jeudi 8 octobre 2015

Pièces à conviction évasion fiscale : enquête sur le crédit Mutuel


Voici donc le documentaire qui était initialement prévu pour être diffusé sur Canal mais qui a été censuré par Bolloré (et qui est passé du coup hier soir sur France 3...à 23H25). Vous trouverez également les derniers reportages de Cash investigation, d'Elise Lucet. Si vous souhaitez les voir ultérieurement, je ne saurais trop vous conseiller de les sauvegarder localement avec un logiciel tel que Freemake video downloader.



Pièces à conviction Evasion Fiscale: Enquête sur le crédit Mutuel

Le Crédit Mutuel-CIC bénéficie en France et en Europe d'une très bonne réputation grâce aux valeurs qu'elle prône telles que le partage, la solidarité et l'exemplarité.
Mais à la fin des années 1990, plusieurs systèmes d'évasion fiscale auraient été mis en place afin de servir de riches clients du groupe.
Ce détournement aurait été possible grâce à la banque Pasche, l'une des filiales à 100 % du Crédit Mutuel-CIC, méconnue du grand public.
La justice s'est d'ores et déjà saisie de l'affaire.
Enquête sur cet établissement français qui aurait fraudé le fisc à grande échelle pour servir les intérêts de ses clients, grâce à des témoignages et des documents inédits.



Marketing : les stratégies secrètes

Noms, prénoms, adresses, âges, mais aussi passions et habitudes de consommation : certaines entreprises récoltent une foule d'informations sur les clients qui achètent, sur Internet ou encore par le biais de leurs cartes de fidélité. A longueur de transactions, ces sociétés enregistrent, compilent et analysent les données personnelles recueillies de manière à mieux cerner leurs cibles potentielles. Pendant un an, une équipe a enquêté sur les techniques marketing des grands groupes, comme Apple ou Danone, et leurs stratégies commerciales tenues secrètes. Comment imposent-ils leur diktat sur le marché ?



Le business de la peur

La menace terroriste est devenue une réalité qui inquiète de nombreux Français. Ce climat de peur fait les affaires du secteur de la sécurité, qui pèse aujourd'hui dix milliards d'euros. «Cash investigation» révèle les dessous de ce business qui a le vent en poupe. Certains industriels sont par exemple prêts à manipuler les statistiques pour faire gonfler leur bénéfices. L'enquête présentée par Elise Lucet montre également les failles de la biométrie, présentée comme la solution miracle. Gros plan également sur les caméras de surveillance, qui ont envahi le paysage urbain. Plus de 40 000 objectifs surveillent les villes de France et, depuis peu, les petites communes rurales. Mais ces caméras sont-elles vraiment efficace ?



La loi du marché

Longtemps érigé en modèle, le système de santé français est aujourd'hui au bord de l'asphyxie. En 2014, le trou de la sécurité sociale a atteint plus de onze milliards d'euros, deux milliards de plus que prévu. En quinze ans, la dette des hôpitaux publics a été multipliée par trois. Pour sortir de cette situation catastrophique, une dangereuse course à la rentabilité s'est engagée. Multiplication des actes inutiles mais rémunérateurs, recours aux sociétés d'optimisation, médicaments à l'efficacité contestée : pendant un an, Elise Lucet et l'équipe de «Cash investigation» ont mené l'enquête. Plusieurs reportages mettent en lumière des pratiques effarantes, qui plombent le système de santé



1 commentaire:

  1. MAMMON ou la religion de l'argent !!!!

    Ils ont remplaçés Dieu par l'argent et la Morale par le profit...

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog