dimanche 11 septembre 2016

Voici comment consulter tout ce que Google sait de vous



Google vous espionne en permanence. Voici comment consulter, supprimer et limiter cette collecte obsessionnelle de vos données personnelles.
Vous disposez d’un compte Google ?
La pieuvre américaine vous en remercie en collectant vos données personnelles via les tentacules de ses services.
Vous recherchez une vidéo YouTube: Google archive.
La puce GPS de votre smartphone Android vous localise à Paris: Google archive.
Vous vous baladez sur Facebook grâce au navigateur Chrome: Google archive.
Ces milliers de données sont soigneusement rangées dans le tiroir à archives de votre compte Google.

Au profit de qui?


Le cœur sur la main, l’ogre de Mountain View (États-Unis) jure ses grands dieux que cette collecte compulsive sert avant tout l’Internaute.
Le discours officiel: «Votre activité contribue à rendre votre expérience Google plus rapide, plus intelligente et plus utile.»
Oui, vous avez le droit de ricaner.
La publicité pour un expert de l’électroménager qui vous suit partout depuis que vous avez recherché sur Google des infos sur les lave-vaisselle n’est pas le fruit du hasard.
Google voit tout, entend tout. Et utilise tout, à votre profit (un peu), au sien (beaucoup).

Effort de transparence


Petite éclaircie dans la grisaille, le colosse tente de vous amadouer en consentant un effort de transparence.
Vous souhaitez découvrir tout ce que Google sait de vous? Et éventuellement supprimer certaines données, voire limiter la collecte?
Le géant de la recherche vient d’inaugurer une nouvelle page, limpide et fonctionnelle, pour vous faciliter la vie.
Accéder à la page Google Mon activité
La nouvelle page Google Mon activité est désormais le point de rendez-vous par excellence à l’heure de décortiquer tout ce que Google archive à votre sujet.
Les yeux ébahis, vous découvrez minute par minute, heure par heure, jour par jour, l’enregistrement détaillé de vos activités au cœur des services Google.
Sont encodées vos activités et vos recherches sur: Android, Chrome, Google Maps, Recherche, Recherche d’images, Recherche de vidéos, Trajets Google Maps, YouTube.

Le 5 juillet, Google à l’affût a gardé la trace tangible de 358 activités sur notre compte Google, via le navigateur Chrome, la recherche, YouTube…-Capture d’écran
Consulter l’historique de vos trajets
En marge de cet archivage obsessionnel, Google se fait fort d’enregistrer vos déplacements via la puce GPS de votre smartphone et/ou de votre tablette.
«Redécouvrez les lieux que vous avez visités et les itinéraires que vous avez empruntés dans l’historique de vos trajets», positive le moteur de recherche.
Les points rouges sur la carte montrent tous les endroits où Google vous a identifié grâce à la puce GPS de votre appareil mobile.-Capture d’écran
La plate-forme pousse le vice jusqu’à présenter le classement des «lieux que vous fréquentez le plus souvent».
Effacer des données archivées
Vous souhaitez éclaircir, voire supprimer, cet archivage effréné de vos données personnelles?
Soulagement, la page Google Mon activité vous en laisse la possibilité, sans vous mettre des bâtons dans les roues.
À partir de la page Google Mon activité, cliquez sur Supprimer des activités par

La section Supprimer des activités par vous permettra d’effacer partiellement ou totalement les données personnelles archivées par Google.-Capture d’écran
Limiter la collecte des données
Une fois le nettoyage de printemps bouclé, libre à vous de limiter partiellement ou autant que possible la collecte des données personnelles.
Prenez à nouveau la direction de la page Google Mon activité.
Cliquez sur Commandes relatives à l’activité

Via la section Commandes relatives à l’activité, vous pourrez brider l’espionnage de Google.-Capture d’écran

6 interrupteurs vous autorisent à activer / désactiver 6 collectes: Activité sur le Web et les applications, Historique des positions, Informations provenant des appareils, Activité vocale et audio, Historique des recherches YouTube, Historique des vidéos regardées sur YouTube

Source: L'avenir

5 commentaires:

  1. Merci pour cet article édifiant mais dont on pouvait se douter. Concernant les "options" d'effacement et surtout de "limitations paramétrables" de collectes de données, j'émettrai un doute... Ne se pourrait-il pas que Google leurre ses utilisateurs en leur laissant croire que leurs données ont bien été effacées ou que désormais, non-non-non, promis, juré craché en l'air, il ne les collectera plus? ;-)

    RépondreSupprimer
  2. facebook et google même fichage non?

    RépondreSupprimer
  3. Technologie et Nouvel Ordre Mondial: La 5ème génération développement électronique au service du flicage général à distance…
    http://www.brujitafr.fr/2016/09/technologie-et-nouvel-ordre-mondial-la-5eme-generation-developpement-electronique-au-service-du-flicage-general-a-distance.html

    RépondreSupprimer
  4. Doit-on être connecté pour que google puisse collecter les informations ou bien identifie-t-il l'IP même si on est déconnecté ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne question mais je pense qu'il faut être connecté. Dans le doute, il suffit de tester.

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog