vendredi 6 octobre 2017

Polémique : Un danseur nu se fait toucher par une fillette de 4 ans lors d’une performance d’art contemporain


Peut-on tout se permettre sous prétexte de faire de l’art ? Une performance d’art contemporain fait actuellement débat au Brésil. Une performance mettant en scène un homme nu dans un musée a eu lieu en présence d’une enfant de 4 ans. Pire, la fillette a même été invitée à venir toucher l’homme allongé par terre.



Y a-t-il des limites à l’art ?

Le Ministère public de Sao Paulo a ouvert une enquête, suite à la perfomance artistique qui a été jouée au MAM, le musée d’art moderne de la ville. Dans le cadre de l’inauguration de la 35e édition du Panorama de l’art brésilien, le chorégraphe brésilien Wagner Schwartz s’était mis en scène, dans une pièce dansée, appelée « La Bête ». Il est apparu nu dans le musée et a exécuté sa chorégraphie dans son plus simple appareil.

L’ARTISTE SE LAISSAIT TOUCHER PAR LE PUBLIC 
(CAPTURE YOUTUBE/NOTÍCIAS AO MINUTO BRASIL)

Le public est invité à toucher le danseur nu

Les choses ont pris une tournure plus scandaleuse, lorsque le public a commencé à le manipuler, comme le prévoyait la performance. Les spectateurs se sont approchés de lui pour le toucher. Mais parmi les visiteurs du musée se trouvaient une mère et sa fille, visiblement peu choquées par ce spectacle. La mère et sa fillette de 4 ans lui ont touché les pieds et les jambes. Le danseur était toujours tout nu à terre, le sexe à l’air. De nombreux internautes outrés ont fait des photos de la performance et ont parlé de « pédophilie » et de « pornographie ». Selon la presse, la fillette était accompagnée de sa mère, une artiste qui lui avait expliqué la démarche au préalable. Quant au musée, il s’est dit étonné de l’ampleur que prend cet événement. Pour les organisateurs, il s’agissait simplement d’un hommage à Lygia Clark, une artiste contemporaine brésilienne qui accordait beaucoup d’importance au corps.

WAGNER SCHWARTZ EST ACCUSÉ D’AVOIR PRODUIT
 UNE DANSE ÉROTIQUE ET PÉDOPHILE (WIKI COMMONS)

Une fille de 4 ans joue avec l’artiste nu

« Que je me tiens debout nu ou que je suis allongé nu et vulnérable, je permets à mon public d’interagir avec mon corps. J’encourage les gens à tirer, malaxer, manipuler mon corps et le mettre dans différentes postures. Ils peuvent construire une image en se servant de mon corps », explique Wagner Schwartz. L’œuvre vivante avait été choisie par le musée et elle n’avait « aucune connotation érotique ».



  

Liens connexes:

7 commentaires:

  1. le problème de ces gens c'est que sous l'excuse de l'art il mette en scène leurs perversions sans se soucier du moins du monde de l'impact que cela peut avoir sur certaines personnes.
    Il serait peut être utile de n'autoriser ce genre de spectacle qu'à un public majeur, je ne vois pas ce que de jeunes enfants peuvent faire là ? La lutte va être difficile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet cet Art là devrait être réservé aux adultes et seulement aux adultes. Je ne sait pas ce que cette forme d'art peut apporter aux enfants ...

      Supprimer
  2. J'ai publié la même chose à l'instant sur LME, sans savoir que tu avais fait un article la-dessus ...
    Thibaultraa me l'a fait remarqué sur le site des moutons.
    Désolée, Guy.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas de l'art mais de l'exhibitionnisme tout simplement, couplé à une perversion puisque présence d'enfants

    RépondreSupprimer
  4. « Quand la vulgarité devient le standard de la  culture  notamment quand elle représente des images obscènes et dégradantes c’est que la décadence des mœurs est consommée »

    RépondreSupprimer
  5. An nom de l'art et de la liberté d'expression, quand elle ne touche pas la secte sataniste mais quand cette liberté est utilisée pour mettre en garde les gens elle est défoncée. Le monde des droits de l'Homme va à sa perte (auto-destruction) heureusement!

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog