vendredi 9 juin 2017

Un agent de la CIA se confesse sur son lit de mort : « Je faisais partie de l’équipe chargée d’assassiner John F. Kennedy »


La cassette audio dans laquelle un ancien agent de la CIA et conspirateur de Watergate, E. Howard Hunt, admet sur son lit mort qu’il a été contacté pour faire partie d’une équipe de la CIA chargée de tuer JFK a été diffusée ; un fait vraiment étonnant qui a été complètement ignoré par les médias.
Saint John Hunt, fils de E. Howard Hunt, est apparu sur l’émission de radio Coast to Coast Live diffusée à l’échelle nationale pour discuter des révélations contenues dans la bande.
Hunt a déclaré que son père lui avait envoyé une cassette en janvier 2004 et a demandé qu’elle soit divulguée seulement après sa mort. La bande durait 20 minutes à l’origine, mais a été éditée à quatre minutes et demi pour la diffusion sur la radio Coast to Coast. Hunt promet que toute la bande sera téléchargée prochainement sur son site.
Regardez la vidéo ci-dessous :
E. Howard Hunt nomme de nombreuses personnes avec des connexions directes et indirectes de la CIA comme ayant joué un rôle dans l’assassinat de Kennedy, tout en se décrivant comme un «précurseur» dans l’intrigue. Saint John Hunt a convenu que l’utilisation de ce terme indique que Hunt était disposé à jouer un rôle plus important dans le complot du meurtre s’il avait été requis.
Hunt allègue sur la bande que le vice-président Lyndon B. Johnson a été impliqué dans la planification de l’assassinat et dans le dissimulation, affirmant que LBJ, « avait une envie presque maniaque de devenir président, il considérait JFK comme un obstacle à cette réalisation ».
En étant interrogé sur le fait de savoir si son père a suivi les théories de la conspiration dans l’assassinat de Kennedy, Saint John a déclaré qu’il a suivi le travail d’AJ Weberman, un écrivain autonome de New York qui, au début des années 70, a accusé Hunt d’être l’un des trois vagabonds qui ont été arrêtés à Dealy Plaza. Les soi-disant vagabonds (photo ci-dessus) ont été interrogés et plus tard les récits ont été publiés par les autorités peu de temps après l’assassinat. Weberman, l’un des fondateurs du Youth International Party, les Vippies, a publié des photographies des vagabonds et a constaté que deux d’entre eux avaient des similitudes frappantes avec Hunt et Frank Sturgis, également nommé par Hunt dans la bande comme ayant joué un rôle dans l’assassinat.
En demandant son avis sur la question de savoir si son père était l’un des vagabonds de Dealy Plaza, Saint John, dans une révélation étonnante, a déclaré que l’un d’eux ressemblait beaucoup à son père en 1963 (voir comparaison ci-dessus).
Frank Stugis, opérateur éminent de la CIA, a déclaré une ressemblance avec l’un des « vagabonds ».
D’autres chercheurs croient que le « vagabond Hunt » est en fait Chauncey Holt, qui a par la suite avoué le fait. Charles Harrelson aurait été identifié comme le troisième vagabond.
Saint John Hunt a déclaré que peu de temps avant sa mort, son père s’était senti «profondément en conflit et profondément habité par les remords» parce qu’il n’avait pas signalé l’intrigue à l’époque ni empêché l’assassinat, tous les membres du gouvernement ont détesté Kennedy et voulaient l’éjecté de n’importe quelle manière. La promesse de Kennedy de « briser la CIA en mille pièces et disperser les restes au vent » a été menée et cela a fâché presque tout le monde à l’agence.

8 commentaires:

  1. Rappel: Discours de JFK 10 jours avant sa mort
    https://www.youtube.com/watch?v=bftcC4YiuuE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé de défaire ce mythe mais le discours dont tu parles a été prononcé par JFK le 27 avril 1961:

      https://www.jfklibrary.org/Research/Research-Aids/JFK-Speeches/American-Newspaper-Publishers-Association_19610427.aspx

      Et JFK est mort le 22 novembre 1963, soit 2 ans et demi plus tard, pas 10 jours après. Y voir une relation de cause à effet est donc nettement moins évident.

      Aussi, la version que l'on trouve sur le net a été largement tronquée. En début de discours, il parle de Marx, Léninisme, Stalinisme et la guerre froide. L'ennemi dont il parle...c'est le communisme.

      Après, c'est vrai que les termes "sociétés secrètes" et "serments secrets" laissent penser à autre chose mais tout ce qui est dit avant et après parle bien de la guerre froide et du communisme donc c'est pas si évident que ça au final. Il faut prendre le discours dans son intégralité pour comprendre de quoi il parle.

      Les vidéos prennent des bribes de discours hors contexte.

      Supprimer
    2. Peut-être un lien du discours disponible dans son ensemble dans ce cas ?

      Supprimer
  2. Bon Guy c'est quand que tu t'intèresses à l'autre version alternative sur Kennedy ? (je reposte encore une fois le lien ici)

    http://bistrobarblog.blogspot.fr/2016/02/lassassinat-de-john-fitzgerald-kennedy_22.html

    Crois moi ayant tout lu, on n'est pas dans un délire de terre plate ou de reptiliens...

    RépondreSupprimer
  3. Les agents de la CIA le sont jusqu'à leur mort et même après. Car appartenant à la franc-maçonnerie ils considèrent qu'ils seront accueilli par leur Dieu (Satan) après leur mort.
    Il ne faut donc pas tenir compte de leurs confessions ou témoignages.
    Apparemment tout est fait pour accréditer la mort de JFK, car au niveau factuel il n'y a rien de probant (film floue, etc). Même le cadavre à la morgue, qui est censé avoir reçu une balle qui lui a éclaté le crane, montre un JFK (1) plus jeune et en meilleur santé qu'un JFK vivant (2) !

    1 . https://2.bp.blogspot.com/-5ldnpVsG1rA/Vr8ncGpMKYI/AAAAAAAAWVg/0Ftu1l96Jkg/s1600/jfk2.jpg

    2 . https://1.bp.blogspot.com/-FDneYtB3mRY/Vr8qTYyMF_I/AAAAAAAAWVw/GSkjunENOY0/s1600/jfk3.jpg

    RépondreSupprimer
  4. citoyen tranquille10 juin 2017 à 15:58

    Le film amateur 8mm du témoin Abraham Zapruder (1905-1970) fût confisqué par les agents du Secret Service dans les instants suivant l'assassinat de JFK.

    Bien plus tard il le lui fût rendu mais Zapruder lui-même prétend que la pellicule de son film 8mm fût modifié/censuré. Zapruder vendit aux enchères au magasine Life son fameux film.

    Ce sont les images de la version censurée qui sont les plus couramment propagées par la Presse & la TV.

    Cependant vous pourrez trouver sur Youtube une version qui semble miraculeusement préservé, au moins en ce qui concerne un instant précis, l'INSTANT fatidique qui vit le coté droit du visage de JFK exploser sous l'impact d'une cartouche explosive tirée frontalement de très très prés: le Gouverneur John Connally se retourne vers JFK et d'un geste furtif lui tire à bout portant une balle en plein visage.

    Hé oui, un sniper militaire ou un tueur à gages pro vous diraient que pour être certain de ne pas rater sa cible, il faut l'approcher au plus près. Du boulot de pro.

    Qui aurait pu en ce jour du 22 Novembre 1963 soupçonner l'honorable & respecté Gouverneur du Texas John Connally ?....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aurais tu un lien pour la video, car je n'en trouve pas...

      Supprimer
  5. Guy à poster l'un des meilleur documentaire qui puisse exister sur cette période trouble des USA. Je vous le conseil à tous il est très peu connu par chez nous. Et le travail de cette archiviste et tout simplement remarquable ! https://www.youtube.com/watch?v=AHAn0iVIA0k

    Quand à ce chère Mile Mathis ! Par pitier arrêter de croire en ces théorie hasardeuse il ne ce sert que de ca barre de recherche Google et Wikipédia et de ca paranoia pour échaffauder ces théories !!! Un peu de sérieux svp.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog