mercredi 25 novembre 2015

La Turquie a détruit l’espoir de la Russie d'obtenir une coopération avec l’occident



Je profite de cet article pour placer quelques informations relative à l'attaque d'hier. Pour commencer, d'après le Département d'Etat américain, tirer sur des pilotes sans armes est un acte d'autodéfense acceptable. Donc non seulement, pour eux, c'est normal de tirer sur un avion qui n'a pas franchi la frontière mais en plus, ils excusent l'exécution du pilote du bombardier par les rebelles au sol. 


Du côté russe, Lavrov indique que l'attaque ressemble à une provocation planifiée. En effet, le F-16 turque a été particulièrement pressé d'abattre le bombardier russe et est allé jusqu'à franchir la frontière syrienne pour ce faire, ce qui n'est pas le cas de l'avion russe qui est resté à tout moment sur le territoire syrien. L'un des pilotes qui a survécu au crash indique que, contrairement aux affirmations de la Turquie, aucun avertissement n'a été donné aux pilotes: c'était une attaque en règle.

 C'est intéressant de remarquer à quel point la politique d'Erdogan a changé au sujet des interceptions aériennes depuis 2012 (surtout lorsque cela ne concerne pas ses propres avions mais ceux de la Russie). Le vice-président du comité du conseil de sécurité russe Franz Klintsévich va quand à lui dans le même sens que Lavrov: "Je pense que l'incident est une provocation des forces spéciales de l'OTAN. Tous les membres de la coalition ont été impliqués. Et [l'OTAN], préoccupé par le succès de notre force aérienne en Syrie, essaye de discréditer notre aviation." Depuis l'attaque, la Turquie affirme ne pas vouloir d'escalade militaire...mais a envoyé 18 F-16 patrouiller à la frontière syrienne ainsi que 20 chars. Fawkes
----------------

La Turquie a détruit l’espoir de la Russie d'obtenir une coopération avec l’occident

Mise à jour: Un ami, George Abert, a suggéré une raison du pourquoi les Turcs ont descendu le bombardier russe au-dessus de la Syrie. Les Russes ont une technologie de pointe qu’ils ont récemment démontrée contre le plus moderne des croiseurs lance-missiles américains (NdT: l’incident en Mer Noire en 2014 du passage d’un avion russe près du croiseur USS Cook, équipé du système ultra-sophistiqué AEGIS et qui a été électroniquement anéanti en deux passages, forçant le navire à faire escale à Odessa en Ukraine et son commandant de bord à demander son transfert immédiat..) et contre les avions israéliens de fabrication américaine. 

Cette technologie éteint tous les sytèmes de communication des forces hostiles, les laissant totalement aveugles. Il se demande si l’appareil n’a pas été abattu pour forcer les Russes à utiliser cette technologie pour protéger leurs appareils à chaque fois qu’ils se trouvent proches de l’aviation de l’OTAN ou d’Israël, ce qui leur permettrait d’étudier le système soit pour le copier, soit pour le neutraliser. Il parie que les Etats-Unis ont tous les spécialistes Raven et ELINT à l‘écoute, prêts à étudier le phénomène.

L’agression non provoquée de la Turquie qui a abattu un avion militaire russe au-dessus de la Syrie pose des questions intéressantes. Il semble fort peu probable que le gouvernement turc commettrait un tel acte de guerre contre un voisin bien plus puissant que lui à moins que Washington ait donné le feu vert à cette attaque. Le gouvernement turc n’est pas très compétent, mais même les incompétents savent éviter de se mettre dans une position qui les verrait faire face à la Russie seuls.

Si l’attaque a reçu le feu vert de Washington, Obama a t’il alors été doublé par les néo-conservateurs en contrôle de son gouvernement ou Obama est-il lui-même complice de l’acte ? De manière évidente, les neo-cons sont perturbés par l’appel du président français pour une union derrière la Russie contre l’EIIL/Daesh et ils auraient très bien pu utiliser leurs connexions en Turquie pour mettre en scène un évènement que Washington pourrait utiliser pour empêcher une coopération avec la Russie

La complicité de Washington est certainement indiquée, mais il n’est pas complètement hors de question que les Turcs bien placés qui achètent le pétrole de l’EI ait pris leur revanche contre la Russie pour avoir détruit leurs flottes de camions-citernes et leur affaire très lucrative. (NdT:n’oublions pas que ce business est géré par le fils d’Erdogan avec quelques généraux de l’armée turque…) Mais si l’attaque a une origine privée ou semi-privée en connexions avec des gangsters et l’armée, le président turc aurait-il défendu cet abattage d’avion sur de telles bases foireuses de “défense nationale” ? (NdT: possible dans la mesure où son fils est le “parrain” du pétrole volé acheminé en Turquie…) Personne ne peut croire qu’un bombardier russe serait une menace à lui seul pour la sécurité de la Turquie.

N’attendez pas que la pressetituée regarde de près ces questions. La pressetituée occidentale comme la branche de la BBC à Moscou et sa correspondante Sarah Rainsford, est déjà en train de pirouetter l’affaire de la perte de l’avion russe et plus tôt, celle de l’avion de ligne au dessus du Sinaï , en disant que cela prouve que la politique de Poutine de raids aériens contre Daesh a complètement été retournée et que les Russes ne sont pas plus en sécurité pour autant.

Les réponses à l’attaque sont toutes aussi intéressantes. De ce que j’ai entendu de la conférence de presse d’Obama, sa définition de “rebelles syriens modérés” inclut tous les groupes djihadistes extrémistes comme Al Nosra et l’EIIL, qui sont les cibles des attaques russes. Seul Assad est un extrémiste. Obama, suivant la ligne néo-conservatrice, dit qu’Assad a trop de sang sur les mains pour pouvoir continuer à être le président de la Syrie (NdT: Obama lui par contre, il n’en a pas de sang sur les mains hein ?… Le premier prix Nobel de la Paix va t’en guerre… Qu’est-ce qu’il ne fait pas entendre !).

Obama n’est pas spécifique au sujet du “sang sur les mains d’Assad”, mais nous pouvons l’être. Le sang est celui des forces terroristes de l’EIIL/Daesh qui combattent l’armée syrienne. Obama ne réfère pas quant à lui au sang sur les mains de l’EI alors que même la pressetituée nous a montré les horreurs perpétrées par les psychopathes de l’EIIL et du sang qu’ils ont sur les mains ; ces gens avec lesquels Obama nous a allié.

Quand est-il du sang sur les mains d’Obama ? On parle d’une très grande quantité là, le sang de pays entiers, la Libye, l’Afghanistan, le Yémen, la Syrie et le sang que les marionnettes d’Obama à Kiev ont versé des Russes ethniques habitants en Ukraine, sans oublier bien sûr le sang palestinien versé par Israël utilisant des armes américaines.

Si le sang sur les mains d’Assad le disqualifie pour la présidence, alors la bien plus grande quantité de sang sur les mains d’Obama le disqualifie d’autant plus, ainsi que Cameron, Hollande, Merkel et Netanyahou.

Durant tous les conflits orchestrés par Washington au Moyen-Orient, en Afrique et en Ukraine, le gouvernement russe a parlé de manière plus que raisonnable et a répondu de manière diplomatique à biens des provocations. Le gouvernement russe s’est reposé sur les gouvernements européens réalisant que l’Europe ne tire aucun bénéfice des conflits générés par Washington et devant se séparer d’une politique qui est contre leurs intérêts. Mais l’Europe a prouvé n’être qu’une collection de vassaux américains et non pas des pays indépendants capables de mener des politiques étrangères indépendantes.

Dans sa campagne en Syrie contre l’EI/Daesh, le gouvernement russe s’est reposé sur l’accord établi avec les pays de l’OTAN évitant l’engagement dans les airs. Maintenant la Turquie a totalement violé cet accord.

Je serais très surpris si maintenant le gouvernement russe place quelque confiance que ce soit dans les mots de l’occident ainsi que d’un espoir dans la diplomatie avec ce même occident. Le gouvernement russe et son peuple ont dû maintenant comprendre que la doctrine Wolfowitz veut dire ce qu’elle énonce et qu’elle est déployée en force contre la Russie.

De l’attaque ukrainienne sur les sources d’énergie de la Crimée et les pannes de courant qui affectent toute celle-ci, le gouvernement russe a aussi appris que le gouvernement marionnette de Washington à Kiev a l’intention de faire monter la sauce du conflit avec la Russie.

Washington a été clair dès le départ qu’il focalisait sur le renversement d’Assad et non pas celui de l’EIIL/Daesh. Malgré l’attaque imputée à Daesh en France, le ministère des affaires étrangères US en la personne de son porte-parole l’amiral John Kirby, a dit que la Russie ne pouvait pas être membre de la coalition contre Daesh tant que la Russie continuerait à soutenir Assad.

Si on veut regarder le bon côté dans cette affaire de l’abattage d’un avion russe, l’incident a donc très sûrement évité au gouvernement russe de faire partie d’une coalition dans laquelle la Russie aurait perdu le contrôle de sa guerre contre l’EIIL et aurait dû accepter la défaite du renversement d’Assad.

A chaque étape de tous ces processus le gouvernement russe a gardé de bonnes cartes qu’il n’a pas jouées, faisant plutôt confiance à la diplomatie. Celle-ci est maintenant pour sûr une impasse.Si la Russie ne rejoint pas le véritable jeu et ne commence pas à jouer ses fortes cartes (NdT: les infos qu’elle conserve sur les attentats du 11 septembre 2001 à New York, sur l’attaque du vol d’Air Malaysia MH17 en Ukraine et sur son propre vol au-dessus du Sinaï…), la Russie sera vaincue.


Source: Paul Craig Roberts (économiste et journaliste américain, sous-secrétaire du Trésor dans l'administration Reagan)
 


Traduction: Resistance71

9 commentaires:

  1. Vous vous demandez pourquoi ce jet russe a été abattu par la Turquie ? Qui croire ?
    Pour une fois, la réponse est absolument claire pour qui veut voir et savoir !

    La famille Erdogan est un clan mafieux musulman extraordinairement riche dont le fils Bilal est une sorte d’Al Capone.
    Poutine a mis les pieds dans le plat lors du récent G20 en montrant sans la divulguer sa liste des leaders du G20 compromis dans cette soupe infâme, menace immédiatement matérialisée en détruisant les 600 camions citerne de la FAMILLE ERDOGAN.

    Le reste, survenu hier, est « simple » vengeance mafieuse !

    Pour les incrédules, une brève visite sur Google Earth démontre l’impossibilité de la version turque :
    le jet a, au pire, franchi 5 km sur une langue de montagnes arides au sud de la zone turque. Cet espace a été franchi en 17 secondes selon l’ambassadeur turc à l’ONU (lettre officielle).
    17 secondes qui ont permis de repérer l’avion (supersonique volant à 300KM/H ! selon la Turquie) , de lancer à sa poursuite 2 jets trucs, de lancer 10 semonces, puis de l’abattre.

    Fortiche, l’armée turque !

    Toujours pour les incrédule, aller sur Google, taper « Erdogan fils pétrole ». Tout est là, connu depuis longtemps – en fait, des années !
    Au passage, c’est avec cette racaille identifiée que tous les commissaires européens allaient « négocier l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne » ! Dans les palaces d’Antalya ! faut ce qu’il faut à nos démocrates !

    Comme pour Al Capone, c’est par la comptabilité et la finance que cette affaire va se résoudre ! Je parle de TOUTE l’affaire DAECH.

    Mais où sont les Incorruptibles ? Certainement pas aux USA, chez le prix Nobel par anticipation, pays de bon accueil de toutes les mafias levantines !

    RépondreSupprimer
  2. Quelques infos qui rejoignent l'analyse citée plus haut par abenaton

    la véritable raison de l'acharnement de Hollande et Valls contre Bachar Al-Assad

    http://gaideclin.blogspot.fr/2015/11/la-veritable-raison-de-lacharnement-de.html

    RépondreSupprimer
  3. Je pense plutot que c'est la Turquie qui à tout perdu dans cette histoire,


    "
    Il est certain que le fils d'Erdogan, Bilal Erdogan (ci-contre avec son père au 1er plan), qui gère la contrebande du pétrole de l'EIIL, ne voyait d'un bon oeil le fait que ces derniers jours, les Sukhoi Su-24 russes... lui aient détruit plusieurs centaines de camions-citernes, annihilant ainsi le business qu'il avait mis sur pied depuis un an et demi[1][2]. Abattre un chasseur russe au risque de déclencher une guerre mondiale, voilà la réponse de son petit papa, dans le but d'élever les enchères. Un beau piège, pour la Russie comme pour tous les alliés de l'OTAN, à mettre sur le compte des calculs stratégiques d'Erdogan, l'un des grands fauteurs de troubles au Proche-Orient. "

    RépondreSupprimer
  4. Il était une fois un colonel israélien pris la main dans le sac

    http://reseauinternational.net/il-etait-une-fois-un-colonel-israelien-pris-la-main-dans-le-sac/

    RépondreSupprimer
  5. Déclaration de guerre imminente?: Le Premier ministre turc a admis avoir donné personnellement l'ordre de tirer sur l'avion russe SU-24 et la Russie aurait attaqué un convoi humanitaire turc en Syrie au cours des dernières heures

    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2015/11/declaration-de-guerre-imminente-le.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sait ce que valent les convois humanitaires turques:

      http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/12/selon-un-rapport-de-la-deutsche-welle-le-soutien-de-l-etat-islamique-provient-de-pays-membres-de-l-otan-tel-que-la-turquie-video.htm

      http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/11/un-ancien-membre-de-l-etat-islamique-revele-la-cooperation-militaire-d-ei-avec-la-turquie-newsweek.html

      Ils disent que c'est un convoi humanitaire, ce n'est pas pareil.

      Supprimer
    2. Turquie: arrestation de journalistes ayant révélé les livraisons d'armes à l'EI

      http://fr.sputniknews.com/international/20151127/1019851489/turquie-journalistes-arrestation.html#ixzz3sgZF73VB

      Supprimer
  6. C'est Poutine qu'il faut croire ! une des raisons de plus de croire Poutine c'est que Obama a essayé de démolir Pourine etc . Obame étant un grand Faux Derche ! Donc c'est Poutine qu'il faut croire !

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog