mardi 22 août 2017

Avant une rentrée qui s'annonce agitée, l'Etat commande pour 22 millions d'euros de lacrymogènes


Le ministère de l'Intérieur a publié un appel d'offre de marché public afin d'équiper les forces de l'ordre en armes et munitions anti-émeutes pour une durée de quatre ans. Une commande qui s'élève à 22 millions d'euros, hors taxes.

Le gouvernement sentirait-il qu'il y a de l'eau dans le gaz, à la veille d'une rentrée sociale s'annonçant plus que mouvementée, sur fond de réforme de code du travail par ordonnance ou encore de hausse de la CSG ?


Le ministère de l'Intérieur a en tous cas décidé de sécuriser son stock d'armes non-létales destinées aux forces de l'ordre en passant commande le 5 août sur le site officiel des marchés publics pour des grenades lacrymogènes, des grenades assourdissantes et leurs lanceurs. Les munitions de lanceurs de balles de défense (LBD, communément appelé flashball) sont exclues de l'appel d'offre, consultable par tout un chacun sur le site officiel du Bulletin officiel des annonces des marchés publics.

Capture d'écran du site www.boamp.fr

Le tout, qui coûtera à l'Etat 22 millions d'euros hors TVA, est censé suffire à la police et à la gendarmerie pour faire face aux manifestations et autres besoins de maintien de l'ordre durant quatre ans, c'est à dire jusqu'à la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron. 
Il faut dire que le stock d'armes anti-émeutes avait été éprouvé durant le mandat de François Hollande, marqué par de très nombreuses manifestations et mouvements sociaux, sans compter la crise migratoire et les multiples affrontements avec les forces de l'ordre à Calais ou encore les évacuations de campements sauvages de migrants.  

Dernière ligne droite pour les ordonnances sur le code du travail

Ce 22 août démarre l'ultime round de concertation entre gouvernement et partenaires sociaux autour des ordonnances réformant le code du travail, à dix jours de leur présentation officielle.

Les représentants des syndicats et du patronat ont été convoqués par Antoine Foucher, directeur de cabinet de Muriel Pénicaud, et ancien cadre du Medef. C'est d'ailleurs l'organisation patronale qui ouvrira le bal en étant reçue au ministère du Travail à 14h. L'U2P (artisanat, profession libérale, commerce) le clôturera le 25 août. Entre les deux, seront reçus, le 23 août, la CFTC, la CFDT et la CGT, puis le 23 août la CPME et FO, avant la CFE-CGC, le 25 août au matin.

Si Pierre Gattaz, patron du Medef, estime que la réforme du travail est «absolument essentielle pour le pays», les syndicats CGT et Solidaires ont déjà appelé à une journée d'action et de grève le 12 septembre contre cette réforme qu'ils estiment «pire que la précédente» loi Travail.

Source: RT


5 commentaires:

  1. Les Français payent des impôts pour ce faire du mal, c'est dingue quand même.

    RépondreSupprimer
  2. C'est plutot pour les 4 prochains mois qu'ils font des stocks vu le calendrier des réformes au pas de charge.

    RépondreSupprimer
  3. citoyen tranquille22 août 2017 à 20:55

    L' Etat pense au peuple Français c'est sympa comme tout. Avec 22 millions d'euros de bombes lacrymo pro y'a de quoi gazer toute la France & la Corse.

    Il n'est pas sûr que le capital sympathie populaire dont bénéficie les forces de l'ordre (mondial) depuis les attentats de Charlie Hebdo & le Bataclan y survive . :)

    Messieurs-Dames les policiers & gendarmes choisissez votre camp. A la prochaine Libération il sera trop tard ....

    RépondreSupprimer
  4. Vous trouverez beaucoup d'information sur le .pdf suivant concernant l'armement policier: http://zad.nadir.org/IMG/pdf/ARMEMENTSPOLICE_A3.pdf
    J'ai vainement cherché les prix unitaires des lance-grenades Cougar et des grenades lacrymo 56 & 40mm utilisées par les Forces du Désordre, respectivement produits par BRÜGGER & THOMET et LACROIX-ALSETEX; impossible de trouver cette information.

    Estimation grossière (avec environ 110 000 gendarmes et 100 000 policiers):
    -Prix unitaire estimé du lance-grenade: 30€
    Commande de 50 000 unités=1 500 000€
    -Prix unitaire estimé d'une grenade lacrymogène (sans prendre en compte les deux modèles commandés): 15€
    Commande de 1 350 000 unités=20 250 000€

    Ce qui donne environ 1 grenade pour 48 personnes, sur 4 ans.
    Autant dire que si vous comptez aller en manif', vous respirerez très probablement du gaz lacrymo, dans le pire des cas vous en recevrez une sur la tronche et vous finirez à l'hosto.
    Tout ça sans évoquer les flash-balls.

    Le site boamp.fr du gouvernement est un bon indicateur des tensions sociales en zone France. Merci Guy pour l'info.

    connard n°1

    RépondreSupprimer
  5. La fraude du nom légal.
    renseignez-vous !

    Peace

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

L'imposture Macron

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Sidebar Google

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog