lundi 9 novembre 2015

Les français boudent leurs médias: Libération et L'Express en chute libre



On dira que ce net recul des ventes est bien mérité. Libération est l'un des journaux les plus propagandistes qui soit en France, n'hésitant pas à comparer le complotisme à "l’antichambre de la tyrannie". La censure y va également bon train. Des sujets comme la théorie du genre y sont traités avec une mauvaise foi incroyable et des articles du genre: "Non, vos enfants ne devront pas se masturber à la maternelle". Quand à L'Express, c'est encore pire puisqu'ils sont allés jusqu'à jouer à la Gestapo en faisant une longue liste de médias qu'ils considèrent comme "des sites d'infaux". 

Les français commencent à montrer de manière plus marquée qu'ils en ont marre d'acheter des journaux de propagande pleins de mensonges. Gageons que cette tendance se poursuivra et s’accentuera avec le temps. A noter que même France 2 s'intéresse désormais aux médias de réinformation (on devine pourquoi). Envoyé Spécial m'a récemment sollicité ainsi que d'autres responsables de sites pour parler de ce sujet. Je doute qu'ils trouvent un interlocuteur disposé à jouer le dindon de la farce. Personnellement, j'ai refusé :) Fawkes
----------

Les quotidiens nationaux français ont vu leurs ventes reculer de 1,27% en septembre 2015, avec un bond de 11,5% pour "L'Equipe" mais une chute de 16,3% pour "Libération", un recul qui frappe aussi les magazines, notamment "L'Express".

Les quotidiens sont plombés par leurs ventes en kiosque, en baisse de 9,4% en moyenne, selon une compilation de "La Correspondance de la presse". Ce déclin les touche tous, et surtout "Libération" (-26%), mais il est aussi de 15-16% pour "Le Monde", "Les Echos" et "Le Figaro", et de 7-8% pour "Le Parisien" et "Aujourd'hui en France".

Leurs abonnements ont moins baissé (-3% en moyenne) et à l'inverse leurs ventes numériques ont bondi de 40%, mais les situations varient beaucoup d'un titre à l'autre.

Succès de la rentrée, "L'Equipe", dans son format tabloïd deux fois plus petit qu'avant : depuis le démarrage de cette nouvelle formule le 18 septembre et jusqu'au 26 octobre, le journal sportif a vu ses ventes grimper de 17% en un an, dont +8,5% pour les ventes au numéro, a précisé le groupe.

A l'inverse, "Libération", malgré une nouvelle formule adoptée le 1er juin, demeure en net recul, de 16,3% en septembre. Depuis un an, le journal, racheté par Patrick Drahi, a subi une réduction de ses effectifs journalistes d'une cinquantaine de personnes, réduit un peu sa pagination et augmenté son prix.

Après un rebond de 15% au premier trimestre, (105.000 exemplaires par jour en moyenne), tiré par les ventes exceptionnelles qui ont suivi l'attentat contre Charlie Hebdo, "Libération" est retombé à 86.000 exemplaires au 2e trimestre puis 80.000 au 3ème, handicapé par une chute des ventes en kiosque en septembre à 22.000 exemplaires. Ses ventes numériques plafonnent sous les 9.000 exemplaires, moins qu'il y a un an.

La Croix progresse en septembre (+2,36%), "Les Echos" (+0,1%) et "Le Figaro" (-0,53%) restent stables mais "Aujourd'hui en France" perd 8,72% et "Le Monde" 4,67%.

Le Parisien, que vient de racheter LVMH, affiche une baisse de 6,9%, à 207.000 exemplaires, avec des ventes numériques toujours marginales.

Au cours des 9 premiers mois de l'année, seuls "Les Echos" (+1,51%) et "L'Equipe" (+0,15%) sont en hausse, alors que les autres reculent, surtout ceux qui n'ont pas trouvé de relais dans le numérique comme "Aujourd'hui en France" et "Le Parisien" (-6,7% chacun) et "Libération" (-4,23%).

Les deux leaders français de la presse, "le Monde" et "Le Figaro" sont moins touchés, avec des baisses limitées à respectivement -1,8% et 0,76% en 9 mois. Grâce à ses abonnés très fidèles, "La Croix" résiste à -1%.

La presse magazine subit aussi en recul quasi général, en particulier les news magazine. Sur 34 publications qui ont publié leurs chiffres du 3e trimestre, seule une poignée progresse par rapport au 3e trimestre 2014, dont "Courrier International", "Grazia", "Valeurs Actuelles", "M le Magazine" du Monde et "Marianne".

Chez les généralistes, le recul touche d'abord "L'Express" (-20,3% à 324.500 exemplaires), ainsi que L'Obs (-14,5% à 383.000 ex.) mais aussi "Challenges" (-14%), le "Journal du Dimanche" (-11,6%), "VSD" (-11%), "Paris Match" (-8%, 560.000 ex.) et "Le Point" (-7%).

En hausse en revanche, "Valeurs Actuelles"(+4% à 116.000 ex.) ainsi que "M le Magazine" (+2,7%), "Courrier international" (+1%) et "Marianne" (+1%).

Tous les titres de la presse people ont fortement baissé au 3e trimestre, surtout "Public" (-26,5%), mais aussi "Closer" (-13%) et "Voici" (-10%). La morosité atteint aussi la presse télé, avec des baisses des ventes allant de 3% à 6,6%.

La presse féminine n'est pas préservée, avec des reculs allant de 8,8% pour "Femme Actuelle", n°1 du secteur, à -4% pour "Elle".

Liens connexes:

Quelques exemples du bon travail de nos médias ces derniers mois...


Le journaliste Udo Ulfkotte balance: "les médias trahissent le public continuellement" "J'étais un agent non officiel sous couverture"


Source: Actu Orange

5 commentaires:

  1. Il y à 15 ans la presse était déjà en chute, et la seule raisson qui explique qu'elle soit toujours en chute et non crashée et la constante augmentation des subventions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que de nombreux médias seraient bien embêtés s'ils n'avaient pas leurs millions de subventions annuels. Certains survivent encore grâce à nos impôts, pas grâce à leur "travail d'information".

      En plus du fait que les français sont de plus en plus soûlés vis à vis de leurs médias, le facteur Internet ainsi que la baisse des trains de vie doit probablement enfoncer le clou. Pourquoi aller payer pour des torchons alors qu'on peut avoir les infos gratuitement sur le Net? La chute des médias s'explique aussi par là.

      Voil aussi pourquoi tant de médias y vont de leur article sur les médias de réinformation. Ils voient bien qu'une certaine frange de leur lectorat quitte le navire, ils essayent de les ramener au bercail.

      Cela est davantage du à leur manque d'éthique et de professionnalisme qu'autre chose...

      Supprimer
  2. Bien sur que la tendance ne va faire qu'augmenter en défaveurs des médias mainstreams mensongers et propagandistes, et il était temps, vraiment.
    Le changement arrive doucement (un peu trop à mon goût, bien que chaque jour j'en constate l'évolution.) se fait et se fera inéluctablement. L'ancien paradigme vit ses derniers instants, pour le plus grand bien de la majorité, n'ayez pas peur du changement, de toute manière ça ne peut être pire qu'actuellement, et si vous voulez que ce nouveau paradigme vous corresponde , eh bien reprenez les rennes de vos vies, reprenez et réappropriez vous votre pouvoir souverain et manifestez ce dont vous rêvez, au lieu de laissez tout ceci entre les mains d'incompétents qui se fichent ouvertement du monde.
    Soyez le changement auquel vous aspirez.

    Merci.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir et super réaction de ta part, Guy, face à la rédac de france2 ;)
    Ils sont aux abois, ils flippent, tant mieux.
    Souvenez-vous que le nuage de Tchernobyl a contourné la France en 1986...version officielle et reprise dans tous les médias français. J'étais très jeune à l'époque, et tout le monde savait qu'on nous prenait pour ce que nous ne sommes pas. Mais c'était avant l'avènement du net. Je n'ose même pas imaginer le nombre de couleuvres qu'ils nous ont fait gober en toute impunité.

    RépondreSupprimer
  4. J'en remets une couche : quand j'étais à l'armée, des fonctionnaires du ministère de l'intérieur étaient payés et passaient leurs journées à découper des articles de presse jugés "pertinents", qu'il remettaient ensuite à un supérieur pour relecture.
    Les initiés savent lire entre les lignes, et, c'est un secret de polichinelle, tous ces gens au pouvoir se passent des messages via médias interposés, et notamment la presse écrite.
    Ils auront toujours leurs subventions, soyez-en certains, la presse écrite étant un outil formidable, et bien sûr entièrement sous la coupe des groupes bancaires ;)

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog