mardi 27 septembre 2016

Premier débat pour la présidentielle US: Hillary Clinton menace à nouveau la Russie d'une guerre



Suite au débat d'hier, les médias français ont préféré évoquer les piques lancés par les différents candidats, de préférence ceux qui sont en faveur de Clinton d'ailleurs. Autant, les médias américains se gardent bien de parler du moindre argument ou événement pouvant mettre à mal la campagne présidentielle de Clinton, autant les médias français, totalement alignés sur leurs homologues outre-atlantique font exactement la même chose depuis plusieurs mois. Ce débat présidentiel n'a pas fait exception à la règle.


 La préférence des médias français dans cette présidentielle n'est que trop visible. 20 Minutes nous parle de Hillary qui a donné une leçon à Trump, Le Huffington Post de Trump qui est tombé dans le piège de Clinton, pour Le Monde, ce duel montre l’expérience face à l'incohérence, Le Figaro pense que Clinton domine Trump tandis que Les Inrocks en pleines hallucination affirme que Hillary Clinton a détruit Donald Trump, rien que ça. Au milieu de cette hystérie anti-Trump, aucun média n'a soulevé un point crucial du débat : les menaces ouvertes d'Hillary Clinton à l'encontre de la Russie, de la Chine et de l'Iran, ses 3 bêtes noires. (voir ici et ici). Hillary a menacé par deux fois dans le même mois les puissances nucléaires que sont la Chine et la Russie: à chaque fois, la presse hexagonale à préféré faire la sourde oreille.

Les menaces de guerre de Killary

Voici ce qu'elle a déclaré lors du débat d'hier:

"Nous devons être très clair. Que ce soit la Russie, la Chine, l'Iran, ou qui que ce soit d'autre: Les États-Unis disposent d'un plus grande capacité. Et nous n'allons pas rester les bras croisés et permettre à des acteurs étatiques de s'emparer de nos informations, qu'elles soient du secteur privé ou public. Et nous allons devoir être très clair quand au fait que nous ne voulons pas utiliser les types d'outils dont nous disposons. Nous ne voulons pas nous livrer à un autre type de guerre. Mais nous allons défendre les citoyens de ce pays. Et les Russes doivent comprendre cela."

Les menaces à l'encontre de la Russie sont donc claires et nettes et la rhétorique guerrière de Clinton semble se faire plus pressante au fur et à mesure de la campagne présidentielle. Espère-t-elle que les tambours de guerre séduiront les américains? 

Lors de ce débat, elle a à nouveau accusé la Russie en affirmant que "il n'y a pas de doute aujourd'hui que la Russie a usé de cyberattaques à l'encontre de toute sorte d'organisations de notre pays". Pourtant, cette certitude ne réside que dans son imaginaire car absolument aucune preuve n'a jamais été présentée au public à ce sujet, pas plus que pour le récent bombardement du convoi humanitaire en Syrie. Comme souvent, les Etats-Unis lancent de graves accusations sans rien pour les étayer à l'encontre de leur adversaires. Et lorsque cela n'est pas suffisant, ils en inventent carrément de toute pièce si cela peut leur permettre d'arriver à leurs fins comme ce fût le cas pour la guerre en Irak. 

Combien de temps encore les médias comptent-ils faire la cour à Hillary Clinton?



Publié par Fawkes News

14 commentaires:

  1. Comme si Clinton avait le pouvoir de décider de quoi que ce soit... pareil pour Trump...

    Deux marionnettes illuminati , les pires , les plus dégénérées, deux véritables démons à forme humanoide au service de Rockfeller et Rotshild qui eux mêmes sont au service du Shaytan le maudit...

    Démon-crassie oui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. illuminati ? faut raisonner avant encore une fois évoquer ou galvauder ce mot !
      trump à rien à cachée du moins on à rien sur le sujet concernant société secrète ou parallèle.

      on sent qu'il dérange tous comme lepen ! ne jamais dire jamais ..

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord avec toi tono tony

      Supprimer
    3. Tout à fait d'accord avec toi tono tony

      Supprimer
  2. C'était Illary ou son sosie sur le plateau ? Elle avait la façade toute refaite, rajeunie de 15 ans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y as pas de sosie. Le maquillage fait des miracles. Surtout la concernant parce qu’il y a du boulot.

      Supprimer
    2. Il n'y a pas de sosie ? Ben voyons...

      Supprimer
    3. C'est une rumeur sans la moindre preuve pour l’étayer. Son imitatrice Teresa Barnwell était à L.A. ce jour là et en plus, elle ne lui ressemble pas tant que ça. Je suis assez physionomiste, si ça avait été elle, je l'aurais remarqué. Après, chacun est libre de penser ce qu'il veut.

      Supprimer
  3. Personnellement je regarde cela comme un cirque grotesque. Dans un pays où Bush (qui soit était crétin comme ses pieds ou diaboliquement intelligent) a été président deux fois, qu'est-ce qui peut surprendre ? ils vivent déjà dans la matrice là-bas et pas qu'eux d'ailleurs. Alors oui le fait que cette folle menace à mots à peine voilés la Chine et la Russie me fait me demander comment on est arrivé là ? Surtout est-ce que cela fait tiquer les étasuniens ? Après je ne me fais pas d'illusion cette sorcière est un pion ! Mais ce genre de message n'est sans doute pas anodins et est peut-être le signal que les mondialistes vont passer à une autre étape de la "transformation du monde". Peut-être que le chaos va faire un nouveau bond en avant, parce qu'actuellement c'est déjà la merde ! Mais pas assez apparemment pour secouer certaines personnes. Bref si aujourd'hui est chaotique, demain n'a rien de rassurant ! Vivement que le système ôte tous ses masques et se montre dans toute son horreur. Plus qu'une question de temps à mon avis !

    RépondreSupprimer
  4. QU'en est il des revélations fracassantes d'Assenge??

    Jolly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Assange ? Probablement comme Snowden, de "l'opposition contrôlée". Il a beaucoup parlé, il a bloqué l'attention des gens pour quoi au final ? Pas grand chose. De toute façon ceux qui veulent se renseigner trouve aisément des infos sur cette démone de Killary Clinton. Elle est tellement sale que le fait qu'elle ne soit pas en prison résumé toute la pourriture du système US. Si certains sont assez idiots, corrompus ou ignares pour la soutenir et bien Dieu ait pitié d'eux !

      Supprimer
  5. Le Pentagone ne veut pas s'interdire la première frappe nucléaire en cas de conflit

    https://francais.rt.com/international/26945-pentagone-nepas-sinterdire-frappe-nucleaire

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois, merci pour cet excellent post, il y a beaucoup de monde pour soutenir Hillary, le clan Bush la soutienne déjà faut pas demander, c'est pour cette raison entre autre que je pense qu'il y a de fortes chances pour qu'elle soit élue et provoque une guerre mondiale, en commençant par renverser Assad comme elle l'a si bien dit, puis se sera au tour de l'Iran, et de la Chine.

    http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/20/georges-bush-devrait-voter-pour-hillary-clinton-a-lelection-presidentielle-americaine_n_12098008.html

    RépondreSupprimer
  7. J'espere qu'elle va lacher la rampe en direct sur un plateau, ça règlera la question.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog