliser ce processus. Un bras robotisé peut remplacer six à huit ouvriers, désormais ils sont 60 ouvriers et le nombre sera réduit à 20 à l'avenir, selon Luo Weiqiang, directeur général de la compagnie.

C'est la première étape du programme "le robot remplace l'humain". Dans les deux années suivantes, le nombre de robots sera augmenté à 1000 et 80 pour cent du processus sera mené à bien par des robots, dit Chen Qixing, président de la compagnie.

En comparaison de beaucoup d'ouvriers qualifiés, ces robots sont de nouvelles mains. Mais leurs productions sont bien plus importantes et de meilleure qualité que des ouvriers bien formés et des experts. Les données montrent que depuis que les robots sont venu à l'usine, le taux de défauts des produits a chuté de plus de 25 pour cent auparavant à moins que 5 pour cent et la capacité de production de plus que 8000 pièces par personne par mois est passé à 21000 pièces.

Cette compagnie est seulement un microcosme de Dongguan, un des réseau fabrication de la Chine. La Ville planifie de fabriquer 1000 à 1500 programmes "le robot remplace l'humain" d'ici 2016. Avec l'implémentation de la stratégie "Fabriqué en Chine 2025 », un nombre croissant "d'ateliers ou d'usines sans humains" verra le jour.

Source: People.cn

Traduction: Fawkes News 

8 commentaires:

  1. En 2013, deux chercheurs de l'université d'Oxford, Carl Benedikt Frey et Michael A. Osborne, ont publié The future of Employment ("L'avenir de l'Emploi"). Dans cet ouvrage ils exposent les résultats de l’enquête sur la possible disparition de certaines professions au profit des algorithmes au cours des vingt prochaines années.
    Selon leurs calculs, 47% des emplois américains sont menacés. Il y a par exemple 99% de chances qu'en 2033 les démarcheurs téléphoniques et les assureurs disparaissent et soient remplacés par des algorithmes. Le risque est de 98% pour les arbitres sportifs et de 97% pour les caissières. Pour les assistants juridiques, les guides touristiques, les boulangers, les conducteurs de bus, les ouvriers en bâtiment, les assistants vétérinaires, les agents de sécurité, les marins, les serveurs, les barmans, les archivistes, les charpentiers et les maîtres nageurs, la probabilité de se faire remplacer s'étend de 67 à 94%.
    Le XXIème siècle, si nous ne faisons rien pour boycotter toute création ou service provenant d'un robot, pourrait être témoin de la naissance d'une nouvelle classe pléthorique, composée d'individus économiquement inutiles.
    Extrait d'article, Les nouveaux prophètes de la Silicon Valley paru dans News Statesman, Courrier International n° 1290.

    Voici le vrai visage du NOM, et encore ces prévisions semblent optimistes au regard des 100 millions d'américains aujourd'hui écartés de la vie active états-unienne.
    Si nous ne prenons pas une position définitive sur la création de richesse par les robots, une position selon laquelle si nous laissons les robots substituer la plupart des compétences humaines et donc détruire davantage d'emplois qu'en créer, l'humanité court à sa perte et ce à très court terme (de l'ordre de la trentaine d'années). Nous devrons faire des choix respectant une éthique responsable en ce qui concerne notre consommation technologique, il faudra éviter de nourrir au maximum cette dictature technologique par le boycott de tout produit ou service intégrant un robot ou un algorithme dans ses étapes de création.

    RépondreSupprimer
  2. Si ont remplace tous les employer pars des robots plus personne ne pourras acheté ces voitures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant il s'agit surtout de la Chine mais c'est vrai que cette tendance risque de se généraliser, surtout quand les occidentaux verront que ça permet de produire, plus, plus vite, de meilleure qualité et pour moins cher...

      Après, c'es vrai que monter des téléphones à la chaîne n'est pas une activité très intéressante. Sur le papier, ça pourrait être bien de déléguer ces tâches mais je doute que l'on trouve d'autres métiers pour compenser cette perte d'activité pour tout ces employés et encore moins des activités moins rébarbatives. Ils risque de se trouver sans emploi tout simplement.

      Supprimer
  3. Dans une société libre, c'est une bonne chose avec les imprimantes 3D, l'énergie libre etc sauf qu'on vit dans une prison matricielle....

    RépondreSupprimer
  4. Le travail c'est l'esclavage dans de nombreux cas
    Si travailler devenait un passe temps comme un autre.
    Au lieu de s'accomplir au travail on pourrait se prouver à soi même et aux autres dans d'autres domaines
    L'art. .Lentraide .la recherche scientifique. Le bricolage .la religion et j'en passe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis parfaitement daccord avec toi, mais dans notre monde régis par un capitalime sauvage et une main mise oligarchique. C'est un peux utopiste cela peux surement ce faire à une très petite échelle mais ..........

      Supprimer
  5. La bonne question est :
    - qui va acheter les voitures et les téléphones ?

    Bonjour chez vous


    Ps : Tous cela n'est qu'un gros mensonge, tout comme le dogme de la voiture électrique pour tout le monde... Ceux qui y croient vont avoir une bonne surprise...

    RépondreSupprimer
  6. Ca depends de la mentalité générale,
    si on reste dans le modele argent pour travail, ca va etre la misére pour tous,
    sinon c'est distribution des produits fabriqués " sans efforts ", genre revenu de base.
    On avance , on avance, Tic tac Tic tac.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog