mercredi 19 avril 2017

Le Bilderberg Fillon explique comment il veut enfumer les français en 2017 façon Blitzkrieg


Pour ceux qui, malgré les multiples scandales, seraient encore tentés de voter Fillon dimanche prochain, voilà un petit rappel utile de ce que Fillon projette en coulisse: une guerre éclair contre les travailleurs français dès l'été prochain. On aura été prévenu. Fawkes
-------

« Fillon prévoit ouvertement d’appliquer la Stratégie du Choc (lire Naomi Klein) s’il est élu pour dénoyauter ce qu’il reste de l’État et nous ramener en 1900 en matière de droits sociaux.

Dans cette vidéo révélée par Public Sénat, l’homme s’exprime devant un panel de dirigeants d’entreprises, réunis par la Fondation Concorde. On comprend rapidement que sa soudaine ascension médiatique répond aux intérêts des grandes entreprises et du capital… »


 »


LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Fillon se prétend catho,mais imaginez un seul instant Jésus copiner avec les esclavagistes de l’époque, lol !

En terme d’inversion et de trahison de la pensée christique, rarement un candidat politicard sera allé aussi loin… un affichage pseudo-catholique et médiatique qui nuit bien évidemment terriblement à la religion catholique et fait les choux gras de ses opposants !

Les Bilderbergs et le Pyramidion anti-France auraient trouvé en Fillon un poulain encore plus malléable qu’en Valls, Macron ou Juppé… en attendant Marine.

Le pacte mammonique semble scellé !

Mais est-ce que tout cela se déroulera comme prévu ?

Rien n’est moins sûr dans un pays au bord de la Révolte populaire contre le Nouvel Ordre Mondial, mais ce que l’on peut déjà dire c’est que la prochaine Présidentielle s’annonce parfaitement bien verrouillée !


Liens connexes:

Le président du groupe Bilderberg dans le gouvernement de Fillon (vidéo)

Fillon à De Villiers: "Que veux-tu? (Le Bilderberg) c'est eux qui nous gouvernent"




53 commentaires:

  1. Cette vidéo d'utilité publique a le mérite de révéler qui se cache derrière le candidat se présentant comme catholique bienveillant, ou son double jeu pour l'élection présidentielle, à savoir se faire élire par le peuple avec de fausses promesses et une fois élu et dans la célérité, détruire tous les acquis sociaux en un trimestre, sur la base de simples ordonnances et sans discussion parlementaire préalable, pour plaire à la finance. Mais qu'attendre d'un candidat franc maçon(et donc idéologiquement luciférien), dont au surplus le programme a été bâti par le président même du bilderberg? (petit rappel biblique : Gardez-vous des faux prophètes! lorsqu'ils vous abordent, ils se donnent l'apparence d'agneaux mais, en réalité, ce sont des loups féroces. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits.Matthieu 7.15) Cherchons et trouvons le bon agneau (ou l'agnelle), sachant qu'au regard de la situation catastrophique du pays, nous n'avons plus droit à l'erreur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut toujours revenir à l'histoire et à la révolution française

      La révolution (première révolution colorée du temps pour le profit d’une communauté judéo maçonnique) ne fut qu’un marché de dupes pour le peuple notamment par l’adoption de la loi dite « Le chapelier » du 17 juin 1791 qui libéralisa l’économie en faisant sauter tous les corporatismes ouvriers, mettant ainsi cette catégorie de français sous la coupe du ténia bancaire, pour couronner le tout, il y eut l’interdiction des grèves, de réunions, des syndicats et des mutuelles, l’attaque contre l’Église catholique s’amplifia (qui avec ses réseaux sociaux protégeait dans une grande mesure le peuple des misères de la vie), ce fut la disparition d’un filet de sécurité « sociale ».
      Le peuple (les serfs du Talmud) se retrouva nu à la merci de la bourgeoisie bancaire, qui en tira de très grands bénéfices. Cette situation dura plus de 100 années, les prédictions se réalisèrent.
      L’on retrouve bien dans cette inique loi, la patte actuelle du système que l’UMP et le Parti socialiste veulent remettre en place (depuis 2007) sous de fallacieux prétextes, Bruxelles pousse à la roue.

      Supprimer
    2. vraiment c'est la vérité que vous dites , cela est instructif et vrai.
      mais comme toujours le roi , la reine et sa cliques de parasite et chevaux de troie mis au coeur de la royauté et qui se goinfraient , faisaient la danse ect et le peuple souffraient de tous les maux et c'est cela qui est maléfique , comme quoi tout avait été préparé bien à l'avance pour cette pseudo-révolution , et il y a aussi , un peu idem dans la russie du tsar , avec raspoutine , o coeur , et le tsar et cliques qui faisaient les valses, avec caviar ect... , et la pseudo révolution russe était déja préparé à l'avance .
      et l'okrana faisait couvrir par des tapis et mur , pour que le tsar lors de ces visites ne voit pas l'extrème misère dans lequel vivaient la majorité de la population.
      et après , vous savez comme tout le monde , le chaos et les millions de morts sous staline , béria et consort .
      et en bref comme toujours , ce sont les faux jésuites sataniste qui ont éduqué staline et tant d'autre à travers le monde , et leurs tueurs , ces maudits les recrutent chez les plus endurants et qu'ils choisissent et après font leurs lavages de cerveaux.
      et savez vous l'histoire de ce faux pseudo colonel t. mandel house ! et qui avait emprise total sur woodrow wilson ! , et de quel secte maléfique il faisait partie ! , ceux la meme qui ont commandité l'assassinat de JFK , son frère Bob , et tant d'autres comme Martin Luther King ect... , à travers le monde .

      Supprimer
  2. Nous savons tous que le pays est économiquement au bord de l'implosion. Nous savons tous que les différences de régimes sociaux entre le public et le privé sont absolument inadmissibles et injustifiables, nous savons que la protection sociale (sécu + retraites) ne fonctionne plus, n'est plus viable en l'état. Nous savons tous que les 35 heures, outre des horaires réduits entraînant un manque direct de compétitivité par rapport à ce qui se passe avec la moyenne des horaires des autres pays, entraînent également un climat de démobilisation générale des employés pour leur travail.
    Il s'est même constaté que lors de l'entrée en vigueur des 35 heures, le travail est brutalement passé du statut de contribution volontaire (et rémunérée) au fonctionnement de la société, au statut de mal nécessaire pour financer le temps libre. Là où la personne cherchait à se perfectionner par l'excellence dans son travail et pouvait y trouver une certaine forme de bonheur (ateliers d'excellence, compagnons, etc.), elle est maintenant en proie à la dépression car elle est devenue la victime de sa propre corruption idéologique.
    Vous croyez que vous avez acquis de haute lutte un droit fondamental avec vos 35 heures dont vous chantez les louanges ? Ne voyez vous pas qu'il s'est en réalité agi de la plus grande perte jamais infligée aux classes ouvrières par le patronat ? Ne voyez vous pas qu'il s'est agi du bout de viande empoisonnée que l'on jette à un féroce chien de garde ? Ne voyez vous pas que le pays tout entier a soudainement régressé en compétitivité, sapant ainsi l'ensemble de vos emplois face à ceux de gens qui acceptaient de travailler ailleurs pour moins ? Etes-vous aveugles à ce point ?

    Ne comprenez vous pas que le vieux discours ringuard de l'ouvrier français contre le patron est révolu ? Aujourd'hui, le patronnat retourne l'inculture des masses populaires contre elle-même. Sa stratégie que nous avons tous compris, est de se servir de salariés à bas coûts dans certains pays pour obliger ceux qui en ont des plus élevés dans d'autres pays à accepter de les baisser à leur tour. Vous ne voyez pas qu'en luttant contre les patrons d'un pays donné, tous les salariés de ce pays sont mécaniquement plombés par la nouvelle baisse de compétitivité qu'amènera tout avantage que les salariés arracheront dans ce pays ? Est-ce si dur à comprendre ?

    Les stratégies du patronat ont considérablement évolué, elles se sont raffinées à l'extrême au fil du temps. Mais les stratégies de la classe ouvrière sont bêtement restées les mêmes, elles en sont encore à l'âge de pierre. Ca ne vous saute pas aux yeux ?
    Alors il faut bien maintenant se poser la question de savoir pourquoi elles sont restées les mêmes. Il y a un faisceau de raisons, mais l'une des principales est que ceux qui s'engraissaient de la lutte sociale ne veulent pas que les choses changent car ils continuent à s'accrocher aux avantages dont ils ont profité et dont ils continuent à profiter, par le statut qui leur a été conféré. En bref, de fonctions idéalement désintéressées et par lesquelles ils devaient se maintenir au servir de tous, ils se sont accrochés à leurs petits avantages minables et sont de ce fait eux aussi rentrés dans la grande bande des barons népotistes corrompus, tout comme leurs cousins germains les politiciens. D'ailleurs, c'est bien simple, il n'y a qu'à regarder leur parcours. La plupart finit par tenter la politique. Ca ne vous a pas sauté aux yeux ?

    SUITE DANS L'ALINEA SUIVANT EN RAISON DE LA LIMITATION DU NOMBRE DE CARACTERES PAR REPONSE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SUITE DE LA REPONSE PRECEDENTE

      Vous prônez la lutte sociale, alors tant qu'à y mettre de l'énergie, menez la intelligemment. Réformez vos modes d'action locaux tournant autour de vos petits "droits acquis" et autres privilèges personnels. Impliquez vous dans une réponse à la hauteur de la menace. Mais là, finis les 20 heures tous les soirs à la maison, fini le soit disant "temps libre" qui vous tient par la gorge comme le pal tient un animal à l'abattoir. Finie la minable satisfaction des petits tweets rageurs sur le patronat par lesquels vous vous faites croire que vous avez contribué à changer quelque chose, alors qu'en fait vous n'avez que contribué à chanter l'hymne de la victoire de ceux qui vous exploitent vilement.

      Il vous faudra vous impliquer, mais savez vous encore qu'au delà de l'usage de ce joli mot, ça veut dire qu'il faudra véritablement "payer de votre personne" pour, avec tous ceux qui voudront participer à la remise à plat et au rééquilibrage de la situation, devenue globale, bâtir une stratégie d'ensemble puis se retrousser les manches pour la faire devenir réelle ?

      On n'est pas dans SIM CITY sur Androïd ici.
      On est dans la vraie vie. Vous savez, celle où on parle de difficultés réelles pour terminer son mois, où on parle de sous-éductation réelle, où on parle de réel empoisonnement du mental, où on parle d'être réellement pris pour des imbéciles que nous sommes collectivement devenus.

      Vous crachez sur les patrons, mais vous restez douillettement blottis dans les emplois qu'ils créent. Vous en êtes arrivés à vous trouver dans une situation où vous vous forcez à vous maintenir dans ce que vous haïssez le plus, le système patronal. En psychiatrie, c'est un cas bien répertorié et ça s'appelle "schyzophrénie".

      Alors si vous voulez vraiment, mais vraiment, faire quelque chose d'utile, commencez par vous émanciper, prenez vous en main.

      Par exemple, créez votre activité, exprimez ce que vous êtes capables de faire pour les autres, et leur reconnaissance pour ce que vous leur apportez sera votre salaire. C'est le premier pas. Et lorsque beaucoup auront compris l'intérêt de cette ligne d'action et s'y seront également mis, organisez vous en professions, puis en fédérations de professions. Alors un beau matin, vous réaliserez que collectivement vous avez pris le contrôle.

      Bien sûr, il y a d'autres voies (se cultiver par exemple est également un bon début, tout comme reprendre un mode de vie plus près du naturel).

      Comprenez que le contrôle (sur vos vies, sur la société) que vous revendiquez ne reviendra dans vos mains que grâce aux mérites de votre action, de votre travail (oui, je sais ce mot écorche maintenant les oreilles de beaucoup). Il échoiera aux plus compétents, aux plus intelligents. Ca s'appelle l'ordre naturel des choses.

      Si vous voulez savoir d'où vous partez, regardez vous au travers de du miroir que constitue votre situation sociale. Ca y est ? Vous avez vu où vous en êtes, sans faux semblants ? C'est bien, vous avez trouvé la porte d'entrée. Vous savez maintenant ce qu'il vous reste à faire comme chemin pour que le contrôle que vous réclamiez sans résultat jusque là vous échoie tout naturellement à la fin.

      Assez de pleurnicheries. Au boulot...

      Supprimer
    2. Ca paye bien community manager chez les Ripoublicains?
      Moi aussi je veux faire partie des winners :)
      Karl Koch

      Supprimer
    3. Il était sûr que dès qu'un point de vue différent serait énoncé, il provoque quasi-immédiatement ce genre de réaction.

      J'ai partagé mon point de vue honnêtement, et j'ai tenté de l'argumenter de manière intelligible, un point c'est tout.

      Un commentaire comme celui-là (18 janvier 2017 à 08:35) est la caricature même du genre d'attitude où l'on critique avec des mots creux et inappropriés, et où l'on valorise son égo en se faisant passer pour quelqu'un qui, lui, saurait mieux que quiconque distribuer les bons-points et les condamnations.
      Le super policier de la pensée, en quelque sorte. "Vite, vite, un peu d'invocation de pseudo-conspiration pour exister tout en palliant à la vacuité de ce que j'ai à dire".

      C'est en étalant ce niveau zéro de la pensée que des opportunités citoyennes (comme cet excellent site que Guy Fawkes met à notre disposition) sont transformées en occasions manquées pour l'ensemble de la collectivité.

      Vous avez quelque chose d'intéressant à dire, ça tombe bien, les lecteurs de ce site y viennent pour celà.

      Qu'avez vous à dire qui soit sérieux et convainquant ? Quelles propositions apportez-vous pour améliorer notre quotidien à tous ?

      On vous écoute Karl.

      Supprimer
    4. Plus sérieusement, il y a du vrai dans ce que tu dis, j'ai fait partie de ses petits patrons au taquet de matin au soir pour gagner moins que leurs employés(2cdi smic), et comme beaucoup j'ai tout perdu avec rien derrière...
      Je ne dois pas être assez compétent, intelligent, l'ordre naturel des choses m'a rattrapé...
      Je pense, peut être a tord, que c'est surtout mon honnêteté vis-à-vis des mes employés, clients, au système en general qui explique mon échec. Oui il y a des choses a changer pour ceux qui veulent entreprendre en France, pour autant je ne pense pas que les solutions proposées par cet ancien sinistre premier soient les bonnes. La rentabilité par tous les moyens est aujourd'hui le seul et unique critère de réussite.Tu nous parles de réalité, sais tu que le salaire médian en France est de 1700e, que le temps de transport moyen domicile travail est de 50min, que 90% des embauches ce font en cdd...Tu nous parles de sous-éducation, mais rentrer chez soi à 20h c'est bien trop tôt bandes de fainéants...pour élever et nourrir nos enfants faisons confiance a mac-do et hanouna , 2 bels exemples de réussite...
      Pourrais tu nous décrire ton parcours personnel ?
      Karl koch

      Supprimer
    5. Merci Karl pour ta réponse, et pour ton accord pour hausser le niveau du débat.

      Tout comme toi, j'ai été petit patron, avec des hauts et des bas. J'ai fini par trouver un créneau sur lequel je me suis pas mal débrouillé, et je ne suis pas à plaindre, sans pour autant que l'on puisse dire que je suis riche. Je suis juste moins à plaindre que d'autres.

      Comme beaucoup ici, je suis navré de voir comment notre beau pays, un pays que je m'estime chanceux d'avoir connu dans un autre contexte de celui actuel, a été massacré par les générations successives de pourris qui ont été mis en place à sa tête, avec tous leurs petits copains profiteurs et arrivistes autour.

      Je me suis beaucoup renseigné sur le pourquoi et le comment de tout ça, et aujourd'hui, je pense avoir compris au moins les grandes lignes du piège.

      Mais j'ai aussi acquis une certitude, c'est que la solution pour sortir de leurs griffes ne se trouve pas à l'intérieur du système qu'ils ont créé et qu'ils maintiennent autour de nous.

      Je suis parti travailler et vivre à l'étranger, et là tout est devenu plus simple. On voit mieux avec du recul.

      Il est évident que la puissance de cette mafia est essentiellement assise sur la dépendance dans laquelle nous, peuple, nous maintenons vis-à-vis d'eux.

      Voilà pourquoi j'ai indiqué que les solutions passaient toutes par reprendre notre indépendance, celle de la pensée d'abord (éducation, la nôtre et celle de nos enfants), et celle de nos moyens de subsistance (travail indépendant, mode de vie plus proche de la nature, de nous-mêmes, etc.)

      Il y aurait bien l'option des révolutions violentes, mais l'histoire a montré que systématiquement celles-ci ont toujours été récupérées in-fine par ceux qui déjà tenaient le système avant qu'elles ne se produisent.

      En plus, verser du sang est contraire aux principes que je me suis fixé.

      Une chose à bien comprendre me semble que tant que nous ne fonctionnons pas au niveau collectif, nous ne pouvons pas reprendre le dessus puisque toute cette caste d'escrocs en cols blancs travaille en meute contre nous.

      En plus, nous sommes très prévisibles pour eux car nous sommes majoritairement honnêtes.
      Pour des cyniques dans leur genre, l'honnêteté est la plus grande des tares puisqu'elle te met à la merci de celui qui n'a pas tes scrupules.

      En bref, comment des poulets qui vivent leur vie de basse-cour peuvent ils attendre de patrons d'élevages industriels la moindre pitié, la moindre mansuétude, la moindre compréhensivité ?

      Ne nous leurrons pas, nous, citoyens de base, sommes tout en bas de la chaîne alimentaire, et eux tout en haut.

      Crois tu que le fermier industriel va expliquer en détails à ses poulets quels plans il a pour l'ensemble de son élevage ?

      Il fait ce qu'il faut pour que la détresse dans laquelle ils vivent n'affecte pas trop le rendement global, leur file les anxiolitiques et tout ce qui est nécessaire pour maximiser ses profits.

      Comment sommes nous gérés, objectivement ? Ne trouves tu pas qu'il y a comme un parallèle avec l'exemple que je viens de te prendre ?

      Notre capacité à penser est fortement altérée par des années d'idées empoisonnées. Les pensées dites libérales (qui se réfèrent à tout sauf à de la liberté) en sont un bon exemple. Notre langage même est perverti par eux. Comment penser quelque chose si tu n'as pas le bon mot pour le concevoir ?

      On n'a pas les moyens de rester dans des débats médiocres. Il est plus que temps d'élever le débat ? ne penses tu pas ? Ne pensez vous pas tous ?


      J'aimerais bien trouver un lieu

      Supprimer
    6. Petite précisions supplémentaire pour ceux qui n'auraient pas bien saisi...
      TOUS les politiciens d'aujourd'hui sont à mettre dans la même catégorie. (qui dit "tous" n'excepte rien)

      Supprimer
    7. "les différences de régimes sociaux entre le public et le privé sont absolument inadmissibles et injustifiables" dites-vous

      Vous oubliez qu'un salarié du privé en partant a une indemnité basée sur l'ancienneté très importante qui dépasse les 40.000 €. Ce qui n'est pas le cas dans le public. Par contre, la retraite dans le public permet de rattraper cette différence.

      Pour sauver la France, il suffit de rééquilibrer la différence entre les produits de l'exterieur et les produits français par une taxe sur l'importation qui contribuera à payer les charges sociales des travailleurs du pays. Cela se faisait avant, mais la haute finance n'en voulait pas. Ainsi a-t-elle trouvé normal que les Français ne fabriquent plus de vêtements (travail laissé aux pays du Tiers-monde). On a préféré avantager la finance plutôt que l'être humain. On en est même à le marchandiser : un bébé se vend autour de 10 000 $ et des bouts d'avortés (coeur, poumon etc...) quelques dizaines de dollars.

      De plus, la France qui en 496 avait rejeté le judaïsme pour épouser la vision du monde chrétienne (les juifs de l'époque lapidaient les femmes adultères), aujourd'hui accepte petit à petit des mosquées, c'est à dire ceux qui prônent la charia (de nouveau la lapidation des femmes adultères etc....) mais sanctionne ceux qui mettent des crèches dans un lieu public.

      C'est bien simple, nous sommes à la fin des temps comme l'astronomie nous le fait voir le 23 septembre 2017 (apocalypse 12). Tous les deux mille ans il y a un changement radical. Après deux mille ans il y a eu le déluge. Deux mille ans plus tard, la venue du Christ. Deux mille ans après, le déluge de feu, seul moyen trouvé par la nature (et les puissances des cieux, ceux d'un monde parallèle) pour se rééquilibrer. Ensuite, ceux qui auront survécu, connaitront les 1000 ans du règne de Dieu sur terre avant la fin de notre monde.

      Supprimer
    8. Mais de quoi parlez vous lorsque vous dites "Vous oubliez qu'un salarié du privé en partant a une indemnité basée sur l'ancienneté très importante qui dépasse les 40.000 €. " ?

      Supprimer
    9. Avec un salaire qui ne dépasse pas les 2 000 € brut en fin de carrière, ne pas s'attendre à avoir plus de 25 000 €. Il est donc primordial d'être augmenté avant de prendre sa retraite.

      Supprimer
    10. Merci à toi pour ta réponse qui clarifie tes propos et lève les doutes de ta premiere intervention. J'en profite pour m'excuser de t'avoir lié a ce triste personnage.
      Les solutions...si nous sommes tous(y compris le spectateur bfmtv) à peu près d'accord sur notre mise en esclavage, les réponses pour s'en sortir diffèrent largement. Je crains, malheureusement que le "diviser pour mieux régner" est encore de beaux jours devant lui. Au pied du mur, j'ai l'espoir que nous ferons enfin "esprit de corps".
      Karl Koch

      Supprimer
  3. avez vous constaté sur les visages de tous ces politiciens en France et à travers le monde et aux states , les trait remplis de ride de nerfs tendu et surtout les grand cernes ou poches sous l'oeil et cela n'est pas normal du tout , en dehors des maladies rien n'explique cela , que savent'ils , que nous ignorons ?, on conste qu'ils ont peur et sont o courant de quelque chose de grave à venir ?.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui , tres juste , leurs visages refletent l image qu ils ont d eux memes .. de pourritures !

      Leur reussites sociales , ils les ont obtenues en vendant leur ame au diable !

      Je ne te donnerais pas ma photo pour comparer avec FF .. mon epouse , a qui j avais montre ce FF l avait remarquee aussi. J etais dans le meme college jesuite que FF , et d autres politiciens d assemblee actuelle (les plus nuls en niveau scolaire , en plus !!) . Un college supposement d elites , pour moi c était volontaire ,parce que je voulais apprendre , et les jesuites ont une grande culture , que je recherchais , et j ai été comble , une bonne base .

      A l epoque , c était le Père general De Boissieu (les jesuites sont un ordre militaire de la foi). De la famille au general De Gaulle . Le père general , connaissait l histoire de nous tous , moi y compris evidemment , et je l appreciais beaucoup , lui aussi m appreciais. J etais parfois convoque dans son bureau , et nous parlions de comment nous voyions le monde , et comment nous nous imaginions dans ce monde . Tout est question d itineraire de vie , mais de ce que l on veut faire de sa vie , s accomplir en tant qu humain , ou reussir socialement , c est different.

      Nous etions programmes , par nos familles de classes , soit de bourgeoisie comme FF (son père était notaire de province) soit de noblesse (comme moi , bretonne souvent , pauvre dans mon cas , riches pour d autres). La dessus les jesuites etaient juste , et ne privilegiaient pas les richesses des uns et des autres. Seulement voila , le hic , c est qu il faut se soumettre , apres cette etape jesuite de « formation » pour cette reussite , et c est , imperativement , la bande FM qui te donne le passeport . J ai fait comme un cousin eloigne , qui est passe avec son frere , dans le meme college de premier passeport social , et j ai mis les voiles aussi (Kersauson). Je veux pouvoir me regarder dans le miroir , aujourd hui , sans voir de la pourriture , FF et cette bande de faux chretiens arrivistes le peuvent-ils ?

      J etais croyant pratiquant a l epoque , et j allais aux messes jesuites du college , tous les jours , et je cherchais le Christ dans le cœur . Les FF and co ? ils militaient , tres a droite du père . Les saluts nazis en rentrant en classe , pas pour moi , jamais !
      La seule greve du college , c est un FF qui en a été l instigateur , un role de petit chef , qui l a propulse , puis selectionne par la bande FM , dans ses etudes de droit. Il avait fait asseoir ses suiveurs dans la cour du college , refusant d entrer en cours , parce qu une jeune prof avait été declaree incompetente .. elle avait ose affirme des idees de gauche ! Sa carriere , a ce minable FF, a commence ce jour !!! Ce type est un narcissique pervers , arriviste qui ne vise que son confort et le pouvoir . Un pion dans l echiquier de la FM , qui verrouille la France du jour. Une secte satanique contrôle ce pays , et oui. Nul doute qu il peut etre elu , un encore plus minable que lui , de sa bande , fut bien elu : Sarkosy . Et suivi du poker menteur Hollande .. alors a ce stade tout est possible … En tout cas , chose certaine , ce n est pas avec des blaireaux pareils que la France actuelle sortira de son bourbier .

      Voila Guy , en partage , il y a quelques docs internet sur cette anecdote , les jesuites s en souviennent tres bien aussi .

      Soldat du Christ ou soldat de satan , il faut choisir , et le defi d une vie temporaire est la . Amen .

      Supprimer
    2. Emilio, y a t il des photos de FF faisant le salut nazi? En aurais tu conservé?

      Supprimer
    3. Les Jésuites formaient les gens d'une manière remarquable. Comme par exemple au lycée Notre-Dame-de-Sainte-Croix au Mans (Sarthe) :
      http://www.leparisien.fr/une/francois-fillon-l-enfance-d-un-meneur-d-hommes-24-11-2010-1163457.php
      Ce qui est par contre étonnant, ils ne voulaient pas comprendre que le corps enregistrait des émotions. Un jeune qui passait tout son internat dans l'école, avait toutes les chances de connaître un éveil émotionnel, puis sexuel avec des personnes de son sexe. Cette éducation forma d'excellents pions pour conquérir le monde. Celui qui n'est pas attaché à la création d'une famille, à retrouver sa femme et ses enfants tous les soirs, voyage bien plus, et on le voit souvent se réfugier le soir dans des réunions, associations, loges..... Prétextes à son manque de plaisir du sexe opposé. FF est connu pour ne pas faire exception à cette règle. Même s'il est marié (mais avec une femme d'ailleurs) et a 5 enfants.

      Supprimer
    4. non , nous n etions pas dans la meme section . J avais une photo de fin de cycle , en terminale , ou dans ma classe , la moitie faisait le salut nazi , et l autre le poing leve .. en dualisme de gauche droite . Mais c etait du quotidien , dans le college , les eleves de classe d allemand, et les chants nazis de disques , s entendaient notoirement dans les couloirs , pendant les inter classes.

      Par contre , pour l anecdote de greve , oui , il y a quelques docs sur le net , des articles et entrevues .. De Mr Cloitre , responsable du fonctionnement du college a l epoque , un homme sincere , de droite mais sincere MDR
      d ailleurs dans le genre , Macron a aussi le meme parcours jesuite Fm ..

      Supprimer
    5. je n etais pas interne , mais jamais entendu de telles rumeurs sur l homosexualite dans le college . La violence physique du passe du college , oui , et encore chez ceux qui venaient de l ecole des freres , mais c etait en primaire .

      Supprimer
    6. lycée Notre-Dame-de-Sainte-Croix au Mans (Sarthe)

      .. oui, a l epoque c etait un college , de seconde a terminale. Puis les civiles ont remplaces les jesuites , en nombre insuffisant , le college est devenu lycee , et aujour d hui c est devenu un lycee professionel .

      Je n ai rien contre les jesuites , je leur dois une culture solide de connaissances de base , et leur systeme d auto discipline etait remarquable , et m a beaucoup aide dans la suite , de ma vie professionnelle .. de responsable en ceci cela MDR mais pas en politique , surement pas ..

      des celebrites sont passes par ce meme college , Antoine de St Exupery (vire pour avoir fume dans les toilettes, en legende ou pas ) herve Bazin , L Empereur, egyptologue , le fils du comte de paris (une tare ) , les Kersauson etc... bref un paquet de familles de soi disant elites , cathos nobles et bourgeois .. un parcours initiatique .

      De toutes façons , en France , c est copinage de classes , pour "reussir". Il suffit de se renseigner un peu , tous cousins cousines , a des epoques differentes .. je suis dans le bain aussi , mais je n ai jamais utilise ces relations pour faire ma vie sociale .. du coup , ailleurs . Sans regrets , j ai moins de rides :)

      Supprimer
    7. T imagines si j avais une telle photo ? je propulse Marine , elue au premier tour ,la .MDR

      A l epoque , nous n avions pas de tel portable avec photos videos .. Quand on est jeune , on est loin de s imaginer son destin .. on serait plus prudent de nos jours .

      Bah , rien n empeche d investiguer , il y a des pages du net sur les amis du college ND.de Sainte croix , trombi.com , les copains d avant .. j y ai vu des coms sur l anecdote de FF et sa greve.
      En tout cas , la photo de fin de terminale , de ma section , pourrait mettre mal a l aise certains deputes , mais ils sont de moindre importances dans le jeu , que FF .

      Supprimer
  4. Dans un autre ordre de grandeur , la fondation Clinton , c est OVER !

    http://www.brujitafr.fr/2017/01/usa-la-fondation-clinton-ferme-boutique.html

    RépondreSupprimer
  5. Le discours anxiogène et humiliant de l'anonyme insomniaque qui dit au salarié : ferme ta gueule et travaille !, c'est le discours du négrier, spécialiste de la manipulation de masse, qui a mis tous les outils en place pour exploiter les couillons, les veaux, les sans dents, les gentils, et qui précisément ne travaille pas lui-même se contentant de percevoir le fruit du travail des autres et ne souffrira jamais du burn out. A quoi ont servi les cadeaux fiscaux de Valls de plusieurs milliards qui ont tant plu au MEDEF? A rien si ce n'est à engraisser le patronat qui n'a pas joué le jeu ni embauché...Chez nos anciens, les entreprises restaient sur le territoire français, les dirigeants se contentaient de marges bénéficiaires raisonnables et réinvestissaient le surplus dans l'entreprise. Actuellement, ils délocalisent pour échapper aux charges sociales, engrangent en totalité les bénéfices sans réinvestir pour partir avec des profits maxima, ou encore organisent l'évasion fiscale. Les socialistes, au lieu de les sanctionner, ont même renoncé à la loi sur les fraudes fiscales et la transparence des multinationales. Les fameux patrons , spécialistes de l'évasion fiscale, sont principalement les mondialistes qui appartiennent à la finance apatride et qui crachent sur les français comme ils crachent sur la France, s'estimant citoyens du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une volonté clairement affichée de casser le système et qui mérite d'être examinée de près . Pourquoi veulent il casser autant d'emplois, appauvrir des familles entières, casser aussi le système du chômage qui ne résistera pas face à un tel afflux de sans emplois.Le principe du revenu universel actuellement discuté s'inscrit dans cette logique actuelle qu'il convient de décrypter, à savoir laisser des populations sans travail en leur versant mensuellement une aide alimentaire. Jamais depuis 1945, notre système n'a été autant attaqué car la corruption et l'absence d'éthique des entreprises ont atteint un degré incommensurable.Il faut déjà embaucher davantage d'inspecteur des impôts, réexaminer tous les bilans des sociétés et les liasses fiscales même avalisés par les commissaires aux comptes pour dénicher toutes les fraudes fiscales, car combien de fois on peut constater des postes de charges surgonflés. Il faut aussi prendre exemple sur les mesures préconisées par Trump pour contraindre les entreprises à garder les outils de travail sur le territoire. Il faut taxer le recours à des robots pour éviter trop d'automatisation, taxer toutes les économies parallèles de crowfunding et d'ubérisation mises habilement en place par les marionnettistes pour engranger des milliards sur la prétendue nouvelle économie du pauvre. Il y a du travail pour remettre en ordre le système dans le bon sens et l'humain doit toujours l'emporter sur le capital.

      Supprimer
  6. Comment calculer ce qu'un salarié dans le privé va recevoir en quittant son entreprise par rapport à son ancienneté :
    L'indemnité minimale est égale à 20% (1/5ème) du salaire mensuel par année d'ancienneté. Les salariés justifiant de plus de dix ans d'ancienneté perçoivent en plus 2/15ème de mois par année d'ancienneté après la dixième.
    Attention, le salaire mensuel de référence est la rémunération brute moyenne des trois derniers mois.

    Dans le public, il n'y a pas ce genre d'indemnité, puisque l'emploi est réputé à vie. Par contre sa retraite en général sera deux fois plus importante que celle dans le privé.

    RépondreSupprimer
  7. A ce propos Trump ne dit pas un mot sur l evasión fiscale des entreprises , pas suicidaire non plus le mec! Et pour garder, ou obliger les entreprise US , a rester ou revenir aux USA , Trump le peut , mais qui d autres ? La faille economique de Trump , c est de financer la relance US par l endettement .. le $ peut-il encore se permettre cela ? Quant aux mondialsites dont il ne ferait pas partie , l Homme anti système , vaste rigolade . Autant que de croire , que Putin le serait.. Avec Hillary ou sans , le mondialisme gangrene le monde. Vu les endettements des nations , et le degre d inter connections .. qui peut sortir du jeu ? Il est plus probable que le plan , soit une nouvelle version 2.0 du mondialisme . Demander aux Attali and co .. Probable aussi que certains reset de guerres soient a l ordre du jour , pour les memes raisons de reve d hegemonie .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo Emilio, vous savez lire entre les lignes. C'est ma pire crainte, ce fameux reset préconisé par les cyniques globalistes; 15% des citoyens américains , soit 50 millions, vivent de tickets de rationnement; jusqu'au jour où on fermera le robinet car le gouvernement prétendra être à sec, ce qui engendrera des troubles sociaux, la guerre civile, la famine, les suicides....objectif réalisé par les zélites: dépopulation, eugénisme.Et pourquoi ne pas y ajouter une p'tit guerre pour générer encore plus de pertes humaines? Même résultat si on accepte en France un système d'assistanat généralisé par le versement du revenu universel. C'est le piège à cons...N'oublions pas que c'est leur objectif selon les chiffres publiés par le site américain d'équipements militaires Daegel procédant à des statistiques par pays et qui prévoit pour 2025 une réduction de la population des USA de 321 millions d'habitants à 61 millions et pour la France de 66 millions à 45 millions.https://nos-medias.fr/video/piero-san-giorgio-previsions-de-daegelcom-pour-2025-22-millions-de-morts-en-france

      Supprimer
  8. tous les papes sont sous la coupe de cet ordre militaire des faux jésuites sataniste , je dis bien faux jésuites satanistes , suiveurs d'ignace de loyola , avec leurs grade et j'en passe , et habillé en noir, et dans le secret se font souffrir eux meme en se flagellant , des masos en sorte , et le vatican est sous leurs coupe.
    un exemple parmi tant d'autres : qui est von kolvenbach surnommé le pape noir , et maintenant qui est le nouveau général de cet ordre maléfique et qui n'a rien à voir avec le vrai enseignement du christ , paix sur lui.
    et ce ne sont pas les archives qui manquent pour savoir le mal qu'ils ont fait dans le passé , et le font encore .
    benoit xvi ou 16 , ou ratzinger quel criminel que celui la et les autres c pareils , heureusement qu'il y a de vrais jésuites et qui font et suivent le vrai enseignement du Christ paix sur lui .
    et vous avez vu comme moi , comment ces gens au vatican vivent ?! , habits éclatants de couleur , chaise et autres meubles doré , ils doivent bouffer des caviar etc... , cela est une honte pour eux et l'église , car c avec l'austérité et la simplicité qu'ils doivent vivre en acte et donner le vrai exemple et tous les biens que possèdent le vatican et les tonnes d'or et argent , par caritas et consort , c incroyable mais vrai .
    mes propos sont très fort , j'ai rien contre l'église , ni contre les chrétiens , à chacun sa foi , mais la ou il y a dérives , alors il fo le dire , pour que cela change .
    et cet ordre noir que sont les faux sataniste qui se disent jésuites , malheur à eux et aux franc maçons , peuvent faire des meurtres et autres crimes sur des innocents ou ils le veuillent et par les gens qui sont sous leurs controle des leurs plus jeunes ages avec lavage de cerveaux , ect... , comme l'opus déi et autres .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Benoit XVI était très attaqué par les medias aux mains des mondialistes. Par contre le pape François pas du tout. Il doit y avoir une raison. Serait-il le faux pape attendu ?

      Par contre dans l'histoire, les Jésuites furent les principaux défenseurs du christianisme. D'où la haine des laïcards contre eux. Les "lumières" du XVIIIème siècle les détestaient.

      Supprimer
    2. Les jésuites des défenseurs du christianisme? Humm humm...

      Lis les 5 premiers articles et on en reparle:

      http://www.fawkes-news.com/search?q=j%C3%A9suites

      Supprimer
    3. Hola Guy , l ordre des jesuites est propbablement le plus hermetique qui soit. Et le plus tentaculaire.

      LA faille etant la seule source (enfin je crois ?) qui est NDLR:
      « Dr. » Alberto RIVERA est l’auteur du livre « les crimes du Vatican » ISBN 978-86-7884-144-6, son titre de Docteur, comme tout ses titres (Ph. D) sont réfutés dans les établissements dans lesquels il est passé.
      Ce n’est pas la première fois qu’un soit disant ex- (catholique / sataniste / musulman) approche les milieux chrétiens pour faire sensation et s’enrichir. Alberto RIVERA est décédé mais dans les années 1980 – 2000, le pot au roses a été découvert et beaucoup de chrétiens (non catholiques) ont exposé ses fraudes.
      Une enquête intensive révèle son casier judiciaire, ses manipulations financières, ses chèques sans provision, ses témoignages contradictoires, une vie de mensonges constants, son curriculum et diplômes fabriqués de toute pièce, et ses violences familiales rapportées à la police. Sa vie libertine, son témoignage devant les protestants et autorités montre que sa vie fût une catastrophe…
      Il existe beaucoup de témoignages d’ex-prêtres sérieux, comme celui de Richard Benett, dont le discernement est tranchant. Son témoignage n’est pas rempli de contradictions comme celui d’Alberto Rivera.

      Supprimer
  9. En fait quand t'es jeune t'es jésuite, quand t'es adulte t'es franc mac et quand t'es vieux t'es sataniste...t

    Tous les politiques de haut rang ont le même parcours qu'il soit catho ou "laïc" étrange non ? Et si l'eglise catholique romaine et la franc maçonnerie spéculative n'était finalement que les deux mains gantées d'un seul et même corps ?que leur opposition n'est que pipeau pour ceux qui sont au-dessus?

    RépondreSupprimer
  10. Il y a plusieurs "Anonyme" donc suivre un peu qui dit quoi n'est pas toujours aisé, mais j'ai quelques remarques. Je trouve qu'on ne gagne rien à nous diviser... Public ou privé, salarié ou patron (j'exclus les "grands patrons" qui gagnent des milliards), on est tous dans le même bateau, et les avantages comme les inconvénients sont des deux côtés (je parle d'expérience). J'ai eu la chance d'avoir les moyens (de toutes sortes, pas seulement financiers) de me mettre à mon compte, mais je trouve un peu facile d'affirmer que quiconque en est capable, surtout dans notre pays qui ne facilite pas spécifiquement la chose.

    Oui le pays est au bord de l'implosion, mais... la faute aux 35 heures? Les 35 heures devraient être actées et jamais remises en cause depuis des décennies. La France est parmi les pays les plus compétitifs du monde, la question n'est pas là !

    Aujourd'hui une secrétaire a les moyens de produire et de poster plusieurs milliers de courriers par jour, quand il y a 40 ans, elle ne pouvait pas dépasser la dizaine. On pourrait aussi parler de la fabrication des voitures ou de ce qu'on voudra. Les machines, l'automatisation, etc., ont fait que l'homme est libéré de la plupart des tâches et que son travail s'en est trouvé grandement accéléré. Les profits des grands patrons y ont trouvé leur compte... (8 personnes dans le monde détiennent autant que les 50% plus pauvres de la planète...) Mais le gars en bas de l'échelle? ... Tout doucement on l'habitue au fait qu'il terminera dans la misère. Est-ce juste?

    J'entends bien que tous les partis sont pourris (l'actuel en place ne déroge assurément pas à la règle), mais dans ce cas, on fait quoi alors? On vote pour qui? On ne vote plus? ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. très cher pascale , un prénom qui sonne les math comme pascal .
      mais personne n'est divisé ! , o contraire tout le monde est additionné .
      et en plus cela fait marcher les neurones en suivant les anonymes est c aisé , car cela fait la multiplication .

      Supprimer
    2. Je travaille à l'étranger, dans un des pays où beaucoup de choses sont fabriquées pour être exportées en Europe.

      Il ne faut pas croire que les salariés ont ici une productivité moindre que celle que les salariés de France ont. Que ce soit dans l'administratif ou dans la production, ils sont au même niveau.

      La différence, elle est qu'à équivalence de poste, les horaires sont de 40 heures par semaine, les salaires sont divisés par 2 (pour un niveau de vie équivalent, si, si), et les charges (patronales et salariales) représentent 5% sur le salaire net, au lieu de plus de 100% en France.

      Alors, en appliquant les ratios ci-avant, le coût horaire du salarié est donc déjà de 32% seulement du coût de la même chose en France.

      je ne parle même pas de l'environnement fiscal qui comme nous le savons tous est globalement confiscatoire et insécurisant à l'extrême en France pour quiconque veut se lancer dans une entreprise.

      Il est donc facile de comprendre que toute personne sensée voulant acheter un produit n'hésitera pas longtemps si les avantages de tels pays ne sont pas compensés par une excellence de travail française, avec très peu de défauts dans le produit final comme c'était le cas lorsque beaucoup de gens de chez nous prenaient leur travail à cœur, lorsque les salariés n'avaient pas encore été éduqués à considérer leur travail comme un mal nécessaire au financement de leurs loisirs (avec tout le dégoût et la démotivation qui vont de pair).

      Si nous voulons ramener l'emploi chez nous, alors il nous faut viser, comme les Allemands le font très bien, le 0% défaut, et le 100% satisfaction client.
      On n'est pas plus c.. que les Allemands, non ? S'ils y arrivent, pourquoi on n'y arrive pas, nous ?

      Désolé, mais je ne vois pas d'autre solution que de se remettre à aimer son travail pour parvenir à de tels résultats.

      Et vu là où les choses en sont arrivées aujourd'hui, on ne peut pas réconcilier les patrons et les salariés par décret gouvernemental.

      Quel autre choix alors que de laisser les gens qui ne supportent plus de travailler pour un patron, se recréer leurs propres emplois comme :
      - des petits boulots, justement comme on en voit dans ces pays à bas coûts de main d'œuvre où les gens vous vendent des repas dans la rue pour 1 ou 2 €, parce qu'ils n'ont comme seul coût ou à peu près, que ce qu'ils mettent dans votre assiette.
      - de l'artisannat
      - du commerce de proximité
      - du service de proximité
      - de la vie à la campagne
      - ....

      C'est tout ça qui amène le bonheur dans un pays. Ce contact foisonnant entre les gens, ces échanges, cette reconnaissance sociale.

      Tu m'étonnes que la France est le champion du monde de vente d'anxiolitiques !!!

      Revenir à un mode de vie simple, local et sain, c'est pas compliqué, et ça ne veut pas dire qu'il faille revenir au moyen âge.

      Ce ne sont pas les usines d'Airbus, d'Ariane et du TGV (qui ne servent qu'à vainement se gonfler d'orgueil, puisque la majorité des profits sont maintenant servis à l'étranger) qui nourrissent les masses.

      Les grandes idées de la gauche à l'époque des congés payés (1936), c'est fini, ça ne marche plus. On peut faire autant de rêves nostalgiques dessus que l'on veut, mais c'est un fait que ça ne marche plus.

      Si on veut vraiment sortir de nos vies ces patrons qui nous exploitent, ces politiciens qui nous prennent pour des truffes, c'est tout simple. Il n'y a pas besoin de les virer, ils s'élimineront d'eux mêmes lorsqu'ils verront qu'ils n'ont plus de marché, plus de profits, parce que plus de peuple qui dépend d'eux.

      Je ne sais plus où, mais j'avais lu une phrase qui dit tout :
      "Si vous voulez que quelque chose change, alors il va falloir changer quelque chose."

      En effet, comment penser que des causes identiques pourraient produire des effets différents ?

      Alors, concrètement, chacun de nous décide de changer quoi dans sa vie ?

      JL


      Supprimer
  11. Franchement JL, je sais pas comment on peut cautionner un tel discours. C'est quoi le but? Niveler par le bas et tous bosser 45 heures par semaine pour un smic roumain?
    Je suis à mon compte depuis 2004 et c'est une gageure, je ne conseille à personne de faire ce choix, s'il peut faire autrement. On se fait assommer de charges avec en face de nous 200000 "travailleurs détachés" qui bossent pour un sandwich et vivent dans des caravanes (quand c'est pas sur les chantiers même). C'est un peu facile de se barrer à l'étranger et de critiquer ceux qui restent et se battent.
    Je suis d'accord avec Emilio et un anonyme dans leurs analyses de la dérive mondialiste et sataniste du pouvoir.
    FF est un pur produit du système, comme les autres, et il en a bien conscience. Cette vidéo est à relayer partout, par tous, elle est l'illustration parfaite du cynisme de nos "élites", vendues corps et âmes à mamon et à satan.
    Claude

    RépondreSupprimer
  12. Claude,
    Totalement OK sur la véritable nature du pouvoir qui nous asservit.
    Tous, petits patrons ou employés sommes logés à la même enseigne. C'est pour cela que je dis que la lutte de type Congés Payés de 1936, ça fait bien longtemps que ça n'est plus d'actualité.

    Lutter de manière collective contre ce qui nous opprime est une gageure de l'esprit, une douce utopie. Regardes simplement ce que se passe déjà dans une réunion de copropriété où il y a 50 appartements, et tu comprendras que joindre des millions de personnes qui parleraient d'une seule voix est tout simplement impossible.

    Nous ne pouvons pas régler un problème si nous ne l'analysons pas correctement.

    Les commentaires, excellents d'ailleurs pour la plupart, que l'on trouve sur ce site le montrent bien. Personne n'est d'accord avec la majorité, vu qu'il n'y a pas d'avis majoritaire qui se dégage. On a des sous-groupes d'idées à peu près convergentes, mais ces sous-groupes représentent à chaque fois tout au plus quelques voix.

    Du coup, il ne se dégage pas d'analyse commune, ne parlons même pas d'ébauche de plan commun pour gérer la situation.

    Si donc nous ne pouvons imaginer une action collective, alors ne reste plus que l'action individuelle.

    Là encore, j'aimerais bien que l'on m'explique comment un individu qui se retrouve dans la grosse moyenne d'une population opprimée, d'un pays ruiné à force d'être saigné aux 4 veines, avec l'ensemble des manettes du pouvoir de ce pays aux mains des oppresseurs, pourra améliorer sa situation s'il n'accepte pas de changer radicalement son mode de vie.

    Alors, on change quoi ?

    Comment penser que ça serait en réclamant plus à l'état ? (c'est-à-dire en se rendant plus dépendant des pourris qui contrôlent ce dernier)

    La voie n'est évidemment pas dans plus de dépendance à un système qui nous a descendus jusque là où nous en sommes réduits maintenant.

    Alors, je sais qu'à Rome, il était de tradition de lapider les messagers porteurs de mauvaises nouvelles, mais je suis désolé, malgré les réactions épidermiques qui peuvent être provoquées par ce qui est dit ici, je ne vois pas comment on pourra se dispenser de s'impliquer plus, et d'être moins exigeants, tout du moins dans un premier temps.

    Quand on est gravement malade, on reste dans son lit, on ne va pas dancer.

    Ce ne seront pas des séjours à crédit au Club Med qui nous aideront à améliorer notre situation.

    C'est sympa de rêver, c'est cool, branché, tout ce qu'on veut.

    Mais dans la vraie vie, ça a été quoi la perspective donnée au peuple au début de chacune des 5 dernières années ?
    - Des pertes d'emplois massives
    - Des renégociations salariales à la baisse
    - Des faillittes de petites entreprises
    - Des augmentations d'impôts
    - Des réductions de prestations sociales
    - Etc...

    Qui peut croire qu'en remettant les mêmes (ou leurs frères jumeaux, c'est pareil) pour les 5 prochaines années, quelque chose de positif va émerger pour nous ?

    Alors, on se réveille tout de suite, ou bien a t'on besoin de s'en prendre plein la gueule pendant 5 ans de plus avant de se décider à faire le constat réaliste de la situation et à bouger enfin ?

    JL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ JL,
      Au moins on est tous d'accord sur le diagnostique: Nous vivons sous le joue d'une oligarchie ploutocratique, souvent franc maçonne et kabbalistique. La démocratie en France, comme ailleurs, n'existe plus (si tant est qu'elle ai existée un jour). Combien de français auraient soutenu l'intervention militaire en Libye ou en Syrie si on leur avait demandé leur avis? 10 ou 20%. Et pourtant...
      Je suis bien "réveillé", et depuis plus de 10ans, quand j'ai compris grâce à internet l'arnaque du 11 septembre 2001. Je n'avais déjà plus de TV... Et à en croire l'effondrement des média mainstream, le succès des sites alternatifs comme celui ci, je suis loin d'être le seul. Je pense même que nous sommes une large majorité, particulièrement chez les jeunes. Et même si on est "les 99%", comment s'extraire de la matrice sans un total reset? On n'a pas l'argent!
      Tu propose quoi JL? Qu'on s'exile tous au Bhoutan? J'achète au max local, j'évite les GSD, je suis plutôt dans une logique de décroissance, mais je roule au diesel, et je paie mes impôts comme la plus part d'entre nous. Ce système nous révolte, d'autant plus qu'on nous prend tous les jours un peu plus pour des c..s, mais c'est bien verrouillé. Je suis ouvert à toute proposition constructive ET réaliste.

      Supprimer
    2. Claude,
      Je ne crois pas qu'il existe des solutions miracle pour, d'un coup de baguette magique, se retrouver soudainement hors des griffes d'un prédateur qui nous cerne par autant d'aspects de notre vie.

      Ca ne veut veut pas dire pour autant que tout est perdu et qu'il n'y à plus qu'à baisser les bras et à noyer notre frustration dans l'alcool ou les anxiolytiques.

      Je ne pense pas non plus qu'il y ait une solution universelle, celle qui serait bonne pour chacun de nous.

      Je crois qu'il y a beaucoup de solutions, mais que toutes doivent s'inscrire dans une stratégie globale qui comprenne chacune des étapes nécessaires à une émancipation de l'individu.

      Bien que ce que je dise ci-après soit basé sur mon expérience et ma vision personnelle de la vie, je crois que dans les grandes lignes, on peut citer comme étapes principales ce qui suit (qui n’est pas du tout exhaustif, mais ça donnera déjà une idée) :

      A) S'EDUQUER - Bon, je pense que pour ceux qui lisent ce blog, ce n'est plus vraiment un problème.
      L'éducation idéale devrait nous permettre :
      - (i) de nous déconditionner de la propagande (qui commence dès la maternelle, rappelons le), c'est-à-dire ôter de nous les schémas de pensée erronés qui ont été implantés en nous (pour avoir une idée plus précise d'à quel point nous pouvons avoir été profondément manipulés, voir par exemple l'excellente vidéo de Claude LEPAGE "L'éducation populaire, Monsieur, il n'en ont pas voulu". Bien sûr, il y en a beaucoup d'autres comme Noam Chomsky, "La manufacture du consentement", etc...
      (ii) de nous donner une juste compréhension que le sort de chacun de nous est très comparable à celui de ses voisins, cela quel que soit l'angle d'attaque par lequel tel ou tel aborde son cheminement (généralement, tous les mots finissant en "isme").
      Partant, la tolérance et les débats d'idées doivent être compris comme étant des sources mutuelles d'enrichissement et d'apprentissages, au lieu d'être perçus comme des raisons légitimes de divisions et de condamnations réciproques. (c'est dire d'où on part !!!)
      (iii) de nous donner la compréhension de la situation exacte dans laquelle nous sommes, de la place que nous y tenons, et de celle que tiennent ceux qui ont organisé cette situation. Là encore, les lecteurs de ce blog sont plutôt avantagés par rapport à beaucoup d'autres, mais je rappelle que cet avantage résulte de nombreuses heures de travail, de recherches, et donc d'importants efforts soutenus et de temps pris sur autre chose. (Il n'y a pas de miracles !)
      (iv) de situer dans un contexte plus large ce que nous faisons ici (philosophie, spiritualité, etc...), ce qui donne des buts qui dépassent nos petits réflexes nombrilistes, ce qui nous ouvre à l'empathie, et nous amène à la solidarité avec les autres. Bref, dépasser le niveau du seul matérialisme qui nous colle immanquablement aux seuls intérêts immédiats.
      (v) de trouver quels sont nos réels centres d'intérêts (pas ceux qui ont été pensés pour nous par Disney). Ces centres d'intérêt formeront de véritables racines à partir desquelles nous pourrons développer des compétences plus grandes, compétences dont l'exercice nous remplira de joie et d'enthousiasme.
      (vi) etc...

      B) SE FIXER UN OBJECTIF CLAIR - Oui, je sais tous croient qu'ils ne sont pas niais au point de ne pas en avoir un. J'en doute cependant pour beaucoup. Cet objectif devrait idéalement être rédigeable en une phrase d'une dizaine de mots tout au plus, qui soit suffisamment claire pour que n'importe lequel de nos amis à qui on la montrerait puisse immédiatement le comprendre et visualiser ce qu'il nous reste à faire pour la réalisation dudit objectif en partant de là où nous nous trouvons aujourd'hui. Eh bien, avant de croire que l'on peut s'en dispenser, il vaut mieux tenter l'expérience au moins une fois. Surprises garanties !!!

      SUITE EN DESSOUS

      Supprimer
    3. Bien comprendre que tous les objectifs sont recevables. Bien sûr, si l'objectif c'est de devenir le chef des ventes de la multinationale des OGM dans laquelle on travaille, il ne faudra pas s'étonner si un matin on se réveille avec la gueule de bois. Mais bon, OK pour tout objectif à ce stade.
      A bien garder en tête que c’est là, dans ce but, ce grand but, que doit être intégrée la notion d’émancipation si nous souhaitons vraiment sortir de la sphère contrôlée par ceux que nous ne voulons plus voir garder la mains sur notre destin (la belle-mère, les petits gris, les grands verts, les illuminés, les frangins de tous poils, et autres empêcheurs de tourner en rond)
      Idéalement, ce but devrait être réalisable au moyen d’au moins un de nos centres d’intérêt.

      C) MISE EN PLACE DES CONDITIONS NECESSAIRES A LA REALISATION DE L'OBJECTIF - Comme le disait je ne sais plus quel sage chinois antique "Celui qui ne sait pas où il va ne risque pas d'y arriver".
      A ce stade, s'il faut de l'argent, il sera facile d'en économiser parce que si l'objectif est clair et motivant, nous serons heureux de faire le choix d'en économiser un peu plus à chaque fois que l’objectif s’en présentera plutôt que d'aller le claquer pour rien (et Dieu sait si on en claque souvent pour rien, finalement !).
      Idem si ce dont nous avons besoin sont des formations spécifiques, ou des installations matérielles, ou quoi que ce soit d'autre. En maintenant notre attention là dessus en toile de fond de notre vie, tout se mettra en place le plus rapidement possible, sans que ça ne devienne jamais un effort insurmontable pour nous. Oui je sais, ça fait un peu récitation du livre "Le secret". Pourtant ça marche très bien si on part avec un objectif clair. Je fais comme ça, et tous les amis que j'ai qui réalisent ce qui leur tient à cœur font de même. Pourtant aucun de nous n'a lu ce livre, sauf peut-être quelques articles de presse dessus. Je ne dis pas que ma vie est toute rose ni que je suis devenu aussi riche que Bill Gates, je dis juste que ce que j’énonce ci-avant marche plutôt bien pour moi, et que c’est devenu ce que je fais sans même plus avoir à chercher à le faire exprès. Sans vouloir parler de moi ici, car ce n’est pas le but, j’indique à titre d’exemple réel et vécu que dans le cadre de la formation pratique que j’ai voulu me donner pour accéder au métier que je voulais exercer en indépendant, je suis allé pendant 3 années chercher les compétences que je n’avais pas encore acquises en me faisant embaucher dans trois entreprises qui opéraient à différents niveaux dans ce même domaine professionnel. Outre que j’ai été payé pour suivre cette formation et que les patrons pour lesquels j’ai bossé ont tous été heureux parce qu’ils avaient trouvé avec moi l’employé le plus motivé qu’ils aient jamais rencontré, ça a constitué une base qui m’a vraiment servi, et qui continue à me servir au quotidien, même si depuis, j’ai dépassé ces compétences de base.
      Pas après pas, maintenir l'effort et l'action dans cette direction jusqu’à ce que toutes les conditions de l’étape suivante soient enfin réunies.

      SUITE ET FIN EN DESSOUS

      Supprimer
    4. D) ET LE JOUR TANT ATTENDU FINIT PAR ARRIVER - La nouvelle activité, le nouveau projet, le nouveau mode de vie, sont enfin accessibles. Bien sûr, on tatonnera, on avancera par les erreurs qu’il nous faudra bien faire pour nous familiariser avec la nouvelle situation, mais on sera heureux d’enfin pouvoir faire et vivre ce qu’on a CHOISI DE FAIRE, DE VIVRE.

      Contrairement à ce que certains pourraient croire, ce n’est pas l’aboutissement. C’est même plutôt le contraire en ce sens que c’est le début de notre nouvelle vie, celle que nous pourrons vivre avec passion. Celle dans laquelle on peut rire des coups que l’on prend car, loin d’être des fardeaux, ils nous enseignent. Celle où l’on se lève chaque matin le cœur léger. C’est ce que j’ai fait, c’est ce que je vis depuis 30 ans environ, et j’ai autour de moi de nombreux amis qui vivent peu ou prou de la même manière. Alors que les grincheux et les démoralisés de service ne viennent pas me raconter que ce n’est pas possible.

      Certains diront que je ne fais pas beaucoup de propositions politiques.

      Faire des propositions politiques, au sens habituel du terme, sous-entendrait de savoir ce que voudraient les autres, et parler pour eux. Je n’ai pas cette prétention.
      Ce qui précède est cependant en soi tout un programme politique, en ce sens que c’est une voie, pas la seule certes, mais une voie qui permet de reprendre (ou de garder si on l’a déjà) le contrôle de sa vie.

      Dans ma réponse d’hier à Claude, j’expliquais que je ne crois plus à une solution collective au sens classique du terme.
      Je crois par contre qu’une collectivité de gens organisés et qui chacun ont repris leur vie en mains, ne laisse plus la place aux profiteurs et autres sangsues opportunistes, que sont finalement tous ces grands patrons et hommes politiques (accompagnés de leurs chiens de garde) que l’on vomit aujourd’hui.

      Je crois aussi qu’une telle collectivité, lorsqu’elle sera devenue plus conséquente, sera plus à même de désigner des représentants qui soient dignes de ses valeurs. Voir ce qui s’est passé en Islande il y a quelques années lorsque la population a collectivement repris son destin en main. (attention, ce sont des anglo-saxons, et leur culture permet cette approche commune à laquelle je ne crois pas du tout pour nous)

      Toujours se souvenir que notre salaire est au final la reconnaissance que les autres nous manifestent (sous forme de paiement) pour les services qu’on leur a rendu. Alors, si on prétend à l’indépendance, il n’y a pas d’autre choix que de réapprendre à se rendre des services les uns aux autres, au lieu de piailler pour que le sytème nous donne plus (de ce qui a été pris aux autres sur leur travail). Cette simple règle de bons sens est aussi tout un programme politique en elle-même, car elle est l’assise à une forme de société plus harmonieuse. J’ai été surpris de voir comment les grecs ont, grâce à la dureté de ce qu’ils vivent, réappris la solidarité et l’engagement citoyen. J’avais vu un excellent reportage là dessus sur Youtube il y a quelques mois. Ca m’a rappelé qu’il en avait été de même pour les russes qui avaient eux aussi vécu selon des préceptes identiques lorsqu’ils avaient eu à traverser les périodes noires de leur histoire.
      Et sans aller si loin, en France, pas mal de gens ont déjà compris cela et se sont déjà intégrés à des SEL, des agro-villages bio, etc…

      Il y a des voies, il nous faut juste sortir de la prison qui a été construite dans notre mental, et à laquelle, par inconscience, nous avons donné l'accord qui la maintient en place.
      Le problème n’est pas FF ou ses autres frangins. Le problème c’est de retrouver la clef de notre prison intérieure, et pour cela, il nous faut nous remuer et accepter de changer nos habitudes.

      JL

      Supprimer
    5. "Le destin ne relève pas du hasard, mais d'un choix...
      On ne le subit pas, on le poursuit."
      William Jennings Bryan

      Supprimer
    6. « Celui qui perd la richesse perd beaucoup.

      Celui qui perd un ami perd davantage.

      Mais celui qui perd courage perd tout. »

      Cervantes

      Supprimer
  13. Très impressionné par l'ensemble des échanges. J'étais chez les jésuites en Bretagne mais pas au Mans.

    RépondreSupprimer
  14. C est vrai , et il faut le rappeler, qu il y a d autres villes de Bretagne , que Le Mans. Apres il y a les cartes et le dessous des cartes, Nantes par exemple , qui d un coup de baguette magique de redecoupage n est plus bretonne. Et ce n est surement pas la faute a Merlin , a Leroy Merlin et ses associes , plus probablement.

    RépondreSupprimer
  15. Il y a un proverbe alsacien , qui dit , verite en deça des monts d'Arrée (Menez Are en breton), erreur au dela !

    Par exemple FF , qui associe son passe furtif chez les jesuites , a son raccolage peripatetic , typique des politiques , de catho du jour bonjour .. et qui va chercher benediction et adoubement au Medef . C est un signe evident , de deficience cognitive, du a une gangrene contagieuse , de sa classe bourgeoise , d abord et surtout , qu il defendra bec et ongle , jusqu a sa tombe , mais pas au dela !

    Parce que FF , est sorti , comme il est entre , amnesic , du college des jesuites. Le peuple des sans dents était present a ND de Sainte Croix . Sinon je n existerais pas !

    C est embetant le peuple , pour les FF and macon limited associes , il arrive meme a s infiltrer partout . Le petit village breton qui resiste , existait dans le saint college. Nous etions un petit groupe , resistant a l Empire du mal. Ceux , declasses par la classe dominante bourgeoise , qui ne feront jamais des zelus, et donc bannis d office , parce qu issus du peuple .


    Sans dents , peut-etre , mais capables , et volontaires pour donner des coups de pieds dans le cul des bourges, qui ont la facheuse tendance , de vouloir peter plus haut que leur cul (traduction google breton français ).


    J etais proche du mouvement Jeunesse Ouvriere Catholique. Nos reunions subversives hors college , villipendees par les bourges , evidemment , mais sous la coupe protectrice des jesuites. D intouchables , nous devenions intouchables , dans la logique evolution des castes made in France. Les jesuites etaient TRES conscients de leur role de reproducteurs de caste dominante . et ils ont mutes le college en lycee ,puis en lycee professionnel . Les bourges partent ailleurs , les rats quitte le navire , quand il n y a plus de navire !


    Un fort grain m a fait traverser l Armor a zo glaz , en suivant an heol a zo glaz !
    Et de jesuites en jesuites , en Colombia a zo glaz !

    Du changement a l identique , jesuites = communiste , donc a crucifier pour et par la caste labellisee FF .
    La theologie de la liberation est passee par la !
    de Christ d elite, a Christ social , la ou est » el Corazon » .


    Il est tres prudent de ne pas se dire , ni jesuite , ni avoir reçu les enseignements des jesuites en Colombie . Les demons paramilitaires employes des bourges , ont l habitude d y faire les ponce pilate , a la tronçonneuse !

    D abord de lutte de revolution non violente , la theologie de la liberation est devenue guerrillera active, sous les innombrables massacres des bourges pseudo cathos, quand ça les arrange.

    L ELN , armee de liberation nationale colombienne , derniere guerrilla en lutte active est nee , de cette prise de conscience que le Christ est dans le cœur des hommes qui luttent . Et les jesuites , tout doux qu il soient , n ont pas oublie qu ils sont des soldats du Christ ! Malgre les massacres nombreux , de cures jesuites et autres , la guerrilla est la , partout , dans les villes et campagnes , et de dizaines de milliers actifs .


    Dire je suis jesuite en Colombie , c est dangereux . Les bourges n ignorent pas que Fidel Castro , et Rafael Correa du jour , sont issus de l enseignement jesuite , tout comme Ho Chi Minh l était .. et meme François Fillon , c est dire si tout ces gens sont dangereux. Si j etais Medef .. --Que Dieu m en preserve – je me mefierais .

    Vous pensiez naivement que FF était un rat , mefiez vous des apparences , c est peut etre une taupe . La preuve en est son aveuglement , et l oubli des enseignements jesuites reçus !

    Amen
    VENCEREMOS



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : l ELN jesuito catho , n est pas marxiste , mais reconnait Fidel et Che comme des combattants de la liberte des peuples . Son fonctionnemnt politique interne , n est pas de type pyramidal comme l ex guerrilla Farc mais de democratie directe .. comme l enseigne les jesuites dans leur education.


      GROS PS :Apres je dis ça , je ne dis rien , c est juste de l info , pas de quoi recevoir des rafales de AK 47 , quoique ?… les oreilles me sifflent déjà ! Pas grave Christ dans le cœur , hier comme aujourd hui .

      Quitte a mourir , autant mourir debout , qu a genou …. Comme des rampants symbolic narcissic anachronic sans etic, FF .

      Supprimer
  16. même pas écouté ce qu'il a à dire

    RépondreSupprimer
  17. Une vidéo d'utilité publique qu'il faudrait montrer à certains inconditionnels de Fillon. Je ne crois pas que Fillon soit meilleur que Macron, possible que sur certains dossiers il soit moins malléable et manipulable que Macron qui est un gamin surexcité et sans apparemment la moindre once de morale. Ceci étant dit entre le mauvais et le très mauvais, les deux sont mauvais. Peut-être cependant faudrait-il qu'un des deux passent pour les français comprennent à quel point ils se font entuber. Fillon ou Macron ce sera un cauchemar d'autant plus que l'on sait très clairement (merci l'UPR) d'où viennent le genre de mesures que ces deux individus veulent appliquer. Il n'y a donc à ce niveau plus de "surprises". Je pense donc que si Fillon passe, le système s'y accommodera très bien ! D'ailleurs le Estrosi, il n'est pas revenu vers Fillon récemment... De l'enfumage tout ça !

    RépondreSupprimer
  18. citoyen tranquille19 avril 2017 à 14:00

    @Emilio: j'ai lu avec grand intérêt tous vos posts (et les autres aussi). Voici mes questions:

    Question 1): beaucoup de mondialistes sont issus des rangs de l'Ecole Jésuite, alors Est-ce à dire que l'Ordre Jésuite est une 'pouponnière' mondialiste ?

    Question 2): l'Ordre Jésuite est-il au plus au haut niveau secret une obédience sataniste/luciférienne donc mondialiste ?

    Question 3): si on considère le nazisme comme du satanisme mâtiné de socialisme militariste, Est-ce que cela explique le pourquoi de l'aide des jésuites (et du Vatican) aux nazis en fuite (les fameuses "rat lines" vers l'Amérique du Sud ou le Moyen-Orient)? Le nazisme avatar/faux-nez du Mondialisme ?

    La maffia mondialiste est comme une hydre à multiple visages (sur le mode manipulateur "thèse/antithèse/synthèse")....

    @Guy Fawkes: je suggère d'informer à nouveau vos lecteurs sur un sujet essentiel qui nous concerne tous, l'ingénierie politique & sociale car nous avons TOUS les pieds dedans jusqu'au cou surtout à l'approche des élections politiques et il y a encore trop de gens biens intentionnés qui se font rouler dans la farine à chaque nouvelle élection, faute de comprendre COMMENT ils sont manipulés.

    Merci par avance.

    RépondreSupprimer
  19. Il faut être vraiment sadomaso pour voter pour lui ou Macron.

    RépondreSupprimer
  20. Pourritures de maçons.
    La mort pour l'éternité les attend.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog