mercredi 25 janvier 2017

Emmanuel Macron aurait financé sa campagne avec l'argent du ministère de l'Economie


Les voila nos grands candidats antisystème. Ils promettent du changement tout en usant des mêmes vieux filons et en se servant de l'argent du contribuable pour servir leurs ambitions personnelles. Que du vent comme toujours! Fawkes
------

Un livre de révélations à paraître affirme que le candidat d'En Marche ! aurait employé les moyens mis à sa disposition par Bercy pour financer des dîners de campagne. Un député UDI a saisi la Haute autorité pour la transparence de la vie publique

Emmanuel Macron aurait utilisé de l'argent public pour la campagne de son mouvement politique En Marche !. C'est ce qu'affirme un livre à paraître, Dans l'enfer de Bercy: Enquête sur les secrets du ministère des Finances, qui révèle les dépenses somptuaires d'Emmanuel Macron lors de son passage à Bercy.



Ses auteurs, les journalistes Frédéric Says et Marion L'Hour, affirment qu'en 2016, le ministre de l'Economie aurait utilisé «à lui seul» 80% de la totalité de l'enveloppe des frais de représentation accordée à son ministère... pour toute une année - soit 120 000 euros du 1er janvier au 30 août.

Le président du groupe de l'Union des démocrates indépendants (UDI) à l'Assemblée nationale, Philippe Vigier a réagi ce mardi 24 janvier lors d'une conférence de presse: «Il y a des choses importantes qu'on a apprises hier, notamment au niveau des frais de bouche, puisque 120 000 euros des crédits du ministre à Bercy ont été utilisés pour des agapes d'En marche !, pour réunir tel ou tel, pour préparer sa campagne présidentielle».

«Et Michel Sapin qui dit n'avoir rien vu... Pas vu qu'il avait une ambition présidentielle et qu'il consommait quasiment à lui seul une immense partie des crédits de représentation du ministère, notamment des frais de bouche? On va demander la clarification», surenchérit Philippe Vigier. «Franchement, celui qui nous expliquait dans une déclaration, que pas un seul euro d'argent public serait utilisé pour sa campagne, manifestement, c'est un mensonge», a-t-il ajouté.




Le député de l'UDI indique qu'il a d'ores et déjà alerté Jean-Louis Nadal, président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. «Les députés sont passés à la moulinette et doivent expliquer comment ils dépensent chaque centime de leurs indemnités. Il n'y a pas de raison que Macron soit traité différemment», explique-t-il.  


En outre, selon des extraits du livre à paraître publiés par Le Figaro, Emmanuel Macron, n'aurait pas été pleinement dévolu à sa fonction de ministre lors de son passage à Bercy... Il aurait reçu, sur son temps professionnel, dans l'enceinte du ministère, des écrivains, journalistes, philosophes, politologues, notamment au cours dîners, «parfois deux par soir» - et sans rapport avec ses activités ministérielles. 

Source: RT

11 commentaires:

  1. je ne comprends pas, pourtant il est contre le public, mais il aime bien utiliser de l'argent public quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà pourquoi le public ne peut plus se payer des costumes

      Supprimer
  2. Et En Avant Guingamp !!! C'est la "Révolution En Marche" qu'on vous dit, la Haute Finance qui se sert dans la caisse des contribuables...

    RépondreSupprimer
  3. C'est sûrement de l'argent public qui a financé son clip aussi. https://www.youtube.com/watch?v=3apU_1bIZzY

    RépondreSupprimer
  4. Quand est-ce que l'on aura les c... de ne plus payer nos impôts!!

    RépondreSupprimer
  5. Moi je ne voterai jamais pour quelqu'un qui couche avec sa mère payée par le con-tribuable.

    RépondreSupprimer
  6. Séduire et coucher avec son élève c'est de l'abus d'autorité et c'est normalement puni par la loi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. simple paravent hétéro http://www.wendy-leblog.com/2017/01/un-point-macron.html

      Supprimer
  7. Et le voyage au Liban cornaqué par l'Elysée?

    "L’ambassade de France a également joué un rôle puisque le candidat à la présidentielle a été logé au sein de la Résidence des Pins, résidence officielle de l’ambassadeur de France.

    Il a également participé à deux repas de levée de fonds. Une place dans l’un de ces dîners aurait coûté de 10 000 à 15 000 euros selon une source, un chiffre surprenant, étant donné le plafond légal de 4600 euros de dons individuels pour une campagne présidentielle et de 7500 euros pour un parti politique."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lien:

      http://lvsl.fr/exclusif-lelysee-a-organise-main-venue-de-macron-liban

      Supprimer
  8. le social pour le grand patronat et les banque https://francais.rt.com/france/33065-deputes-vallsistes-appelleraient-voter-macron-victoire-hamon-primaire

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog