mercredi 15 juin 2016

La France veut déporter les supporters russes pour terrorisme



A noter que, plusieurs personnes liés aux affrontements de Marseille ont été jugées dans la journée du lundi 13 juin, en comparution immédiate, dont six Britanniques, un Autrichien et trois Français...mais aucun supporter russe. Alors pourquoi cet acharnement sur les supporters russes et rien chez les anglais? La réponse est évidente. Intimidation et propagande, encore et toujours. Aujourd'hui, la police de Lille a interpellé des  Ukrainiens au milieu de soit disant supporters "russes"Fawkes

-------

A ce niveau-là, ce n'est plus un dérapage médiatique, c'est une déclaration de guerre. Le bus des supporters russes a été arrêté ce matin par une centaine de policiers des forces spéciales françaises, armés comme s'ils partaient en guerre, pour déporter ce qu'ils appellent des "terroristes". Comment en sommes-nous arrivés là? Retour sur quelques événements incroyables dans un championnat sportif. 

Après le match Russie/Angleterre, au sujet du quel nous avons écrit hier (vous trouverez l'article ici), la presse française s'est déchaînée contre les supporters russes, devenus responsables de tous les débordements. Oublies les supporters anglais, allemands, tous nos chers amis européens. Ne restent que ces barbares de russe. Il faut dire qu'ils provoquent, avec leur grand drapeau national déployé dans le stade, ces russes qui osent être patriotes et qui même chantent Katioucha dans la langue de leur pays et non We are the champions.

Voici le drapeau de toutes les calamités:


Comme ils sont patriotes, ils doivent tous être fanatiques, ça ne fait aucun doute. Qui reste-t-il encore de nos jours pour aimer son pays sinon des militaires, des membres des forces spéciales ou des imbéciles? C'est évident, ça ne se discute pas.

C'est alors que différentes variantes sortent dans la presse. Plus ahurissantes les unes que les autres. La palme est tenue par le Procureur de Marseille, dans Le Point:
"Il n'y a pas eu de faille", a aussi insisté le procureur de Marseille Brice Robin, qui a évoqué 150 hooligans russes "extrêmement entraînés", "préparés pour des opérations hyper-rapides et hyper-violentes". Selon lui, ces éléments perturbateurs ont déjoué la surveillance policière en évitant d'arriver par avion à Marseille.
L'on parle de commandos, voire de milices. Le grand bal de l'absurde et du fantasme ouvre ses portes. Il peut enfin se déverser sans aucune retenue sur les plateaux de télévisions avec experts divers et pas très variés, dans la presse aussi. Sans qu'aucun journaliste ne s'interroge. Qu'est-ce que 150 personnes, ça se noie dans le paysage. Avec armes et enfants. Sans problèmes. En plus, il sont entraînés, ils courrent vite...

Sur cette question, Le Point est un exemple en matière de propagande:

Ils ne sont pas venus soutenir la Russie mais répandre le chaos autant que possible dans le pays hôte de la compétition, avec la bénédiction d'un député russe.

Du grand journalisme. Il y a eu des centaines - au bas mot - de tweets de peronnes politiques russes sur l'Euro, ils ont réussi a en trouvé un stupide. Mais qui donne l'impression - ou doit plutôt renforcer l'impression - que c'est une opération dirigée par le sommet (mai si, l'ombre de V. Poutine, plane - que feraient nos journalistes sans lui). Bref, un certain député dérape et soutient les supporters russes et surtout ose critiquer le système de sécurité français totalement défaillant. Mais comment un député russe de surcroit, donc qui vient d'un pays presque sous-développé, ose critiquer la grande France? Passons ...

Et vous trouvez plein de témoignage dans le genre "quand un supporter russe m'a frappé ..." dans notre belle presse. Sans qu'aucun, rappelons-le, n'ait été arrêté. Ils courrent décidément très vite ces russes.

Mais continuons, car le meilleur reste à venir. Donc, dans cette ambiance médiatique délétère, se produisent des évènements surprenants:

  1. Le lendemain du match, l'hôtel des supporters russes est bloqué par les forces de l'ordre, investi par les forces spéciales armées, qui fouillent tous les coins, copient les documents, prennent tous les gens en photo, cherchent des armes ou au moins quelque chose de compromettant ... et ne trouvent rien que des gens surpris. Evidemment, le Consulat n'a pas été averti, ils n'ont pas pu bénéficier de cette protection qui leur revient de droit et n'ont pas eu droit à un interprète. 
  2. Lors de l'entraînement de l'équipe russe, en préparation du match à Lille, deux individus suspects entrent clandestinement sur le terrain. Repérés par l'équipe russe, ils présentent des passeports d'Arabie Saoudite. L'équipe russe demande à la mairie de Croissy-sur-Seine ce que cela signifie. Ces deux hommes, selon le porte parole de la mairie, seraient des membres de l'UEFA (avec des passeports d'Arabie Saoudite ...) qui assurent la liaison entre la Croix rouge française et russe et pouvaient apporter leur aide si un joueur avait soudainement eu besoin d'aide médicale ou d'être transporter à l'hôpital. Soit ils nous prennent pour des imbéciles (depuis quand la Croix rouge intervient-elle clandestinement dans un championnat de l'UEFA?), soit ils avaient des informations cachées ...
  3. Et maintenant, ce matin, le bus des supporters russes est cerné par des voitures de police et une centaine d'hommes armés à la sortie de Cannes, il est dirigé sur le parking de la Gendarmerie. Tout d'abord, il était question de trouver des armes et de la drogue, puis finalement, n'ayant rien trouvé, ils sortent un ordre du Procureur de la République sur la déportation. Toujours pas de traducteurs, les supporters attendent l'aide de leur Consulat dans le bus et ne comprennent pas vraiment ce qu'on leur reproche. Les forces de l'ordre leur demande de sortir avec leurs baggages, ils refusent. Un homme sort pour le contrôle d'identité et pour tenter de discuter et comprendre ce qui se passe. Il est arrêté immédiatement et on lui présente un ordre de déportation pour, tenez-vous bien, terrorisme. Les forces spéciales françaises qui entourent toujours ce pauvre bus plein de ce qu'ils considèrent des terroristes leur lance l'injonction de sortir d'eux-mêmes, sinon la force sera employée. Décidément, nos forces de l'ordre savent se battre ... contre des gens désarmés. Les représentants du Consulatsont envoyés sur place, alors qu'ils n'ont même pas été prévenus officiellement et maintenant la France annonce la déportation de tous les supporters du bus. La situation évolue sans cesse.
Selon les termes de Chpriguine, président de la ligue des supporters, qui se trouve dans le bus:
Les forces spéciales sont armés jusqu'au dent, ils ont tenté par trois de prendre le bus de force, ne donnent pas d'eau, ne laissent pas aller aux toilettes, certains supporters se sentent mal à cause de la chaleur suffocante mais les policiers refusent d'appeler un médecin ou de brancher l'air conditionné.
Finalement, les forces de l'ordre françaises ont eu raison de la résistance du groupe de supporters russes, ils les sortent du bus et tous doivent être déportés. Je ne suis pas certaine que ce soit une grande victoire pour l'image de la France ...

Les supporters sont quelque peu surpris. Pas un seul n'a été interpellé ou accusé des violences commises à Marseille. Et ils sont déportés. Pour terrorisme. Il semblerait que l'allégation de "terrorisme" ait été largement réécrite en secret par le législateur français pour qu'elle puisse s'appliquer à des gens désarmés qui supportent leur équipe de foot.

Bref, l'hystérie russophobe atteint son paroxysme. Ça ressembe à une espèce d'orgasme malsain suite à la montée constante de la tension. Certains vont se réveiller, en France et en Europe, avec la gueule de bois. Car juridiquement, dans un état de droit, cette opération est intenable. Or, la France est encore censée être un état de droit. Sans même parler des bavures policières, de la manipulation de la presse, etc.

Mais il doit y avoir aussi des conséquences sur le plan politique. Sur la Croix, Jésus disait Père, pardonnes leur, ils ne savent pas ce qu'ils font. Mais nous ne sommes que des hommes. Et la Russie va réagir. Pas à chaud, mais rationnellement, comme elle sait le faire dans ce type de situation. Et cela risque de faire mal.

Alors la question  qui se pose reste: dans quel but? Pourquoi tout ce tapage? Pour sanctionner la Russie dans une compétition, ça va trop loin. Pour la salir en général et la rejeter, comme l'Agence anti-dopage qui annonce, sans aucune surprise, que, finalement, la Russie n'a pas fait assez d'efforts en ce qui concerne le dopage.

De toute manière peu importe, ce qu'elle fait ou non, cela ne concerne en aucun cas le dopage. Comme ici, ça ne concerne pas le foot. L'enjeu est ailleurs. Et la France s'est abaissée à un tel point que l'on ne puisse imaginer qu'elle tombe encore plus bas. Mais il est vrai que les marionnettes qui nous servent de gouvernants ont beaucoup d'imagination et font preuve de beaucoup d'empressement. Il y a donc des chances pour que ce ne soit qu'un début .

Prometteur.

Karine Bechet-Golovko ( professeur experte en droit russe )

Source: Russie Politics 

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog