samedi 29 avril 2017

A complot, complot et demi: Le Nouvel Obs en mode paranoïaque


Nous allons tout d'abord voir l'article du Nouvel Obs puis la réponse du média russe RT. Une fois encore, nos médias se ridiculisent en dénonçant des soi-disant fakes news avec des mensonges et des aproximations.  On constate aussi que cela ne les dérangent pas de virer paranoïaques lorsque cela peut servir leur propagande visant à victimiser Macron.
-------

Une victoire de Macron serait une grave défaite pour Poutine. Tout porte à croire que les services de propagande du Kremlin vont intervenir, ouvertement et secrètement, en faveur de Marine Le Pen.


Pour Vladimir Poutine, le face-à-face Macron-Le Pen est le pire des scénarios. Trois des quatre principaux candidats étaient favorables à un rapprochement avec Moscou – voire un alignement. Il était donc très possible que la finale oppose deux partisans d’une ligne "souple" vis-à-vis de la Russie. Or c’est le quatrième compétiteur, le plus hostile à la politique russe actuelle, qui arrive en tête. La victoire probable d’Emmanuel Macron, qui entend renforcer l’Union européenne et s’opposer à l’idéologie populiste, serait une grave défaite pour Vladimir Poutine, à la fois sur le plan international et interne. Poutine va-t-il le laisser gagner sans tenter quelque chose ? Probablement pas… (Fawkes: mode hardcore parano activé)

#JeVoteMarine en russe

D’ores et déjà, les institutions russes soutiennent ouvertement Marine Le Pen, que le chef du Kremlin a reçue juste avant le premier tour. Pour le constater, il suffit de regarder certains comptes Twitter officiels. Celui de la puissante chaîne télévision de l’armée russe, TVZvezda, par exemple. Son annonce du résultat du premier tour, contient le hashtag #JeVoteMarine…  

Poutine va-t-il aller plus loin ? Comme il l’a fait pour Donald Trump, a-t-il déjà donné ordre à ses services de propagande extérieure – ouverte et secrète – de tenter de faire gagner Marine Le Pen ou au moins d’instiller un doute sur la validité de la victoire probable de son concurrent ? Plusieurs éléments portent à le penser.


Sputnik, RT et Marine Le Pen

D’abord, la couverture du premier tour par les organes de propagande russes, Sputnik France et RT (ex-Russia Today) France. Cette nuit, ils n’avaient d’yeux que pour Marine Le Pen et son parti, dont ils ont même annoncé la victoire peu après 20 heures ! Plus tard, Sputnik n’a interrogé que trois personnalités politiques françaises : Philippe Vardon, fondateur du mouvement identitaire, proche de Marion Maréchal-Le Pen, David Rachline, sénateur FN du Var et Gaëtan Dussausaye, directeur national du Front national jeunesse. Le site a aussi donné la parole à un seul homme politique étranger : le chef de la Ligue du Nord, qui a soutenu Marine Le Pen. RT, de son côté, n’a diffusé qu’une seule interview : celle de Steeve Briois, vice-président du FN.

Fake news

Ce n’est pas tout. Les deux organes de propagande ont tenté d’accréditer l’idée que le scrutin était, peut-être, truqué.

Les deux ont affirmé à plusieurs reprises et sans aucune preuve que, dans différents bureaux de vote parisiens, "des enveloppes contenant déjà des bulletins étaient proposées aux électeurs". RT a même précisé qu’il s’agissait de bulletins "Emmanuel Macron".

Les documents qui accusent

Le lancement de ces "fausses informations" a-t-il été décidé par les rédactions parisiennes survoltées de RT et de Sputnik ? Ou résulte-t-il de l’application d’une directive moscovite ? Selon l’agence Reuters, les services américains qui enquêtent sur l’ingérence du Kremlin dans les élections aux Etats-Unis ont découvert deux rapports confidentiels de l’Institut russe pour les études stratégiques, un think tank basé à Moscou et lié au SVR, l’équivalent russe de la CIA.

Le premier document, de juin 2016, propose d’interférer dans la campagne présidentielle américaine, via les réseaux sociaux, RT et Sputnik, en soutenant le candidat le plus favorable à un rapprochement avec la Russie.

Le second, d’octobre 2016, au moment où la victoire d’Hillary Clinton semblait inéluctable, propose d’arrêter la campagne en faveur de Donald Trump et de concentrer les efforts de propagande clandestine sur la délégitimation du scrutin, en faisant valoir que celui-ci est truqué et ainsi, affaiblir la future présidente.

C’est la découverte de ces deux documents qui a poussé Barack Obama à dénoncer publiquement les "fausses informations" et l’ingérence russes dans le processus électoral. Le Kremlin, lui, a démenti l’article de Reuters qui dit s’appuyer sur le témoignage de sept anciens hauts responsables américains.

Un coup tordu contre Macron ?

Le scrutin présidentiel français a-t-il fait l’objet de telles recommandations de la part de ce think tank ou d’un autre ? Vue l’importance de la France et Marine Le Pen dans la stratégie européenne du Kremlin, on a du mal à imaginer le contraire. Faut-il donc s’attendre dans les jours qui viennent à une pluie de "fake news" issues d’officines russes, voire à un coup tordu contre Emmanuel Macron juste avant le second tour ? Il serait irresponsable d’ignorer cette menace. (Fawkes: oui, apparemment, c'est bien un "journaliste" qui a écrit ce torchon)

Source: Nouvel Obs


A complot, complot et demi

RT France est-il partie prenante d’un complot visant à faire élire Marine Le Pen ? C’est la thèse échafaudée par nos confrères de L’Obs, dans un article publié dans l’entre-deux-tours auquel la rédaction a souhaité répondre ici.

Il y a quelques jours, nous avons pu découvrir avec la plus grande stupéfaction sur le site internet de l’hebdomadaire L’Obs un article intitulé «Le Kremlin va-t-il laisser perdre Le Pen sans intervenir ? Sûrement pas», disponible ici.

Nous ne nous attarderons pas ici sur l’ensemble des allégations de l’auteur, bien que le ton employé nous semble davantage seoir à un procureur que relever de la pratique du journalisme. Mais fi de jugements à l’emporte-pièce, concentrons-nous plutôt sur les passages qui concernent notre propre travail, que nous avons l’immense prétention de connaître mieux que quiconque.

Deux paragraphes ont retenu notre attention :
RT, de son côté, n’a diffusé qu’une seule interview : celle de Steeve Briois, vice-président du FN
Cette affirmation est totalement fausse, RT France en a interviewé au bas mot une dizaine ! 

RT France


Mais il y a mieux :
Ce n’est pas tout. Les deux organes de propagande ont tenté d’accréditer l’idée que le scrutin était, peut-être, truqué. Les deux ont affirmé à plusieurs reprises et sans aucune preuve que, dans différents bureaux de vote parisiens, "des enveloppes contenant déjà des bulletins étaient proposées aux électeurs". RT a même précisé qu’il s’agissait de bulletins "Emmanuel Macron".
Ce paragraphe, mesuré à l’aune de la réalité des faits, s’avère particulièrement intéressant. Pour mémoire, voici l’article de RT France auquel il est ici fait allusion. 
Un article dont la lecture, superposée à celle de L’Obs, appelle en particulier deux observations.

D’une part, nous «n'affirmons» rien, nous contentant de relayer le constat effectué par certains électeurs, mais également quelques journalistes et médias. Quels étaient-ils ? RTL, principalement, mais nous relayons également deux tweets d'un journaliste de CNews. L'Obs le mentionne-t-il ? Accuse-t-il RTL et Cnews de faire partie du complot évoqué en filigrane ?

De l'autre, la phrase «RT a même précisé qu’il s’agissait de bulletins "Emmanuel Macron"» est proprement édifiante. Qu’il ne soit fait mention que de "Macron" est pour le moins singulier, alors que le titre-même de notre article cite nommément Macron ET Fillon. Pourquoi cette curieuse omission ? Serait-ce parce que cela ne cadrait pas avec le scénario échafaudé par L’Obs, qui voudrait que RT France soit «pro-Fillon», pour la bonne raison que l’ex-candidat LR s’était prononcé pour le réchauffement des relations diplomatiques franco-russes ?

Parmi nous, personne ne peut imaginer que L’Obs fasse partie d’un vaste complot «anti-RT France» destiné à nous décrédibiliser, ce serait attribuer bien trop d’importance à notre modeste publication. Mais quelle conclusion tirer de tels billets, où il est patent que l’auteur a bien suivi notre couverture du premier tour, mais choisi délibérément d'en ignorer certains aspects, qui avaient le malheur de ne pas servir sa démonstration ?

En ces temps d’élections présidentielles, après celle de Donald Trump aux Etats-Unis et le Brexit, la Russie semble être l’objet de toutes les curiosités, de tous les fantasmes dans l’Hexagone. Se pourrait-il qu’agiter en l’air de prétendus complots, ourdis dans l’ombre au sein de rédactions vouées à la chute de la démocratie française, permette à peu de frais de rapporter une avalanche de clics ? Si tel n’est pas le cas, reconnaissons au moins que cela en a toute l’apparence.

La rédaction


Source: RT

10 commentaires:

  1. cette election ressemble trop a l'election américaine... meme lepen macron est le digne echo de trump hillary...
    perso j'ai l'impression que lepen a a peu près autant de chance de gagner que trump (ok elle n'est pas soutenus par les ultra sionistes du crif notamment... c'est peut etre une grosse différence...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement. On est vraiment dans la même configuration. Il y a même une possibilité (assez faible) que MLP gagne si les potentiels votants pour Macron préfèrent l'abstention et que les élécteurs de MLP se mobilisent en masse. Les deux candidats sont aussi sionistes, comme aux USA (même si MLP n'était pas au diner du CRIF).

      Supprimer
  2. Avec elle on a plus de manœuvre ! qu'un banquier faire preuves en avale les sombres passé de hollande.
    La politique est une histoire stratégique et tactique .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La guerre est stratégique, tactique et politique.

      Supprimer
    2. hotchiwawa ué, ne fait pas semblant de ne pas comprendre . On a envie d'en finir avec ces chimère et enfin juger au réel point ! pour faire table raze !
      au lieu faire votre fixette sur une mesurette quelconques, tout le monde mange à la gamelle et corrompu .. excuse moi c'est la moins des autres. ALORS l'argument de fiotte = nazi , bien assumer vaut Reductio ad Hitlerum .

      Supprimer
    3. C'est toi qui croit ce que j'ai dit.
      J'ai juste dit que la guerre est stratégique, tactique et politique. La politique se cache derrière les guerres.

      Supprimer
  3. http://www.20minutes.fr/web/2059307-20170429-benjamin-biolay-gilles-lellouche-mathieu-kassovitz-insultent-nicolas-dupont-aignan-porte-plainte

    Haha bien fait pour leurs gueules.
    Ca fait un moment que kassovitz se croit tout permis.

    http://www.panamza.com/12122013-dieudo-soral-fils-de-putes-kassovitz-quenelle/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/30/la-menace-dune-plainte-de-nicolas-dupont-aignan-na-pas-calme-k_a_22062265/

      Supprimer
  4. Peut-être trop tard, mais il est fort le Collard :)
    https://www.youtube.com/watch?v=XSoPPP62pIE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nicolas BAY le (30/04) subit un véritable interrogatoire à charge
      https://www.youtube.com/watch?v=Y-3AdS2lQIw

      Des interlocuteurs poussent à la désobéissance civile à l'antenne !!!

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

L'imposture Macron

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Médias citoyens

Archives du blog