jeudi 10 décembre 2015

La “patrie des droits de l’homme” envisage de se doter d’un Guantánamo




Le gouvernement français a demandé au Conseil d’Etat de se prononcer sur la possibilité d’interner de manière préventive dans un centre dédié des personnes fichées “S” par la DGSI. L’information a vivement fait réagir les journaux italiens.

“C’est un projet passé presque en sourdine, mais qui risque d’ouvrir une nouvelle polémique dans la France frappée par deux fois en moins d’un an par le terrorisme islamiste”, écrit La Repubblica.



Le journal de Rome réagit à une information diffusée le 9 décembre par Le Monde : le ministère de l’Intérieur a demandé au Conseil d’Etat, début décembre, d’examiner la possibilité de recourir à l’internement préventif de personnes qui font l’objet d’une fiche “S”, dans un centre dédié. Bref, “un Guantánamo à la française, résume Il Giornale. Un centre d’internement pour des milliers de suspects d’islamisme pas encore condamnés.”

“Ces centres de détention pour djihadistes présumés seraient une première en Europe, l’unique précédent en Occident étant Guantánamo”, reprend La Repubblica. A la différence qu’ici la détention préventive serait validée par des magistrats administratifs plutôt que par un tribunal militaire, et qu’il pourrait s’agir de ressortissants français, tandis que le pénitencier américain – créé après les attentats du 11 septembre 2001 – ne concerne que les étrangers.

Quelque 20 000 personnes sont fichées “S” – sous surveillance car considérées comme potentiellement menaçantes pour la sûreté de l’Etat – par la DGSI [Direction générale de la Sécurité Intérieure, service de renseignement du ministère de l’Intérieur], dont la moitié pour radicalisation islamiste. L’autre moitié concerne des membres d’autres mouvements considérés comme terroristes (le PKK ou la branche armée du Hezbollah), des hooligans, et des éléments violents de l’extrême droite ou de l’extrême gauche, rappelle encore le quotidien italien qui s’inquiète :

Ce n’est qu’une des nombreuses propositions de réforme étudiées par l’exécutif dans le cadre de l’état d’urgence déclaré le 13 novembre, mais c’est sans doute la plus choquante pour la patrie des droits de l’homme”.

Lien connexe:


12 commentaires:

  1. Apparemment, la moitié des fichés S le sont pour radicalisme islamiste. ça fait quand même prêt de 10 000 personnes qui le sont pour d'autres raisons donc pas forcément ayant des plans d'attentats. La première proposition est salement vicieuse: Interner des des personnes qui n'ont, objectivement rien fait, mais que l'Etat considèrent comme étant une menace. Le simple fait qu'il y pensent est déjà inquiétant en soit. Ce serait étonnant qu'une mesure aussi radicale soit votée...mais va savoir. La stratégie du choc permet des choses impensables en temps normal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà bidouiller la constitution devrais ne pas être autorisé sans consultation nationale par référendum.
      Ensuite, qu'est-ce que le vrai guantanamo a apporté dans la lutte contre le terrorisme?
      Ce fut un prétexte pour l'armée et la cia de torturer bien souvent des innocents et en fait d'embrigader, de radicaliser et de créer le monstre qu'ils étaient censés combattre.

      Le chef de daesh ne sort-il pas de guantanamo?

      Attention aussi à ce que ce futur centre de détention ne se transforme pas en camp fema à la française.

      Supprimer
    2. Faudrait encore que ça passe. Ce n'est qu'une proposition de loi. Par contre, figure-toi qu'il est inconstitutionnel de modifier la constitution pendant un état d'urgence.

      Supprimer
    3. Ah bon? cet un article?
      Alors pourquoi le gouvernement s'autorise de passer outre?

      Supprimer
    4. http://lesmoutonsenrages.fr/2015/12/03/lheure-est-grave/

      ça y ressemble fortement. Le message est qu'on ne change pas la constitution pendant une période d'état d'urgence comme celle dans laquelle on est. Certainement car c'est une période de crise et donc d'exception. Cela doit permettre d'éviter les dérives. Comme celles que l'on est en train de voir...

      Supprimer
    5. Le FM cazeneuve est à la manoeuvre.

      Supprimer
  2. Thierry Borne : « on me traite comme un terroriste »

    http://www.agenceinfolibre.fr/thierry-borne-on-me-traite-comme-un-terroriste/

    RépondreSupprimer
  3. Ils comptent enfermer , dans ce Guantanamo français , tous les politics et activistes de la Nouvelle Resistance - qu'ils sont déjà entrain de considérer comme dangereux . C'est entrainde devenir pirequ'au Moyen Age cette dictature !!!! N'oubliez pas que les Illuminatis sont derrière ce Bordel !
    Amen .

    RépondreSupprimer
  4. Et avec quel argent ils font faire ca ??
    Déjà qu'en france les prisons sont insalubres et surpeuplés depuis des années sans que l'état ne fassent rien .

    Suis-je bête ,ils augmenteront les impôts ou ils endetteront les français en empruntant à leurs amis de Goldman Sachs ou jp Morgan .

    RépondreSupprimer
  5. A propos d'illuminatis, de FM, je voudrais proposer à Fawkes cette très bonne analyse du false flag du 13/11 faite par Nenki. Je n'adhère pas à sa théorie des reptiliens mais là, il n'est question que des Fm. Je dois reconnaître qu'il est excellent et qu'il met le doigt sur des choses très très troublantes dans ces attentats du 13/11.
    http://www.galzu.info/index.php?post/2015/11/30/attentats_de_paris_operation_psy_et_mensonge_sous_faux_drapeau

    RépondreSupprimer
  6. L'Histoire se ré-écrit à l'identique sous nos yeux.....

    https://launedekeg.wordpress.com/2015/12/12/keg-ce-12122015-quand-la-parole-precede-les-actes-non-ils-ne-gagneront-pas-et-ce-seront-eux-qui-seront-au-ban-electoral/

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog