jeudi 19 mai 2016

X-Men Apocalypse : le film le plus antichristique de l'année ?



Le producteur Bryan Singer, accusé d’appartenir à un réseau pédophile, nous sort son dernier blockbuster au titre pompeux de X-Men Apocalypse. Cette fois, le méchant du film ne serait autre qu'un mutant tout puissant qui se ferait appelé Apocalypse ou...Yahweh et dont la Bible se serait inspirée (les chrétiens apprécieront). Son but? "nettoyer l'humanité et créer un nouvel ordre mondial". Oui...encore. Décidément, les producteurs d'Hollywood n'ont plus aucune imagination. Ou alors, ils ne font que poursuivre leur propagande tout en préparant les gens à l'agenda mondialiste. Je ne peux pas en dire plus vu que je n'ai pas vu le film mais la bande-annonce et le synopsis sont assez parlants en soit.

Synopsis officiel:

"Depuis l'aube de la civilisation, il était vénéré comme un Dieu. Apocalypse, le premier et le plus puissant mutant de l'univers Marvel X-Men, a amassé les pouvoirs de nombreux autres mutants, devenant ainsi immortel et invincible. Lorsqu'il se réveille après des milliers d'années, il est déçu par le monde tel qu'il le découvre et recrute une équipe de puissants mutants, dont un Magneto (Michael Fassbender) découragé, afin de nettoyer l'humanité et créer un nouvel ordre mondial, sur lequel il régnera. Le sort de la Terre étant en jeu, Raven (Jennifer Lawrence), avec l'aide du Professeur Xavier (James McAvoy), doit diriger une équipe de jeunes X-Men pour arrêter leur plus grand ennemi et sauver l'humanité de la destruction complète."




Publié par Fawkes News

24 commentaires:

  1. https://www.facebook.com/florent.david.925/posts/10209619123184486

    La Cabale a complètement déformé ce terme dans leur intérêt.

    Apocalypse ne veut PAS dire cataclysme
    Apocalypse veut dire Levée du Voile (TOUT ce qui a été caché depuis des millénaires par la Cabale dans un but de nous asservir va ressortir INÉVITABLEMENT)

    Emprunté au latin apocalypsis (« révélation »), lui même emprunté au grec ancien ἀποκάλυψις, apokálupsis (« action de découvrir »). Provenant du verbe grec καλύπτω, kalúptô (« cacher »), précédé du préfixe de privation ἀπό ápó. Littéralement donc « [chose] dé-cachée », et donc par extension, « [chose] dévoilée aux hommes », « retrait du voile qui cachait la chose », « le voile est levé »

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir ,perso j ai maté ce film hier,bof rien d’alarmant et surtout rien antichristique comme vous le subgerrer ,juste une lutte entre super-heros ...
    voici le liens que j ai maté (http://sokrostream.biz/films/captain-america-civil-war-65158.html#playfilm)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce lien c'est captain america civil war, rien à voir. Je l'ai vu, il n'a aucune référence religieuse.

      Supprimer
    2. mince c pas le meme !!!
      ok je sort,mdr
      non,je pensait reelement que c etait celui si ,donc je vais maté celui la pour me faire aussi une idée

      Supprimer
    3. si vous avez un liens du film en français je suis preneur ,car j arrive pas a le trouver pour le moment (et hors de question de payé pour un film ricain (j ai deja du mal avec les film soit disant francais)

      merci d avance

      Supprimer
    4. Dans ce film, le mutant se prend clairement pour un sauveur, un Dieu. Il appelle d'ailleurs les terriens "mon fils" et considère tout le reste comme de fausses divinités. Donc, oui c'est très antichristique.

      Supprimer
    5. vraiment stupide de se tromper de film,c'est pas civil war mais X-Men

      Supprimer
  3. "Apocalypse" signifie en effet "révélations", "levée des voiles".
    Le terme "religion" quant à lui, provient du latin "religare" qui signifie "relier".
    Tout est "Lié"...
    "LiRe" / "LieR", nul hasard si ces termes sont constitués des mêmes "briques", LeTTReS!
    Les mots, et ce peu importe la langue, répondent à un schéma semblable à celui de l'être humain.
    Une structure, architecture, recouverte de VoiLeS...
    ▪Architecture osseuse recouverte de TISSUS (VoiLeS) organiques dans le cas de l'être humain.
    ▪Architecture CONSONANTIQUE recouverte de VoyeLLeS (VoiLeS) en ce qui concerne les mots.
    En procédant à l'extraction de la racine consonantique des mots, apparaît le lien universel qui lie toutes les langues entre elles.
    Tout comme, sous des voiles de couleurs distinctes, l'architecture osseuse humaine nous relie tous.
    La linguistique a déjà démontré,notamment par les travaux de Noam Chomsky, que toutes langues partagent déjà au sein de la PHRASE un schéma universel.
    Sujets, Verbes et compléments sont communs à toutes. Seul leur agencement varie d'une langue à l'autre. Il en va de même avec la construction CONSONANTIQUE des mots.

    Suivant cette méthode, il est intéressant d'analyser certains
    termes qui renvoient à certains sujets de préoccupations principales.
    Comme par exemple le terme "CoNNaiSSaNCe". La racine consonantique de ce dernier est "CNSNC, et est sans hasard identique à celle du terme "CoNSoNaNCe, étayant ainsi mes propos.

    La "grande révélation" concerne ces connaissances fondamentales liées à la Tradition Orale Primordiale, qui depuis plus de deux millénaires est réprimée, victime d'obscurantisme au sein de notre système ultra-matérialiste.
    L'intitution vaticane est à la racine de ce mal.
    Il serait temps de sérieusement remettre en question les dogmes propagés par cette intitution phalocrate de vieillards misogynes et accessoirement pédophiles...

    Entre Eaux et HauT, Nous vivons entre DeuX-MeRS.
    DeuX-MèReS!
    Des MaTRiCeS. Du latin "MaTeR", "MèRe".
    Si vous n'avez pas DeuX-MèReS dans les yeux, demandez vous alors sous quoi certains s'affairent à noyer vos regards...Un indice, l'eau reflechit, et il est bon de l'imiter.
    Un reflet à pour caractéristique d'être inversé. Et l'inverse de
    "DeuX-MèReS" c'est...

    Entendre les mots sans les écouter, c'est regarder l'univers entier qu'ils décrivent sans le voir.

    "Le SoN"
    Des MoTS, La VoiX de L'aPPReNTi SaGe.
    L'aPPReNTiSSaGe
    L'aPPReND TiSSaGe!

    S.N.K -7

    RépondreSupprimer
  4. P. S: partant de là, il ne reste plus qu'à Re-DÉCOUVRIR nos regards, et par la même, le monde dans lequel nous vivons! ;-)
    Bonne journée à vous.

    RépondreSupprimer
  5. @Laurent Franssen
    Au commencement était le logos...Le VeRBe!;-)
    Le VeRBe est LuMièRe. La VoiX éclaire la Voie et je VoiS...La lumière se réVeRBère!

    RépondreSupprimer
  6. "Qui ne connaît pas la nature des Mots, ne saurait connaître l'homme."
    -Confucius-

    [...]Même si l'on peut soustraire la matraque à la conversation, les mots conserveront toujours leur pouvoir. Les mots sont le support de la compréhension et pour ceux qui les écouteront l’énonciation de la vérité. Et la vérité c’est que quelque chose va très mal dans ce pays, n’est ce pas?[...]
    -V pour Vendetta-
    Extrait du "discours pirate"

    RépondreSupprimer
  7. Pour ceux qui ont vu les derniers films de super héros, on remarque aussi que la mode est à inverser les valeurs : les méchants deviennent gentils et les gentils méchants. Batman s'en prend à Superman, visions de Superman devenant prenant le contrôle sur terre à l'aide d'une armée qui s'agenouille devant lui.

    Dans Captain America, les gentils se combattent et le méchant "soldat de l'hiver" devient gentil tandis qu'on nous montre qu'ils tuent aussi des civils innocents. C'est le même topo dans tous les films. Ils veulent retourner le cerveau des enfants et leur ôter tout repère entre le bien et le mal.

    D'ailleurs, ça me tue de voir des gamins de 6 ans à peine aller voir ce genre de film. Sous prétexte que c'est des super héros, les décérébrés de parents pensent que ce sont des films adaptés aux enfants. Aujourd'hui plus que jamais, ces films ne sont pas adaptés au moins de 16 ans à mon avis. Sans parler du film Deadpool qui est hyper gore et encore plus ancré dans le genre des "antihéros".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Guy Fawkes
      Le schéma classique du héros, de la bible (dans l'apocalypse, "Jesus", "l'agneau immolé" s'en revient des enfers) au "Comte de Montechristo" (eDMoND/DéMoN DaNTeS devient "MoNTée CHRiST-HauT"), "V pour Vendetta" ou autre, ce dernier est une "renaît-gars".
      Un repenti...Le SeRPeNT Se RePeNT et Se RéPaND! ;-)

      Supprimer
    2. Je ne sais pas comment des parents sensés peuvent envoyer des enfants regarder ce genre de films.
      Concernant Battant vs Superman les visions de Bruce Wayne concerne le futur mais il faut être un gros fan de Dc comics pour percevoir cela le film étant spécifiquement pour les fans.
      Il est clair que tous ces films sont des films propagande notamment pour le transhumanisme, le multiculturalisme et bien sûr le nouvel ordre mondial. Les X men, X étant la 24ème lettre de l'alphabet (2+4=6) donc les six men, hum... De toute façon je pense aussi que ces surhumains dans ces films sont des possédés : http://www.alterinfo.net/La-possession-demoniaque-Au-cinema_a36765.html.
      Après chacun pense ce qu'il veut.

      Supprimer
  8. Je viens de le voir au cinéma d'un point de vue cinématographique je l'ai trouvé moyen mais l'essentiel n'est pas là.
    Le message c'est du réchauffé, un être qui n'apprécie pas le monde et donc qui veut le transformer en autre chose. On a déjà vu ça dans des James Bond par exemple. Mais cet être veut acquérir la capacité de pouvoir parler aux esprits humains tous autant qu'ils sont. Cela me fait penser au Maitreya de Benjamin Creme et son jour de la déclaration (http://www.partageinternational.org/decouvrir/11_7-jour-declaration.php)donc de la pure propagande New âge. Bref rien de neuf ! Ce que veut le méchant c'est sans doute ce que souhaite l'élite mondialiste c'est dire un "nouveau monde" pour les élus. Et dans le film un des mutants qui comme par hasard est juif à détruit le camp d'Auschwitz ! Sans commentaire... Bref ce film n'apporte rien de nouveau à part matraquer la propagande mondialiste à savoir un monde "purifié" de ses imperfections.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce film donne sans doute des idées sur la manière de penser des élites qui de mon point de vue à été aussi présentée dans les précédents films X men. Cette envie de "faire évoluer" le monde notamment en tuant "les nuisibles" qui comme par hasard sont des humains normaux. Pour moi les mutants représentent soi des gens possédés, des illuminés (pas de Bavière mais bon...) bref les surhumains du monde nouveau ! Et ceux qui ne rentre pas dans le moule sont éliminés,
      Un des personnages les plus intriguants de la saga est le personnage de Magnéto. Juif survivant des camps il a cette haine vengeresse si singulière de certains juifs. Je pense que ce personnage est tout sauf anodin et sa haine récurrente du commun des humains est très parlante.
      Je pense que dans ce genre d'oeuvre sous couvert de fiction les élites se lâchent. Tous ces films aux messages récurrents ressemblent à de la programmation mentale. Les jeunes voudront acquérir des pouvoirs et les élites vont sans doute le leur proposer via la science (transhumanisme) ou via les sciences occultes (new age). Effrayant mais c'est en train de venir et l'avenir pue.

      Supprimer
    2. Etant particulièrement hermétique à la propagande d'Hollywood, je suis allé le voir également (c'est la moindre des choses vu que je critique le film). Cette idée du survivant d’Auschwitz qui vient détruire le camps avec ses pouvoirs, j'ai trouvé ça vraiment déplacé dans le scénario. C'est de la propagande mémorielle qui qui n'a pas sa place dans un film de ce genre. C'est peut être Bryan Singer (qui est juif) qui a voulu mettre sa patte.

      En tout cas, la bande-annonce résume la nullité du film et sa propagande antichristique, je ne m'étais pas trompé. A noter quand même que méchant "Apocalypse" ne prétend pas porter comme nom Yahweh dans le film, c'est seulement dans la bande annonce. Ils ont du le retirer à la dernière minute. Le message du film reste néanmoins le même.

      Supprimer
    3. Personnelement, depuis quelques années je prends mes distances avec ces notions de "propagandes cinématographiques". Je dis pas qu'il n'y en a pas, je dis simplement qu'il faut prendre en compte le contexte de l'Univers qu'on analyse avant de voire si il y a ou non une deuxième ou troisième lecture, positive ou négative.

      Or autant je comprendrais qu'on qualifie un film de fantaisy "d'antichrist", même si là encore il faut voire le contexte, ça reste de la fiction et la plupart des gens le savent, il ne faut pas non-plus penser que tout ceux qui vont voire un film sont des abrutils qui se feront lobotomiser, mais s'est mon avis.

      Mais là n'est pas le coeur du problème. Ce que j'essaye d'exprimer s'est que X-Men est un univer de Science-Fiction depuis le début, il n'a JAMAIS eu aucune réfférence mystique. Ce que je veux dire s'est qu'il parait concevable que le mutant ultime soit si puissant qu'on le considère comme un dieu dans le contexte où se place cet univers. J'ajoute que techniquement Apocalypse est l'antagonniste, ça a son importance, s'est pas comme-si s'était le héros. A noté que dans les comics et les films les X-Men se battent pour protéger l'Humanité, pas l'éradiquer justement.

      Dernier détail sur lequel je rebondis s'est le thème de l'inversion des valeurs. Il y en a un, on est d'accord, à la limite on pourrait débatre à quel degrets, mais il n'y a pas de doute sur le fait que certains films sont... étranges.

      Mais là où je ne suis pas d'accords s'est quand tu dis qu les méchants deviennent gentils et vice-versas. Enfin... s'est plus compliquer que ça. Mais déjà l'idée d'un méchant qui devient gentils loin d'être une inversion des valeurs s'est une base morale fondamentale et ça s'appelle la rédemption.

      Ensuite à l'inverse, il ne faut pas forcément voire dans un héros qui a un comportement négatif une corruption morale du personnage. Tu as pris l'exemple de Civil wars mais justement, l'histoire n'est pas un combat du bien contre le mal, mais d'une divergence d'opinion qui dégénère et finis en guerre. D'où le fait de... comme je le disais... TOUJOURS voire le contexte. A force d'analyser les films uniquement en symboliques on finit par négliger tout ce qui en fait la base, l'histoire.

      Comme je le disais souvant chez l'ancien blog de Rorcharch, si il ne faut pas dire qu'il n'y a de mal nul-part, il ne faut pas non-plus le voire partout et derrière chaque grains de sables.

      Un très bon site que je te recommande, explique bien cela. Tout en reconnaissant l'existance du subliminal et de la propagande, il en relativise les effets. S'est, "le subliminal.fr".

      http://www.lesubliminal.fr/

      Lis le en détails si tu es intéressés.

      Supprimer
    4. Après oui, il y a réellement des cas de gentils devenus méchants y en a. Le cas le plus "facil" s'est Anakin devenu dark-vador. Mais bref, là où je veux en venir s'est qu'un héros ayant un comportement négatif ne signifie pas FORCEMENT une inversion des valeurs. Le cas de superman par contre est là-aussi, plus percutant que iron-man et captain-américa.

      Bref encore une fois, toujours prendre en compte le ...contexte de l'Univers où a lieu l'histoire. Car il s'agit avant tout de fiction, et propagande ou non, une fiction n'a pas à se plier au règles physiques et même de la réalité de notre monde... et pour cause. Donc il faut toujours prendre un certains recul quand on décide de critiquer une œuvre fictive, quelque en soit la raison. Mais ça, le site don j'ai parlé l'explique biens, du moins je pense

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    6. Par contre, si il y a bien une chose sur laquelle je suis absolument d'accords avec ton analyse Guy (et pas, un peu ou à moitié, lol), s'est que ces films ne devraient pas être visible par un jeune publique.
      Peut-être pas moins de 16 ans, je dirais plutôt -12 mais bon. Là où n se rejoins s'est que un trop jeune publique n'a pas à y avoir accès. Et ce pour plusieurs raisons.

      1. Comme tu l'as dis, plus on grandis, plus on est conscient de la limite entre réalité et fiction et donc, qu'il y ait ou non de la propagande quelconque, on y devient plus ou moins naturellement hermétique à un certains degré. Je suis un grands amateurs de fantaisy pour tout t'avouer, mais je fais un fort distinguo entre notre monde et les mondes fictifs que je lis ou regardes. D'où ce que je disais a propos de toujours prendre en compte le contexte de l'Univers qu'on analyse. S'est clair que quand on prend le parti de dire "L'univers que j'observe dans ce film/livre/BD est différents du notre car fictif, et donc n'est pas soumis aux même règlrd que notre monde" on a tendance à plus ou moins rester insensible à tout effets nocifs, volontaires ou non, qu'ils peuvent provoquer, ou en tout cas, çà les amoindris fortement je pense. Mais ce travail intellectuel ne peut être accomplit que par un esprit qui a atteint une certaine maturité psychologique et se n'est clairement pas celui d'un enfant de 6 ans on est d'accords.

      2. Même en oubliant les possibles impacts nocifs, d'un simple point de vue artistique j'ai toujours considéré qu'une oeuvre ne devrait être visible que par un pubique ayant la maturité pour la comprendre. Lorsqu'une oeuvre, qu'elle soit de fantaisy ou réaliste dégage une certaine complexitée scénaristique, (bon s'est pas le cas d'X-Men hei? Mais j'en connais...), il vaut mieux la mettre sous les yeux d'un publique capable d'en comprendre la subtilité.

      Donc quelque soit le point de vue que l'on adopte, psychologique ou artistique, je dirais que je suis absolument d'accords avec toi sur la question de l'âge du publique.

      Mais bon, comme dit plus haut par quelqu'un, chacun a son propre avis sur ces questions complexes.

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog