samedi 27 août 2016

Escalade militaire en vue? Des avions de combat américains à deux doigts d'abattre des avions syriens



D'un côté, nous avons la Turquie qui a commencé une incursion a petite échelle en Syrie. D'un autre côté, Les Etats-Unis ont pris progressivement de plus en plus de place de place en Syrie et n'hésitent pas aujourd'hui à menacer directement l'aviation syrienne et russe. Cet autre article indique que nous ne sommes vraiment pas passé loin d'une escalade majeure dans le conflit syrien: "A plusieurs milliers de kilomètres de là, dans le centre de contrôle des vols au Qatar, le major général Jay Silveria se tenait prêt à donner l'ordre de tirer sur les avions syriens.

"Je n'aurais pas hésité"

"Je n'aurais pas hésité", a-t-il affirmé à USA Today. "Tout ce dont j'avais besoin à ce stade pour les abattre était un rapport du sol qu'ils étaient attaqués (...) Nous étions dans une position parfaite pour le mettre à exécution avec des armements plutôt avancés"." Fawkes
-------

La semaine passée, l’aviation syrienne a bombardé, pour la première fois depuis mars 2011, des positions tenues par des forces kurdes dans la ville de Hassaké, dans le nord de la Syrie, alors impliquées dans de violents combats contre une milice pro-régime. D’après un responsable local, cité par l’AFP, ces frappes étaient un « avertissement » envoyé aux Kurdes pour qu’ils « ne prennent pas leur rêve d’autonomie pour une réalité ».

Seulement, des forces spéciales américaines sont présentes aux côtés des combattants kurdes, qui, au sein des Forces démocratiques syriennes, sont aussi en première ligne contre les jihadistes de l’État islamique. D’où l’intervention directe d’avions de la coalition anti-EI dirigée par les États-Unis à Hassaké afin de prévenir toute nouvelle frappe du régime.

« Nous avons clairement montré que les appareils américains défendraient les troupes au sol si elles étaient menacées », a commenté, le 19 août, le capitaine de vaisseau Jeff Davis, un porte-parole du Pentagone.

C’est ainsi que, après un second bombardement contre les forces kurdes à Hassaké, deux avions syriens de type Su-24 ont été dissuadés de continuer leur mission par des F-22 Raptor présents dans le secteur.

Le 22 août, et alors que les combats continuaient à Hassaké, le Pentagone a adressé une nouvelle mise en garde musclée aux forces syriennes. « Nous allons défendre nos personnels sur le terrain, et faire le nécessaire pour les défendre », a en effet prévenu Peter Cook, un porte-parole. « Nous continuons à conseiller au régime syrien de rester à l’écart de ces zones », a-t-il insisté.

En clair, la coalition serait prête à abattre tout avion qui menacerait ses forces spéciales sur le terrain, et donc, par extention, les miliciens kurdes que ces dernières conseillent.

« Ce n’est pas une zone d’interdiction de survol », a précisé M. Cook au sujet de la région d’Hassaké. « Mais (…) le régime syrien serait bien avisé d’éviter ces zones où les troupes de la coalition opèrent », a-t-il encore ajouté. Et cette mise en garde concernerait également les avions russes. « S’ils menacent les troupes américaines, nous avons le droit de défendre nos troupes », a-t-il dit.

« Nous avons informé les Russes de notre position… Ils nous disent qu’ils ont informé les Syriens. Et je dirais simplement que nous allons nous défendre si nous nous sentons menacés », avait prévenu, la veille, le général américain Stephen Townsend, le nouveau commandant de l’opération Inherent Resolve.

En juillet, le Wall Street Journal avait en effet révélé que, un mois plus tôt, un poste utilisé par les forces spéciales américaines et britanniques dans le sud de la Syrie fut la cible d’un raid aérien russe.

Cela étant, la situation dans le secteur de Hassaké devrait être plus calme dans les jours à venir, un accord de cessez-le-feu entre les forces kurdes et les troupes gouvernementales syriennes ayant été trouvé ce 23 août, « sous les auspices des responsables militaires russes. »

Source: Opex360

3 commentaires:

  1. Qu'ils retournent dans leur far west tous ces impérialistes dégénérés au service des industriels de l'ombre.De quel droit ces ploucs de yankees se permettent de jouer aux cow boys en terre étrangère. Se pensent-ils protégés par la propagande des merdias que plus personne ne croit. Ils bombent le torse malgré toutes leurs violations des conventions internationales. USA/nazi/sionistes et vrais fascites au service du chaos, ennemi des peuples, de la liberté et de la paix.

    RépondreSupprimer
  2. - HS -
    We need army to ensure security’: Migrants throw branches, start fire to get onto UK-bound trucks (RT)
    https://www.youtube.com/watch?v=9S3iQkXybPc

    Ca continue à Calais...

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog