lundi 5 juin 2017

Les chercheurs appellent à renoncer aux pesticides pour rester intelligent


Les pesticides sont plus dangereux qu’on ne le pense. Ils rendent les enfants et les adultes moins intelligents, d’après une nouvelle étude scientifique effectuée à la demande du Parlement européen. En plus, les pesticides pourraient être à l’origine de cancers, du diabète et d’autres problèmes de santé.

Manger des produits alimentaires avec des niveaux élevés de pesticides a un effet négatif sur le cerveau, ressort-il d'une étude scientifique réalisée sur demande de la section STOA (Science and Technology Options Assessment) au Parlement européen.
Selon le rapport, les enfants dont les mères avaient des traces de métabolites organophosphoriques (qui sont à la base de nombreux pesticides) pendant la grossesse, sont plus susceptibles de souffrir d'un problème de développement intellectuel à l'âge de deux ans, de problèmes d'attention entre trois ans et demi et cinq ans, et d'avoir un développement intellectuel plus pauvre à sept ans ».
D'après une autre étude, les pesticides font perdre environ 13 millions de points de QI (quotient intellectuel) par an en Europe, ce qui représente des pertes annuelles d'environ 125 milliards d'euros.
Et ce préjudice serait fort sous-estimé, d'après le rapport, puisqu'on ne tient pas compte de l'effet possible des pesticides sur le développement des maladies de Parkinson, le diabète ou certains types de cancer.
« Au moins 100 pesticides différents sont connus pour provoquer des effets neurologiques négatifs chez l'adulte. Toutes ces substances risquent donc d'endommager les cerveaux des enfants », ajoutent les scientifiques.
Faudrait-il donc préférer les aliments biologiques qui contiennent de faibles niveaux de pesticides et permettent d'éviter les risques potentiels pour la santé ? La réponse n'est pas si évidente, d'après certains scientifiques.
Selon Ewa Rembialkowska, professeur à l'Université des sciences de la vie de Varsovie cité par le journal britannique The Independent, « le lait organique a une teneur plus élevée en acides gras Oméga-3 bénéfiques par rapport au lait conventionnel, mais nous ne pouvons actuellement en tirer aucun avantage spécifique pour la santé ».
Ce n'est pas les aliments biologiques, mais le mode de vie sain qui importe.
« Nous constatons que les personnes qui préfèrent les aliments biologiques ont également des préférences alimentaires plus saines, ils consomment plus de légumes, de fruits et de produits à grains entiers et moins de viande », précise le professeur Johannes Kahl, de l'Université de Copenhague.
Source: Sputnik

4 commentaires:

  1. De l'eau pour arroser un arbre et rien d'autre. La nature à toujours vécu naturellement et il y avait des fruits aux arbres. Il faut éveiller les conscience sur la catastrophe que nous sommes en train de vivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un qui confond pesticide et engrais... Alors que c'est pourtant simple : le premier tue les nuisibles tandis que le second apporte les nutriments aux plantes.

      Supprimer
  2. Dans le documentaire "Sweet Remedy" (2006), le neurologue Russell Blaylock a déclaré qu’il existait véritablement un "abrutissement chimique de la société" :

    "À cause de ces différentes toxines qui affectent les fonctions cérébrales de façon notoire, nous voyons une société qui produit, non seulement l’accroissement d’une population au QI de plus en plus bas, mais aussi une diminution de la population au QI élevé. En d’autres mots : Un abrutissement chimique de la société. Ainsi tout le monde devient médiocre, ce qui réduit la population à devenir dépendante du gouvernement car elle ne peut plus être intellectuellement performante. Il y a ces gens au QI le plus bas qui sont complètements dépendants, nous avons cette population massive qui va croire tout ce qu’on lui dit parce qu’ils ne peuvent pas vraiment penser clairement. Puis il y a une minorité de personnes au QI élevé, avec de bonnes fonctions cérébrales, à même de comprendre tout cela, et c’est ce qu’ils veulent ! Vous pouvez ainsi comprendre les raisons qui les poussent à dépenser avec insistance des centaines de milliards de dollars en publicité : le but est d’abrutir la population."

    RépondreSupprimer
  3. est ce que la permaculture peut remedier à cela , aux pesticide

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog