dimanche 4 juin 2017

Génial: Il cultive et récolte 300 kg de légumes bio dans son potager de 25m²


En Normandie, Joseph Chauffrey cultive un jardin urbain en permaculture et récolte 300 kg de légumes bio tous les ans. Une prouesse qu’il explique avec passion.

Un bel exemple qui inspire. Il s’appelle Joseph Chauffrey et habite Sotteville-lès-Rouen. Dans cette petite ville de Normandie, ce jardinier confirmé (pour ne pas dire expert) a un objectif depuis toujours : devenir autonome en alimentation. Sur sa chaîne youtube, il explique comment il arrive à cultiver et récolter 300 kg de légumes bio par an sur une petite parcelle et ce, de manière durable grâce à la permaculture.

Autonome en légumes

C’est sur son propre terrain de 150m² (avec terrasse et garage inclus) que Joseph a réussi le défi de devenir autonome en légumes avec sa compagne grâce à un potager de 25m² dont la petitesse l’a obligé à penser à chaque mètre carré disponible. En pleine saison, pas moins de 10 heures de travail par jour lui sont nécessaires pour arriver à déguster 150 variétés de fruits et légumes tout au long de l’année.
Commencé en 2012, il produit 236 kg de légumes deux ans plus tard, équivalents à 830€ selon ses calculs. En 2015, il atteint les 300 kilos annuels qui lui assurent une autonomie. Son prochain objectif est de devenir autonome en fruits d’ici quatre ans (tout le bonheur qu’on lui souhaite).
“Mon plaisir, c’est passer du temps dans mon jardin, ramasser des légumes extra-frais et déguster des variétés qu’on ne trouve pas ailleurs.”

Un potager urbain en permaculture

Haies, buttes, paillage, compost, abris, récupération d’eau, etc. Les principes de la permaculture n’ont plus de secret pour ce Normand qui a réussi avec brio à transformer une simple parcelle de pelouse en un magnifique potager luxuriant. Pour cela, son stage à la ferme du Bec Hellouin dans l’Eure lui a été très bénéfique. Selon lui, la permaculture, c’est créer un jardin qui soit autonome, durable, harmonieux, résilient, et qui demande le moins d’énergie possible pour fonctionner. Dans la vidéo ci-dessous, il explique plus en détails son travail minutieux.
“Si tous les habitants des villes se mettent à cultiver, même des petites parcelles, on peut réussir à produire une partie de ses légumes en améliorant son cadre de vie.”
En plus de sa réelle passion pour le jardinage, Joseph souhaite également montrer que les alternatives sont possibles pour manger bio, produire localement et améliorer le milieu environnant.






Source: Bio a la une

6 commentaires:

  1. Ça c'est quand les rats ne viennent pas TOUT ruiner (culture, récoltes, butte de culture, œufs, poussins, poules,etc...)

    RépondreSupprimer
  2. 10h de travail par jour ...

    Pour 7h/jour au smic soit 1150€ nets/mois il aurait pu s'acheter 2760 kg de fruits et légumes BIO à 5€/kg (et je suis large).
    Il en a donc chié comme un bon besogneux et perdu son temps et du pognon potentiel dans un truc totalement inefficient.

    Et en passant 10h/jour à bosser dans un vrai job payé 2.5 fois le smic je fais pas le dessin.

    Enfin c'est comme ça que je le vois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 10H par semaine voyons, pas par jour. Sinon, ça ne vaudrait pas le coup. 1H par jour en semaine et 2H le week-end, beaucoup de gens passent ce temps dans leur jardin sans arriver à faire pousser 300kg de fruits et légumes par an et encore moins sur 25m². ça lui permet largement d'être en autosuffisance alimentaire (en tout cas pour ce qu'il plante donc, oui ça vaut le coup pour ceux qui aiment jardiner).

      Supprimer
    2. Oui mais il s'éclate !

      Supprimer
  3. Bravo voilà un article qui met du baume au coeur. Une de mes tantes vit aussi de ses fruits et legumes toute l année. Ça serait un de mes grands rêves. Quand on s occupe bien de la nature elle nous le rend bien.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, le documentaire "Comprendre et copier la nature" de Viktor Schauberger, est en VOST-FR ici:
    https://archive.org/details/ViktorSchaubergerComprendreEtCopierLaNature

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog