jeudi 18 février 2016

La Turquie veut que nous nous confrontions directement avec la Russie



La Turquie demande à ses alliés de l’OTAN, y compris les États-Unis, de participer à une offensive terrestre en Syrie, alors que les forces gouvernementales syriennes soutenues par Moscou se rapprochent de la frontière turco-syrienne, affirme le Nouvel Observateur.

Samedi, la Turquie a bombardé des positions des Les Unités de protection du peuple (YPG), le bras armé du Parti kurde de l’Union démocratique (PYD), qu’elle considère comme une mouvance proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), son ennemi juré, et un allié de Bachar Al Assad. Le gouvernement turc redoute que la création d’une zone kurde au nord de la Syrie encourage les Kurdes de Turquie à faire sécession eux-mêmes.

Cependant, ces Kurdes sont les alliés de la coalition occidentale contre l’Etat islamique.

Autrement dit: la Turquie, notre alliée au sein de l’OTAN, souhaite une confrontation directe entre la coalition occidentale, dont les Etats Unis, et la Russie, et que nous intervenions pour détruire une force alliée active dans le combat contre l’État islamique.


“Les forces aériennes russes bombardent du ciel. Les milices irakiennes et libanaises, conseillées par l’Iran, avancent au sol. Un assortiment de rebelles syriens, soutenus par les Etats Unis, la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar, se battent pour les repousser. Les forces kurdes alliées de Washington et de Moscou tirent parti de ce chaos pour étendre les territoires kurdes. L’Etat islamique s’est emparé d’une paire de petits villages, pendant que tout le monde s’intéressait aux autres groupes.

En marge d’une pause dans les hostilités négociées par les puissances du monde qui aurait dû prendre effet plus tard cette semaine, le conflit semble en pleine escalade. La Turquie s’y est jointe au cours du weekend, avec des tirs d’artillerie sur les positions kurdes pour la seconde journée dimanche, ce qui a motivé l’administration Obama à appeler à un retour au calme”.

La Turquie devrait également jouer un rôle actif pour empêcher l’arrivée des réfugiés au sein de l’UE, mais le bloc lui reproche son manque d’efforts dans ce sens jusqu’à présent. L’UE se comporte comme d’habitude:

Merkel et Juncker

“Juncker et Merkel acceptent tout d’Erdogan, craignant encore plus de réfugiés”, écrivent Julius Terpstra et Janno Meijer (de l’Appel des Jeunes Démocrates-Chrétiens, “CDJA”)  dans le NRC Handelsblad.

“La Turquie ne devrait plus être membre de l’OTAN”

“Pendant ce temps-là, la Turquie demeure un candidat à l’adhésion à l’UE “normal”, et elle reçoit chaque année 600 millions d’euros (auparavant, c’était même 900 millions d’euros) de soutien pour préparer le pays à son adhésion à l’UE. L’argent est, ironiquement, destiné à promouvoir un état de droit démocratique. Avec cet état de droit, le mal est fait: les minorités, les Kurdes et les chrétiens, les premiers, souffrent plus que jamais. Aussi, en ce qui concerne la démocratie, la Turquie se montre sous son pire jour en ayant plus de journalistes en prison que la Chine et l’Iran combinés. Un exploit qui semble être commodément oublié par les dirigeants européens”.


Liens connexes:

Source: Express.be


0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog