vendredi 17 juin 2016

Un policier refuse de serrer la main de Hollande et de Valls lors de la cérémonie en hommage à ses collègues tués à Magnanville




Notez qu'en plus de refuser de serrer la main de Valls, le policier lui adresse un non catégorique de la tête. Valls aura beau faire le coq en se dressant devant lui, le policier n'en démordra pas. Il lui adresse quelques mots dont on n'aura pas la primeur et Valls s'avoue vaincu. Un acte courageux de défiance vis à vis de l’exécutif qui n'est pas sans rappeler le cas du pompier qui refusa de le saluer en 2014 lors d'un déplacement à Grenoble




François Hollande lui a bien compris le message, et vu qu'il a l'habitude de se prendre des vents, il est vite passé à autre chose.



Liens connexes:


François Hollande se prend un vent devant le Roi du Maroc Mohamed 6

Même les ex-otages d’Arlit mettent un magistral vent à Hollande


Publié par Fawkes News

6 commentaires:

  1. A mon avis il a probablement eut le droit à quelques menaces de la part de ce f... de p... de valls vu la façon dont il s'approche du policier quand celui-ci refuse de lui serrer sa sale main.
    Je n'irais pas jusqu'à qualifier cet acte de courageux mais plutôt d'un refus de soumission légitime étant donné les circonstances actuelles. N'importe lequel d'entre nous (ici même) l'aurait fait.
    Ca fait plaisir tout de même de voir qu'il n'y a pas que des cons dans la police.

    RépondreSupprimer
  2. Lui baiser la main, là c'est en demander trop! :)

    RépondreSupprimer
  3. Salut!
    Ce serait trop beau ...
    Vous enflammez pas les gars , le mec a des béquilles ...
    C'est pas la 5e colonnes les gars désolé ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors c'est trop beau :)

      "Un journaliste de TF1 a retrouvé l'homme aux béquilles après la cérémonie. Lequel lui a confirmé son refus de saluer le couple exécutif, lui confiant "assumer" son acte et regrettant que Manuel Valls soit parti sans écouter la fin de son explication. L'agent, qui officie au commissariat de Mantes-la-Jolie - là ou travaillait la policière abattue lundi - a ainsi voulu signifier au Premier ministre son "ras-le-bol" du manque de moyens dans la police : "Nous avons trois véhicules pour 40, que faire avec ça ?". "Des actes !", aurait-il lancé à Manuel Valls."

      http://www.marianne.net/video-hommage-national-policier-refuse-main-hollande-valls-s-explique-100243790.html

      Supprimer
  4. Si tel est le cas effectivement c'est beau !!! Je tire mon chapeau à ce monsieur,il a fait preuve d'un courage exemplaire et j'invite ses collègues à être solidaire avec ce dernier, car je n'ose même pas imaginer les répercussions suite à un tel affront vis à vis de la kommandantur ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c est ce que je pense mais nous verrons la suite , chapeau pour ce courage

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog