dimanche 29 novembre 2015

Un politicien russe voudrait soutenir les kurdes pour détruire la Turquie...et lancer une frappe nucléaire sur Istanbul




Depuis que des chasseurs turcs ont abattu un avion militaire russe accusé d’avoir violé leur espace aérien, et dont l’un des pilotes a trouvé la mort, on assiste de plus en plus à des déclarations virulentes de la part de dirigeants russes à l’égard D’Ankara. Ainsi, Après que Vladimire Poutine a tout récemment accusé la Turquie de commercer avec Daech en lui rachetant le pétrole, ou encore l’annonce du premier ministre Dymetri Medvedev de boycotter désormais leur produits, voilà qu’un autre dirigeant russe fait une déclaration qui risque de ne point calmer les tensions russo-turques. En effet, selon l’agence presse A+ l’ancien vice-président de la Douma et président du parti libéral-démocrate Vladimir Jirinovski demande à son gouvernement la reconnaissance du droit des 20 millions de Kurdes vivants en Turquie et d’apporter son soutien aux Arméniens.


Ce dirigeant a évoqué la part de responsabilité de la Russie dans le passé qui avait laissé faire la Turquie, empêchant ainsi les arméniens de récupérer leur dû en 1918. Selon lui, si l’état russe a fait une grave erreur à l’époque aujourd’hui il peut agir autrement en soutenant l’Arménie dans ses revendications. Enfonçant le clou davantage, Vladimir Jirinovski n’a pas omis d’aborder la question la plus sensible pour Ankara, les kurdes! Il a ainsi demandé la reconnaissance du droit des vingt millions de cette minorité vivant en Turquie, celui d’acquérir leur indépendance en ayant leur propre Etat. Il a ainsi accusé ouvertement la Turquie de réprimer impunément depuis longtemps les droits des Arméniens et des Kurdes. Enfin, il a conclus que son pays pouvait aider efficacement l’Arménie dans cette affaire sans même avoir besoin de tirer une seule balle.

Bachmedia

-----------



(Activer les sous-titres en anglais)

Note Fawkes News:

L’article est plutôt soft. Dans les faits, son discours est vraiment très virulent.

Extrait: "La Turquie est finie. Nous avons juste à ne pas empêcher sa destruction. Par des arméniens, kurdes, grecs et slaves des balkans. C'est pourquoi Erdogan a fait jouer sa dernière carte dans son vil jeu. Il a parié sur le fait que l'Amérique ou l'OTAN l'appuieraient mais personne ne le fera. Personne ne veux d'un massacre mondial et de centaines des millions de morts par le bon vouloir de quelques turcs fous."

Là ou ça se corse c'est que ce même politicien, habitué des déclarations tonitruantes (il avait demandé à violer une journaliste enceinte l'année dernière lors d'une conférence de presse), a suggérer l'atomisation d'Istanbul et ses 9 millions d'habitants (confirmé par The MirrorThe Sun et Fortruss).

Voici ce qu'il a déclaré à la radio moscovite cette semaine:

"Istanbul est très facile à détruire: une seule bombe nucléaire dans le détroit du Bosphore, et cela fera place nette. Cela provoquera une inondation si terrible que la colonne d'eau s'élèvera de 10-15 mètres, et la ville ne sera plus. et il y a 9 millions de vies dans cette ville."

Gardons à l'esprit que ce politicien ne fait pas parti du gouvernement russe et qu'il ne représente pas la position officielle de la Russie sur ce dossier puisque Lavrov a bien confirmé que la guerre n'était pas au programme. Le parti de Jirinovski compte 56 sièges sur 450 à la Douma et 8% des sièges au parlement régional.



Carte provenant du jeu de carte Illuminati: New World Order...sorti en 1995.
Eh oui, il s'agit du même politicien.

Sources: Bachmedia / Fawkes News

7 commentaires:

  1. Lui, il aime pas les turcs, c'est sur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce type en a contre tout état ou individus qui s'en prennent a SON pays ou SA population. Aujourd'hui ce sont les Turcs qui sont dans son viseur.

      Je dirais que c'est un patriote, dangereux par son manque de self contrôle.
      Mais dans ce monde dirigé par des malades mentaux, il se ferait grandement respecter LUI.
      Nos dirigeants Européens devraient en prendre de la graine.

      Supprimer
    2. Je ne partage pas ton point de vue sur le bonhomme. Pour moi, c'est un dangereux psychopathe, qui plus est très instable apparemment. Tu met un gars pareil à la tête d'un état et il te déclenche une guerre mondiale dans l'année.

      Un chef d'Etat se doit d'être couillu mais aussi stratégique et réfléchis pour être respecté. De ce point de vue, pour ma part, je trouve que Poutine rempli parfaitement son rôle. Si nous ne sommes pas aujourd'hui déjà enterré sous les bombes, c'est grâce à son bon sens.

      Supprimer
  2. Ça n'en fait pas pour autant un mec intelligent, c'est comme détruire la France parce que notre élite soutient La Dèche avec leurs amis du Qatar et de l'Arabie Saoudite (wahhabisme)

    RépondreSupprimer
  3. La seule guerre possible c'est l'invasion de la Turquie par la terre avec 100'000 hommes et dix milles chars puis arrêter le président et sa clique pour les juges par un tribunal. Personne n'osera se confronter aux russes qui seront très vite aides par les chinois. Si celà arrivait nous aurions beaucoup de présidents avec la queue entre les jambes.

    RépondreSupprimer
  4. C'est sûr qu'il en veut aux turcs. Il existe un vieux différent datant de l'époque et de l'épopée de Pierre le Grand et avec cet avion abattu sans raison apparente et motif valable, ça sent pas bon pour Erdogan. Combien de fois les turcs ont pénétré l'espace aérien syrien ainsi que celui irakien? on ne les compte pas tellement y en a plein. La raison la plus plausible et la plus appropriée de l'affaire du bombardier russe est due à la destruction, par l'aviation russe, de convois de camions transportant le pétrole du daech vers la Turquie. Poutine a touché au bizness des Erdogan, il a touché aux intérêts de la famille car rien ne justifiait l'attaque du bombardier russe pour la simple raison qu'il ne présentait aucune menace pour la Turquie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Combien de fois les turcs ont pénétré l'espace aérien syrien ainsi que celui irakien?"

      Extrait:
      D'après les données des forces aériennes de l'état-major général grec, de janvier à août 2015, 101 groupements d'avions militaires ont violé 1306 fois l'espace aérien, dont 28 vols ayant été enregistrés au-dessus du territoire grec.
      Source:
      http://fr.sputniknews.com/international/20151027/1019112090/turquie-grece-ciel-avion.html

      Questions parlementaires
      http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=WQ&reference=E-2009-4219&format=XML&language=FR

      POURQUOI n'abattent-ils pas ces avions?
      Moi je n’hésiterais pas une seconde puisque ces Turcs crient haut et fort que c'est leur droit (et les américains abonde dans ce sens).

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog