mercredi 30 novembre 2016

Erdogan : Les forces turques sont en Syrie pour mettre fin au règne de Bachar el-Assad


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'armée turque était entrée en Syrie pour mettre fin au mandat du président syrien Bachar el-Assad, qu'il a accusé de terrorisme et de la mort de milliers de Syriens.

«Nous sommes entrés [en Syrie] pour mettre fin au règne du tyran Assad», a déclaré le 29 novembre le président turc lors du Symposium de la Plateforme interparlementaire de Jérusalem, tenu à Istanbul.


Cité par le quotidien turc Hurriyet, Recep Tayyip Erdogan a exposé que la Turquie n'avait pas de revendications territoriales en Syrie, mais voulait «remettre le pouvoir au peuple syrien».

«Pourquoi sommes-nous entrés [en Syrie] ? Nous n'avons pas d’intérêts sur le sol syrien. La question est de donner les terres à ceux qui sont leurs vrais propriétaires. Nous sommes là pour rétablir la justice», a expliqué le président turc.

Le président turc a indiqué que d'après «son estimation», près d'un million de personnes seraient mortes en Syrie depuis le début du conflit. Pourtant, les derniers chiffres des Nations unies donnent une estimation de 400 000 personnes tuées au cours de la guerre civile.

Recep Tayyip Erdogan a par ailleurs déclaré que la Turquie ne pouvait pas «supporter» les meurtres ininterrompus de civils et qu'elle «avait dû entrer en Syrie au côté de l'Armée syrienne libre».
Le chef de l’Etat turc a également accusé les Nations unies d'être dans l'incapacité d'influencer la situation en Syrie. «Le monde, c'est plus que cinq pays», a-t-il dit, en faisant référence au nombre de membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies. 

Regain de tensions entre Ankara et Damas


En octobre, 26 attaques aériennes menées en une seule nuit par l'aviation militaire turque avaient causé la mort de 160 à 200 combattants des YPG (Unités de Protection du Peuple) qui contrôlaient les cantons autonomes du Kurdistan syrien.
La campagne militaire turque en Syrie a conduit à l'aggravation des relations entre la Turquie et le gouvernement syrien, Damas accusant Ankara de violer sa souveraineté nationale. L'Etat turc a été contraint de mettre un terme à ses opérations aériennes lorsque la Syrie a promis d'abattre tout avion militaire turc qui s'aventurerait dans le ciel syrien.
Des soldats turcs ont été déployés en Syrie dans le cadre de l’opération «Bouclier de l'Euphrate», lancée par la Turquie le 24 août 2016. Ce déploiement de forces turques n’a pas été autorisée par le gouvernement syrien. 
Selon la Turquie, cette opération militaire a pour but de faire cesser les fréquentes attaques transfrontalières et «de repousser les groupes terroristes qui menacent constamment [la Turquie], tels que Daesh et le PYD [Parti de l’union démocratique kurde]».

De nombreux observateurs ont cependant précisé qu'Ankara avait pour objectif de supprimer les forces kurdes en Syrie et de les empêcher de réaliser la jonction entre trois zones kurdes autonomes de factoau sud de la frontière turque.

Source : RT

6 commentaires:

  1. cela me sourire quand je constate qu'erdogan a dit à ces sympatysants de manifester dans la rue par ( skype ! ) et cela veut tout dire sur le faux coup d'état !.
    bien maintenant ce qui m'inquiète sérieusement c les élections à la présidence en France et comme le dit un général qui se présente aussi à cette élection et comme le dit l'adage , les points de vue se rencontre après très bonne analyse et sans connaitre la personne et dieu seul sait comment .
    il y a le fn et les autres : donc si il y a des attentas à la false flags ect... et assez sérieux et je ne le souhaite pas , mais si cela vient , quel en sera la retombé politique et on le sait bien qui à fait al qaida et daesh et consort , donc c facile à lier les commanditaires de ces actes odieux , immonde , et cela fera quoi , guerre civile ou état ultra-draconiens ou la liberté fondamentale de la personne disparait au profit d'entités dictatoriaux , la masse pour avoir la sécurité va aller sur ce plan et c très grave et c'est à bien analyser mes propos , car il y a beaucoup de vrai sur cela et ce que dit le genéral T.

    RépondreSupprimer
  2. C'est simple, le dictateur erdogan ne souhaite pas que le conflit syrien s’arrête, il souhaite annihiler "le kurdistan syrien" et par la même occasion continuer à ponctionner pour le compte de son fils les ressources pétrolières de la région.

    Il souhaite que l'union européenne continue son implication dans ce conflit syrien, son chantage en ce qui concerne la crise migratoire va s'amplifier, il prévoit d'ouvrir ses frontières pour permettre un flux de 3000 immigrants musulmans/jour vers l'italie

    Va-t'il se faire tirer les oreilles par poutine?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://reinformation.tv/turquie-3-000-migrants-chaque-jour-renseignement-grec-dolhein-62922-2/

      Supprimer
  3. Ce site censure les commentaires ! Honte à vous GUY FAWKES !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas de la censure mais de la modération (très peu de commentaires sont modérés mais ça arrive parfois). Et votre commentaire précédant est parti tout seul en spam (à juste titre d'ailleurs).

      Enfin, si vous croyez que me traiter de pédophile comme dans l'autre article aidera votre cause, vous vous trompez de cible.

      Si vos commentaires respectent la charte, ils seront publiés.

      Supprimer
  4. J'ai hâte que Vladimir lui règle son compte

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog