jeudi 6 avril 2017

False flag? Un journaliste d'un média anti-Assad a annoncé quelques heures avant "une campagne médiatique pour couvrir l'utilisation de chlore contre les civils" (MAJ)




Voilà ce qu'a posté sur Tweeter le reporter Feras Karam du média résolument contre Assad Orient News, basé à Dubaï, quelques heures avant ce qui est présenté comme une attaque chimique en Syrie.

Incroyable! Ce "reporter" anti-Assad a tweeté au sujet d'une attaque au gaz sarin en Syrie 24 heures avant que cela ne se produise. Vous pensez encore que ce qui arrive n'est pas douteux?




Demain, une campagne médiatique sera lancée pour couvrir l'intensité des raids aériens sur les villages de Hama et l'utilisation de chlore contre les civils.

En réalité, on ne parle même pas de 24 heures à l'avance. Le tweet a été envoyé à 02:06 le 04 avril et à 06:30, le même jour, l’événement aurait eu lieu ainsi que la campagne médiatique qui va avec.

(MAJ) On constate d'autres incohérences dans ce qui nous est présenté. Ppar exemple, les Casques blancs, dont on connait l'éthique très contestable, se sont attelés à nous montrer comment ils s’occupaient des blessés avec, comme seuls protections...des masques anti-poussières et aucun gants alors que le gaz sarin, qui est pourtant un neurotoxique puissant 500 fois plus puissant que le cyanure, affecte en quelques seconde les muscles et le système nerveux central. "Le simple contact de la peau avec le gaz sarin peut entraîner la mort par arrêt cardio-respiratoire. Il est mortel même à très faible dose, dès un demi-milligramme pour un adulte."


Le chef de la diplomatie syrienne a également affirmé que: 


L’annonce de ce qui s’est passé à Khan Cheikhoun [dans la province d'Idlib, ndlr] est arrivée à 6h00, alors que la première frappe des Forces aériennes syriennes sur un entrepôt de munitions du groupe terroriste Front al-Nosra, contenant des armes chimiques, a été effectuée à 11h30..

Comment l'annonce a-t-elle pu précéder la frappe du gouvernement syrien?

En Janvier dernier, Ron Paul affirmait que des opérations sous fausse bannière menaient pas l'Etat profond et des acteurs étrangers pourraient forcer Trump à intervenir en Syrie. Suite aux déclarations de Trump indiquant que c'est à la Syrie de déterminer qui doit gouverner dans leur pays et à la déroute d'al qaeda dans le pays, des attaques chimiques de la part du gouvernement syrien n’auraient aucun sens mais, au contraire, tous les signes pointes vers un false flag.

Enfin:
"Les témoignages fournis par les Casques blancs, qui se sont retrouvés à un moment très opportun à l'épicentre des événements, posent également question. Sur les images de ces "sauveteurs" on voit un cratère formé par un obus alors que, comme l'affirme l'expert militaire Viktor Litovkine, les bombes aériennes chargées de substances chimiques explosent généralement à proximité du sol et ne laissent pas de cratères. Et si une telle bombe (de minimum 250 kg) explosait au sol, le cratère serait bien plus large que celui qu'on voit sur les images diffusées par Reuters.

Il est également étrange qu'aucun éclat de bombe n'ait été retrouvé depuis 24 heures, ce qui aurait pu permettre de faire la lumière sur l'origine de l'obus.
Dans le même temps, les médias qui ont diffusé l'information sur la frappe aérienne et l'attaque chimique n'ont pas réussi à tomber d'accord sur le nombre de victimes, qui allait de 50 à 100 personnes."

Lien connexe:

Al-Nosra et Daech déploient des armes chimiques dans des quartiers résidentiels en Syrie


Publié par Fawkes News

8 commentaires:

  1. citoyen tranquille6 avril 2017 à 15:30

    Selon les canaux de la RéinfoSphère, les puissances occidentales (inutile de les nommer) ont imaginés pousser B.Al Assad à la faute en le faisant bombarder un objectif militaire, un dépôt d'armes dans les quartiers peuplés que les islamistes à la solde de l'Otan auraient bourrés de Sarin. Afin de faire passer Assad pour "un-monstre-sanguinaire-qui-martyrise-son-propre-peuple"

    Le Sarin doit s'accompagner d'un explosif pour être efficace. Le reste est affaire de propagande mensongère.

    Mais dite-moi si je me trompe ....

    RépondreSupprimer
  2. Y-a-t-il des gens qui ont vu ce tweet avant et juste à temps pour fuir ?

    RépondreSupprimer
  3. ALERTE / FRAPPE DES USA AVEC 59 MISSILES BASE AERIENNE SYRIE https://francais.rt.com/international/36477-etats-unis-frappent-base-aerienne-syrie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais le souhait que la Russie auras une réponse adéquate et fulgurante pour leur foutre la honte .
      Empêcheurde...

      Supprimer
    2. J'espère que non, car c'est ce qu'ils veulent et nous serions aux premières loges pour assister au feu d'artifice.
      = Degore =

      Supprimer
  4. Baser son argumentation sur une photo est tout de même limite.

    Les victimes ont pu très bien être amenées dans un endroit brièvement decontaminé afin de pouvoir les traiter
    -Ils n'ont pas de gants mais on voit bien sûr la même photo qu'ils decontaminent les victimes avec un jet d'eau... Et d'ailleurs celui du milieux porte bien des gants pendant la décontamination

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas le seul à trouver cette façon d'opérer très suspecte:

      "D'après les photos et les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, les représentants des Casques Blancs apportent de l'aide aux victimes alors qu'ils [l'ONG] ne disposent pas de moyens de protection fiables et agissent de manière extrêmement non professionnelle."

      Maria Zakharova

      https://fr.sott.net/article/30345-Voici-la-realite-sur-l-attaque-aux-armes-chimiques-a-Idlib-la-Syrie-a-bombarde-un-entrepot-de-munitions-chimiques

      Supprimer
  5. le médecin sur la vidéo avec les victimes a été jugé pour terrorisme suite à l'enlèvement de deux journalistes dont un anglais; donc témoignage suspect

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-4388780/Doctor-Syria-stood-trial-terror-offences.html

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

L'imposture Macron

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Sidebar Google

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Médias citoyens

Archives du blog