lundi 20 juin 2016

Allemagne : les collégiens devront-ils bientôt simuler des sodomies en cours ?


Je vous préviens tout de suite, cet article est tout simplement surréaliste.  Mais rappelez-vous, Belkacem l'a martelé, la théorie du genre ça n'existe pas et encore moins à l'école (c'est pourtant exactement ce que l'on constate dans certains livres conseillés par l'éducation nationale et ce qui a été promu haut et fort par les Jeunes socialistes).


 En Allemagne, on y va carrément dans la pure propagande porno trash et gore à l'attention des écoliers. Et ceux qui ne sont pas d'accord peuvent passer par la case prison, cela s'est déjà vu plus d'une fois. En Suisse, cela prend le même chemin. Mais chut, il ne faut rien dire sinon, vous serez taxé d'homophobe haineux et paranoïaque. Après tout, pour être tolérants envers son prochain, faut-il encore que les enfants aient avant cela mimé la pénétration anale dans une pièce de théâtre sinon, la pédagogie serait incomplète non? 

Dois-t-on craindre ce genre d'infamie imposée par les lobbys  à l'école en France? Grande question. Les français étaient aussi loin de se douter que l'on viendrait déréguler leur code du travail...mais Bruxelles en a décidé autrement. Fawkes
-------
Sous la pression des associations LGBT, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie débat de l'introduction dans les programmes scolaires d'ateliers lors desquels les élèves mettraient en scène diverses pratiques sexuelles. L'initiative fait scandale.
La proposition en matière de pédagogie des associations de défense des droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels (LGBT) soulève un tollé en Allemagne. En cause : les programmes d'éducation sexuelle destinés aux collégiens du Land de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la première des régions allemandes par sa population et son nombre d'élus.

Les élèves du Land allemand avaient déjà au programme la lutte contre l'homophobie et une sensibilisation aux différentes «sexualités possibles». Et, sous la houlette de leurs enseignants, les adolescents devaient aussi aborder des notions telles que le sadomasochisme et découvrir des pratiques sexuelles comme celles des  «back rooms», terme utilisé pour faire référence à la sexualité de groupe dans des boîtes de nuit spécialisées.

Mais certains experts en pédagogie proches des cercles de pouvoir veulent aller plus loin et préconisent que les élèves mettent en scène les diverses pratiques et orientations sexuelles au programme. Et ce dès l'âge de 13 ans. L'idée vient d'un ouvrage destiné aux spécialistes en pédagogie intitulé «Sexualpädagogik des Vielfalt» (Pédagogie sexuelle de la diversité), un livre paru en 2008 et qui est une référence pour les promoteurs de la «Sexkunde Theorie», «théorie du genre» en allemand.

Des sex toys et du théâtre comme outils de pédagogie sexuelle à l'école 

Les auteurs du livre, Elisabeth Tuider et Stefan Timmermanns, proposent tout un éventail de méthodes pédagogiques, avec notamment la mise en scène de pièces de théâtre dans les collèges. Les enfants seraient ainsi amenés à jouer et mimer différentes situations sexuelles et à intégrer, entre autres, la simulation de pratiques anales durant leurs représentations scolaires. Il est conseillé en outre aux enseignants de demander aux élèves de valoriser et «mettre en œuvre» le matériel pédagogique préconisé. A savoir, par exemple, des godemichés et des boules de geisha (boules s'introduisant dans le vagin ou l'anus). Le but est, selon les conseillers en pédagogie, de guider et aider les enfants à identifier leurs pratiques sexuelles préférées, et à trouver leur orientation sexuelle.

Mais là où le bât blesse, c'est que les propositions sont reprises par un collectif LGBT, qui se nomme l'«Ecole de la diversité» et qui a voix au chapitre au parlement du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. L'association intervient en effet au sein des collèges et bénéficie de l'appui officiel de l'administration. Et reprend à son compte les méthodes de Tuider et Timmermanns. Participant aux orientations pédagogiques, elle recommande notamment au parlement du Land «des jeux de rôles et des ateliers» afin de susciter des «débats ludiques autour des thèmes de l'amour et de la sexualité». Ce qui permettrait, toujours selon les promoteurs du projet, d'aborder des «notions importantes, des questions taboues, matière à reflexion et discussion». Les élèves seraient invités en outre à parler d'éjaculation précoce ou encore à simuler des orgasmes sous la forme de «pantomimes».

Les nouvelles orientations pédagogiques ont suscité l'indignation de certains internautes allemands qui dénoncent l'immixtion de la sexualité parmi les matières classiques à l'école :
La levée de boucliers est telle que même des politiques favorables à la promotion de l'homosexualité et des identités sexuelles «non-hétérosexuelles» sont montées au créneau. Il en est ainsi d'Yvonne Gebauer, membre du FDP, le parti libéral allemand, et porte-parole chargée de l'école et l'éducation. Celle-ci a toujours porté l'étendard de la cause homosexuelle et a bâti sa carrière politique sur la lutte contre l'homophobie. Mais ici, elle estime que dans la lutte contre la discrimination, il ne faut pas aller «trop loin» et appelle à «respecter la pudeur de l'enfant».

De façon étonnante, la CDU rhénane, le très conservateur parti chrétien-démocrate, n'a pas de position officielle sur la question, alors que dans d'autres Länders allemands, la même CDU s'est alliée au FDP et même au parti nationaliste Alternative für Deutschland (AfD) pour battre en brèche les promoteurs de ces propositions.

Source: RT

16 commentaires:

  1. Nous sommes en pleine dégénérescence humaine. Jusqu'où va t-on tomber... Je me le demande, mais je crains le pire.

    RépondreSupprimer
  2. Forte poussée des satanistes...Lucifer veut des gages !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je sais plus si il faut pleurer ou rager..
    Et après on me demande pourquoi je ne mettrai pas ma fille à l'école!
    J'en peux plus de ce monde de merde et le plus dingue c'est que le pire reste encore à venir...
    Oh Seigneur garde nous de tout ça donne nous la force et reviens vite je t'en supplie

    RépondreSupprimer
  4. SUISSES : Les cours d’éducation sexuelle et la « SexBox » en question pour les écoliers de maternelle et de primaire
    http://www.brujitafr.fr/article-suisses-les-cours-d-education-sexuelle-et-la-sexbox-en-question-pour-les-ecoliers-de-maternell-122280508.html

    Il y a deux ans déjà, la pétition contre « la sexualisation de l’école publique » recueillait près de 92 000 signatures en Suisse alémanique. C’est notamment l’utilisation de pénis en bois et de vagins en peluche qui a été durement mise en cause par de nombreux parents, pédagogues ou simples citoyens.

    RépondreSupprimer
  5. Prison pour les parents qui ont refusé des cours sur la théorie du genre pour leurs enfants
    http://www.brujitafr.fr/article-prison-pour-les-parents-qui-ont-refuse-des-cours-sur-la-theorie-du-genre-pour-leurs-enfants-122199217.html

    Le 18 janvier 2014, des parents ont organisé en Allemagne, à Cologne, une manifestation contre les cours obligatoires d'éducation sexuelle version gender, où les enfants dès la maternelle sont confrontés à un contenu pornographique explicite les invitant à tester sur eux des pratiques pas encore connues à leur âge.
    Suite à l’absence des enfants dans ces nouveaux cours d'éducation sexuelle, les parents ont reçu une amende à payer. Les récalcitrants ont été envoyés en prison pour 40 jours. Lors de la manifestation de ce 18 janvier, un couple qui a huit enfants, a parlé en public et expliqué qu'ils devaient aller en prison pour avoir refusé les cours sur le gender pour leurs enfants.

    RépondreSupprimer
  6. Nous à douze ans au collège, on voyait une dame déposer un préservatif sur une verge en plastique + des cours de prévention contre les MST.

    Et donc si je comprends bien certaines personnes poussent pour qu'à douze ans les enfants doivent savoir qu'on peut se mettre des trucs dans l'anus pour nous procurer des plaisir avec des objets spécialement dédiés comme des boules de geishas et autres.

    Le décalage est énorme ? Si encore récemment au lycée on aurait assisté à quelque chose de similaire ou même encore devoir mimer telle pratique sexuelle, nous aurons été gêné voir choqué.

    Des boules de geishas, même des mecs de 18 ans ne savent même pas ce que cela peut-être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre un cours d'éducation a la sexualité protégée, les moyens de contraceptions et un cours d'introduction à la perversion, SM , sodo et backroom, il y à tout de meme une distinction énorme...

      Supprimer
  7. Le nouvelle ordre mondiale est composé d'une bande de dégénérée sataniste, c' est à vomir. Ils faut les expulser de la terre immédiatement.Je demande au Créateur de l' univers de libèrer Gaïa le plus rapidement possible de cette bande de malades.

    RépondreSupprimer
  8. Vraiment luciférien tout ça. Mais j'aimerais être dans la salle de théâtre voir la gueule des parents, quand ils vont voir leurs enfants simuler avec des god et des boules chinoises. Ils vont rester l'air bête et se poser bcp de questions. entk j'espère.

    RépondreSupprimer
  9. Ou la sexualité est destinée à la reproduction dans le cadre d'un couple (comme préconisé par Dieu dans la Bible) ou elle est destinée à la prise de plaisirs, comme les humains ne cessent depuis la sortie d'Eden de le faire.
    Dans le second cas, que tous ici considèrent comme "normal", je ne vois pas où il faut s'offusquer que les diverses façons de prendre du plaisir puissent être enseignées à l'école.
    N'est-ce pas une grande hypocrisie que de revendiquer que ces choses soient admises mais néanmoins restent cachées dans le secret des alcôves et réservés aux adultes?
    Le développement de l'homosexualité est à mon avis une des conséquences directes de la tendance de notre époque à avant tout rechercher du plaisir dans la sexualité, bien avant sa fonction de reproduction: ne constate-t-on pas que les relations sexuelles sont de plus en plus précoces alors que le désir d'avoir des enfants est de plus en plus repoussé quand il n'est pas carrément rejeté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Objection ! L'acte sexuel n'est pas seulement là pour procurer du plaisir. C'est un besoin physiologique inmaîtrisabe. C'est un des instincts et un des moteurs les plus puissants de la Création, qui touche tout le monde animal (et l'homme en fait partie). Difficile de reléguer la sexualité à sa seule fonction reproductrice. Maintenant c'est vrai, il est nécessaire d'éduquer les enfants sur la sexualité, mais pas sur ses perversions.

      Supprimer
  10. Vaste débat ! Alex, On parle a toutes les sauces de "perversions", ce terme est de connotation uniquement religieuse ou alors de dogmes sociétales. Quitte a choquer les plus prudes; La zone anale est bien une zone érogène, les petits jeux entre couples (je passe les détails !) sont-il pervers !? "Dieu" a-t-il fait mal son boulot!? j'en doute, et je ne permet personne ici et ailleurs de juger autrui sur des pratiques consenties qui ne nuisent ni a eux, ni a personne d'autre . Maintenant, il y a très certainement des dérives qui peuvent endommager l'esprit et les corps, la recherche de plaisirs doit être enseigné, le net regorge de conneries et les collégiens n'attendent pas les adultes pour y fureter allégrement. Tout comme on enseigne a manger, a boire, a faire du sport, a s'instruire etc ... on doit enseigner a jouir de son corps dans des règles de respect mutuel; et cela dès les grandes questions des ados, tout doit être "mis sur la table", il n'y a pas de compromissions a avoir sur le vrai monde, le monde du sexe est suffisamment dangereux pour en faire l'impasse .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "on doit enseigner a jouir de son corps"? Ne crois-tu pas qu'il y a mieux à faire à l'école que d'apprendre aux enfants la sodomie franchement? Les pratiques évoquées dans l'article ne représentent absolument pas une sexualité traditionnelle en plus.

      On en arrive vraiment à des dérives inquiétantes comme dans cet article que j'avais publié en 2014 ou Planned Parenthood (aux US) fait la promotion du Bondage et du sadomasochisme pour les adolescents.

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/03/planned-parenthood-fait-la-promotion-du.html

      Enseigner ce genre de pratiques tordues tend à les banaliser et les approuver. Quoi de plus normal dans une société en déliquescence...

      Je rappel aussi que ce document officiel de l'OMS recommande d'enseigner la "masturbation enfantine précoce"...avant 4 ans. On nage en plein délire.

      https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

      Supprimer
  11. Notre société est bien en déliquescence, oui, la faute a qui ? Faut-il espérer un retour en arrière ? ou tout était interdit sous peine de damnation ( dixit le programme intertainement obligatoire du dimanche matin des églises de l'époque ) mais ou, absolument tout était pratiqué dans l'arrière cour même les faits les plus abjectes. Arrêtons de jouer les vierges effarouchés, il faut bien une éducation, surtout pour les mômes, tout le monde doit avoir ce rôle. Vous condamnez sans rien proposer, le monde est au virtuel, les parents ont abandonné leurs enfants aux pires déviances de la toile . Comme beaucoup, enfant, je n'ai eu aucune éducation sexuelle de mes parents ou de profs mais j'ai eu la chance d'échapper aux déviants... ce n'est pas le cas de tous et maintenant encore plus avec le net . Le plaisir sexuel est un besoin essentiel, sans ça, pas d'harmonie; et comme pour la grande cuisine dans toute sa diversité... faisons que cela ne devienne pas du fast food .

    RépondreSupprimer
  12. ce ne sont que des test les rabat-joies
    des test pour mesurer votre degré de mollesse et à vous lire il est à son maximum.

    et puis vos tirade toute faite "ce monde me dégoute l'humain de merde"
    non c'est juste vous autres européens vous avez préférer la loi de l'homme et de l'imparfait, à la loi divine et du parfait.

    en afrique les "promoteurs" finirait écartelait par une foule de gens bien dans leur tête. et oui de temps en temps même les gens bien doivent commettre l'horrible contre ceux qui promette des horreurs comme celle de cette article.
    c'est la nature quand elle s'incline vers le mal il faut la redresser vous vous en êtes à débattre du bien fondé des insanités que cherche à vous imposer consanguin athée et ploutocrates(la finance) LOL

    RépondreSupprimer
  13. une personne no















    saine de cors et d'esprit .

    quel est ce monde de pervers qui veux nous faire croire qu'il faut jouir à tout prix et le plus souvent possible ,quand ils ne pourront plus ? ????????? pas étonnant qu'il y est autant de divorce

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog