samedi 31 décembre 2016

Un député syrien sur le SyriaGate : des réserves importantes d'armes de l'OTAN et des USA retrouvées à Alep-Est dans les caches d'Al-Nosra


On a découvert, à l'est d'Alep, d'énormes réserves d'armes et de munitions, beaucoup avec la signalétique de L'OTAN, lorsque les miliciens d'Al-Nosra, une branche locale d'Al Qaïda, ont été obligés de quitter la ville par les forces syriennes. On se souvient maintenant des rapports précédents faisant état que le personnel de L'OTAN qui a été capturé, puis a été autorisé à partir avec les miliciens dans les bus fournis selon l'accord, pour éviter à l'OTAN l'embarras. FWM a interviewé le député syrien Fares Shehabi, un résident d'Alep lui-même. Il appelle ces découvertes le "SyriaGate".


M. Shehabi, des médias courants européens et des politiciens principaux sont vexés par la libération d'Alep par l'Armée arabe syrienne. Ils écrivent des rapports de massacres commis par l'armée syrienne et de civils horrifiés à Alep

 - C'est tout le contraire. Les médias en Europe sont un vrai problème parce qu'ils rapportent exactement le contraire des faits réels en Syrie. Nous avons pu libérer environ 100 000 civils qui ont été pris en otage par des terroristes à Alep. Beaucoup d'entre eux ont été pris en otage pendant plus de quatre ans. Ces civils libérés sont heureux maintenant. Les 1,5 millions de civils qui ont quitté Alep depuis 2012 peuvent maintenant revenir à la maison. C'est un moment très positif et heureux pour Alep et la Syrie en général. Nous avons pu célébrer Noël à Alep pour la première fois depuis 4 ans et demi, nous célébrons Noël chaque jour maintenant dans notre ville!

Les terroristes ont donc quitté la ville complètement?

 - Oui, mais avant leur départ, ils ont exécuté plus de cent soldats syriens et des centaines de civils. Nous avons trouvé leur corps. Tout cela est documenté. Toute enquête internationale indépendante peut voir et vérifier les preuves de ces crimes terroristes. Mais nous sommes heureux que notre ville soit maintenant libérée. Certaines zones rurales d'Alep sont encore sous occupation terroriste. La prochaine étape sera de libérer la campagne afin que la ville soit bien entretenue et bien protégée.

Des armes américaines trouvées quand Al Nosra est partie.
Damas a rapporté qu'une énorme quantité de matériel militaire occidental, comme des armes et des munitions ont été découverts à Alep ...

- Nous avons trouvé des entrepôts d'armes entiers qui ont été mis dans d'anciens bâtiments scolaires par les forces terroristes. Nos écoles ont été transformées en bases militaires d'Al Qaida. Nous avons trouvé dans ces bases d'Al-Nosra - Al-Nusra est une branche d'Al Qaida - plein d'armement de l'OTAN. Nous avons trouvé des tonnes de ces armes. J'appelle cela le «SyriaGate» - les États-Unis et l'OTAN arment et soutiennent les groupes terroristes alors qu'ils sont sur la liste officielle de l'ONU tout cela afin de renverser le gouvernement légitime d'un pays souverain. C'est totalement ridicule venant de la part de l'Ouest ...

Pourquoi ridicule?

- Parce que personne ne peut garantir que ces armes ne seront pas utilisées un jour contre l'Occident lui-même par ces terroristes. L'argent des contribuables américains et européens est utilisé pour armer des gangs terroristes qui sont prêts à diriger leurs armes à tout moment contre l'Amérique et les civils européens. C'est un énorme scandale.



Fares Shehab, député syrien



Que savez-vous de la présence d'experts et de conseillers militaires et intellectuels occidentaux dans les zones contrôlées par les terroristes d'Alep? Des rapports antérieurs ont parlé de personnels de l'OTAN capturés

- A ma connaissance, nous n'avons pas capturé de conseiller militaire européen ou américain à Alep. Cependant, nous avons des informations fiables qui montrent que beaucoup d'entre eux étaient là et ont quitté la ville avec les bus que nous avons fournis pour l'évacuation des forces terroristes après leur capitulation. Aussi certains de ces soi-disant militants comme Bilal Abdul Kareem qui est un afro-américain de New York et un partisan des bandes Al-Qaida en Syrie. La présence de Kareem à Alep a été soutenue par l'administration Obama et il était souvent solicité par les médias occidentaux et présenté comme «journaliste indépendant». Et il y avait aussi beaucoup d'autres agents occidentaux et des partisans du terrorisme à Alep qui ont quitté la ville avec les autobus. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'Occident a fait autant pression pour que cette évacuation puisse se faire. Sinon, tous ces agents, conseillers et supporters auraient été capturés par nous et auraient été exposés. Cela aurait été un grand embarras pour l'Occident.

Shehabi appelle la découverte "SyriaGate" parce que cela prouve que
les États-Unis ont armé un groupe qui est sur sa propre liste de terroristes.


Le sort d'Alep n'a pas tellement inquiété les médias occidentaux pendant les derniers 4 ans et demi. Depuis le début des opérations de libération de l'armée arabe syrienne, la situation a complètement changé: tous les médias, les politiciens et les ONG ont soudain ont fait campagne contre l'armée syrienne. Ils ont accusé l'armée de commettre un "génocide" à Alep, de bombarder des hôpitaux, de massacrer des enfants et des bébés ...

- Nous les Syriens avons payé de notre sang et en destruction. Notre propre sang versé a été la conséquences de ces mensonges occidentaux et de ce «malentendu». Quelqu'un en Occident pourra toujours dire: «Oh, désolé, j'avais mal évalué la situation!», Mais nous avons payé de notre sang et nos vies pour cette horrible ignorance. Alep a été conquise par les bandes d'Al Qaida à l'été 2012. Notre ville était très paisible, personne n'a pris les armes contre le gouvernement. Nous avons été conquis par les terroristes avec des armes lourdes et ils ont pris 70 pour cent de notre ville. En 2012, environ 2 millions de civils vivaient à Alep Est. 1,5 million ont quitté le territoire occupé vers des zones sûres. Personne à l'Ouest n'a parlé de l'exil de ces 1,5 million de personnes qui fuyaient vers les zones contrôlées par le gouvernement. L'Amérique et l'Europe étaient silencieuses. Personne en Occident ne s'intéressait aux 11 000 civils tués par les groupes terroristes en quatre années de bombardements aléatoires. 30% de ces civils tués étaient des enfants. 4 ans et demi ou nous avons perdu des civils innocents par des grenades terroristes, des explosifs et des tireurs embusqués.

Au total, plusieurs tonnes d'armes de l'OTAN ont été trouvées à Alep Est.
Les politiciens européens, les médias et les ONG semblent s'intéresser davantage au sort des terroristes que des civils d'Alep?

- Il n'y a pas d'autre explication pour ce comportement. Encore une fois: pendant 4 ans et demi, les terroristes ont fait subir un enfer aux civils d'Alep, mais l'Occident ne s'en souciait pas. Lorsque nous avons libéré les zones contrôlées par les terroristes, l'Occident a réagit avec une énorme campagne contre nous. Dans le même temps, l'ensemble des médias occidentaux a fait campagne pour la libération de la ville irakienne de Mossoul des bandes terroristes du soi-disant «Etat islamique». 

Pourquoi est-il autorisé de libérer Mossoul, mais interdit de libérer Alep? Il s'agit d'une grande hypocrisie. Je recommande au public occidental de se mettre à notre place. Imaginez que des dizaines de milliers de terroristes d'Al Qaida occupent la moitié de Berlin, Paris ou Londres? Que ferait le peuple? Ils espéreraient de leur armée une libération  Nous les gens d'Alep avons attendu 4 ans et demi notre libération! Mais nous avons dû faire ce sacrifice afin de minimiser les morts civiles. Nous avons dû attendre qu'une superpuissance - la Fédération de Russie - nous aide. Si notre armée avait immédiatement lancé la contre-attaque en 2012, nous aurions eu des milliers de pertes civiles et beaucoup plus de destruction. Mais nous avons attendu et nous avons libéré notre ville. Dieu merci.


Traduction: Fawkes News

1 commentaire:

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog