vendredi 4 décembre 2015

2009: Hollande considérait que le gouvernement se servait du terrorisme pour servir un agenda politique sécuritaire




En 2009, François Hollande considérait qu'au nom de la lutte contre le terrorisme (parfaitement justifiée), on était en train de faire "des amalgames et des confusions. C'est à dire que celui qui n'est plus dans la norme, qui peut avoir un comportement déviant, qui peut parfois même être au delà de la loi, peut être assimilé à un terroriste, ce qui est là une atteinte grave aux libertés." L'intention politique "donne à ces actes "un sens qui n'est pas le bon et on lui donne une portée. On en fait un acte terroriste comme pour justifier l'intervention sécuritaire du pouvoir et son efficacité. Et puis deuxièmement, il y a une forme de dérive sécuritaire qui justifie des lois sans cesse plus répressives au nom d'une menace qui parfois est réelle et qui parfois on le voit bien est virtuelle voir inexistante."
 
Cette déclaration là est également collector. A la question de savoir pourquoi le gouvernement créait ce type de menace, Hollande répond: "Peut-être pour montrer une efficacité sur d'autres terrains, notamment économiques et sociaux qui ne sont pas forcément au rendez-vous". Donc Hollande considérait à l'époque que le fait qu'un gouvernement instrumentalise le terrorisme pour servir un agenda politique à la fois ultra-sécuritaire et en manque de résultats était parfaitement logique et envisageable. On comprend mieux certaines choses. Un peu moins le fait que sous son mandat, des citoyens lambda soient perquisitionnés sans la moindre raison valable et que les théoriciens du complot soient désormais considérés comme une menace à la fois par le gouvernement et les médias. N'est-ce pas également une dérive sécuritaire? une façon d'inventer une menace terroriste?



Publié par Fawkes News

2 commentaires:

  1. C'est pourquoi je préfère lire les blogs instructifs que les déclarations des politiques parce-qu’elles ne veulent rien dire.

    La Véritable Démocratie
    « Ce n'est pas dans un pays où on impose tout que l'on peut parler de démocratie. La France est sous dictature S. et personne ne dit rien.
    Une dictature s'installe par passivité du Peuple et elle mène à la ruine : ce qui est pour la France.
    Les voix se font entendre maintenant, mais il est bien tard. Il faudra dix fois plus d'effort pour redresser la barre.
    L'état de la France est catastrophique et je n'exagère pas. Cela "arrange les consciences" qui sont complices de ne rien dire : reculer l'échéance. Mais cela n'a qu'un temps. Ne rien dire : c'est accepter tacitement tous les actes du gouvernement, des deux : l'actuel et le précédent.
    Se rebeller, faire pression, c'est lui interdire de poursuivre. C'est préparer le futur. Aujourd'hui rien n'est prêt.
    Vous avez laissé faire et donner du poids par votre silence à un gouvernement qui n'a fait qu'amplifier la ruine du Pays, l'emprisonnement de son Peuple, sa déchéance. L'effort, le travail, est titanesque pour reprendre la main, et sans mettre à terre le gouvernement corrompu, il n'y a pas d'issue.
    L'Armée est dans un état de ruine et de restriction qui lui interdit le maintien de l'Ordre sur le Territoire.
    Sans l'engagement du Peuple Français à ses côtés, ... » -13.11.2015-

    La honte continue d’éclabousser la France
    « La France est obligée de se lever. Différents évènements la pousseront à changer de cap rapidement.
    Le Peuple va descendre dans la rue. Il aura tout perdu. Le trafic illégal en tout genre fleurit.
    Il y a urgence de faire le grand ménage. La France est bradée à la mafia.
    Tout Français qui se respecte ne peut rester indifférent.
    Il en va de l’avenir de la France, du monde. Le Rôle de la France est capital.
    Il n’y aura pas à attendre pour voir les évènements se multiplier. Pour soulever un Peuple : la faim, les restrictions, la dictature : ce que vit la France ... » 30.09.2015

    RépondreSupprimer
  2. Le moi président normal nous a expliqué en 5 minutes son véritable programme.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog