mercredi 22 mars 2017

Première mondiale : une start-up californienne invente la viande de poulet...artificielle


En février 2016, une start-up californienne dévoilait sa première boulette de bœuf fabriquée en laboratoire. Elle récidive aujourd’hui avec la fabrication de viandes de poulet et de canard toutes deux issues de cellules souches de poulet. Une première mondiale qui coûte pour l’heure quelques milliers de dollars…

Souvenez-vous, c'était en 2013 : le premier burger à base de viande de bœuf artificiel était dégusté à Londres. Produit in vitro à partir de cellules souches de vache, son steak pesait 142 grammes pour un prix total de 250 000 euros. Quatre ans plus tard, ce scénario ne frôle plus la science-fiction et commence à ressembler à notre futur proche.

VIANDE "CLEAN". En effet, une startup de la Silicon Valley, Memphis Meats, a annoncé mardi 15 mars 2017 la production de viandes de poulet et de canard artificielles issues de cellules souches de poulet. C'est une première réalisation mondiale, permise par sa plateforme technologique "unique" et motivée par son souhait de proposer une viande dite "clean" ; autrement dit, avec un impact environnemental réduit, un risque sanitaire plus faible et la possibilité de contourner l'abattage des animaux pour la consommation de protéines animales.

Une texture spongieuse et un goût à s’y méprendre

Si la startup ne dévoile pas les détails biotechnologiques de production de sa viande de poulet sans élevage, il semblerait que le résultat soit aussi convaincant qu’avec le fameux "Frankenburger" dégusté en 2013. Un journaliste du Wall Street Journal rapporte ainsi les premières impressions d’un goûteur curieux : d’après lui, la texture serait « plus spongieuse que pour une poitrine de poulet entière » mais le goût « battrait presque celui d’une variété traditionnelle ». Reste un obstacle tout de même. L'acceptabilité des consommateurs. En effet, en 2015, Jean-François Hoquette, directeur de recherche sur les herbivores à l’Inra de Clermont-Ferrand, expliquait à Sciences et Avenir : “d’après des études d’acceptabilité que nous avons mené en France, en partenariat avec la Belgique et l’Australie, la réaction des consommateurs vis-à-vis de ce type de produit est pour l’heure majoritairement de l’ordre de la répulsion en raison de son artificialité. Il faudra donc probablement plusieurs générations pour que la viande artificielle s’impose réellement sur le marché”.

Objectif : dans les réfrigérateurs d’ici 2021

Le poulet est la première source de protéines animales aux Etats-Unis, avec une consommation par habitant atteignant en moyenne 40 kg par an. La startup américaine entend augmenter sa production et diminuer les coûts de production afin de rendre son produit abordable d’ici 2021.


7 commentaires:

  1. ...ce type de produit est pour l’heure majoritairement de l’ordre de la répulsion en raison de son artificialité....

    Souvenez vous du "mini" scandale des lasagnes à la viande de cheval... vous croyez vraiment qu'ils se compliqueront la vie à nous demander notre avis une fois que ce process de production sera devenu rentable? ;-)

    Souvenez vous du film "soleil vert"....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout a fait raison,pour moi ce n’est pas tant le fait de consommer des protéines animales qui pose problème,mais plutôt le nombre incalculables d'entreprises de l'agroalimentaire tels que findus et spanghero mac do pour ne citer qu'eux,utilisant des protéines animales pour leurs plats cuisinés,de la viande artificielle je n'en veux pas,autant ne s manger de viande

      Supprimer
  2. citoyen tranquille22 mars 2017 à 20:20

    Super! Les clients de KFC & Mc Dégueu & Cie vont servir de cobayes enthousiastes pour cette bouffe Frankenstein qui ne ravira que les spéculateurs de Wall Street & les veuves joyeuses .... :)

    Parions qu'une entreprise U.S. inventera bientôt le Soleil Vert la nourriture du futur (proche).

    RépondreSupprimer
  3. Moi je suis pour, ça évitera les holocaustes pour animaux vu que l'humain herbivore frugivore veut sa viande. Monde inverse.
    Le rakshasa

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour. Je vous invite à lire le dossier suivant sur fausse viande ou vrai élevage http://www.inra.fr/.../Tous.../Fausse-viande-ou-vrai-elevage et en particulier le point 4 du dossier.

    RépondreSupprimer
  5. Si cela peut diminuer un tant soit peu le niveau de souffrance de ce monde, alléluia

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog