mercredi 6 janvier 2016

«Les femmes ne sont pas des proies»: l’Allemagne s’insurge après la vague d’agressions sexuelles (MAJ)


 MAJ: Ivan Jurcevic : « Des femmes venaient me supplier de les laisser entrer dans l’hôtel car elles étaient pourchassées par des immigrés qui voulaient les violer ». Cet article complète le premier et permet de bien se rendre compte de la violence des faits.

Le ministre de l’intérieur, Thomas de Maizière a indiqué que « l’apparente participation de personnes issues de l’immigration » ne devait pas « conduire à ce que les réfugiés, quelle que soit leur origine, venus chercher chez nous la protection contre les persécutions, fassent l’objet d’une suspicion générale ». Sur ce point, nous sommes d'accord. On connait la musique...pas d'amalgame. 

Mais il convient tout de même de rappeler que ce phénomène, quoique exceptionnel par son ampleur n'est pas nouveau en soit et preuve en est que cela commence à dégénérer. Ces derniers mois, les cas d'agressions sexuelles provenant de migrants se sont multipliés en Europe. Tantôt en Suisse, en France ou aux Pays-Bas par exemple. En Allemagne, pays qui a le plus accueilli de migrants, la situation semble encore pire. A Chemnitz, une fillette de 7 ans a été violée dans un parc pour enfants au mois de septembre. Les viols ont également lieu au sein même des camps de réfugiés. De nombreux autres cas de viols perpétrés par des migrants ont été recensés en 2015 dans le pays. Combien de temps encore les européens, les allemands en particulier, se satisferont-t-ils de la rengaine pas d'amalgame? Fawkes

--------------


Les déclarations politiques se multiplient en Allemagne après une vague d'agressions sexuelles et de vols à la tire qui a frappé Cologne durant la nuit du Réveillon. Plus de quatre-vingt-dix plaintes ont été déposées.

«Cologne est choquée», titre Der Spiegel. Et c’est désormais toute l’Allemagne qui est sous le choc. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, des agressions sexuelles en masse ont eu lieu à Cologne parmi la foule rassemblée devant la gare centrale et sur le parvis de la cathédrale pour admirer les feux d’artifices. D’après les témoignages recueillis par la police et par la presse allemande, environ un millier d’hommes, qui «d’après leur apparence physique seraient originaires des pays arabes ou d’Afrique du Nord», ont lancé des pétards et des feux d’artifice sur la foule et attaqué en groupe des dizaines de femmes, touchant leur poitrine ou leurs parties génitales tout en subtilisant leurs smartphone, portefeuille et autres objets de valeur, comme le rapporte le quotidien Süddeustche Zeitung. Une femme s’est même fait arracher ses sous-vêtements, et au moins une plainte pour viol a été déposée, d’après Die Zeit.

Plus de quatre-vingt-dix plaintes ont été déposées auprès de la police de Cologne, parmi lesquelles au moins une quinzaine pour agression sexuelle. L’hebdomadaire Focus diffuseune vidéo amateur tournée sur les lieux, alors en plein chaos, où ont eu lieu ces agressions de masse.

Un scénario similaire a été également observé à Stuttgart et à Hambourg, où plusieurs jeunes femmes ont été victimes d’attouchements sexuels de la part d’hommes s’attroupant autour d’elles dans le quartier festif de Sankt-Pauli et ont constaté après coup qu’elles avaient été volées.
«Dimension nouvelle de la criminalité organisée»

Le ministre de la Justice allemand, Heik Maas (SPD), parlait ce mardi 5 janvier au matin dans la presse allemande d’une «dimension totalement nouvelle de la criminalité organisée», comme le rapporte l’hebdomadaire Der Spiegel. Il a prôné la fermeté à l’égard des auteurs de ces violences, insistant sur le fait que tous les coupables «doivent faire l’objet d’une enquête approfondie et doivent rendre des comptes»:


«Nous ne pouvons pas tolérer que des gens soient livrés sans défense à une telle violence dans nos villes.»


Seules cinq personnes ont été arrêtées sur les lieux du drame, rapportait le 3 janvier le quotidien local General-Anzeiger. La police allemande analyse en ce moment le matériel vidéo fourni par les caméras de surveillances installées autour et à l’intérieur de la gare centrale de Cologne pour identifier les coupables.

La ministre allemande de la Famille, Manuela Schwesig (SPD), a également tenu des propos fermes à l’égard des coupables, rappelant que «les femmes ne sont pas des proies. Les attaques visant les femmes, quel que soit leur genre, nous ne les tolérons pas».
Risque de stigmatisation

Elle a également souligné que, «dans [cet] État de droit, les coupables et les crimes font l’objet d’une enquête et sont jugés indépendamment de leur religion et de leurs origines, et c’est aussi le cas ici». Plusieurs responsables politiques des partis d’opposition se sont en effet élevés contre le risque de stigmatisation des réfugiés, à l’instar de Claudia Roth, ancienne présidente des Verts allemands, qui a déclaré à la chaîne de télévision WDR :


«On ne peut pas dire “cela est typique de l’Afrique du Nord”, “cela est typique des réfugiés”.»

Comme le rappelle d’ailleurs Der Spiegel dans la dernière mise à jour de son article sur le sujet, rien ne prouve encore que ces hommes sont des réfugiés.

Malgré le caractère exceptionnel et gravissime de ces agressions de masse, la police de Cologne a étrangement indiqué le 1er janvier à 8h57 sur son site internet que la nuit de la Saint-Sylvestre s’était déroulée «calmement», «comme l’an passé», fait remarquer le quotidien Die Welt. Ce n’est que trois jours après les faits, lundi 4 janvier, qu’elle a consenti à organiser une conférence de presse au sujet de cette vague d’agressions. Ce couac de communication lui vaut désormais de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, comme sur la page Facebook officielle «Polizei NRW Köln», où les commentaires critiques s’amoncèlent.


Source: Slate


11 commentaires:

  1. Agressions sexuelles à Cologne : le maire appelle les femmes à s’adapter aux immigrés

    http://www.contre-info.com/agressions-sexuelles-a-cologne-le-maire-appelle-les-femmes-a-sadapter-aux-immigres

    RépondreSupprimer
  2. Allemagne : les médias officiels et les autorités ne peuvent plus cacher l’ampleur des agressions sexuelles commises par les immigrés

    http://fr.novopress.info/196696/allemagne-les-medias-officiels-et-les-autorites-ne-peuvent-plus-cacher-lampleur-des-agressions-sexuelles-commises-par-les-immigres-illegaux/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+%7C+Agence+de+presse+ind%C3%A9pendante%29

    RépondreSupprimer
  3. ''Agressions sexuelles à Cologne : le maire appelle les femmes à s’adapter aux immigrés''

    Elles devront se traîner un pot de Vaseline ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt une ceinture de chasteté. Et encore, on se demande si ça suffira vu le genre de frustrés. On imagine ce que ça donner lors des prochaines fêtes de masse genre le Carnaval de Cologne.

      Supprimer
    2. Bonjour ...

      Je pense que la différence de culture ne passera pas facilement :(

      Les femmes en bikini et en petite tenue font partie de notre quotidien, que ce soit dans les revues ou les médias en général.

      Je ne sais pas comment ça se passe dans le pays d'origine des nouveaux arrivants, mais il semble que ce ne soit pas comme par chez-nous.

      Supprimer
    3. Oui, c'est bien la que se situe le problème, en général les migrants ne chercheront pas à s'adapter à notre culture occidentale.
      Pour la plupart d'entres eux une femme en jupe ou portant un décolleté est une "pute" et elle mérite donc d'être maltraitée.
      Je ne pense pas que ces migrants se permettraient ce genre d'agression dans leurs pays d'origine majoritairement musulman ou les femmes sont toutes revétues de burqua.
      En inde ou en arabie saoudite, le fait d'être une femme violée peut amener à la lapidation.

      Supprimer
  4. France : deux Afghans tentent de violer une Française dans un train

    http://www.contre-info.com/france-deux-afghans-tentent-de-violer-une-francaise-dans-un-train

    RépondreSupprimer
  5. La police allemande analyse en ce moment le matériel vidéo fourni par les caméras de surveillances installées autour et à l’intérieur de la gare centrale de Cologne pour identifier les coupables.

    Ca leur a pris deux heurs a savoir qui étaient seulement trois ou 4 hommes qui ont exécuté les prouesses du 11 septembre, de même attentats de Paris, même choses a tant de place partout dans le monde, et la, on dirait qu’il ont tous perdue leur génie, pour retracer des centaines d’homme avec des caméra partout, cherchez l’erreur, je pense que tous ca est voulue et organiser, cela reste seulement mon opinion, mais je ne me trompe pas souvent.

    RépondreSupprimer
  6. Formé-vous une milice non violente avec comme arme des appareilles photo qui peuvent filmer, exemple 100 personnes se réunissent et chaque personne part de son coté en ayant comme mission de traquer des fauteurs de trouble, chaque personne des cents en trouve cent autres, ainsi de suite, afin que plus personne ne sache ou sont les autres groupes afin d’évité de se faire infiltré tous.
    Surtout pendant des grosses fêtes organisées ou des marches organisées pour défendre une cause contre les gouvernants, il faut s’organiser, il faut devenir tous des journalistes en puissance.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, dsl je sais que je suis hors sujet je voulais juste savoir si vous etiez au courant de cette affaire : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Affaire_Siné

    Il s'agit du renvois de Siné, membre de Charlie Hebdo, du fait d'un article qui traitais de Jean Sarkozy (fils de Nicolas Sarkozy) et de ses démêler judiciaire, et surtout sa conversion au judaïsme dans le but d'épouser la fille d'une grande famille juive héritière de Darty. Le licenciement a fait suite au pression de cette famille. Je pense que sa peut etre intéressant de parler de la liberté d'expression et des convictions dans ce journal ...
    Précision, Charlie Hebdo a été condamnée par la justice pour ce licenciement abusif.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog