mercredi 16 août 2017

Une nouvelle victime présumée accuse Roman Polanski d'agression sexuelle sur mineure


Toujours poursuivi pour le viol d'une adolescente il y a 40 ans, le réalisateur fait face à une nouvelle accusation. Une troisième femme est en effet sortie de l'ombre, l'accusant d'agression sexuelle lorsqu'elle était mineure.

Une femme, connue sous son seul prénom, Robin, a déclaré lors d'une conférence de presse à Los Angeles le 15 août qu'elle avait été «abusée sexuellement» par le célèbre cinéaste franco-polonais lorsqu'elle avait tout juste 16 ans, en 1973.
«Le lendemain, j'ai dit à un ami ce que monsieur Polanski m'avait fait», a-t-elle expliqué en lisant une déclaration. «Mais, à cette seule exception près, la raison pour laquelle j'ai gardé cela pour moi est que je ne voulais pas que mon père fasse quelque chose qui aurait pu l'envoyer en prison pour le reste de sa vie», a-t-elle ajouté.


La nouvelle accusatrice du metteur en scène a souligné qu'elle avait décidé de sortir de son silence après que Samantha Geimer, la victime au centre de l'affaire de viol sur mineur qui hante Polanski depuis des décennies, a enjoint les autorités de clore le dossier.
L'avocate Gloria Allred, qui représente Robin, a précisé que l'agression avait eu lieu au sud de la Californie, mais que sa cliente ne donnerait pas plus de détails à la presse.

Bien qu'il y ait prescription sur son cas, elle pourrait être appelée à témoigner lors d'un futur procès, selon Gloria Allred.
En 2010, l'actrice britannique Charlotte Lewis, également représentée par Gloria Allred, spécialisée dans les affaires d'agressions sexuelles, avait elle aussi déclaré que le réalisateur l'avait forcée à avoir une relation sexuelle lorsqu'elle avait 16 ans.
Le cinéaste de 83 ans est accusé d'avoir drogué Samantha Geimer quand elle avait 13 ans, et de l'avoir violée dans la maison de Jack Nicholson à Los Angeles en 1977 pendant que l'acteur était en voyage.

Roman Polanski avait reconnu avoir eu des relations sexuelles illégales avec une mineure et, en échange, le juge avait accepté de ne pas retenir d'autres chefs d'inculpation plus graves, notamment le viol avec fourniture et usage de drogue. L'accord juridique avait été obtenu avec le consentement de la famille et de leurs avocats.
Après 48 jours en détention pour subir un examen psychologique, il avait été libéré pour pouvoir terminer un tournage. D'après des documents déposés par son avocat Harland Braun, Roman Polanski avait obtenu par le juge en charge de l'affaire que les sept semaines qu'il avait déjà passées en détention soient sa seule peine d'incarcération.

Mais, en 1978, convaincu que le juge allait revenir sur cette promesse et l'envoyer en prison, pour peut-être des décennies, il avait fui pour la France.
Roman Polanski, marié avec l'actrice Emmanuelle Seigner, avec qui il a deux enfants, a depuis lors toujours refusé de retourner aux Etats-Unis sans assurance qu'il ne serait pas emprisonné.

Source: RT

11 commentaires:

  1. En ce moment t'es à fond dans les affaires concernant les pédos Guy, non ? ^^

    C'est pas un mal vu le peu de partage concernant ce genre d'information (même sur les sites alternatifs), j'ai cru te l'avoir dit il y a un moment mais tu es l'un des seuls à relayer ce genre d’indécence. (donc merci à toi ! )

    RépondreSupprimer
  2. Pour vivre en France, il faut être sourd et aveugle pour ne pas voir ce qui si passe.

    RépondreSupprimer

  3. M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E : Blanche Gardin humilie le pédophile Polanski à la 29e Nuit des Molières

    http://www.brujitafr.fr/2017/05/m-a-g-n-i-f-i-q-u-e-blanche-gardin-humilie-le-pedophile-polanski-a-la-29e-nuit-des-molieres.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! c'est pour cela qu'on ne la voit plus à la télévision, très bonne actrice pourtant, avec Roman Polanski s'est foutu pour faire un film, mais elle peut toujours demander à Woody Allen qui c'est marier avec sa fille adoptive, pour faire un film avec lui.

      Supprimer
  4. Et dire qu'à moi, mon film préféré c'était le bal de vampire à l'époque, c'est lui qui ne devrait pas avoir son reflet dans le miroir

    RépondreSupprimer
  5. Oh bein rien de neuf, juste une preuve de plus que les déchets vivent mieux ici-bas que les gens ordinaires, normal car la soumission et l'égoïsme trônent sur la Terre qui souffre. Vivement le chaos tumultueux multueux qui vas arriver sous peu secouer tout cette mélasse humain zombifiee.

    RépondreSupprimer
  6. Il y a une autre interprétation possible : RP est puni avec opiniâtreté pour avoir dénoncé certaines pratiques de l'establishment dans son film Rose-Mary's baby. J'ignore ce qu'il en est réellement, mais si c'était bien le cas, s'acharner contre lui de manière réflexe irait à l'encontre du but poursuivi par ceux qui s'y livrent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui mais bon, son ancienne femme Sharon Tate s'est fait tuer et éventrer ( enceinte ) par la clique satanique de Manson ? Coïncidence ?

      Supprimer
    2. Il a dénoncé les pratiques de l'establishment? Je pense plutôt qu'il les a encensé? Je ne vois pas en quoi ce film malsain dénoncerait quoique ce soit.

      https://www.youtube.com/watch?v=Kv3p8kIyqLI

      Si ce sale type était du genre à dénoncer les satanistes, on ne le retrouverait pas à violer des gamines (et pas qu'une fois).

      Supprimer
  7. Polanski est protégé par le système et la caste des pervers pedo du showbiz français. Que faire dans ces conditions ? sauf comme l'actrice Blanche Gardin les dénoncer sans cesse.

    RépondreSupprimer
  8. citoyen tranquille17 août 2017 à 21:27

    Quel dommage d' avoir autant de talent et tout gâcher avec un comportement franchement douteux coté privé.

    1977. Les années 70 furent les années sex coke & décadence touts azimuts. Décennie de tous les excès. Un total dérèglement de tous les sens (surtout le sens moral). Vous croyez que Polanski était le seul mec du Showbiz des deux cotés de l' Atlantique à se taper des mineurs ? Dans le showbiz & la jet Set de l'époque c'était comme qui dirait un "sport de compétition" ...

    De plus la promo canapé (casting couch en V.O.) est la règle obligée hier comme aujourd'hui: toutes vos vedettes & stars préférées (enfin presque toutes) en sont passés par là pour accéder à la gloire & la fortune. Même à un âge très très jeune.

    Le showbiz se voit comme une Elite aristo soucieuse de ses privilèges de classe; la morale des petites gens n'est pas pour cette Elite qui la méprise, Elite qui méprise en fin de compte toute forme de morale. Au diable la morale si elle empêche de jouir sans entraves (Mai 68 est passé par là).

    Au yeux du Showbiz le seul tort de Polanski c'est de s'être fait choper. "pas vu/pas pris" ça fonctionne comme ça dans les hautes sphères.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

L'imposture Macron

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Sidebar Google

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog