jeudi 19 janvier 2017

Issu d'une famille proche des Clinton, il est arrêté pour avoir menacé d'assassiner Donald Trump


Soit ce type est complètement à la masse soit lui aussi est passé par les mains de la CIA. Curieusement, il affirme dans la vidéo qu'on lui a demandé de le faire et qu'il "suit les ordres". Fawkes
-----

L'une des personnes qui a indiqué sur les réseaux sociaux vouloir assassiner le président élu Donald Trump a été arrêté en Floride. Des médias ont découvert que ce sans-abri fait partie d'une famille proche des Clinton.

La police de l'Etat de Floride a mis en détention un sans-abri de 51 ans qui a reconnu être l'auteur d'un message-vidéo sur Twitter dans lequel il a promis d'assassiner le président élu Donald Trump lors de l'investiture prévue le 20 janvier à Washington. 


Les propos embrouillés de cet homme, identifié comme étant Dominic Puopolo et dont le compte Twitter s'appelle «Jesus-Christ», ont visiblement révélé une forme d'incohérence.



@FBI MENANDWOMENFBIHQFIELDOFFICESPATIENTSPATIENTS-PREPTAKEOVER200AGENTSMIAMIBEACHPOLICEDEPTSEIZEALLFILESFORENSICSALLNSAWILLASSIST-maBELL
@FBI ERASE MY MASTERCRIMINALRECORDAFIS ETAL PUOPOLO,DOMINIC SECUREMEDICALRECORDSNATSECFIRSTFAMILYNOW pic.twitter.com/fRzGXnbeUk



Voir l'image sur Twitter
Dominic Puopolo a même livré sur les réseaux sociaux des détails sur le type d'arme à feu qu'il comptait utiliser pour abattre Donald Trump. En outre, ce sans-abri a menacé les services de renseignement américains dans une série de messages-vidéos, qu'il a également mis en ligne sur Twitter. 

Dominic Puopolo doit être jugé pour avoir menacé un représentant de l'Etat et a comparu devant un tribunal de Miami après son arrestation.  
Après avoir reçu une évaluation psychologique complète pour déterminer son état mental, ce sans-abri a néanmoins été considéré comme suffisamment stable pour être libéré sous caution : un peu moins d'un million d'euros tout de même.

Les Puopolo, une famille proche des Clinton


Une information étonnante a par ailleurs filtré dans la presse anglo-saxonne. Selon le journal britannique The Daily Mail, Dominic Puopolo «fait partie d'une famille importante du nord-est [américain] proche de Bill et Hillary Clinton».


Par le passé, Dominic Puopolo, sa sœur et sa mère ont notamment versé des contributions financières importantes au Parti démocrate américain. 


Dominic Puopolo «s'est assis près d'Hillary Clinton lorsque [cette dernière] a prononcé l'éloge funèbre aux funérailles de la mère de [Dominic] Puopolo, Sonia, morte dans un des avions qui ont été lancés sur le World Trade Center le 11 septembre 2001», rapporte The Daily Mail

Par ailleurs, des photographies postées sur les réseaux sociaux par des membres de la famille Puopolo ont été relayées par la presse britannique et américaine. L'une d'elles montre notamment Dominic Puopolo assis à quelques sièges d'Hillary Clinton.

Après la victoire en novembre dernier du candidat républicain lors des élections présidentielles américaines, le FBI a commencé à surveiller Twitter et les réseaux sociaux lorsque des appels au meurtre visant explicitement Donald Trump ont été mis en ligne. 


Source: RT

2 commentaires:

  1. CNN conjecture l’assassinat de Trump et Pence au cours de l'investiture

    https://fr.sputniknews.com/international/201701191029685634-cnn-incitation-assassinat-trump/

    La station CNN virée de la cérémonie d’investiture de Trump !

    http://novorossia.today/la-station-cnn-viree-ceremonie-dinvestiture-de-trump/

    RépondreSupprimer
  2. C'est le grand jour pour Trump. Malgré tous les conflits apparents contre sa personne, je reste toujours persuadé que cet homme doit servir pleinement à la continuité de la stratégie de la Tension intérieur et extérieur aux USA. Je pense que ce rôle lui ira à merveille et qu'il en est conscient, voir même qu'il sait pertinemment ce qu'on attend de lui. L'avenir nous le dira assez rapidement. Les tensions raciales sont exacerbées actuellement aux USA et la société civile est encore plus partagée, que ce soit dans la communauté blanche, noir, espagnole ; il n'y en a plus que pour Trump.. Pourtant, les dangers économiques et géopolitiques qui concernent également le peuple passent en seconde zone.. Je rejoins l'article de je ne sais plus quel auteur sur le Saker qui disait que tout ça génère une incroyable tension qui peux dégénérer en conflit civil.. Quoi qu'il arrive, ce personnage qu'est Trump va bien engendrer des changements, et pas sûre que ce soit les bons.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog