dimanche 19 juin 2016

30 ans déjà: Coluche a-t-il été assassiné?




A l'occasion des 30 ans de la mort de l'excellent Coluche, je vous propose de redécouvrir cet article paru sur Fawkes News en 2013.

"Attention, attendez que la gauche passe, vous allez voir en en 2012...au goulag". Comment savait-t-il qu'une présidentielle aurait lieu en 2012 (alors qu'à l'époque les mandats étaient de sept ans et non de cinq) et que c'est la gauche qui prendrait le pouvoir? Grande question...


Il parle des médias mensonges qui ont pris de nos jours une ampleur sans précédent. 




Déjà à l'époque, il évoque le fait que l'humour sur les juifs n'est permis que par des juifs sous peine d'être traité d'antisémite. C'est particulièrement vrai aujourd'hui, Sebastien Thoen en a fait les frais récemmentNicolas Bedos également. Par contre Timsit lui peut faire de mauvais sketchs sur les noirs et les arabes ou sur les portugais, pas de problèmes. Pas sûr que le sketch des inconnus des chiffres et des chiffres passerait à la télé de nos jours par exemple (ou il s'en suivrait un scandale du CRIF). Peut-on rire de tout? Il faut croire que non.




Un message subtil adressé à la franc-maçonnerie. 




Après la mort de Coluche, comme par hasard, c'est le juge franc-maçon Jean-Paul Renard qui assure l'instruction de l'enquête, qui gardera la version du chauffeur mis en cause et enterrera la version des deux amis de Coluche qui le suivait ce jour là, une version qui contredisait formellement la version officielle.




La mort de Coluche, la contre-enquête



Les médias nous ont menti depuis le début: ils n'ont rapporté que la version du chauffeur du camion, jamais la version des deux amis de Coluche (Ludovic Paris et Didier Lavergne) qui étaient quelques mètres derrière lui, à moto, et qui ont tout vu: le chauffeur a braqué au dernier moment en plein milieu d'une ligne droite pour écraser Coluche, qui roulait à 60 km/h, alors que la version du chauffeur et de la télé, c'est que Coluche roulait très très vite, comme un fou, et se serait encastré dans un camion dans un virage car il n'aurait pas eu le temps de le voir.

Didier Lavergne: << Je suivais Coluche à deux, trois mètres, pas plus. Nous étions presque roue dans roue. Le camion a tourné sans mettre son clignotant, sous le nez de Coluche >>.
France-Soir le 20 juin 1986 (comme quasiment tous les médias): << Derrière lui, ses deux amis, Ludovic Paris et Didier Lavergne, n'ont rien vu, leur pote était déjà mort quand ils sont arrivés à sa hauteur. >> 


Didier: << Ah mais, c'est complètement faux! J'ai tout vu. C'est même moi qui ait indiqué aux gendarmes l'endroit précis où la tête a heurté. J'ai vu la tête, boum, elle a heurté l'angle du phare. >> <<Lorsque le camion est arrivé à la hauteur de Coluche, tout d'un coup, le chauffeur a braqué la cabine sous son nez >> << À un mètre ou deux près, il aurait freiné >>
Tous les journaux ont écrit: << Quand ils sont sortis du virage, le camion était déjà en travers. >> 


Didier: << Mais c'est ça qui est faux! Moi je l'ai toujours dit, le camion venait droit vers nous. Et il était loin. >>

Coluche était un motard chevronné, et n'était ni bourré ni drogué ce jour-là d'après les analyses scientifiques officielles.

Ses deux camarades qui étaient quelques mètres derrière lui ont immédiatement freiné quand le camion a soudainement braqué, preuve que la version officielle est un énorme mensonge: il y avait largement la distance et le temps pour s'arrêter et ne pas rentrer dans le camion. 


Didier (trois mètres derrière Coluche): << Ce n'était pas limite du tout. Je me suis arrêté sans faire de traces sur le bitume, et sans tomber...devant la cabine du camion. Michel, lui, n'a pas freiné parce que le camion lui a claqué la porte au nez. Et Michel ne pouvait avoir d'autre réaction que celle qu'il a eue, parce que c'est un réflexe de motard. Un réflexe, c'est quand t'as pas le temps de réfléchir. >> Ludovic (dix mètres derrière Coluche): << C'était un bon freinage quoi, pas en urgence. On n'allait pas vite, encore une fois, ON N'ALLAIT PAS VITE! >>
Didier: << il roulait vers nous, ça j'en suis sûr. Parce que ça aussi...il aurait été arrêté, et puis il aurait tourné et fait la manœuvre quand on est arrivés, bon, peut-être que je me serais posé moins de questions. Mais là, c'était comme s'il avait fait exprès, pour nous foutre en l'air, tu vois. >>

Une expertise scientifique ordonnée par le juge Renard avait prouvé que le chauffeur avait menti sur la vitesse de la moto. Mais le juge est un des fameux juges francs-maçons liés au milieu de Nice, mis à la retraite d'office quelques années plus tard dans le plus grand scandale concernant la justice depuis des décennies: il a choisi (sur ordre?) de ne garder que la version du chauffeur, et d'éliminer 2 des 3 témoins, qui n'ont pas été entendus lors du procès!

Le chauffeur travaillait ce jour-là non pas pour son employeur, mais à son compte: il transportait des gravats provenant du chantier de la gendarmerie de Grasse. Gendarmerie de Grasse...c'est à un barrage de la gendarmerie de Grasse, à la sortie de Valbonne, que les amis de Coluche qui étaient à moto quelques minutes derrière Coluche se sont heurtés, seulement dix minutes après que la camion ait heurté Coluche. Barrage alors que les secours n'étaient pas encore arrivés à Opio sur le lieu de drame! Depuis combien de minutes ce barrage était-il en place? Didier et Ludovic ont trouvé très étrange qu'aucun véhicule ne soit passé sur les lieux du drame entre le moment de l'accident et l'arrivée des secours. Pendant de très très longues minutes, la route était totalement déserte. Il a fallu attendre plusieurs dizaines minutes pour que les secours arrivent alors qu'au bout de 10 minutes la gendarmerie de Grasse avait déjà mis en place un barrage.
Non seulement les médias nous ont caché tout ça, mais en plus ils nous parlaient d'une livraison anodine dans un camping...totalement inexistant en fait à cet endroit là! Encore des mensonges.

Après "l'accident", ce chauffeur ne s'est à aucun moment occupé de Coluche couché par terre contre le camion. Non, il voulait juste signer le constat! Abracadabrantesque. Encore plus abracadabrantesque quand on se souvient que dans les médias à l'époque, dans les jours qui ont suivi l'accident, il nous était présenté comme un homme bouleversé qui aimait Coluche! Encore des mensonges. 



Didier: << Attends! Mais le chauffeur, c'était incroyable! Ça aussi, ça m'a choqué... Il est pratiquement sorti tout de suite avec les papiers pour faire le constat, c'est insensé! Le type qui voit un mort et qui attend avec sa sacoche et ses papiers pour faire le constat, c'est un truc de fou. Il ne s'est jamais approché de l'homme qui était blessé par terre, c'est ce qui m'a choqué le plus. Tu vois il marchait en tenant sa pochette derrière comme ça. >>
Didier s'est adressé au chauffeur: << "T'as vu qui t'a mis par terre? C'est Coluche!" Et il n'a pas fait de commentaire. Il ne s'est pas plus approché pour avoir un geste de compassion humain... C'était très bizarre. >> 


La vidéo montrée au JT ce jour là confirme d'ailleurs une certaine nonchalance du chauffeur qui indique simplement: "c'est malheureux, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise?"


Pourquoi Coluche a-t-il été tué (d'après 2 des 3 témoins) le 19 juin 86? 



Tous ceux qui ont rencontré Coluche à cette époque sont unanimes: il s'apprêtait selon ses propres termes à << hurler sa pourriture au monde >>. Il était en train de préparer un nouveau spectacle au vitriol pour la rentrée, au Zénith de Paris, dans lequel il allait taper très très fort sur Mitterrand et sur la gauche caviar qui ne faisait rien contre le chômage, et il allait parler de Mazarine! Il connaissait tous les secrets du tout-Paris (politique, show-biz,...) grâce à son secrétaire personnel, Jean-Michel Vaguelsy. << Je vais les secouer, je vais les allumer tous! >> répétait-il souvent. << Jusque-là, on a bien rigolé, mais ils n'ont encore rien vu: cette fois, ils ne vont plus rire du tout! >> (Télé-Obs, 13 juin 2002). 

Trois jours avant sa mort, le 16 juin 86, Coluche déclarait à Michel Denisot: << Les hommes politiques vont recevoir. Lors de mon dernier spectacle j'avais fait peur à certains hommes politiques, mais là, je vais carrément leur faire honte. >> (Libération, 20 juin 1986).
Dans un magazine télé en 1986 à propos des hommes politiques: << Un pour tous, tous pourris. >> 


Son producteur Paul Lederman, cité dans le livre du journaliste du Monde, Philippe Boggio: << Coluche avait envie d'en découdre avec les socialistes. >>
Mitterrand et le PS étaient probablement effarés à l'idée que l'homme de gauche le plus populaire en France allait passer les deux années avant la présidentielle de 1988 à les attaquer impitoyablement. Et Mitterrand à l'époque faisait tout pour empêcher qu'on parle de sa fille (des centaines d'écoutes illégales, harcèlement physique quotidien de Jean-Edern Hallier par des agents secrets en civil pour le rendre fou; quand il racontait ça tout le monde le prenait pour un parano...mais cela a été confirmé des années plus tard lors du procès des écoutes). Quasiment tout ce que Coluche avait écrit et enregistré a disparu selon sa dernière compagne Fred Romano : << Je n'’ai jamais su trop quoi penser de cet accident, ce qui est certain c’'est qu'’il était en pleine préparation d'’un spectacle explosif, les bandes étaient enregistrées et elles ont disparu comme par miracle après l’'accident, j’aurais aimé savoir ce que contenaient ces bandes....>>

Il allait aussi aller beaucoup plus loin que les restos du cœur et s'attaquer au chômage, à la répartition inégalitaire du travail et des richesses en France. Il allait foutre en l'air tout le théâtre politique actuel. C'était lui ou eux. Les menaces de mort des services secrets français lors de sa candidature à l'Élysée en 1981 sont devenues réalité 5 ans plus tard, après qu'il ait mis le parlement à genou en faisant voter une loi pour obtenir une réduction d'impôts pour les dons aux restos du cœur (et à d'autres associations). 


Didier Lavergne: << Il y avait une balle encadrée dans son bureau avec écrit: "La prochaine sera pour toi". C'était clair. C'est-à-dire qu'on lui avait annoncé que s'il faisait trop chier, on allait le descendre. >> Et depuis son retour sur scène en 1985, il recevait à nouveau des menaces de mort régulières, des balles, des lettres,...Il faisait aussi chanter l'Union Européenne et ses stocks faramineux de nourriture, ainsi que des grands groupes de l'agro-alimentaire, une dizaine de chantages de ce genre en tout, pour obtenir plus de nourriture pour les Restos du Coeur. Il réussissait là où les politiques ne faisaient rien ou si peu, et en plus il allait s'attaquer au chômage, donc faire honte à la classe politique par des actions concrètes et par ses mots dans son spectacle à la rentrée 1986. Il était en passe de discréditer les hommes politiques français.
Coluche pensait qu'ils étaient trop cons pour pouvoir le tuer, comme le dit un de ses proches dans le livre.

Comment les médias ont-ils pu mentir à ce point? Les dépêches venaient de l'AFP, agence de presse dépendant de l'état, où travaillent au moins quatre membres des Renseignements Généraux; plusieurs sont reproduites et analysées dans le livre, et c'est là que l'on retrouve la gendarmerie de Grasse: c'est d'elle que proviennent toutes les informations reprises par le journaliste de l'AFP. Informations? Désinformation plutôt. Sur les faits, dont plusieurs sont carrément inventés: on invente des témoins qui racontent avoir été doublés par Coluche et ses amis << à une vitesse impressionnante >>, alors que, je le rappelle, l'expertise scientifique a prouvé que Coluche roulait à 60 km/h. Et manipulation psychologique: on insiste bien lourdement sur le fait que Coluche était un champion de vitesse à moto. Et une fois les deux témoins amis de Coluche entendus...par la gendarmerie de Grasse, une seule phrase de leurs longs témoignages subsiste dans la dépêche qui en fait mention, le 20 juin au matin, mais rien sur leurs accusations envers le chauffeur du camion.


 Fondamentalement, les médias n'ont pas enquêté. Au procès, 99% des médias étaient absents! Et les seuls présents, comme l'AFP et France-Soir, se contentaient de répéter la version totalement incohérente du juge, qui a réussi l'exploit de dissimuler que la version des amis de Coluche était l'exact contraire de la version du chauffeur: il a fait comme s'il n'y avait qu'une seule version et aucune contradiction. 

Mentir par omission, désinformer par inaction, c'est très facile, et ça arrive tout le temps, il suffit de lire le Canard Enchainé chaque semaine, puis de regarder le JT pour voir comment ça marche. Le Canard Enchaîné a parlé de ce livre; en fait le Canard Enchaîné a fait semblant de parler de ce livre: au lieu de parler de l'élément central, les témoignages jusqu'ici secrets des deux amis de Coluche, le Canard a exclusivement parlé d'une histoire sans importance: les heures de parution des dépêches de l'AFP, pour critiquer le livre. Mais l'auteur a lui-même admis plus tard que dans une seconde édition du livre, il enlèverait cette partie qui n'apporte rien.

Enfin, les assassinats politiques en France, ce n'est pas forcément nouveau si on se rappelle des très gros doutes sur le "suicide" de Boulin sous Giscard (la famille a demandé la réouverture de l'enquête), du "suicide" de De Grossouvre dans le bureau mitoyen de celui de Mitterrand, alors qu'il venait d'acheter des fleurs pour aller à un dîner chez des amis un peu plus tard...Et les affaires scandaleuses à reprocher aux services secrets, des irlandais de Vincennes (innocents dans l'appartement desquels les services secrets ont mis des armes pour les accuser de terrorisme), au Rainbow Warrior, on est aussi gâté.
Et un camion a déjà été utilisé par un commando de l'armée française pour tuer (quelqu'un en voiture) sur le territoire français, en 1964. La justice, le pouvoir, les médias, ont répété la "vérité" officielle (= un simple accident de la route) pendant 30 ans.


Quelle drôle de coïncidence que les 3 personnes ayant le plus dérangé le pouvoir en place ait périt dans "des accidents": Balavoine, Coluche, Hallier.

Lien connexe:

Daniel Balavoine a-t-il été assassiné pour protéger un secret d'Etat?



Sources: Coluche l'accident, la contre-enquête (TheYesNeed​sTheNo) / Fawkes News

A noter que le livre n'est plus en vente, on ne le trouve que d'occasion à un prix prohibitif. Par contre le livre pédophilo-sataniste de Yves Saint Laurent lui est en vente partout, cherchez l'erreur...

30 commentaires:

  1. Purée! J'ai pas encore tout lu, mais tu es une véritable machine de guerre!!!!!

    Combien de temps as tu mis pour pondre ça!?

    RépondreSupprimer
  2. "Un message subtil adressé à la franc-maçonnerie"

    Un message subtil mais très très très chargé. Il passe en revue tous leurs codes en les ridiiculisants, tant sur les paroles, les gestes et la musique qu'il utilise.

    Je pense que je pourrais claquer une dissert de moultes pages juste sur ce clip de même pas 10 minutes... Là encore un affront, réussir à résumer cette église en si peu de temps est prodigieux...

    PS: Et ça y est, j'ai tout lu, me dit pas que t'as claqué 200 E pour acheter le bouquin!!? lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, comme l'a rappelé empecheurdetournerenrond plus bas, l'article provient en grande partie d'un forum de hardware.fr (j'ai cité son auteur dans les sources même si c'est un anonyme). J'avais les infos mais pas trop le temps de pondre un article sur le sujet donc celui-ci tombait à pied nommé. Il a beau provenir d'un forum, il est exact et bien documenté. Son auteur a lu le livre manifestement, pas moi...195€ me bouquin faut pas rêver :)

      Le résumé du bouquin confirme à lui seul certains aspects de l'article, également confirmé par une vidéo ou les amis de Coluche expliquent ce qui s'est vraiment passé ainsi que l'intervention de son auteur chez Ardisson (lien plus haut). Curieusement, il y a très peu de sites qui parlent de cette version de la mort de Coluche (même des blogs). Je suis juste tombé sur un article sur agoravox qui tend plutôt a ridiculiser toute tentative de théorie autre que la VO:

      http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/people/article/coluche-putain-de-complot-s-10539

      Un article bien évidemment relayé par conspiracy watch, le site de désinfo par excellence.

      Supprimer
  3. En suicide étrange, vous avez oublié celui de Pierre Bérégovoy; "suicidé" le 1er mai 1993 près de Nevers et ce toujours sous la présidence Mitterrand.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, suicidé de 2 balles dans la tête, un 1er mai, c'est signé...

      Supprimer
  4. Merci de nous le rappelé Guy
    Article largement débatu sur ce forum , à qui cela intéresse
    http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/volontairement-temoins-coluche-sujet_71239_1.htm

    La gendarmerie de grasse n'a jamais bosser pour la justice cela se saurais non ???
    Mirella Carbonatto présidente de SOS justice et droit de l'homme a été harcelé par cette brigade mafieuse pour divers faits qu'elle défend , son site à d’ailleurs été vérolé plusieurs fois

    http://www.dossiers-sos-justice.com/garde-a-vue/

    RépondreSupprimer
  5. Motard depuis 25ans je réagis a une phrase du début d'article:

    Je cite:
    "Didier Lavergne: << Je suivais Coluche à deux, trois mètres, pas plus. Nous étions presque roue dans roue. Le camion a tourné sans mettre son clignotant, sous le nez de Coluche >>"

    Roue dans roue a 60km/h, voudrait dire qu'il aurait du se prendre le camion aussi ??


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. presque ... roue dans roue ça n'est pas tout à fait la même chose

      Supprimer
  6. Ben, on dirait pas que tu es motard § d'abord un motard enjolive toujours son discours, 2 ou 3 m ç'est en langage no motard une 20aine de mètres.... et c'est suffisant pour éviter un obstacle, surtout a 60km/h

    RépondreSupprimer
  7. Excellent article. N'oublions pas qu'à l'époque le franc-macfioso Pasqua était à l'intérieur, et comme par hasard il a une maison à Grasse et je crois que son père ou sa mère est issu de Grasse.
    Coluche et Balavoine étaient les deux grandes gueules de l'époque, qui touchaient là où ça fait mal et qui en plus s'engageaient contre les injustices. Balavoine en aidant les africains en leur fournissant des pompes avait découvert les trafics d'armes de la france-afrique. Il est mort 5 mois avant Coluche dans des circonstances également particulièrement troubles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé oui comme dans la chanson de Dutronc; on nous cache tout....faut pas s'approcher des politiques,attention DANGER!! Coluche,balavoine,marilyne monroe...La liste est longue ça fait peur!

      Supprimer
  8. La plupart des vidéos ont été supprimée, j'ai recherché pour la dernière j'imagine que c'était ça :
    https://www.youtube.com/watch?v=bfUJAqHsFfM

    effectivement c'est impressionnant, pyramide, 13 rayons, Coluche qui dit :"laissez-moi seul, je veux rester dans le noir".

    Encore des coïncidences pour certains, mais combien de coïncidences et de mensonges leur faut-il pour comprendre qu'il se passe quelque chose d'énorme ?

    Je suis entrain de lire le livre d'eric Dubay (http://www.atlanteanconspiracy.com/) tu connais ?

    Un immense merci pour ton colossal travail d'information <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/pages/nom-deces/nouvel-ordre-mondial-nom-les-deces.html#coluche

      Supprimer
  9. Vous connaissez cette manière de faire dès la toute première question :

    - "Monsieur Coluche, on vous demande de plus en plus souvent votre avis sur les choses sérieuses dans les émissions à la radio et dans les émissions de télévision, est-ce que vous n'avez pas peur de finir MOR... aliste ?" ?

    Moi oui. (dès 2:16)

    https://www.youtube.com/watch?v=dSJk2vmI31Q

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 4:04 :

      - Ca m'est jamais arrivé qu'un journaliste soit assez désagréable pour que ça me dérange. Mais je l'entendrais avec plaisir, vous avez une idée ?
      - Ah non pas du tout.
      - Et ben vous êtes comme les autres.
      - Moi j'ai une petite idée là...

      On s'en serait douté, vu la violence de la toute première question... (Jean Charles Simon)

      Supprimer
    2. C'était celle là apparemment:

      https://www.youtube.com/watch?v=Fg7BsNZ9vug

      Supprimer
    3. https://www.youtube.com/watch?v=WqmVim_ciok

      Sauvegardez-la, elle tend à disparaître.

      http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/pages/nom-deces/nouvel-ordre-mondial-nom-les-deces.html#coluche

      Supprimer
    4. Les vidéos, comptes et profils supprimés dans la foulée d'un de mes commentaires révèlent bien souvent des hyènes du pouvoir ayant peur de se faire démasquer, prendre à partie et perdre la face, leurs places et/ou acquis.

      Supprimer
    5. merci guy,
      le sous entendu sur "moraliste " n'est pas du tout réel. le mec prononce normalement.

      Supprimer
    6. https://www.youtube.com/watch?v=w9MQkeXniX0

      Supprimer
  10. coluche avant sa mort pondé un nouveau spectacle en préparation ! ce qui en dit long :P
    Le levé rideau ne seras jamais .. à moins que la dalle ce fit sentir.

    RépondreSupprimer
  11. - HS -
    Poutine à propos de Trump et de la politique américaine
    https://www.youtube.com/watch?v=4xWt4o1MnO8

    RépondreSupprimer
  12. Le plus préoccupant c'est que ce n'est pas Mitterand qui a assassiné Coluche mais notre bonne vielle gendarmerie sur instructions de sa part...et c'était il y a 30ans... depuis le vers a dû encore plus ronger le fruit...
    Ça donne une idée de la tâche d'un Asselineau si par miracle il parvenait à être élu... sans doute finirait-il prématurément comme Coluche ou plus récemment Jo Cox... Ce ne sont pas les "dézékilibrés" qui manquent n'est ce pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Blow a kiss, fire a gun
      We need someone to lean on
      Blow a kiss, fire a gun
      All we need is somebody to lean on"

      https://www.youtube.com/watch?v=YqeW9_5kURI

      Supprimer
  13. Extraits de la conférence de Coluche le 27 février 1986 à la loge « Locarno 72 » au siège du Grand Orient de France. : https://francmaconnerieexposee.wordpress.com/2015/09/07/coluche-aux-francs-macons-je-veux-rester-dans-le-noir-et-son-discours-au-grand-orient-de-france/

    RépondreSupprimer
  14. HS quoi que.. Une petite photo qui en dit plus long qu'un long texte:

    http://investmentwatchblog.com/prince-charles-being-poked-in-the-chest-by-ruling-elite-evelyn-de-rothschild-oligarchy-is-real/

    RépondreSupprimer
  15. le mode operatoire est identique des services speciaux
    interresse vous a l affaire saint aubin juillet 1964

    RépondreSupprimer
  16. https://explicithistoire.wordpress.com/2014/09/14/les-dessous-de-la-mort-de-coluche/

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog