dimanche 14 mai 2017

Des scientifiques découvrent que le jeûne déclenche la régénération des cellules souches et combat le cancer


Un certain nombre d’anciennes pratiques de santé se révèlent être efficaces de plusieurs façons. Des scientifiques ont désormais découvert la première preuve d’une intervention naturelle qui déclenche la régénération des cellules souches d’un organe ou d’un système.

L’étude a été publiée dans le numéro de Juin 2014 de Cell Stem Cell par des chercheurs de l’Université de Californie du Sud. La recherche montre que les cycles de jeûne prolongé protègent le système immunitaire contre les dommages et induisent la régénération du système immunitaire. Ils ont conclu que le jeûne fait passer les cellules souches d’un état dormant à un état d’auto-renouvellement. (1)
Les essais cliniques humains ont été effectués en faisant appels à des patients qui étaient sous chimiothérapie. Pendant de longues périodes de temps, les patients n’ont pas mangé, ce qui a réduit considérablement le nombre de leurs globules blancs. Chez la souris, des cycles de jeûne « ont activé le mode régénératif, en changeant les voies de signalisation des cellules souches hématopoïétiques, qui sont responsables de la génération du sang et du système immunitaire. » (1)
« Nous ne pouvions pas prévoir que le jeûne prolongé aurait un effet si remarquable dans la promotion de la régénération des cellules souches du système hématopoiétique. Lorsque vous mourez de faim, le système tente d’économiser l’énergie, et l’une des choses qu’il peut faire pour économiser l’énergie est de recycler un grand nombre de cellules immunitaires qui ne sont pas nécessaires, en particulier celles qui peuvent être endommagées. Ce que nous avons commencé à remarquer à la fois chez l’humain et la souris est que le nombre de globules blancs dans le sang baisse avec un jeûne prolongé. Puis, quand vous alimentez de nouveau, les globules blancs reviennent.  » – Valter Longo, auteur correspondant. (1)
Encore une fois, parce que le jeûne réduit considérablement le nombre de globules blancs du sang, cela déclenche la régénération des cellules souches de nouvelles cellules du système immunitaire. Plus important encore, il réduit l’enzyme PKA, qui a été liée au vieillissement, à la progression des tumeurs et au cancer. (1) Il est également important de mentionner que le jeûne protège contre la toxicité dans un essai clinique pilote où les patients ont jeûné pendant 72 heures avant une chimiothérapie.
« La chimiothérapie provoque des dommages collatéraux importants pour le système immunitaire. Les résultats de cette étude suggèrent que le jeûne peut atténuer certains des effets nocifs de la chimiothérapie. » Co-Auteur Tanya Dorff (1)
Le jeûne est une tradition qui faisait partie intégrante de nombreuses cultures anciennes, des védiques aux bouddhistes et plus, le jeûne ne doit pas être confondu avec la famine. C’est le processus de se restreindre et de contrôler l’expérience sensorielle de l’alimentation et dans le même temps faire en sorte que vous le faites correctement. Lorsque je jeûne, je fais habituellement des jeûnes à l’eau et je le fais depuis près de huit ans maintenant et je me sens toujours bien et plein d’énergie après l’avoir fait.

Plus de recherche

1. Le jeûne aide à se protéger contre les maladies du cerveau:
Des chercheurs de l’institut national du vieillissement de Baltimore ont trouvé des preuves que jeûner pendant un ou deux jours par semaine peut prévenir les effets de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. La recherche a également trouvé que réduire l’apport quotidien de 500 calories par jour pendant deux jours sur sept peut montrer des effets bénéfiques clairs pour le cerveau.
2. Le jeûne réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète:
Avoir régulièrement un jour sans nourriture réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète. Des études montrent que le jeûne libère une poussée significative de l’hormone de croissance humaine, qui est associée à l’accélération du métabolisme et à la combustion des graisses. L’élimination des graisses est connue pour réduire le risque de maladie cardiaque et de diabète. Les médecins commencent même à considérer le jeûne comme traitement.
3. Le jeûne traite efficacement le cancer dans les cellules humaines:
Une étude de la revue scientifique du vieillissement a constaté que les patients atteints de cancer qui incluent le jeûne dans leur traitement ont perçu moins d’effets secondaires de la chimiothérapie. Tous les tests effectués jusqu’ici montrent que le jeûne améliore la survie, ralentit la croissance tumorale et limite la propagation des tumeurs. L’Institut national du vieillissement a également étudié un type de cancer du sein en détail afin de mieux comprendre les effets du jeûne sur le cancer. À la suite d’un jeûne, les cellules cancéreuses ont essayé de faire de nouvelles protéines et ont pris d’autres mesures pour continuer de grandir et de se diviser. À la suite de ces mesures, qui à leurs tours ont conduit à un certain nombre d’autres mesures, des molécules de radicaux libres préjudiciables ont été créées, ce qui a démolit le propre ADN des cellules cancéreuses et provoqué leur destruction! C’est le suicide cellulaire, la cellule cancéreuse essaye de remplacer toutes les choses manquantes dans le sang dont elle a besoin pour survivre après une période de jeûne, mais ne peut pas. A son tour, elle tente de les créer et cela conduit à sa propre destruction.
Encore une fois, assurez-vous de faire des recherches avant d’essayer cela. Espérons que cela puisse vous emmener plus loin pour examiner la question si vous êtes vraiment intéressé.
Références:






Traduction: Sante-nutrition

12 commentaires:

  1. http://regenere.org/vos-questions/physiologie/les-bases/12-qu-est-ce-que-la-loi-de-l-homeostasie.html

    RépondreSupprimer
  2. J'ai fait 11 jours de jeûne en décembre 2017 et 6 jours en Mars et c'était mon 8 iem a vie et j'ai 77 ans Végétarien.

    RépondreSupprimer
  3. Cela est très proche des études du docteur Gernez ..Il l'explique très bien dans son livre ..Ses études datent depuis bien longtemps pourtant ..

    RépondreSupprimer
  4. Rien de nouveau à part que les scientifiques occidentaux découvrent ce que les scientifiques russes pratiquent depuis des décennies.

    RépondreSupprimer
  5. Jean Claude Burel15 mai 2017 à 09:00

    Bonjour,
    Il y a en effet longtemps, très longtemps que le jeûne est reconnu comme une activité thérapeutique dans des pays comme l'Allemagne, la Russie ou l'Epagne où des établissements de santé accompagnent des patients dans cette pratique avec des résultats probants dans beaucoup de maladies puisque c'est le terrain (le corps) que l'on vise à régénéré et non le seul symptôme à détruire, mais qui se heurtent à l'omerta organisée en France par les laboratoires qui voient leurs profits se réduire avec ces pratiques puisque leurs "chers" médoc ne sont qu’accessoires.
    Pour avoir déjà utilisé le jeûne comme thérapie il n'y a aucun doute sur son efficacité lorsqu'il est utilisé avec discernement.
    Un nouveau combat de David contre Goliath ? de l'intelligence contre les profits ?

    RépondreSupprimer
  6. Rien de nouveau,
    les musulmans font le jeûne un mois/an depuis des siècles et des siècles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le ramadan n'ai rien à voir avec un jeune thérapeuthique. D'ailleurs, certains en profitent pour se remplir la panse à plein régime lorsque leur religion le leur permet puis jeune jusqu'au jour suivant. C'est très différent d'un jeune thérapeuthique.

      Supprimer
    2. ton islamophobie transpire,fawkes...catho integriste???CA VA PIQUER AU JUGEMENT DERNIER...JE TE LAISSE A TA BIBLE FALSIFIEE ET A TON ORGUEIL...TU RAJEUNIS PAS MARTIN...

      Supprimer
    3. Ce n'est pas de l'islamophobie. Ce sont des amis musulmans qui m'ont dit qu'ils font comme ça. Alors ton histoire de jugement dernier...

      Supprimer
  7. citoyen tranquille18 mai 2017 à 20:28

    Le jeûne rend la santé ?? Fort bien, ça va faire plaisir aux pauvres qui crèvent la dalle ! :)

    RépondreSupprimer
  8. Article intéressant comme tout ce site d'ailleurs, neanmoins l'article manque d'informations. A partir de combien de jour de jeune les effets deviennent benefique ? Je sais qu'a 2 jour de jeune l'odorat est plus actif, cela est lié à la recherche de nourriture certainement, ensuite 3 jours de jeune permet de renouveler la flore intestinale et de remettre à la baisse la nécessité de saler les plats, mais après ? le corps a bien besoin de fonctionner aussi donc il va aussi consommer les graisses, puis les muscles, puis nous fera bouger le moins possible pour économiser l’énergie donc à un moment le jeun est très mauvais pour la santé, bref, après 3 jours cela à t'il du sens ? quel serait le meilleurs rapport nbr de jour de jeune/gain médical ? y a t'il un tableau selon notre age, sexe, poids ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Morgan a posé une question pertinente me semble t il. Pourriez vous y répondre ? J'étais en chimio l'année dernière, j'ai essayé de jeuner mais eule ce n'est pas évident. Je suis à nouveau en chimio et cette fois j'aimerais vraiment me pencher sur cette méthode. Merci de votre réponse

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog