vendredi 29 septembre 2017

4,7 millions de volontaires nord-coréens prêts à anéantir «l'empire pervers» de Trump


Quand on voit la propagande de malade des nord-coréens avec leur "cinq millions de bombes nucléaires", c'est à se demander si le chiffre des volontaires n'est pas aussi un peu gonflé aux stéroïdes. Dans le cas contraire, la Corée du Nord deviendrait l'armée la plus nombreuse du monde, soit autant que les Etats-Unis, la Chine et la Russie réunis. En même temps, ça ne pèse pas lourd fasse au feu nucléaire. Néanmoins, ces soldats chair à canon pourraient avoir leur rôle dans le cadre d'une invasion éclair de la Corée du Sud. Fawkes
-------
Répondant à l'appel de leur dirigeant, environ cinq millions de Nord-Coréens se sont inscrits dans l'Armée populaire de Corée pour faire disparaître les États-Unis de la face du monde.
Près de cinq millions de jeunes se sont portés volontaires pour rejoindre les forces armées de la Corée du Nord, écrit l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). Inspirés par les appelés de Kim Jong-un qui a promis d'«apprivoiser» le Président américain Donald Trump «avec le feu», les volontaires se préparent à envoyer des millions de bombes nucléaires pour rayer les États-Unis de la carte.
«Envoyons cinq millions de bombes nucléaires pour faire disparaître l'empire pervers de la Terre», indique l'agence reprenant des slogans de volontaires.
Quelque 1,22 million de femmes se seraient également engagées. Cependant, il n'est pas précisé si ce nombre est déjà inclus dans le chiffre de 4,7 millions.
La semaine dernière, Donald Trump a menacé de «détruire totalement» la Corée du Nord si elle attaquait les États-Unis ou leurs alliés, et la joute verbale n'a pas cessé depuis entre ce dernier et Kim Jong-un. Vendredi, le Président américain a qualifié le dirigeant nord-coréen de «fou», affirmant qu'il allait être mis à l'épreuve «comme jamais».
À la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a qualifié samedi d'insultes les propos tenus par le Président Donald Trump au sujet du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, avant de proférer de nouvelles menaces à l'endroit des États-Unis. Qualifiant le chef d'État américain de «gangster», de «personne dérangée» et de «roi menteur», le ministre nord-coréen a ajouté que Trump «représentait l'une des plus grandes menaces pour la paix».

Lien connexe:

Source: Sputniknews

1 commentaire:

  1. Cette histoire de diarrhée du nord n'est qu'un épouvantail que les US agitent pour cacher ce qu'ils font autre part sur le globe,ils sont entrain d’enrôler les Kurdes pour continuer la guerre en Syrie après les Daesch,jamais les coréen se risqueraient à un conflit avec les Américains.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog