jeudi 15 octobre 2015

Etats-Unis: les survivants des tortures de la CIA assignent les psychologues de l'Agence en justice


L'Union américaine pour les libertés civiles, qui représente deux rescapés des supplices opérés par la CIA, a déposé une plainte contre les deux psychologues qui ont mis sur pied le programme de torture de l'agence américaine après le 11 septembre

James Mitchell et Bruce Jessen ont donc été rattrapés mardi par la justice fédérale de leur pays. Ces deux psychologues sont désormais visés par une plainte portée par deux rescapés des camps de la CIA et un membre de la famille d'un homme mort de froid en détention.

«Les accusés sont directement responsables parce qu'ils ont conçu, développé et mis en œuvre un programme de la CIA visant à infliger des douleurs physique et mentale, ainsi que la souffrance aux demandeurs, et parce que les demandeurs ont été torturés et soumis à des traitements cruels, inhumains et dégradants suite à leur inclusion dans ce programme» détaille la plainte portée par l'Aclu, l'Union américaine pour les libertés civiles.

Pour reconstituer les faits, l'association a travaillé à partir des témoignages de Suleiman Abdullah Salim et de Mohamed Ahmed Ben Soud, tous deux torturés pendant des semaines par la CIA pour leurs prétendus liens avec Al-Qaïda. La plainte inclut également la famille de Gul Rahman, mort de froid pendant sa détention dans l'un des centres secrets de l'agence américaine du renseignement en Afghanistan. Chacun réclame 65 000 euros de dommages et intérêts pour le préjudice subi.


Ainsi, Suleiman Abdullah Salim, pêcheur de Tanzanie a été retenu près de 5 ans en Afghanistan par la CIA. Il raconte dans une vidéo mise en ligne par The Guardian, les mauvais traitements qu'il a subis. Enchaîné nuit et jour, nu comme un ver pendant plus d'un mois, il sera interrogé des heures durant puis passé à la douche glacée par les agents de la CIA.



Il sera aussi battu et enfermé dans un sac en plastique. Suleiman détaille aussi la manière dont les interrogateurs le privaient de sommeil en l'obligeant à se tenir dans des positions douloureuses. Le pêcheur, qui n'avait aucun lien avec Al-Qaïda, a finalement été relâché un beau matin de 2008 sur la base militaire de Bagram en Afghanistan, avec pour seule compensation un bout de papier de la CIA affirmant qu'il ne représente finalement «aucun danger pour les Etats-Unis». Aujourd'hui, Suleiman souffre de «flashback» psychologiques très douloureux qui le ramènent sans cesse à ses années de prison.

Source et suite : RT


1 commentaire:

  1. D'après cet autre article, https://actualidad.rt.com/actualidad/188620-pasajes-censurados-carceles-tortura-cia

    Sur les 119 prisonniers de la CIA, le rapport indique que 42 ont été libérés, 30 restent en garde à vue, et sept sont morts. Du reste, "certains sont toujours en détention dans des prisons secrètes à l'étranger, tandis que le sort des autres demeure incertain."

    Donc, non seulement aucun responsable n'a été inquiété suite à ce scandale mais en plus, certains innocents se font encore probablement torturés dans des prisons secrètes de la CIA.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog