vendredi 7 août 2015

Une ancienne visiteuse médicale de MERCK explique que l’obligation vaccinale est pour le profit, pas pour la santé publique



Brandy Vaugham est une ancienne représentante de ventes pour le fabricant de vaccins Merck & Co. Elle explique en détails comment les fabricants de vaccins se servent précisément des vaccins pour réaliser d’énormes profits et non pour la Santé publique. Brandy a effectué des recherches sur la sécurité des vaccins. Elle a trouvé que, non seulement les vaccins contenaient des produits toxiques connus qui pouvaient provoquer des dégâts neurologiques, mais aussi que les fabricants de vaccins ne réalisaient pas les mêmes études de sécurité pour les vaccins comme ils le font pour les autres médicaments.

Ce manque de recherches sur la sécurité des vaccins ajouté aux effets secondaires de la vaccination a contribué à faire prendre à Brandy la décision de ne jamais faire vacciner son enfant. Brandy déclare qu’administrer des vaccins à nos enfants, c’est comme jouer à la roulette russe avec eux. Elle ajoute que la vaccination obligatoire est simplement un moyen pour les fabricants de vaccins de faire de plus amples bénéfices encore sur le dos de nos enfants. S’il vous plaît, ne soyez pas dupes : nous n’avons aucun besoin de vaccination obligatoire.



Transcript:

Mon premier engagement dans l’industrie pharmaceutique comme représentante pour la firme Merck date de l’époque où le Vioxx était sur le marché. J’étais, en fait, représentante pour le Vioxx de Merck. Quand il est apparu que Merck avait falsifié ses données de sécurité, et que le Vioxx provoquait deux fois plus de crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux chez les personnes qui prenaient le médicament, j’ai commencé à réaliser qu’il y avait beaucoup de corruption dans les coulisses et que ce n’était pas parce qu’un médicament était sur le marché qu’il pouvait être considéré comme sûr.

Après avoir travaillé pour Merck, je fus assez désabusée par l’ensemble du scandale. J’ai vécu à New-York pendant huit ans, et c’est là que j’ai eu mon fils. A six mois, je l’ai ramené avec moi à San Francisco sans qu’il soit vacciné. Quand je me suis rendue à la visite médicale, ils ont essayé de nous fourguer les vaccins. A cette époque, je n’avais pas encore fait énormément de recherches, mais j’en savais déjà assez pour ne pas faire aveuglément confiance aux médicaments. 

Au cours de la visite médicale, j’ai demandé à voir la notice du vaccin. Le médecin a éclaté en colère, prétendant que je ne lui faisais pas confiance. Il sortit en claquant la porte et une infirmière me fit savoir que je ne serais désormais plus jamais la bienvenue dans cette clinique. Sachant tout ce que j’avais déjà appris en tant que représentante, ce fut pour moi un fameux et énorme signal. Je poursuivis donc mes recherches sur les vaccins, les ingrédients et les données inexactes de sécurité.

Je découvris beaucoup de choses. L’une d’elles était que l’aluminium était le principal adjuvant des vaccins pour enfants. J’avais déjà fait certaines recherches sur l’aluminium et avais donc déjà une certaine expérience. Ma grand-mère avait eu un cancer du sein. La biopsie avait montré des taux élevés d’aluminium dans ses tissus.  Le médecin nous expliqua que ma grand-mère devait abandonner les déodorants traditionnels parce que l’aluminium qui s’y trouvait était susceptible de provoquer le cancer. C’était un produit cancérogène. Ce fut encore un fameux signal d’avertissement pour moi quand je réalisai que ces produits se trouvaient dans les vaccins pour les enfants. Je parvenais à peine à y croire !

J’ai continué à faire de plus en plus de recherches et je finis par réaliser qu’aux Etats-Unis on administrait deux fois plus de vaccins que dans la plupart des autres pays développés, et que la véritable crise de santé était le fait que nos enfants étaient plus malades que dans n’importe quel autre pays développé, en dépit du fait que plus d’argent était, par habitant, dépensé pour les soins de santé. Aux Etats-Unis, nous avons les taux les plus élevés de mort subite du nourrisson, d’asthme, d’allergies alimentaires, de TDAH, de leucémie infantile, et du type 1 de diabète. Pour moi, c’était cela la véritable crise de santé.

Au plus j’approfondissais le sujet, au plus je réalisais que les vaccins ne concernaient guère la santé publique. Il s’agit surtout des profits de l’industrie pharmaceutique. Ce qui est intéressant avec les vaccins, c’est que les mêmes études rigoureuses de sécurité qui sont réalisées pour la plupart des médicaments ne se font généralement pas pour les vaccins parce que tout simplement les vaccins sont considérés être une mesure de santé publique contrairement aux différents médicaments. Les études des vaccins durent en général peu de temps.

 Ce se sont pas des études en double aveugle avec véritable placebo comme c’est pourtant la norme d’or pour les médicaments. Pour les vaccins,  on n’exige pas les mêmes études rigoureuses que pour les médicaments. Il est aussi très facile de manipuler les données et de les présenter comme étant sans danger. Si on analyse les études en étant particulièrement attentifs à la toxicité des adjuvants et des additifs, on s’aperçoit que les études dites de sécurité ne prouvent pas du tout la sécurité des vaccins. En fait,  il existe pas mal d’études qui montrent que quantités d’additifs des vaccins sont très toxiques, tout spécialement pour les enfants dont le système immunitaire est encore particulièrement immature.

Au plus j’approfondissais les études de sécurité et me rendais compte à quel point elles étaient défectueuses, au plus j’étais en quelque sorte mise en garde. Mon fils a maintenant 4 ans ½, et n’est toujours pas vacciné. Je me suis sentie d’autant plus motivée dans cette lutte que j’ai appris que des projets de loi rendant les vaccinations obligatoires commençaient à émerger un peu partout dans le pays, dans plus de 138 états. Il est clair pour moi maintenant qu’il s’agit d’une question de profit avant d’être une question de santé publique. Je sais que de nombreuses compagnies pharmaceutiques ont perdu leurs médicaments vedettes. Au cours de ces dernières années, elles ont perdu leurs brevets. C’est la raison pour laquelle ces compagnies cherchent à augmenter leurs profits.

Pour les vaccins, les études de sécurité sont moins rigoureuses et donc moins coûteuses, il y a moins d’obstacles pour en obtenir la mise sur le marché. En outre les sociétés pharmaceutiques sont dégagées de toute responsabilité, de toute poursuite possible. En fait, les vaccins sont le seul produit aux Etats-Unis pour lequel vous ne pouvez engager de poursuites judiciaires normales s’il y a dommage ou décès. Si vous réunissez tous ces éléments vous avez alors un produit avec la marge bénéficiaire la plus élevée possible. En rendant les vaccins obligatoires et en n’arrêtant pas d’élargir le calendrier vaccinal, ce sont nos enfants qui sont utilisés dans des buts de profit. C’est là exactement ce qui se cache derrière les projets de loi visant à rendre la vaccination obligatoire.

Une des choses que l’on me demande souvent c’est pourquoi on n’entend pas plus souvent parler de la chose si elle était vraie. Au cours de ma recherche, j’ai découvert que les Etats-Unis étaient l’un des deux seuls pays au monde qui autorisaient les entreprises pharmaceutiques à faire directement de la publicité aux consommateurs. Nous avons tous vu des publicités pour médicaments dans les médias.

 Cela permet aux compagnies pharmaceutiques de dicter essentiellement ce qui est présenté dans les médias. Si vous leur accordez 30 à 40% de leur publicité, vous contrôlez pratiquement tout ce qu’ils annoncent. Combien de journalistes et d’articles n’ont-ils pas été censurés, y compris le lanceur d’alertes du CDC, fin de 2014 qui a révélé que le CDC avait camouflé des données qui montraient que le vaccin ROR provoquait des dommages neurologiques (autisme). 

Récemment, il y a eu beaucoup d’histoires de différents pays qui poursuivaient les fabricants de vaccins pour des dommages et des décès. Certains vaccins n’ont plus été conseillés comme le Gardasil au Japon, le Prevenar en Chine (voir Livio, handicapé à 80% suite aux vaccins Prevenar & Infanrix Quinta), le Rotavirus en France. L’Espagne aurait fait un procès à Merck pour le Gardasil. (Fawkes: en France aussi il y a eu des plaintes de déposées de 2013 et 32 nouvelles plaintes en 2014.)

Au travers des médias traditionnels, les compagnies pharmaceutiques dépensent chaque année 18 milliards de dollars en frais de marketing. Pour les médecins, les compagnies dépensent six fois ces sommes en plans d’assurance santé, conférences éducatives, études publiées dans des revues médicales, etc., etc

Tout cela revient à dire que nous avons des vaccins exemptés de toute responsabilité pour le fabricant, très peu de données montrant que ces vaccins sont sûrs et efficaces, avec d’énormes dépenses de marketing. Aux Etats-Unis notre système vaccinal est délabré. Il n’est pas possible de rendre un produit obligatoire quand tant de questions restent sans réponse et quand tant de choses se passent dans les coulisses dont le public n’est pas conscient, comme par exemple les ingrédients des vaccins.

 Rappelez-vous qu’un pédiatre n’a pas voulu me montrer la notice du vaccin ! Il y avait évidemment de bonnes raisons pour cela : la présence d’aluminium, de formaldéhyde, de cellules de fœtus avortés, de cellules animales. Ces vaccins comprennent quantités d’autres éléments que d’autres pays refusent pour la consommation et pour l’incorporation dans les vaccins. Il y a aussi des éléments dont on ne connait pas les conséquences, et pour lesquels on ne possède pas suffisamment de données. N’est-ce pas jouer à la roulette russe avec la santé de nos enfants ?

Les compagnies pharmaceutiques disent que tout cela concerne l’aide apportée au public, concerne la sécurité publique. Je me demande alors pourquoi nous ne disposons pas de plus de données sur les effets que vont avoir tous ces éléments, pourquoi nous n’avons pas d’études long-terme, des études sur les effets qu’ont ces produits dans le corps même de nos enfants.

 Aujourd’hui, nous avons les enfants les plus malades du monde. Il y a quelque chose qui ne tourne plus rond. Il ne s’agit peut-être pas uniquement des vaccins. C’est aussi le cocktail de pesticides et de polluants dans l’eau, dans l’air. Mais les vaccins représentent souvent un déclencheur parce que génétiquement le corps a besoin d’un  déclencheur pour exprimer ce genre de maladies et de problèmes que nous connaissons aujourd’hui. 

Les vaccins sont souvent en cause parce que ces produits chimiques sont injectés dans le flux sanguin, de sorte qu’ils peuvent ne pas nécessairement passer par une grande partie des processus de détoxification. Il arrive que ces produits pénètrent directement dans le cerveau au travers de la barrière hémato-encéphalique. Ce sont ces questions difficiles qu’il nous faut poser. Avant cela, avant que nous ne disposions de plus d’information, il n’est absolument pas possible de rendre les vaccins obligatoires. Il doit y avoir le choix. Là où il y a risque le choix s’impose.



En 1983, un jeune Américain recevait entre 0 et 18 ans 24 doses de vaccins en 7 injections. En 2016, un jeune Américain de 18 ans aura déjà reçu 70 doses de vaccins répartis en 50 injections... Est-ce tellement mieux en Europe?

30 commentaires:

  1. Bonjour Guy, bonjour à tous, juste une préoccupation: comment éviter de vacciner ses enfants vu que certains vaccins sont "obligatoires"? en théorie c'est facile mais dans la pratique comment s'y prendre?
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des réponses peuvent être trouvées ici: http://www.alis-france.com/lois.php

      Sinon, il est encore possible de soudoyer...

      Supprimer
    2. Bonsoir Jojo :)
      Personnellement je ne conseillerai jamais de ne plus vacciner ces enfants, je pense qu'il y a une grosse différence entre prévenir des risques, de l’inutilité de certains (et non tous). Ainsi que de dénoncer l'utilisation d'adjuvant dangereux pour la santé, comme l'aluminium par-exemple. Ne plus vacciner du tout, me semble quand même un peu trop radicale. l'équilibre il se trouve dans la nuance ...
      Ce la peut s'avérer une décision lourde de conséquence de refuser tout vaccins. Ce qu'il faut c'est d'exiger une totale transparence sur le vaccin qu'il propose. Et bien sûr le droit de le refuser au cas de suspicion ...
      La vaccination de masse aussi devrait être retiré, c'est à chaque parents de décider du bien fonder de tels ou tels vaccins, et de les faire quand ils veulent.

      Malheureusement cela pourrait se discuter, car ils y a des parents irresponsables ou négligents, alors dans se cas, c'est à l'école à faire jouer les services sociaux pour reprendre le dossier. ...

      Akasha.

      Supprimer
    3. C'est quoi être négligent dans ce dossier Akasha? Tu trouve ça responsable toi pour un parent qui connait les dangers de la vaccination d'imposer à son enfant dont son système immunitaire est en plein développement (il n'est pleinement opérationnel qu'à partir de 6 ans) des dizaines de vaccins toxiques (y compris pour le cerveau) directement dans son sang pour lutter contre des maladies qui ne se manifestent quasiment plus en France, le tout sans aucune garantie de succès.

      Rappelons que tous les enfants ne sont pas égaux face à la vaccination. Certains sont plus démunis que d'autres et seront les premiers à pâtir d"une agression vaccinale précoce. (oui, quand on voit sur quoi ils cultivent leurs vaccins comme des cellules de reins de singes entre autre, moi j'appelle ça une agression pour un enfant).

      Parfois, l'obligation vaccinal amène des situations ubuesques ou un parent avec une maladie auto-immune se voit tout de même obligé de vacciner son enfant alors que l'hérédité le rend plus susceptible de développer ce type de maladie.

      Certains parents désemparés m'ont déjà fait part de ce type de situation par mail et depuis la dite "pénurie vaccinale" (à mon sens totalement orchestrée), la situation devient plus risquée pour de nombreux enfants et intenable pour leurs parents.

      Sur le papier, je trouve le principe même de la vaccination intéressant et j'aurais été le premier à le recommander si cela s'avérait à a fois réellement efficace et sans danger. Un produit qui induit plus de risques , et certains impliquant également l'invalidité permanente ou la mort, ne peut pas être considéré comme une thérapeutique sûre et d'utilité publique. Dans ces conditions, je suis résolument contre. Après, c'est à chaque parent de faire ses choix.

      Je rappel aussi qu'il existe une alternative sûre à l'aluminium vaccinal mais que les labos refusent de l'utiliser car c'est plus cher. Cela en dit long sur le business vaccinal...

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/07/phosphate-de-calcium-une-alternative.html

      Supprimer
    4. Merci pour vos suggestions et merci pour ton lien @Cordule22, alis je ne connaissais pas.
      Effectivement Guy c'est très embarrassant et c'est énorme à quel point l'étau se resserre sur nous année après année. Je ne sais plus si c'est sur ton blog que j'avais lu l'article sur la silice (qu'on retrouve dans certaines eaux minérales) et qui est excellent pour éliminer l'aluminium.
      Au final on reste impuissants si je comprend bien, @Ned dur de trouver un médecin respectant le serment d'Hippocrate, sont plus que rare les Joyeux de nos jours

      Supprimer
    5. Akasha ton commentaire est contradictoire. Tu dis qu'on dois pouvoir choisir mais tu dis à la fin que tu es pour le fait que les services sociaux imposent les vaccinations dans certains cas (donc il n'y a pas réellement de choix).

      Moi je n'en connais aucun de vaccin sans danger, toi oui? Il y en a certains qui sont plus dangereux que d'autres, c'est tout.

      Et puis, soyons cohérents: si la vaccination est dangereuse, en quoi le fait que ces parents ne vaccinent pas leurs enfants serait un acte irresponsable. Je connais des enfants qui n'ont jamais été vaccinés pour des raisons éthiques des parents et ils sont en pleine forme. Ce n'est pas de la négligence.

      Tu dis aussi que certains sont inutiles et d'autres non. Lesquels sont à la fois utiles, efficaces et sans danger? Qui plus est actuellement j'entend.

      Supprimer
    6. Merci Guy :)
      Bien je reformule calmement face au respect de TA réponse.
      Peut-être n'est pas clair, mais ce que je dis à la fin, c'est seulement au cas où les vaccins serait "propre" et donc d'une réelle utilité publique.

      Tu le dis toi même comme moi, les parents reste seule juge.

      Néanmoins et tu ne pourras me contredire, ils y a des parents qui sont inaptes à éduquer leurs enfants, et qui n'aurait aucun suivis sur le carnet des vaccins de leur enfants. Donc le dossier (et non la garde) pourrait dans se cas revenir aux services sociaux. Voilà c'est tout ce que j'ai dis.
      Akasha.

      Supprimer
    7. ensuite. =>
      tu dis :
      "Tu dis aussi que certains sont inutiles et d'autres non. Lesquels sont à la fois utiles, efficaces et sans danger? Qui plus est actuellement j'entend."

      Oui bien justement j'ai bien parler pour une vaccination réformée. Sinon à l'heure actuelle, les vaccins contre la polio, sont totalement inutile.

      Supprimer
    8. Non, ce n'était pas clair car "au cas où les vaccins seraient "propre" et donc d'une réelle utilité publique." ça n'est pas évoqué dans ton premier commentaire et c'est de toute façon une situation qui n'est pas d'actualité. Autant parler de la situation actuelle.

      Les vaccins sont ce qu'ils sont et on doit en tenir compte lorsque l'on veut vacciner (ou pas) ses enfants. Les parents restent seuls jugent, c'est ce que j'aimerais. Dans les faits, ils n'ont aucun choix. Moi je donne les faits et mon avis et indique que c'est à chacun de choisir. Il y a des parents qui pour X raisons préféreront suivre les recommandations vaccinales, c'est leur choix et je le respecte.

      Après, si comme tu dis il y a des parents inaptes pour éduquer leurs enfants, ça n'a rien à voir avec la vaccination. C'est un problème globale qui impose une réaction si cela nuit à la santé d'un enfant. A mon sens, un défaut de vaccination (en l'état actuelle des choses), ce n'est pas de la négligence.

      Je ne comprend pas ce que tu veux dire par " le dossier (et non la garde) pourrait dans se cas revenir aux services sociaux." Si des parents ne vaccinent pas, ils peuvent être traîner devant les tribunaux et être accusés de maltraitance, c'est déjà arrivé:

      http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/sante/article/poursuivis-en-justice-pour-avoir-refuse-de-faire-vacciner-leurs-enfants-581821

      Donc, dans ces cas, il est évident que l'on peux perdre la garde de ses enfants. C'est un risque bien réel et on sait que certains juges sont particulièrement zélés en France.

      Supprimer
    9. "les vaccins contre la polio, sont totalement inutile"

      Celui contre le tétanos aussi:

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/10/tetanos-le-mirage-de-la-vaccination.html

      Il reste quoi? D'autant qu'il y a des maladies plus virulentes que celles contre lesquelles les vaccins obligatoires sont censés nous protéger mais dont les vaccins ne sont pas sûrs du tout genre la coqueluche ou le ROR et j'en passe.

      La grippe saisonnière tue aussi par exemple mais son vaccin en laisse aussi certains handicapés:

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/11/quatre-jours-apres-avoir-recu-un-vaccin.html

      Malheureusement, il n'y a pas de choix sans risque mais, à mon sens, la meilleure sécurité est de blinder son système immunitaire. Il a été crée pour ça et on veut nous faire croire qu'il ne sait rien faire par lui-même sans vaccin.

      Supprimer
    10. Guy tu dis :
      "Je ne comprend pas ce que tu veux dire par " le dossier (et non la garde) pourrait dans se cas revenir aux services sociaux." Si des parents ne vaccinent pas, ils peuvent être traîner devant les tribunaux et être accusés de maltraitance, c'est déjà arrivé:"

      Oui je sais bien malheureusement...Ce que j'en disais, c'était en réponse au post que tu as supprimer, ou il changeait le fond de ma réponse en "prendre la garde" là ou je parlait de dossier, et non de la garde.

      Et si j'ai spéculé sur le fait qu'un jour on auraient des vaccins "propres" C'était simplement pour appuyer sur le fait que d'en venir a des mesures radicales, n'est pas la solution. Maintenant il est juste aussi d'agir pour pouvoir justement un jour changer et réformer la vaccination ..
      Mais ceux qui prône la non vaccination, n'est pas constructif à mon sens. Car c'est trop facile de les discrédité par les médias en les faisant passé pour des intégristes ou "conspis"
      Akasha.

      Supprimer
    11. Mais justement envoyer le dossier aux services sociaux peut mener à perdre la garde. C'est un cycle infernal ces trucs.

      Certains prônent la non vaccination parce qu'en l'état des lieux, c'est la seule chose à faire, dans l'instant T je veux dire. Réformer la vaccination, ça mettrait des années. Ce serait souhaitable évidemment mais ce n'est pas prêt d'arriver donc forcément, l'urgence, c'est d'informer les parents pour que chacun aient les infos pour décider.

      Après, si ça fait plaisir aux médias de nous traiter vilains conspis, honnêtement, je m'en fiche. Les gens ne sont pas stupides, ils voient bien que ça ne tourne pas rond dans le businness vaccinal. Il y aurait 30% des français qui n'ont pas confiance:

      http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/sante/article/vaccins-des-medecins-de-moins-en-moins-confiants-702337

      A mon avis, il y en a plus que ça...

      Supprimer
    12. Blinder ses défenses immunitaires c'est aussi je que je prône et recommences, avec des régimes alimentaires adapté et une stratégies en suppléments.
      Pour le vaccins antigrippaux, c'est même pire. Pour la saison dernière, ils ont choisi la mauvaise souche, donc tout les vacciner l'on fait pour rien, et auront donc injecté des produits impur dans leur organisme pour des clous !
      Tiens Orné & moi sommes en prise avec troll sur le sujet :)

      http://www.lesfilsdelaloideun.com/t909-cancer-etudes-bidons-scientifiques-douteux-medocs-dangereux#3178

      Supprimer
    13. Oui moi aussi je m'en moque de leur calomnies...Mais aux yeux de beaucoup cela discrédite toujours, je suis bien placée pour le savoir, moi qui est une "pipelette" et parle à tout le monde loll Informer, voilà ce qu'il faut faire, c'est mon cheval de bataille aussi :)
      On le voient que justement ils essayent de reprendre la main, avec la Touraine en France et la Maggie De Block en Belgique bien appuyée par RTL les experts de l'infaux lol J'espère au moins qu'elle ne donne pas des conseils pour des régimes minceurs loool
      Ah tiens je suis tombée malade...Mon carnet de vaccins n'est pas en ordre^^
      Akasha
      .

      Supprimer
  2. Et quels sont les vaccins que vous nous recommandez, chère Akasha??? En tout cas, tous sont toxiques à mes yeux!! Bien chez vous.

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y en que 3 obligatoires en FRANCE !
    Vous devez les acheter et pouvoir coller la vignette sur le carnet de "santé" (!) de votre enfant qui doit le recevoir ...
    La loi ne précise pas quelle quantité de la seringue doit être injecté !
    A discuter avec votre médecin de confiance plus immédiatement cataplasme d'argile sur le point de pénétration de l'aiguille ! ! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça c'est en théorie. Dans les faits, on passe de 3 obligatoires (et accessibles surtout) avant 2008 à 6 depuis début 2015. C'est une situation scandaleuse.

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/04/arnaque-big-pharma-organise-une-penurie.html

      Il ne suffit pas d'acheter les vaccins et coller les vignettes. Il doit figurer les cachets du médecin.

      Pour le reste, c'est du bidouillage très empirique. Rien ne garanti le succès d'une telle opération mais c'est probablement un moindre mal. On peut aussi utiliser des isothérapiques pour drainer les vaccins mais là non plus, je ne peux garantir le succès de tels techniques.

      Supprimer
  4. Si vous ne pouvez pas discuter de "choses" intimes avec votre médecin il est peut-être temps d'en chercher un autre !

    RépondreSupprimer
  5. Et quels sont les vaccins que vous nous recommandez, chère Akasha??? En tout cas, tous sont toxiques à mes yeux!! Bien chez vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des vaccins propres....Et ayant une réelle utilité publique, pas comme ceux pour la polio, ou la lutte contre certains cancer qui c'est avéré un véritable fiasco, et une catastrophe pour les utilisateurs.
      Les vaccinations de masses dans des payas sous développé, là aussi une catastrophe, ou on n'aura jamais réellement la vérité...

      Supprimer
    2. @Akasha, non mais vous n'avez pas encore compris qu'il n'y a aucun vaccin propre ??!! ils sont testés dans les pays sous développés comme vous dites et imposés chez nous, cela devrait suffit à vous faire réfléchir et faire des recherches !

      Supprimer
  6. Propagande lcp sur la vaccination.

    Tout l'art de l'enfumage rhétorique des pro vaccins surement grassement rétribués par les labos.

    L'alluminium est nuisible pour la souris mais il serait inoffensif pour l'homme, bein tiens, ça c'est scientifique !!!

    http://www.dailymotion.com/video/x2ptys3_etat-de-sante-vaccins-retrouver-la-confiance_news

    Comment expliquent-ils la recrudescence des effets secondaires catastrophiques sur la population vaccinée?
    Silence radio...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vaccins : est-ce ce monde là que vous voulez ?

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vaccins-est-ce-ce-monde-la-que-170568?utm_source=twet&utm_medium=twitter

      Supprimer
  7. VACCINS = L'ARNAQUE DU SIÈCLE !
    Apportez-moi UNE preuve de son efficacité. Ne cherchez pas, il n'en existe AUCUNE.
    Ça rapporte (énormément) de pognon et ça dézingue du monde (Malthus, tu connais?). Que demander de plus.

    RépondreSupprimer
  8. Si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement pour admission à la crèche ou à l'école en ce qui concerne les vaccins obligatoires que d'en passer par là, vous pouvez préparer un gros cataplasme d'argile verte de 2 cm d'épaisseur que vous laissez 2 h tout de suite après l'injection, il va absorber le poison, le jeter, en mettre un autre éventuellement, tout cela hors de la vue du "piquouseur" bien évidemment

    RépondreSupprimer
  9. Moi j'ai été obligé de faire vacciner mon fils ce qui me fait enrager aux plus au point autour de moi il y a beaucoup d'enfants de connaissances qui ont des troubles de développement. Je ne connaissais pas le truc de Milena, est-ce que c'est vraiment éfficace ? Quand moi j'étais jeune il existait des maladie encore dangeureuse et pourtant mon fils en recevras 10 fois plus que moi j'en est reçu ce n'est pas normal et en plus il y a pas beaucoup de monde autour de moi qui se pose des question il trouvent sa nécessaire. Mais réveiller vous, ça n'a pas de bon sens comment leur propagande fonctionne bien.

    RépondreSupprimer
  10. http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2014/12/ne-pas-vacciner-vos-enfants-tout-en-respectant-la-loi-mode-d-emploi.html
    **********
    http://peuplepaix.populus.org/rub/5 
    ******************
    Voici "peut-être" un moyen de contrecarrer, au moins dans une certaine mesure, la vaccination:

    Que faire pour neutraliser un vaccin?

    En cas d'impossibilité  totale d'échapper à un vaccin (vaccination de force par violence physique et/ou morale,  chantage professionnel, refus d'entrée dans un centre de formation, si non "vacciné", etc.), se munir d'un tube d'argile en pâte (vendu en diététique), d'une bande de gaze et de sparadrap.

    Gagner les toilettes aussitôt après l'injection et étaler abondamment l'argile à l'emplacement du vaccin avant de fixer le pansement.

    Garder au moins deux heures. Le vaccin sera absorbé presque en totalité par l'argile.  
    Toutes les opérations de ce genre qui ont été effectuées sur des bébés ou des chiens et des chats se sont avérées efficaces à  près de 100% sans apparition des manifestations courantes (température, abattement...).

    Par mesure de sécurité, l'on pourra, en plus, stimuler les défenses par les différentes méthodes qui suivent, au choix ou en association:

    - Chlorure de magnésium : 40 mL de solution pour un adulte  - 25 mL pour un enfant, trois fois par jour, le jour de la vaccination et le lendemain. Préparation 20g (1 sachet) dans 1 litre d'eau (en pharmacie).

    - Extrait de pépin de pamplemousse: 30 gouttes dans de l'eau, 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours. Notamment disponible auprès de Source Claire, BP 32, 91650 BREUILLET - Tél.: 01 64 58 64 82 / Fax 01 64 58 45 34.
    NB: Découvert en 1980, son action s'étend à environ 800 souches de bactéries et de virus, et à environ 100 souches de champignons, ainsi qu'à un très grand nombre de parasites unicellulaires. C'est un score unique, qui en fait, en dehors de l'argent colloïdal, le plus puissant antibiotique naturel connu, alors que l'action des antibiotiques conventionnels se limite aux bactéries. De plus, contrairement à ces derniers, il est totalement dépourvu de toxicité et stimule les défenses immunitaires au lieu de les inhiber. Voir livre: "Secrets et merveilles du pamplemousse", Ed. Médicis, 125 FF Dossiers VSP n°24 et 41.
    - Vitamine C naturelle: acérola ou cynorrhodon, 2 à 3 g par jour pendant 2 à 3 jours.
      
    Il y a aussi une autre solution:
    En vertu du principe que "ce n'est pas le vaccin qui est obligatoire mais juste le certificat!", trouver un médecin qui accepte de faire un certificat de vaccination!

    Mais il faut en trouver un qui soit «chrétien» et qui connaisse le problème!


    RépondreSupprimer
  11. En cas de demande "violente d'un prescripteur de vacccin vous pouvez tenter cette demande : !
    ******************************************************
    ATTESTATION D'INNOCUITE VACCINALE
    à demander au médecin traitant ou à celui chargé de la vaccination

    Je soussigné Dr ……………………………………………, affirme que le vaccin que je m’apprête à faire à ………………………………… ne contient pas de substances toxiques
     
    (J'en ai communiqué et expliqué la composition intégrale à l’intéressé[e]), autres que:
    ………………………………………………………………………………
    .........................................................…………………………………
    qu’il est sans danger ni effets secondaires indésirables, autres que ceux signalés ci-après.

    J’engage personnellement ma responsabilité pénale et civile en vaccinant
    …………………………………

    avec le vaccin ………………………………… du laboratoire ………………………………… et dont le n° de lot est le ……………………
     
    Je m'engage donc à assumer la responsabilité pleine et entière* de toutes réactions physiologiques et psychologiques, de toutes atteintes génétiques pouvant être transmise ou non, même à très long terme et quelle qu’en soit l’importance, autres que celles ici dûment signalées, à savoir:
    ………………………………………………………………………………
    ………………………………………………………………………………
    * Charge à moi de me retourner ensuite, le cas échéant, contre le fabricant.
     
    Fait à………………………… le ………………………
    Signature du médecin + Cachet professionnel




    le fait d’imposer l’administration de produits toxiques inutiles à des enfants constitue le délit de mise en danger de la vie d’autrui, et peut, à long terme, constituer le crime d’empoisonnement ou administration de substances nuisibles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce genre de certificat peut tout au plus servir de paravent juridique mais ça ne protégera en rien les enfants malheureusement. Et quand le mail est fait, toute compensation financière est bien maigre en comparaison de la souffrance et le handicap ressenti par les enfants, parfois à vie.

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog