mercredi 5 octobre 2016

L'Education Nationale recommande des livres présentant une sexualité précoce, des fantasmes avec un adulte et une fellation...Eh oui Mme Belkacem



Il y a quelques jours, le pape accusait les manuels scolaires français d'"endoctrinement sournois de la théorie du genre" (ce qui est parfaitement vrai n'en déplaise aux médias qui ont tant désinformé sur le sujet et continuent de le faire). N'en déplaise également à notre sinistre de l'éducation qui parle de paroles "légères et infondées" et qui va jusqu'à affirmer que le pape lui-même aurait été "victime...de la désinformation".  Ben voyons! Elle l'a alors incité à venir voir dans les manuels scolaires. Eh bien, voyons un peu ces deux exemples qui sont actuels et parfaitement scandaleux.


 Il ne s'agit pas d'une rumeur ou d'arguments infondées, c'est bien réel. Pourtant, vous allez voir qu'il y a de quoi tomber des nues. L'école de la république a bien changé depuis nos années collèges. Voilà qu'on y conseille des lectures pornographiques, décrivant des scènes de fellation, une sexualité précoce (des préliminaires dès 6 ans...) ainsi que des fantasmes sur des adultes. C'est la perversion ultime qui se joue devant nos yeux alors que les français en sont encore à gober les sornettes du gouvernement sur le sujet. 

Cela fait des années qu'ils nous mentent sur tout mais cette fois, c'est particulièrement vicieux (c'est le cas de le dire) car cela concerne l'éducation de nos enfants. Ils proposent aussi aux enfants des pièces de théâtre sur le changement de sexe comme par exemple "mon frère, ma princesse", dès l'âge de 8 ans. Tout cela n'est pas hypothétique, des enfants vont déjà voir cette pièce. Quand aux livres conseillés...accrochez-vous. Fawkes
-------

Une fellation décrite dans un livre conseillé aux professeurs pour les 4èmes

Trois pages décrivant une fellation entre deux adolescents. Voilà ce qu’on trouve dans le livre de lecture « Qui es-tu Alaska? » de John Green recommandé par l’Education Nationale sur le site Eduscol pour les élèves de 4ème en français. Ce livre fait partie des ressources de « l’entrée » « Se chercher, se construire » , du nouveau programme du cycle 4 (5è – 4è – 3è).
D’après le site Eduscol, « ces ressources ont été conçues et réalisées par desgroupes d’experts en partenariat avec l’inspection générale de l’Éducation nationale » .
Ce livre a été donné à lire par un jeune professeur à ses élèves, sans l’avoir lu, tout confiant dans les ressources de l’Education Nationale. Alerté par un parent d’élève prévenu par son enfant, il a immédiatement retiré le livre…
Jusqu’où l’Education Nationale va-t-elle aller ? L’intimité de nos enfants est à respecter et ne peut être à la merci d’experts idéologues et pervers. Qu’on les laisse tranquilles à l’école ! Ils sont déjà matraqués de toute part par les medias pour en faire des objets de jouissance.
Le choix de ce livre montre qu’il y a un mal profond à l’éducation Nationale, une absence de conscience effrayante, ou alors les ressources sont choisies par une seule personne sans aucun contrôle. Dans les deux cas, c’est extrêmement inquiétant pour nos enfants.

ÇA SUFFIT !

Nota: Depuis la publication de cette actualité, l’Education Nationale a supprimé le livre dans la liste en ligne. Ce qui est une bonne chose ! Parents et enseignants, restons vigilants ensemble ! (Fawkes: On trouve le document d'origine encore en cache ici.)
Voici la liste d’origine: ici
Source: Vigi-gender

Incitation sexuelle dans des livres conseillés par l’Education Nationale : du nouveau

Dans ses « coups de coeur sur le thème des relations fille/garçon » (sauvegarde en bas de page), l’académie de Lyon recommande depuis la rentrée 2012 Qui es-tu Alaska ?, avec ses 3 pages sur une fellation, à côté d’autres livres incitant à une vie sexuelle précoce, et pourquoi pas avec un professeur, comme celui-ci (voir extrait en bas de page) :
« ♥ J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait de Maud Lethilleux chez Thierry Magnier :
Première de la classe, Capucine n’a qu’une obsession, elle veut faire l’amour. Elle a quinze ans, c’est le moment, pense-t-elle. Mais pas avec un garçon de son âge, boutonneux et maladroit, non, Capucine aimerait un homme, un vrai, et pourquoi pas son prof d’histoire-géo? »
Ou encore des livres banalisant le changement de sexe Mon frère, ma princesse (dont la pièce repart en tournée scolaire : voir où) et La face cachée de Luna.
Les autres académies qui conseillent encore Qui es-tu Alaska ? sont celles deVersailles, de Dijon et d’Amiens, qui commente avec légèreté :
« A ne pas mettre en des mains trop jeunes bien que la scène « d’initiation » reste assez soft et plus comique qu’autre chose ! »
Comique pour des adultes. Comique pour des jeunes de 13 ans ? voilà le problème.
Est-ce avec de tels livres que l’Education Nationale pense aider les élèves à construire leur personnalité ?
Ce n’est pas ce que les parents ni la société tout entière attendent de l’école.

Extrait de J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait (source)
« J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait. Voilà. C’est la petite phrase que je me répète chaque matin, et puis chaque soir, et aussi en cours d’histoire, et parfois dans d’autres matières mais plus rarement.

J’ai quinze ans, j’ai déjà aimé deux cent vingt-huit fois, j’ai connu les préliminaires à six ans, mon premier baiser à deux (un cousin éloigné voulait s’entraîner avant d’embrasser sa première chérie), et le plaisir à onze. »


Source: Vigi-gender

12 commentaires:

  1. Certes!... mais quand on voit ce sur quoi on tombe sur internet en accès libre non censuré et sans même chercher (au détour d'une vidéo sur youtube par exemple ou carrément avec Google) C'est 1000.000 fois pire! C'est le monde satanique... reste à savoir pour combien de temps encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On trouve tout et n'importe quoi sur Internet (j'entend par là le meilleur comme le pire et pour tous les sujets). Dans ce cas, cela ne justifie pas qu'on en parle à l'école. Sinon, à ce moment, ils pourraient aussi parler de zoophilie tant qu'on y est. Après tout, ça existe aussi...

      Supprimer
    2. Certes, cela existe et toléré en Allemagne ! He oui, et c'est à coté de chez nous ! Il est grand temps que tous les parents prennent conscience, que l'Etat est là, pour aussi, asservir et bousiller nos gosses ! Il est grand temps, que tous les parents s'intéressent de très près à la scolarité de leurs enfants pour freiner toute cette décadence, pour les protéger et ne jamais oublier que l'union fait la force, mais le français en est-il conscient ? Belle journée

      Supprimer
    3. Guy, je te répondrai en inversant ton commentaire: à quoi bon empêcher que cela soit évoqué à l'école puisque c'est ouvertement admis partout ailleurs?
      Ce sont les mœurs qu'il faut revoir. Je ne cherche surtout pas à défendre l'éducation nationale, mais là j'ai plus l'impression qu'elle cherche à coller aux mœurs de son époque plutôt qu'à promouvoir la débauche... La promotion de la débauche est partout: pub, clip vidéo et textes des "zartistes" promus comme étant les "Mozart" des temps modernes, pornographie en accès libre jusque sur les smartphones dont chaque ado se doit d'être équipé, séries TV dont les ados sont quasi "addict" sans parler de Hollywood et de ses scénarios promouvant une sexualité débridée ou dévoyée, la promo du mariage gay, des gay-prides, etc...
      S'offusquer d'un texte qui décrit une fellation est à la limite de Tartuffe.

      Supprimer
    4. La guerre civile va remedier a ca, c'est malheureseument la seule option qui nous reste pour nous debarasser des politiques, religieux et du monde de la finance actuel.
      Tout le systeme doit etre revu et surtout corrige.
      C'est lamentable mais nous en sommes arrives la aujourd'hui et seule la guerre civile pourra changer les choses, mais surtout pas avec d'autres politiciens issus d'autres partis politiques ou bien de riches comme Donald Trump qui ne recherchent que la celebrite ou un plus grand ego.
      C'est aux citoyens COMPETENTS DANS LEUR DOMAINE, aplolitiques et non-pratiquants qu'il revient de remettre la France sur ses pieds, haque pays faisant de meme a travers le mnde.
      Notre monde actuel arrive a sa fin et c'est tant mieux pour les generations futures, surtout quand on a un enfant qu'on aime et qu'on ne peut imaginer vivre cette situation qui va s'empirer si on ne fait rien.
      Reprenons les armes contre les enemis de l'interieur (politiques, religieux, finance) et contre ceux de l'exterieur (migrants incompatibles avec nos valeurs et autres chasseurs d'allocs parasites du systeme).
      Nos ancetres l'ont fait, c'est maintenant notre tour.
      Courage, il en va de l'avenir de nos enfants.

      Supprimer
  2. Dieu a détruit Sodome et Gomorrhe pour moins que ça.

    RépondreSupprimer
  3. Encore un An. en attendant il faut se sanctifier car la sanction sera à la hauteur de la bêtise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un an et puis quoi? Que dalle, bien évidemment.

      Supprimer
  4. On dit que le feu est purificateur

    RépondreSupprimer
  5. y en marre de toutes ces fakes news!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet article est entièrement sourcé avec références des livres et captures d'écran plus les liens vers les références dans l'éducation nationale. J'ai tout vérifié moi-même donc, ce n'est pas une fausse information. Renseignes-toi ou tais-toi plutôt que de renier l'évidence.

      P.S: Le site s'appelle Fawkes News et ne présente pas de fausses nouvelles. D'ailleurs, fausses nouvelles se dit fake news et non fakes news et encore moins fawkes News. Donc plutôt que de critiquer, retournes à l'école (si tu n'y es pas encore...)

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog