vendredi 3 mars 2017

Le Conseil Constitutionnel serait-il en train de truander l’élection présidentielle?


Ce 3 mars 2017 à midi, François Asselineau, candidat à l’élection présidentielle, a tenté de joindre par téléphone M. Laurent Fabius, Président du Conseil Constitutionnel, afin d’obtenir des explications sur le nombre de parrainages publiés une heure avant par la haute institution, qui ne faisait apparaître aucun parrainage supplémentaire en sa faveur depuis la 1ère publication.

Le secrétariat de M. Fabius a transmis cet appel à M. Laurent Vallée, Secrétaire général du Conseil Constitutionnel, avec lequel François Asselineau s’est longuement entretenu, à deux reprises.


François Asselineau a fait valoir qu’il était strictement impossible qu’aucun parrainage en sa faveur n’ait été reçu par le Conseil Constitutionnel lors des courriers des mardi 28 février, mercredi 1er mars et jeudi 2 mars.

Nos équipes tiennent en effet un compte précis du nombre des parrainages adressés par des maires en faveur de François Asselineau dont nous avons connaissance, sans compter les parrainages spontanés qui échappent à notre comptabilité. C’est ainsi que nous savons que nettement plus de 200 formulaires officiels ont été envoyés – depuis la date de réception des formulaires – et qu’ils ne sont toujours pas comptabilisés à ce jour, alors que certains d’entre eux sont certainement arrivés depuis plusieurs jours.

La réponse fournie par M. Vallée est que le nombre de parrainages publié par le Conseil Constitutionnel n’est pas celui de la totalité des parrainages « reçus » par tous les candidats à une date et à une heure précises. Il ne s’agit que du nombre des seuls parrainages que les fonctionnaires du Conseil Constitutionnel ont eu le temps matériel de « valider ».

M. Vallée a précisé qu’en ce moment même, il reste plusieurs centaines de parrainages qui n’ont pas encore été examinés. Parmi ceux-ci, il y en a certainement nettement plus de 200 en faveur de François Asselineau.

François Asselineau a par ailleurs souligné auprès du Secrétaire général du Conseil Constitutionnel l’incohérence qu’il y avait à avancer l’heure de publication, ce vendredi 3 mars, de 17h00 à 11h00, tout en expliquant que le temps manque pour valider tous les parrainages.

M. Vallée n’a pas répondu à cette remarque.

————————–

Commentaires

————————–

La publicité par le Conseil Constitutionnel du nombre de parrainages obtenus présente de graves anomalies qui mettent en cause l’égalité de traitement des candidats.



1°) L’ordre selon lequel les parrainages sont examinés et validés reste très flou et demeure, semble-t-il, à la discrétion du Conseil Constitutionnel.



1.1.- Il ne peut en effet pas s’agir d’un strict ordre chronologique, puisqu’il est statistiquement impossible que les plus de 200 parrainages de François Asselineau actuellement en instance de validation soient tous arrivés les derniers au cours de la période sous revue.

1.2.- Il ne peut pas s’agir non plus d’un ordre alphabétique, puisque les comptes de MM. Cheminade, Dupont-Aignan, Faudot, Fillon, etc., ont été mis à jour ce 3 mars.

1.3. – Il ne s’agit pas davantage d’un ordre en fonction des parrainages déjà obtenus, puisque François Asselineau se classait, selon ce critère, à la 7e position parmi les 26 candidats listés lors de la 1e publication.

1.4. – Enfin, il ne s’agit pas non plus d’un ordre fondé sur l’utilité puisque, le Conseil Constitutionnel ayant déjà validé 738 parrainages pour M. Fillon émanant de plus de 30 départements, le qualifiant ainsi comme candidat officiel, il n’y avait aucune raison de donner la priorité à la validation de 417 nouveaux parrainages à son profit plutôt qu’à celle des parrainages des candidats non encore qualifiés.


2°) La publication du nombre de parrainages « validés » n’est pas assortie de la mise en garde nécessaire sur son interprétation

Alors que la publication de ce nombre a une visibilité politique majeure, la quasi-totalité des observateurs, et notamment des médias, l’interprètent faussement comme étant le total des parrainages reçus par chacun des candidats.

Ils confondent ainsi parrainages « reçus » et parrainages « validés ».

Le tableau diffusé sur le site Internet du Conseil Constitutionnel entretient cette ambiguïté puisqu’il a pour titre « Les parrainages par candidat », sans préciser nulle part que des centaines de parrainages sont en attente de validation.

Pire même, l’indication du chiffre « 0 » dans la colonne des parrainages le 3 mars 2017 pour François Asselineau donne à penser que ce candidat n’aurait reçu aucun parrainage nouveau depuis la 1e publication.

3°) La procédure laisse toute latitude à des interprétations politiques erronées

Cette procédure ambiguë donne ainsi à penser à tort que certains candidats bénéficieraient d’une forte dynamique politique, tandis que d’autres plafonneraient. Alors que la différence entre les premiers et les seconds peut, comme c’est très précisément le cas pour François Asselineau, n’être due qu’à un ordre de priorité peu clair dans le traitement des candidats.

Nous avons la conviction que, si tous les parrainages reçus en faveur de François Asselineau avaient été validés, il aurait été classé à un rang supérieur encore à celui apparu lors de la 1ère publication. Cela aurait fait apparaître une dynamique politique inverse à celle suggérée par la publication du Conseil Constitutionnel.

4°) Une situation qui bafoue l’égalité de traitement des candidats

Cette situation est d’autant moins acceptable que nous sommes en période de collecte de parrainages et que des maires, au vu de ces données chiffrées, pourraient mal les interpréter et être dissuadés de parrainer François Asselineau. Il en résulte ainsi une inégalité de traitement flagrante entre les candidats, ce qui indigne des milliers de nos adhérents et sympathisants.

Cette situation est tellement anormale qu’elle a conduit l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) à publier un communiqué de presse sans précédent, par lequel elle demande officiellement au Conseil Constitutionnel « la publication intégrale du nombre de formulaires envoyés par les élus ».

L’association – qui distingue ainsi à juste titre les « formulaires envoyés » et les « formulaires validés » – précise que « la rétention de noms de candidats n’est pas acceptable » et qu’il « n’appartient pas au Conseil Constitutionnel d’apprécier le bien-fondé ou non d’un parrainage mais seulement sa validité formelle. Il y va du respect et de la considération élémentaire dus aux élus de la République. […] Il serait impensable que la forme de présentation des parrainages soit sujette à influence qui impacterait les élus et l’opinion publique.»

Conclusion

Le Secrétaire général du Conseil constitutionnel a formellement promis à François Asselineau que le retard dans la validation des parrainages reçus en sa faveur serait totalement résorbé pour la 3e publication, prévue le mardi 7 mars.

Nous appelons tous les adhérents et sympathisants de l’UPR, et tous ceux qui s’apprêtent à voter pour François Asselineau à l’élection présidentielle, à ne pas se laisser décourager par cette situation anormale, mais qui devrait être corrigée dès mardi prochain.

Source:  UPR

Note Fawkes News:



On constate que les candidats en "on" tels que Macron, Hamon et Fillon ont tous été crédités de leurs parrainages en temps en heure et "comme par hasard", François Asselineau est une fois encore l'un des rares candidats a être ostracisé. 

On peut aussi s'étonner que Marin Le Pen n'arrive que 7ème en terme de parrainages, loin derrière les candidats en "on". Il apparaît assez étonnant qu'un Benoit Hamon compte 4 fois plus de parrainages que Marine Le Pen. 

Soit Fabius s'est endormi sur les parrainages soit tout cela flaire bon la manipulation du Conseil Constitutionnel. Vu que cela avantage les candidats qui vont bien, je pencherais pour la deuxième option.

Voyons ce que nous réservera la suite des parrainages...







16 commentaires:

  1. J'ai lu ceci et, ma fois, cela me parait effectivement refléter ce qui se passe en ce moment :
    « La dictature est avérée. La France ne décide plus par son Peuple écrasé, piétiné et qui ne réagit pas. La somme des provocations sera telle qu’il sera obligé de se lever et de défendre la France.
    La France entre dans le temps de l’esclavage et la mort parce que son Peuple n’a pas le courage de faire face à son devoir. Vous vous laissez enfermer dans la dictature de la fausse loi.
    Tandis que vous attendez, que vous tolérez l’intolérable, que vous vous enchaînez à la corruption, aux destructeurs de la France ... vous vous condamnez vous-même par paresse et égoïsme.
    Les élections ne peuvent se tenir dans ces conditions de condamnation arbitraire utile à la classe dirigeante, le sérail de la fausse loi. Et vous ne dites rien. Comment vous sauver si vous ne faites aucun effort ?
    Il faudra bien que le Peuples bouge. Tout va dans ce sens.
    Tant que le Peuple de France ne se lèvera pas, ce sera mort et souffrance à chaque pas.»

    RépondreSupprimer
  2. Il faut dissoudre le Conseil Constitutionnel qui non seulement ne sert plus à rien, mais a un effet éminemment nocif sur l'éthique et le bon fonctionnement des institutions du pays !

    RépondreSupprimer
  3. Fabius, il rêve de ceux qui font du bon boulot.

    RépondreSupprimer
  4. Ils sont entrain de faire dans leurs froc . Ce week-end opération tractage dans ma ville . Rien que de mon côté j'ai pu convaincre sans effort des amis , des amis de mes amis de la nécessité de sortir de l'ue ..Au bas mot plus d'une 40aine de personnes à mon actif ..

    Mais comme je l'ai déjà dit si Asselineau n'y est pas pour des raisons de fraude .je me rabatte sur Marine , pour le fun ,avec ma meute qui allais pour la plupart voter Lepen ..
    EmpêcheurdequivasvoterASSELINEAU

    RépondreSupprimer
  5. Même si François ASSELINEAU n'a pas les 500 signatures au premier tour je glisserai un bulletin de vote a son nom*. Quant au deuxième tour mon bulletin portera la mention"DEGUN" sauf bien sur si par miracle ASSELINEAU est qualifié pour le second tour.

    RépondreSupprimer
  6. Il faudrait peut être téléphoné au conseil constitutionnel , comme l'a fait un sympathisant de l'upr
    https://blogs.mediapart.fr/stcoeur/blog/030317/conseil-constitutionnel-scandale-sur-la-parution-des-parrainages-de-maires?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67

    https://blogs.mediapart.fr/stcoeur/blog/030317/conseil-constitutionnel-scandale-sur-la-parution-des-parrainages-de-maires/commentaires

    EmpêcheurdequivasvoterASSELINEAU

    RépondreSupprimer
  7. Et sylvain duriff le christ cosmique ? Ou est -il ?
    Et si cela etait un complot ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis aussi posé la question, je voulais voter pour lui, merde.

      Supprimer
  8. Fabius aux mains tachées de sang, à la retraite (sans solde) !!!

    RépondreSupprimer
  9. Nous sommes de plein pied dans la dictature du XIX e

    RépondreSupprimer
  10. Il est "sympa" le pépère de l'Upépère... Il n'a de cesse de faire des conférences dithyrambiques où il explique en large, en long et en travers que celui qui est élu, à chaque fois, c'est celui qui a eu le plus de temps d'antenne et de couverture dans les merdias... et ensuite il rêve de gagner à la régulière une élection où tout est bidonné, truqué et alors qu'il est complètement boucotté par les merdias, au point qu'il publie des interviews sur youtube faites avec des radios locales ayant des zones de diffusion ne dépassant pas le paté de maisons...

    Et quand bien même il finirait par "arracher" ses 500 parrainages, qui osera croire qu'il puisse dépasser 2% au 1er tour?

    C'est porcinette Lepen qui devrait avoir le rôle car c'est la mieux placée dans le casting pour faire avaler aux masses ce que le deep-state a prévu pour elles dans son programme...

    Notez que les merdias aux ordres n'ont toujours pas entonné le moindre couplet concernant "attention aux heures les plus sombres de notre histoire"... pour moi c'est un signe évident pour "autoriser" les masses à voter FN...

    RépondreSupprimer
  11. Gardons espoir confiance A travers les mauvaises manœuvres et la tromperie et de ceux qui ne veulent pas voir au fond du puits l'eau qui si trouve seulement la vérité et que toutes les forces favorises Monsieur François Asselineau dans son intégralité .

    RépondreSupprimer
  12. J'espère que si Marinette est élue elle les fera tous FUSILLER POUR TRAHISON.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marine est pareil que les autres son partis croule sous les scandales et elle va se faire exploser au 2eme tour (oui les médias vont probablement attendre qu'elle passe le premier tour avant de la couler)

      Supprimer
  13. Mon sentiment, François Asselineau a peut-être atteint déjà ses 500 parrainages et de ce fait éligible. Apparemment il fait très peur aux élites de part la justesse de ses analyses, donc ils font tout pour le museler et retarder ses passages médiatiques.
    Comme je l'ai déjà dit je n'ai plus foi dans nos institutions et la France est devenue une république bananière, elle est vérolée dans les plus hautes instances. Je n'ai jamais vu une pré-campagne présidentielle aussi nauséabonde, probablement le reflet de la putrescence de cette fin de quinquennat.

    RépondreSupprimer
  14. quel différence entre roland dumas et cie faiseurs de tout les trafic et magouille qu'ils ont commis , affaire des frégate de taiwan et autres magouille et le livre de sa dame de compagnie , deviers de joncourt , la putain de la république et ce meme dumas promu à son époque , président du conseil constitutionnel et fabius idem et lui est addict aux médoc contre une pathologie grave , c comme si tous les magouilleurs et autres z'élus par une minorité se trouvent propulsé o plus haut sommet de l'état après leurs méfaits et tous les parasites qui gravite autours et le plus grave c leurs éminences grises et sombres et autres conseillers obscurs qui leur conseillent , surement tous plombés par les us et consort à coup de chantage , comme les euro-députés et autres vip de l'ue et les lobyistes en tous genres , ces individus qui vivent dans leurs bulles et ne savent rien de ce qui se passe o dehors , sauf pour les visites des salons de l'agriculture et autres marchés ect... et la on constate qu'ils , elles sont hués par la foule et reçoivent des oeufs dans leurs cranes ou il n'y a rien et reçoivent aussi des tartres et autre farine , voila dans quel situations ils , elles se trouvent et ils s'en foutent totalement car ils ont leurs salaires mirobolants de ministre , présidents , députés , sénateurs et ceux qui gravitent autours , les parasites et aussi leurs retraites , comme on le constate le larcher est grassouillet ! , c à gerber .

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog