samedi 15 juillet 2017

Des affaires personnelles d'Hitler trouvées en Argentine


En Argentine, la police a trouvé des biens personnels d'Adolf Hitler cachés dans une pièce secrète derrière une bibliothèque coulissante à Buenos Aires.

Pour certains théoriciens, cette découverte incroyable nous montre que Hitler n'est pas mort dans son bunker à Berlin après s'être suicidé le 30 avril 1945 mais a réussi à s'échapper en Amérique du Sud aux côtés d'autres dirigeants nazis.

Cette trouvaille s'est produite en juin 2017 dans une propriété de la capitale argentine alors que la police enquêtait sur des œuvres d'art volées. Les biens du dictateur étaient cachés parmi un nombre important de reliques du IIIème Reich. C'est pour cette raison que des personnes pensent que cette maison aurait pu être habitée par Hitler.

L'élément trouvé le plus convaincant était une photo d'Hitler tenant une loupe juste à côté de la loupe réelle.

Il s'agit de la plus grande découverte de ce genre jamais faite en Argentine, un pays où beaucoup de dignitaires nazis ont trouvé refuge après la défaite en 1945.

Parmi ces objets, on retrouve des armes à feu, des couteaux de cérémonie, des décorations militaires, des statues d'Hitler, un cadran solaire nazi, une planche Ouija argentée et des objets utilisés pour endoctriner les enfants, comme des harmonicas et des casse-têtes.

Un communiqué de police explique :

« Nous nous sommes tournés vers les historiens et ils nous ont dit que c'était bien la loupe d'origine. »

« Nous allons contacter des experts internationaux pour approfondir l'enquête. »

La ministre argentine de la Sécurité, Patricia Bullrich, s'est exprimée :

« Nos premières enquêtes indiquent que ce sont des pièces originales. Elles ont été trouvées avec des photographies originales qui prouvent cela. C'était la méthode utilisée afin que ces objets puissent être commercialisés et pour prouver qu'ils avaient bien été utilisés par le Führer. »

Il y avait également du matériel médical :

« Des objets servant à mesurer les têtes afin de savoir si elles appartenaient à la race aryenne ont été découverts. »

Les enquêteurs veulent maintenant savoir comment ces objets sont entrés dans le pays.

Après la défaite du régime hitlérien lors de la Seconde Guerre Mondiale, des nazis de haut rang ont fui en Argentine et dans d'autres pays sud-américains pour échapper à la punition pour crimes de guerre en Europe.

Parmi ces monstres, il y avait Josef Mengele, un officier et médecin de SS qui était établi à Auschwitz. Il était connu comme étant « l'Ange de la mort » en raison des expériences tordues qu'il a menées sur les détenus.

Il a vécu à Buenos Aires pendant une décennie, alors qu'au même moment d'autres dirigeants nazis étaient jugés à Nuremberg, en Allemagne.

Il est mort en 1979 dans la ville brésilienne de Bertioga à la suite d'un AVC alors qu'il nageait.

L'année dernière, un livre intitulé « Hitler in Exile » et écrit par Abel Basti a avancé une théorie du complot selon laquelle Hitler avait réussi à échapper à la justice en fuyant en Argentine, puis au Paraguay pour vivre sous la protection du dictateur Alfredo Stroessner.

Le livre affirme qu'Hitler est décédé le 3 février 1971 au Paraguay, et que des familles riches, qui l'ont aidé au fil des années, ont été responsables de l'organisation de ses funérailles.

Hitler a ensuite été enterré dans un bunker souterrain, qui a aujourd'hui été transformé en un luxueux hôtel dans la ville d’Asunción.

M. Basti affirme que le corps d'un autre homme aurait été laissé dans le bunker de Berlin alors que les forces alliées traversaient la capitale allemande. Grâce à ce stratagème, Hitler se serait échappé par un tunnel menant à l'aéroport de Templhof où l'attendait un hélicoptère. A bord, il se serait rendu en Espagne ou dans les îles Canaries avant de partir en Argentine à l'aide d'un sous-marin.

Au cours d'une interview donnée à Sputnik, l'historien a déclaré :

« Il y avait un accord avec les États-Unis pour qu'Hitler puisse s'enfuir et qu'il ne tombe pas entre les mains de l'Union soviétique. »

« Cela s'applique également à de nombreux scientifiques, militaires et espions qui ont participé plus tard à la lutte contre le régime soviétique. »

« En 1973, l'entrée du bunker a été scellée, et 40 personnes sont venues dire un dernier adieu à Hitler. »

« L'un de ceux qui y a assisté [aux funérailles, NDLR], un soldat brésilien nommé Fernando Nogueira de Araujo, a raconté, à la presse, le déroulement de la cérémonie. »

Dans des documents du FBI déclassifiés, l'historien a trouvé un rapport daté du 4 septembre 1944 qui dit :

« L'Argentine a gardé le silence malgré toutes les accusations selon lesquelles elle est devenue une destination privilégiée pour Hitler. Il a atteint ce pays en parcourant 7 375 miles à partir de Berlin dans un avion construit spécialement pour cette occasion. Ou alors il s'y est rendu à bord d'un sous-marin. »



Liens connexes:



Un ex-agent de la CIA a enquêté sur la fuite d'Hitler en Amérique du Sud après la IIème Guerre mondiale

Documentaire - Hunting Hitler : les dossiers déclassifiés (saison 1)

Une femme affirme avoir travaillé pour Hitler lorsqu'il vivait en Argentine après la guerre

Un journaliste affirme qu'Hitler a été enterré au Paraguay en 1973



Source: Daily Express





21 commentaires:

  1. citoyen tranquille15 juillet 2017 à 18:01

    Dés la fin de la Seconde Guerre Mondiale s'est organisé spontanément aux USA puis un peu partout sur la planète un juteux marché d'artéfacts nazis que les soldats U.S. ramenaient chez eux dans leur paquetage.

    Qu'un collectionneur sud-américain possède des objets n'est pas forcément la preuve de la survie post-guerre d'Hitler.

    Et puis combien de charlots s'arrogent pompeusement le titre d'expert, tous domaines confondus ?

    Une série de tv-réalité "Hunting Hitler" a réouvert le débat. L'émission est intéressante mais tire trop hâtivement certaines conclusion par goût du spectacle & de la dramatisation.

    Les seul détails qui laissent à penser que Hitler ait pu bidonner son suicide c' est le fait qu'il semblait y avoir un escalier de secours secret en colimaçon dans la chambre d'Hitler ainsi qu'un tunnel secret donnant sur un petit terrain d'aviation qui n'a été contrôlé par les soviets que après la date de la mort supposé de Hitler.

    Les nazis rois du BTP souterrain ! (lol)

    Il serait plus intéressant & révélateur d'aller enquêter du coté des banques suisses & luxembourgeoises & Wall Street pour comprendre les raisons de la Guerre & d'un phénomène comme le Nazisme & l'ascension extraordinaire (surnaturelle?) au Pouvoir d'un quasi clochard sociopathe sans avenir dans l'Allemagne ruiné (par les banksters) de l'après Première Guerre Mondiale .........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve le documentaire Hunting Hitler très intéressant et les recherches d'Abel Basti vont dans le même sens il s'agit d'un vrai journaliste:

      http://www.compartelibros.com/autor/abel-basti/1

      Je rappel qu'il y aussi des témoins visuels dont une femme qui affirme avoir travaillé pour lui en Argentine. Tout concorde (voir liens connexes)

      Pour commencer, le crâne qui est censé appartenir à Hitler...est celui d'une femme.

      http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20091001.OBS3259/le-crane-d-hitler-conserve-a-moscou-revele-un-adn-de-femme.html

      En fait, il n'y a aucun preuve tangible qu'Hitler est mort à Berlin et au contraire, de nombreuses qui montrent qu'il a fuit vers l'Amérique du sud.

      Supprimer
    2. C'est peut-être elle où lui qui a inventé la transsexualité ?

      Supprimer
  2. Il y a aussi cette anecdote vue à la fin d'un documentaire sur arte il y a au moins 10 ans, ce documentaire parlait de l'union soviétique mais je ne me souvient plus du thème (peut être la chute de L’URSS?).

    Il est donc dit à la fin de ce reportage, en parlant d'une base dans l'est de l'urss, que vers la fin des années 80/début 90, que des caisses contenant les reste d'hilter avaient été jeté dans la rivière passant près de cette base, sans plus d'explication (cette scène durée environ 1 minute je pense).

    Ce que j'avais retenu, c'est que cette date coïncidait avec les début de la démocratisation des recherche adn... Et que le but était bien de détruire la preuve qu’Hitler n’était pas le corps retrouvé à Berlin!

    A l’époque où je n'avait pas internet, je regardai et écoutai beaucoup de documentaires sur l'histoire et j'ai souvent remarqué qu'il était dis des choses entre les ligne histoire de nous faire comprendre ce qui ne devait pas trop être dit (j'en ai eu les confirmations plus tard sur le net avec différente théorie allants dans le sens de mes conclusions passée...)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai peut-être trouvé son fantôme dans un hôpital là-bas, je vais mettre le lien vers minuit, c'est mieux pour regarder, il y a beaucoup de témoignages là-bas et de manifestations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé pour la qualité de l'image https://www.youtube.com/watch?v=lKmGuIXD7Ow

      Supprimer
  4. Ils n'ont pas trouvé sa garde-robe aussi pour Macron, il doit faire la même taille, on doit faire des économies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le fou rire que j'ai eu grace a toi !!!

      Supprimer
    2. En attendant de faire des économies : 36000 Mairies se voient dans l'obligation d'acheter un nouveau cadre pour la photo d'expo de SM Macron 1er qui dépasse de 5cm l'ancien (70 euros ,une bagatelle) mais livré avec la photo pour éviter que certains secrétaires consciencieux la raccourcisse avec des ciseaux pour l'adapter à l'ancien.
      Rien n'est inutile pour faire redémarrer l'"conomie en France

      Supprimer
    3. Je comprends maintenant pourquoi les maires, ils ne savent plus l'encadrer.

      Supprimer
  5. Hitler aura bien servi leurs causes (à une certaine élite étasunienne), fallait bien qu'il le récompense et le protège

    RépondreSupprimer
  6. Il s'est enfuit en hélico, les hélico il n'y en avait pas encore, affaire classée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Allemands sont les premiers, dès 1936, à concevoir un dessin d'hélicoptère viable et à faire voler un appareil stable. Les scientifiques du IIIe Reich ont mis au point, en 1945, des hélicoptères opérationnels, et ont montré leur potentiel au combat. Dès la fin des années 1930, l'Allemagne est devenue, de fait, le centre de développement des hélicoptères.
      AFFAIRE ROUVERTE!

      Supprimer
    2. D'après le documentaire Hunting Hitler, Hitler serait parti en avion pas en hélicoptère mais ce serait bien depuis l'aéroport de Tempelhof. Et oui, les nazis avaient des hélicoptères mais c'est pas forcément l'idéal pour quitter Berlin.

      http://atlantikwall.superforum.fr/t7028-les-helicos-du-iiieme-reich

      Supprimer
    3. Que penser du témoignage de Rochus Misch,le dernier garde du corps d'Hitler?Il affirme avoir assisté à l'évacuation des corps suicidés de Eva Braun et Hitler du bunker...voir son témoignage sur youtioube

      Supprimer
  7. « Des objets servant à mesurer les têtes afin de savoir si elles appartenaient à la race aryenne ... " donc fake ...

    RépondreSupprimer
  8. La théorie Argentine semble fort plausible au final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.youtube.com/watch?v=XJwm_-H0aKw

      Supprimer
  9. "Il n'est pas mort dans son bunker à Berlin après s'être suicidé". Étrange, d'habitude on meurt en même temps qu'on se suicide. Vous-vous relisez, parfois ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà, la traduction n'est pas de moi et ensuite c'est exactement ce que dit l'article donc vas plutôt te plaindre auprès du Daily Express:

      "The amazing find backs long-held claims that Hitler did not die in his bunker in Berlin after committing suicide on April 30 1945 but escaped to South America alongside other senior Nazis."

      Encore un commentaire particulièrement inutile...

      Supprimer
  10. l'horloge sur le bureau me rappelle quelqu'un.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

L'imposture Macron

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Sidebar Google

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog