mercredi 23 novembre 2016

Guerre de l'information: Le Parlement européen adopte une résolution pour lutter contre les médias russes



Selon les informations préliminaires, la majorité du Parlement européen a approuvé la résolution visant à contrecarrer les médias russes.

Aujourd’hui 23 novembre, le Parlement européen a adopté une résolution prévoyant des mesures destinées à limiter l’activité des médias russes en Europe. Il est connu également que certains passages du documents ont été, quand même, refusés.

691 députés ont pris part au vote. 304 personnes ont voté pour, 179 contre et 208 députés se sont abstenus.

L'agence Sputnik a réagi en exhortant l'Onu, l'OSCE et la communauté médiatique internationale à prendre des mesures contre la mise en œuvre de cette résolution. La résolution du Parlement européen visant à contrer les médias russes est une violation manifeste de la liberté des médias et des droits de l'homme, a déclaré mercredi le service de presse de Sputnik.

 Le document est entre autres destiné à limiter l’activité de l'agence de presse Sputnik et du radiodiffuseur RT en Europe. Tatjana Ždanoka, députée au Parlement européen, a fortement critiqué la décision en qualifiant ce document de manifestation de « la politique de deux poids deux mesures ». « Nous ne pouvons pas accepter la politique de deux poids deux mesures de l'UE dans les relations avec la Russie. Ce rapport parle de soi-disant propagande russe, mais où est la condamnation de la russophobie et de la propagande anti-russe? », a déploré Mme Ždanoka.

Dans une résolution intitulée « Les communications stratégiques de l'UE en tant qu'instrument pour contrecarrer la propagande des parties tiers », la Russie est accusée d'utiliser les relations bilatérales pour semer la discorde dans la communauté européenne.

En particulier, le document affirme que Moscou fournirait un soutien financier aux partis politiques et aux organisations d'opposition dans les États membres de l'UE. La résolution nomme également les principaux médias qui menacent, selon le Parlement européen, l'UE et ses partenaires de l'Europe de l'Est. Il s'agit de l'agence de presse Sputnik, de la chaîne de télévision RT, de la fondation « Le monde russe » et de l'agence fédérale russe « Rossotroudnitchestvo ». En outre, ce document du Parlement européen contient un certain nombre d'accusations flagrantes sans fondement, notamment la comparaison de l'activité des médias tels que Sputnik avec des actions du groupe terroriste État islamique.

Lien connexe:



Source: Sputniknews


RT a également réagit à l'adoption de cette résolution. Voilà un extrait de leur article:

«Une hystérie ridicule et folle» : la Russie placée sur le même plan que l'Etat islamique par les eurodéputés

Lors d'une séance plénière ayant précédé le vote, un rapport présenté par un député polonais, Anna Fotyga, affirmait que la Russie avait pour but d'«inciter à la peur et à diviser l'Europe», tout comme les organisations terroristes.

 Y sont dénoncées les «pseudo-agences de presse» telles que Russia Today, présentées comme les outils de la «propagande russe«Cela commence à être ridicule lorsqu'un rapport met sur un même plan la menace venant de l'Etat islamique, et de la Russie. Cela démontre que les gens ont perdu l'esprit et leur rapport à la réalité», a déclaré l'eurodéputé français Jean-Luc Schaffhaueser à RT.

«Nous sommes chanceux qu'il existe des médias russes et d'autres médias afin de pouvoir contrer la propagande officielle. En Europe, les institutions, le parlement, se refusent à voir l'évidence, à voir la vérité», a-t-il ajouté.


Durant le débat, le député espagnol Javier Couso Permuy a dénoncé ce rapport comme étant une «insulte à l'intelligence des européens». «Ce rapport est fou. Il propage l'hystérie anti-russe et le néo-Maccarthysme en Europe», a-t-il affirmé. «C'est un rapport dangereux [qui] met sur un même plan des groupes terroristes comme Daesh diffusant des vidéos de torture et d'exécution avec un état membre du Conseil de Sécurité. C'est une attaque contre la liberté de l'information», a-t-il conclu.

Ce n'est pas la première fois que des institutions occidentales mettent à égalité l'Etat islamique et la Russie dans les phénomènes à combattre. En juillet 2015, c'est le Pentagone qui avait, dans un rapport sur sa stratégie militaire à adopter dans les années à venir, établi que le terrorisme et l'influence russe devaient mobiliser leurs efforts afin de sauvegarder les intérêts américains. 


Source: RT

Extrait du communique du parlement européen:

 Les députés sonnent l’alarme à propos de la propagande anti-UE de la Russie et des groupes terroristes islamistes

"La pression en matière de propagande subie par l'UE de la part de la Russie et des groupes terroristes islamistes est grandissante, avertissent les députés dans une résolution votée mercredi. La désinformation cherche à dénaturer la vérité, à inciter à la peur, à provoquer le doute et à diviser l'Union. Pour contrer les campagnes anti-UE, les députés suggèrent de renforcer la petite équipe de "communication stratégique" de l'UE et d'investir davantage dans la sensibilisation et l'éducation.


Un plus grand investissement dans les médias en ligne et locaux, le journalisme d'investigation et la maîtrise de l'information sont également des pistes suggérées par les députés."


La Russie cherche à diviser[...] notamment via "des réseaux sociaux et des trolls Internet, afin de s’attaquer aux valeurs démocratiques, de diviser l'Europe, de s’assurer du soutien interne et de donner l’impression que les États du voisinage oriental de l’Union européenne sont défaillants"."

16 commentaires:

  1. Dans le même délire russophobe débile, cet article fait fort aussi:

    Les trolls de Poutine ont-ils donné un coup de pouce à Fillon ?

    "Grâce à sa puissante armée de trolls, le Kremlin aurait aidé François Fillon, ami de Vladimir Poutine, à remporter le premier tour de la primaire. Notamment en déstabilisant Juppé sur internet."

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-primaire-droite/20161122.OBS1561/les-trolls-de-poutine-ont-ils-donne-un-coup-de-pouce-a-fillon.html

    Et après, c'est nous les paranos...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca sent très mauvais, l’Europe coupe les ponts avec la Russie, à la moumoute de Trump (avant qu'il ne soit président de plein pouvoir). Ils pourront inventer tout et n'importe quoi.

      MAIS je me souviendrai de ce que disaient RT et Spoutnic avant qu'ils ne soient coupés. Je me souviendrai de ce que disaient et faisaient les médias publiques et de ce qu'on fait les américains depuis 2 siècles (222 guerres) et de ce qu'on fait la franc maçonnerie et les suppôts du diable. Ils ne pourront effacer cela de ma mémoire.

      Supprimer
  2. Le plus fort, c'est qu'ils n'hésitent pas à associer la Russie avec les groupes terroristes islamistes. Balèze !

    D'un côté, on est envahis par des news nous détaillant la vie des politiques Américains avec les photos de leurs enfants, leurs parcours, études, etc...
    Limite si on nous informe pas de la consistance de leurs selles....
    Puis, concernant Poutine, rien sur sa famille. Pas de photos (ou alors bien disséminées).

    C'est l'évidence même : ils sont de partit prit.

    Presse libre, où es-tu ?...

    RépondreSupprimer
  3. Feraient mieux de s'occuper de leur cul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL
      Bref mais efficace. :)

      Supprimer
    2. Bonsoir,
      C'est quoi ces 208 députés qui se sont abstenus ?

      Supprimer
    3. de gros couillons payés à ne rien faire

      Supprimer
  4. - HS -
    Kanye West Kidnapped, Held By Government
    https://www.youtube.com/watch?v=aPForUP528k
    (il se passe quelque-chose en coulisse)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu lu le document de la résolution et c'est vraiment de la pure daube digne d'une dictature. La prochaine étape sera la censure pure et simple, y compris des médias alternatifs. ça viendra:

    "demande aux institutions de l’Union de reconnaître que la communication stratégique et
    la guerre d’information ne sont pas seulement un problème externe, mais aussi interne, à
    l’Union et s’inquiète des nombreux relais dont dispose la propagande hostile à l’Union
    en son sein;"

    "la stratégie de propagande et de désinformation contre l’Union en
    provenance de pays tiers peut prendre des formes variées, qui peuvent impliquer
    notamment les médias traditionnels, les réseaux sociaux, les programmes scolaires ou
    les partis politiques, que ce soit dans l’Union ou en dehors"

    "– le régime souhaitant se présenter comme le seul défenseur des valeurs
    chrétiennes traditionnelles –, des réseaux sociaux et des trolls internet, afin de s’attaquer
    aux valeurs démocratiques, de diviser l’Europe, de s’assurer du soutien interne et de
    donner l’impression que les États du voisinage oriental de l’Union européenne sont
    défaillants"

    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//NONSGML+TA+P8-TA-2016-0441+0+DOC+PDF+V0//FR

    Le parlement s'inquiète donc aussi des relais des informations russes en Europe...en gros les médias alternatifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous passez votre temps à critiquer la propagande occidentale, souvent à juste titre mais jamais vous ne vous intéressé à la propagande russe. Vous prenez tout comme parole d'évangile. Il ne faut pas longtemps pour trouver des liens entre le kremlin et beaucoup de sites alternatifs. Si vous voulez sérieusement dénoncer la manipulation des masses faites le pour tout le monde. On voit clairement que vous avez un agenda.
      Montrez moi des articles de rt ou sputnik critiquant la Russie. Il n'y en a pas alors que les médias occidentaux ne se gênent pas pour tapper sur les gouvernements. Cela fait une grande différence.

      Supprimer
    2. C'est vrai que ces médias critiquent peu ou pas du tout le gouvernement russe mais leur objectif est clairement de donner une bonne image de la Russie à destination de l'étranger tout en dénonçant la propagande mensongère qui la vise et ils satisfont pleinement cet objectif, d'ou les craintes de l'UE et les Etats-Unis quand à la montée en puissance de ces médias russes. Personnellement, la politique russe ne m'intéresse pas de tout façon. C'est leur politique à l'internationale qui importe.

      Les lecteurs de ces médias les suivent car ils proposent une vision différente de l'actualité et qu'ils démontrent les mensonges de nos médias qui se fichent ouvertement de leurs lecteurs notamment dès qu'il s'agit de parler de la Syrie avec leurs soit disant "rebelles modérés" qui n'existent que dans leurs articles.

      La différence est que nos médias dénoncent la Russie en présentant une propagande mensongère alors que RT et Sputnik expose la propagande occidentale. Du coup, les français boudent leurs médias qui ont peur de perdre leur contrôle sur la populace. Voilà ce qui se joue en ce moment.

      Quand au fait que nos médias critiquent le gouvernement, j'en doute fortement. Ils sont le relais de la parole du gouvernement et soutiennent à fond tout leurs décisions, notamment la théorie du genre.

      Supprimer
  6. les euro-députés et leurs vip et ultra-vip comme les députés et sénateurs et semblables ect... sont grassement payés avec tous les avantages et pour ne rien faire et pondre des lois iniques et vraiment risibles , genre ' il faut des papier toilettes pour les volailles pour que cela soit dans les norme de l'ue et ect... , et en plus de cela les médias qu'ils acceptent , ce sont des médias mainstream des "journalope " , et pour leurs interets , quel hypocrisie , mensonge et perfidie ect...
    car avec les médias alternatif et autre , on enlevant le charlatanisme ect... , on a un bon aperçu de ce qui est vrai et faux .
    car avec toute les radios , site web , journaux papier ect... , il y a différents infos vrai et faux , donc c'est à nous tous de bien trier tout cela et trouver le vrai et cela peut empecher des guerres atomiques et autres dérives graves ect...

    RépondreSupprimer
  7. Reste à savoir si le parlement aura le même discours lorsque Trump aura les pleins pouvoirs.....

    RépondreSupprimer
  8. zino
    Le parlement européen c'est quoi ? des gens que nous n'avons pas élu
    Ce parlement nous impose les visions d'outre atlantique
    qui sont contraires à nos intérêts
    La Pologne est anti-russe c'est connu
    Je suis ulcéré, quelle tristesse pour nous et surtout pour nos enfants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tristesse pour les enfants, oui c'est certain, tristesse de voir encore des sdf (un vrai). J'en ai rencontré un nouveau cette après-midi, il était affamé, il n'avait pas mangé depuis 2 jours. La charité se faisant de plus en plus rare, le monde de plus en plus dure :(

      Supprimer
  9. Décidément ils ne savent plus quoi faire pour provoquer ,provoquer et toujours provoquer. Les USA (Obama et sa clique) ne seraient pas derrière tout ça ?

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog