dimanche 18 juin 2017

La ministre de la santé Agnès Buzyn a été rémunérée par les labos pendant au moins 14 ans !


Nous nous sommes procurés les déclarations publiques d’intérêts de notre nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzin lorsqu’elle était présidente du conseil d’administration de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) et de l’INCa (Institut national du cancer). Ces déclarations datent de 2012 (1) et 2014 (2) et seuls les conflits d’intérêts qui couraient encore lors des 5 années précédentes devaient être mentionnés.


Pourtant ces documents sont accablants pour celle qui considère que “les conflits d’intérêts entre experts et laboratoires pharmaceutiques sont un gage de compétence”. En effet elle déclare avoir été directement rémunérée pour diverses activités par le laboratoire Genzyme, désormais filiale de Sanofi, de 1998 à 2011 ! Et ce n’est pas tout, entre 2005 et 2011 elle était aussi rémunérée par les laboratoires Bristol Meyers-Squibb et Novartis. Ces deux laboratoires ainsi que Pierre Fabre et Schering-Plough (filiale de Merck) ont aussi financé entre 2005 et 2011 l’association Robert Debré que dirigeait Agnès Buzyn.

Plusieurs questions se posent alors :

Peut-on accepter qu’une ministre de la Santé présente de tels conflits d’intérêts avec “Big Pharma” ?

Comment peut-on imaginer que la médecine puisse être libre et indépendante vis-à-vis des intérêts financiers colossaux des laboratoires pharmaceutiques ?

On note également qu’Agnès Buzyn était membre du conseil supérieur des programmes de l’éducation nationale entre 2013 et 2016. Comme tend à le confirmer le reportage ci-dessous, les étudiants en médecine semblent fortement sous l’influence des labos au cours de leur cursus.

Lecteur vidéo
01:18
03:44

Le 8 février dernier, le conseil d’État enjoignait le ministère de la Santé de rendre disponible les vaccins obligatoires seuls, une défaite importante mais de courte durée pour l’industrie pharmaceutique. Comme nous pouvions nous y attendre, ce 16 juin, Agnès Buzyn annonce son intention de rendre obligatoire non plus 3 mais 11 vaccins pour “prévenir les maladies infantiles” et ce alors que de nombreux professionnels de la santé (souvent mis au ban) dénoncent leurs effets secondaires neurologiques et musculaires mal mesurés et parfois irréversibles.


Source: Libre Actu

6 commentaires:

  1. citoyen tranquille18 juin 2017 à 11:34

    Pour comprendre ce que représente un conflit d'intérêt, imaginez que au tribunal de Justice, le juge principal et le procureur de la République soient tous les deux sur la fiche de paie de la partie accusée.

    On ne peut être juge & partie.

    Le ministre de la Santé est censé garantir l'indépendance de son ministère face à la mainmise frauduleuse des laboratoires pharmaceutiques & des multinationales dans l'intérêt supérieur de la Santé Publique!

    Parlons des pots-de-vin déguisés en rémunération légale (du style "conférence surpayé" etc...).Les ministres en raffolent.

    Seulement j'ai oublié l'espace d'un instant que ce que le vocabulaire populaire appelle corruption, le gouvernement & ses élites mondialistes appellent ça "lobbying" et qu'est-ce que le lobbying sinon de la corruption légalisée.

    Regardons en arrière et on constatera tristement que TOUT les ministres de la Santé passés, présents, futurs sont achetés par les grands labos . Rappelez vous l'époque Roselyne Bachelot, cette ministre qui se foutait ouvertement de la gueule du public avec un grand sourire béat. Et Georgina "responsable-mais-pas-coupable" Dufoix?

    Que Guy Fawkes nous fasse le plaisir dans un prochain article de nous parler du budget faramineux des grands labos pour acheter la complaisance & le silence des médias d'infos (presse/tv/radios/Internet). Merci par avance.

    RépondreSupprimer
  2. Le ministère de la santé est un poste sensible qui est toujours occupé par un rombier ou une rombière, dont la mission est d'assurer la santé des lobbys pharmaceutiques.

    RépondreSupprimer
  3. 11 vaccins ? Rien d'anormal à çà. Se souvenir qu'elle s’était déclarée personnellement favorable à l’euthanasie des enfants, lors d’un colloque au Grand Orient de France en 2015.

    (Anne)

    Cela dit, cela permet d'obtenir des organes gratuits et jeunes pour les personnes riches et vieilles. Les lois du marché sont contraire au bien d'autrui. D'une civilisation chrétienne nous sommes passé petit à petit, et depuis la Révolution, à une civilisation mercantile. L'être humain n'a plus une âme, il n'est qu'un consommateur. D'ailleurs Attali faisait bien la distinction "un être humain est un juif" :
    https://www.dailymotion.com/video/xixi63_jacques-attali-les-non-juifs-ne-sont-pas-humains_news
    Les goys c'est autre chose ! Le plus grand philosophe juif de l’histoire, Moïse Maïmonide, dans un passage essentiel de la fin du Guide (livre III, chapitre 51) examinait la prédisposition des différentes familles humaines à s’élever à la valeur religieuse suprême et au vrai culte de Dieu. « Parmi les groupes incapables, ne serait-ce que de s’en approcher, figurent une partie des Turcs (les Mongols) et les nomades du nord, les Noirs et les nomades du sud, et ceux qui leur ressemblent sous nos climats. Leur nature est semblable à celle des animaux muets, et selon mon opinion, ils n’atteignent pas au rang d’êtres humains. Parmi les choses existantes, ils sont inférieurs à l’homme mais supérieurs au singe car ils possèdent dans une plus grande mesure que le singe, l’image et la ressemblance de l’homme. »

    Bref, les animaux d'élevage sont vaccinés à outrance, si l'homme n'est en grande majorité pas humain, 11 vaccins pourquoi pas ?

    Source : https://effondrements.wordpress.com/2014/04/21/les-4-complices-diaboliques-de-lantechrist/

    RépondreSupprimer
  4. Ils vont pouvoir vendre beaucoup d'antidépresseurs durant 5 ans.

    RépondreSupprimer
  5. et l'ancienne ex ministre de la santé bachelot ( derivatif d'une baleine ) , c'est idem , vaccination de masses , à bossé chez les labos , touche à vie son salaire d'ex ministre et j'en passe , vraiment tous pourris .

    RépondreSupprimer
  6. savez vous qu'il y a une loi qui est pondu ou il est dit que : si on meurt , ils peuvent prelever nos organe et si on ne veut pas , alors il faut aller dans un site qui à pondu cette loi pour refuser , c'est du délire !.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

L'imposture Macron

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Sidebar Google

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog