samedi 12 novembre 2016

WikiLeaks : une organisation financée par George Soros appelle à manifester contre Donald Trump


Dans la correspondance de John Podesta dévoilée par WikiLeaks, un échange entre le milliardaire George Soros et le conseiller de Hillary Clinton évoque le financement de l’organisation MoveOn.org, qui pousse aux manifestations anti-Trump.


Juste après l’annonce des résultats des présidentielles le 9 novembre, la plateforme MoveOn.org, affiliée au milliardaire mondialiste George Soros, a publié un communiqué de presse où les Américains étaient appelés à manifester. 
«Les citoyens étasuniens sont invités à se rassembler par centaines afin de participer à des rassemblements pour exprimer solidarité, résistance et convictions face aux résultats des élections. Des centaines d'Américains et des dizaines d'organisations appellent à se réunir de manière pacifique, aux abords de la Maison Blanche et dans les villes et mégalopoles de tout le pays, afin de s'opposer à la misogynie, au racisme, à l'islamophobie et à la xénophobie», lit-on dans le communiqué.
«Ces rassemblements, organisés par MoveOn.org et leurs alliés, serviront à affirmer notre rejet face à l'intolérance, la xénophobie, l'islamophobie et la misogynie de Donald Trump, et à montrer notre détermination à combattre ensemble pour que les États-Unis auxquels nous croyons aient un avenir», poursuivit l'organisation dans son communiqué.
Depuis la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles, les manifestations, dans plusieurs villes américaines, ne cessent pas. Au moins une dizaine de grandes villes, dont Chicago, New York, Los Angeles, Philadelphie, Boston, Washington D.C., Portland, Saint Paul et Seattle, en sont le théâtre depuis le 9 novembre. Certains manifestants même appellent à faire sécession des Etats-Unis pour dénoncer la victoire des républicains.
Les relations de George Soros et Donald Trump sont connues pour ne pas être des meilleures. Pendant la campagne présidentielle, George Soros a investi dans la fondation Clinton environ 13 millions de dollars. 

Même avant l’annonce des résultats, WikiLeaks avait publié une lettre de John Podesta à George Soros, où était évoqué le financement de MoveOn.org.
«Les groupes qui opèrent sur le terrain ont besoin d'un financement conséquent. Des groupes comme MoveOn.org», y écrivait ainsi John Podesta.

Source: RT

23 commentaires:

  1. Trump a indiqué ne pas vouloir poursuivre la politique actuelle de l'administration Obama en Syrie, qui consiste à soutenir les insurgés syriens.

    Le président fraîchement élu des États-Unis déclare vouloir donner la priorité à la lutte contre l’État islamique en Syrie.

    https://fr.sputniknews.com/international/201611121028660527-trump-syrie-plans/

    RépondreSupprimer
  2. Trump est également revenu sur ses propos concernant le système de sécurité sociale établi par Obama : obamacare :

    http://www.lefigaro.fr/elections-americaines/2016/11/12/01040-20161112ARTFIG00056-clinton-obamacare-unite-du-pays-donald-trump-semble-adoucir-le-ton.php

    C'était à prévoir.
    Plusieurs points de son programme vont forcément être revus et corrigés.
    Trump va apprendre et composer !

    Maintenant, j'attends de voir ce qu'il a dans le ventre.

    RépondreSupprimer
  3. La campagne électorale de Donald Trump est attaquée par 187 organismes qui sont directement financés par George Soros

    http://www.brujitafr.fr/2016/03/la-campagne-electorale-de-donald-trump-est-attaquee-par-187-organismes-qui-sont-directement-finances-par-george-soros.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deceptive site ahead

      Attackers on www.brujitafr.fr may trick you into doing something dangerous like installing software or revealing your personal information (for example, passwords, phone numbers, or credit cards).

      Supprimer
  4. Georges Soros : "Chaos économique, émeutes en Europe et guerre civile aux USA"

    http://www.brujitafr.fr/article-georges-soros-chaos-economique-emeutes-en-europe-et-guerre-civile-aux-usa-98004173.html

    RépondreSupprimer
  5. Hillary Clinton exige que Trump retire cette vidéo
    https://www.youtube.com/watch?v=6JMB9GKB8jw
    Un vrais complotiste ce Trump ...
    Empêchierdetrumperenrond

    RépondreSupprimer
  6. pensez vous la nuit chez nous et le soir durant election chez eux ... que les vote on était trucké ? car hillary gagne sur nombres de voix ! bien entendu se sont Le collège électoral des États-Unis désigne l'ensemble des grands électeurs.
    ou il se sont dit ? attend mon coco on va t'amadouer au fil du temps... pas étonnant soros avec les antifa :P si puis-je dire

    RépondreSupprimer
  7. j'oublie-ai je sont intronisation (confirmation)http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/09/grands-electeurs-americains-resultat-election-trump/

    RépondreSupprimer
  8. revoyant Vis à vis à trump, cette vidéo reconstitution de leurs faits : https://www.youtube.com/watch?v=4DpGCAiKlt8

    avant que trump gagne ! autrement dit es-ce automatique ? qu'il trahisse.. par ailleurs on t'il tous mener une guerre sous leurs mandat ? méme ceux prématurément assassiné ?
    DE ce coter là jsuis larguer :D pour savoir.

    RépondreSupprimer
  9. i_samoa

    Trump doit se méfier du lion blessé !
    La victoire de Trump, s'est avant tout la victoire des américains contre l'establishment et le cartel. Ce dernier n'est pas prêt à lâcher le morceau.
    Si Trump se fait assassiner, le peuple américain ne supportera pas qu'on lui ai volé sa victoire électorale, et le pays sombrera dans la guerre civile.
    Alors les européens comprendront pourquoi le 2ème amendement est si sacré aux yeux des américains.

    une carte des du tsunami électoral de Trump :

    https://2.bp.blogspot.com/-JkSwGjALLW8/WCYC1Lhp9oI/AAAAAAAAE88/9VdlhqWY5NQa9pNHsguy-hdzq5xmHjiVgCLcB/s640/USA%2Belections.jpg
    En savoir plus sur http://www.fawkes-news.com/2016/11/vers-un-gros-scandale-electoral-comme.html#rGPeFep1zVEuXRkB.99

    RépondreSupprimer
  10. Le peuple americain .. vaste programme. Les clandestins en font partie aussi , vue que le pays tourne sur leur dos , de main d oeuvre docile , a pas cher . Le peuple americain qui n a pas vote .. 47 % . Apres , que Soros , paie un repas aux millions d affames , qui n en ont rien a foutre que ce soit hillary ou Trump , ben ce serait un repas d assure . Soros est un fouteur de merde , il veut la guerre . Mais ce n est pas lui qui fera la guerre civile aux USA. Par contre Trump a plutot a faire gaffe , s il veut faire front a la population latino , inside USA ET outside des pays latinos du sud . Traiter les latinos de delinquants et de voleurs , alors que 2/3 du Mexique actuel sont devenus states US .. qui sont les voleurs ? mais Trump va se calmer , c est devenu un politicien..et toujours un homme millionnaire, qui doit sa fortune au systeme actuel. Et ami de longue date des Clinton , de surcroit LOL

    RépondreSupprimer
  11. C'est vrais que les USA sont bien contents d'avoir cette main d'œuvre bon marché. Les menaces de Trump concernant l'immigration Mexicaine ne seront certainement pas appliquées, en tous cas, aussi durement qu'il en parlait durant sa campagne. Trop de conflits et d'intérêts sont en jeu.
    Par contre, l'amitié entre lui et les Clinton, c'est du pipot.
    Elle tenait plus de l'échange de bons procédés qu'autre chose !
    Une phrase dite par Trump et qui résume :
    ”Si tu es un businessman et que tu donnes beaucoup d'argent à des personnalités, ils font absolument tout ce que tu veux.”
    Donald Trump
    au "Wall Street Journal", en 2015

    Trump, en homme d'affaire, a lâché entre 100 000 et 250 000 dollars aux Clinton, en particulier pour la fondation Clinton, et donné une subvention de 4100 dollars pour la campage d'Hillary Clinton pour le Sénat.

    C'était des échanges de bon procédés. Trump profitait de leur notoriété et de leur influence pour ses affaires.

    RépondreSupprimer
  12. Le peuple américain, se sont les ouvriers qui sont à genoux, et une classe moyenne qui se serre la ceinture avec pour seul horizon le défaut de payement et la saisie.
    Les analyses des votes montrent que les latinos ont voté majoritairement pour Trump. Hormis les bobos et les planqués des ministères, personne ne fait confiance à Hillary. Elle n’a rien à offrir, si ce n’est que l’Helicopter money et une fuite en avant dans des aventures guerrières.
    Trump, le show terminé, en bon pragmatique, a déjà fait retiré de son programme l’interdiction d’accès aux usa pour les musulmans. Tandis que les latinos qui bossent et qui n’ont rien à se reprocher seront rapidement régularisés. Les autres, sans doute, dans la mesure du possible se feront éjecter.
    On est très loin de la caricature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. message précédent de i_samoa

      Supprimer
  13. Il révise sa copie. Est-ce un choix personnel ou un besoin dicté dans l'immédiat ?...
    Dès le 20 janvier, nous verrons son vrais visage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. i_samoa

      Il faut être vigilant dans les prochaines semaines.
      Les choses ne sont pas si simples.
      Maintenant tout se passe en coulisse.
      En fait les élections ne sont pas finies.

      Avec l’élection de Trump, le monde politique américain est en train de rebattre ses cartes. Il va y avoir des défections massives du coté de l’establishment pour rejoindre le camp du possible pour sortir de 30 ans d’oligarchie. Les jeux ne sont pas encore faits. Et chacun des deux camps rappelle à l’ordre ses obligés et recompte ses cartes.
      Trump va devoir négocier. En bon businessman il saura faire des concessions. Sans doute qu’il lâchera Hillary.
      Mais le véritable enjeu, c’est le contrôle de l’armée, de la nsa, cia et de la Federal Reserve. Le cartel ne sera pas prêt à lâcher ces grosses pièces, attendant que le vent tourne en sa faveur.
      Trump a peut-être gagné le bureau oval, mais en ce moment il n’a pas la majorité du congrès en sa faveur. N’oublions pas que le camp républicain est ligué avec le camp démocrate contre Trump.

      «Hillary Clinton continue d'engranger les soutiens et celui-ci est pour le moins inattendu. Après de nombreux pontes du parti républicain, c'est l'ancien président George BUSH (père) qui a annoncé son intention de voter pour la candidate démocrate plutôt que Donald Trump lors du 8 novembre prochain.»

      http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/20/george-bush-devrait-voter-pour-hillary-clinton-a-lelection-pres/

      Supprimer
  14. La vérité sur les manifestations anti-Trump

    https://www.youtube.com/watch?v=XxvsIyZTpGc

    Un proche de Poutine: "Si Trump n'avait pas été élu, c'était la Troisième Guerre mondiale"

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/14716/Presidentielles-USA/article/detail/2973586/2016/11/11/Un-proche-de-Poutine-Si-Trump-n-avait-pas-ete-elu-c-etait-la-Troisieme-Guerre-mondiale.dhtml

    RépondreSupprimer
  15. çà résume exactitude :) à la foi hélas :/

    Guy fawkes bonne pioche ;) notamment de (vostfr)

    RépondreSupprimer
  16. i_samoa

    «Musulmane et immigrée, elle explique pourquoi elle a voté Trump

    Ni "raciste, ni chauvine, ni suprématiste blanche"
    Asra Nomani n'est ni "raciste, ni chauvine, ni suprématiste blanche" et n'appartient pas à la catégorie des "rednecks", ces Américains de campagne peu instruits que l'on considère faussement comme les principaux électeurs du milliardaire.

    Malgré tout, l'ancienne journaliste a considéré que le nouvel homme fort de Washington incarnait "le moindre mal face au bilan calamiteux de l'administration Obama et à la corruption de grande ampleur d'Hillary Clinton".

    Une désenchantée de l'ère Obama
    "J'ai toujours soutenu la position du parti démocrate sur l'avortement, le mariage homosexuel et le changement climatique", précise-t-elle. "Mais je suis une mère célibataire qui ne peut toujours pas se payer une assurance santé, malgré la loi Obamacare. Je n'arrive pas à joindre les deux bouts, et je suis loin d'être la seule dans ma ville natale de Morgantown, en Virginie, là où l'Amérique rurale s'est appauvrie et vit plus mal qu'avant, après huit années passées avec Obama à la Maison Blanche"»

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/14716/Presidentielles-USA/article/detail/2976913/2016/11/12/Musulmane-et-immigree-elle-explique-pourquoi-elle-a-vote-Trump.dhtml

    RépondreSupprimer
  17. i_samoa

    Panique à bord du vaisseau Europe.
    La feuille de route du cartel, n’est plus à l’ordre du jour !


    «TTIP, que va-t-il arriver?

    La Commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, a indiqué vendredi s'attendre à une "PAUSE" dans les négociations sur le TTIP, accord de libre-échange entre l'UE et les Etats-Unis, avec l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche.

    "Maintenant il y a un nouveau président élu, nous ne savons pas exactement ce qui va arriver. Il y a de bonnes raisons de croire qu'il y aura une pause dans le TTIP" (ou Tafta), a admis Mme Malmström, en arrivant à une réunion des ministres du Commerce des 28 pays de l'UE à Bruxelles. "Il se peut que cela ne soit pas la plus grande priorité pour la nouvelle administration américaine", a reconnu la commissaire suédoise.

    Pendant la campagne électorale américaine, le candidat populiste républicain n'a eu de cesse de fustiger le libre échange qui a tué, selon lui, l'industrie et les emplois américains. Donald Trump a notamment promis de renégocier, voire abroger l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna, étendu au Mexique en 1994 à partir d'un précédent traité conclu par le Canada et les Etats-Unis en 1989).

    Entamées en 2013, les négociations sur le TTIP, accord commercial qui vise à supprimer les barrières douanières et règlementaires entre les Etats-Unis et l'UE, piétinent. Fin septembre, l'UE a renoncé à conclure ce dossier sous l'administration de Barack Obama.»

    Thank you Trump :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. i_samoa

      adresse de l'article précédent

      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/2973317/2016/11/11/TTIP-que-va-t-il-arriver.dhtml

      Supprimer
    2. i_samoa

      «Trump à la Maison-Blanche: une victoire contre la Mondialisation

      Après le Brexit, la victoire du républicain Donald Trump aux États-Unis, la principale économie mondiale, est un nouveau signal, très puissant, des «oubliés de la mondialisation» à leurs élites contre les accords très controversés de libre-échange.
      ...

      Une opinion publique qui s'est sentie de plus en plus vulnérable face à des accords négociés dans l'Opacité et le Secret. «Il y a une perception très claire, et je pense qu'elle est exacte, que ces accords commerciaux sont conçus par les intérêts des grands Groupes», a expliqué le prix Nobel Joseph STIGLITZ, lors de son récent passage à Paris.
      ... »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201611/09/01-5039366-trump-a-la-maison-blanche-une-victoire-contre-la-mondialisation.php

      Supprimer
  18. Tyler

    J'espère que Trump saura récompenser soros comme il se doit...

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog