dimanche 8 octobre 2017

Trump remet le couvert. Avec la Corée du Nord, "une seule chose marchera" (et ce n'est pas la négociation...)


Le président américain a affirmé dans un message énigmatique posté sur Twitter qu'il n'y avait qu'une seule conduite à avoir avec Pyongyang... sans préciser laquelle. Deux jours auparavant, le chef d'Etat avait déjà fait une déclaration mystérieuse.


«Les présidents et leurs administrations parlent à la Corée du Nord depuis 25 ans», a tweeté Donald Trump le 7 octobre, avant d'ajouter : «Les accords passés et les montants massifs d'argent versés n'ont pas eu d'effet.»
«Les accords ont été violés avant même que l'encre ne soit sèche», a poursuivi le locataire de la Maison Blanche. «Désolé, mais il n'y a qu'une seule chose qui marchera ! », a conclu le président des Etats-Unis, sans autre détail.
Lors d'une réception le 5 octobre à la Maison Blanche, il avait déjà eu une phrase évasive, sans mentionner quoique ce soit d'autre : «C'est peut-être bien le calme avant la tempête».
Il venait tout juste de participer à une réunion avec les principaux responsables militaires américains pour aborder les dossiers sensibles du moment, dont l'Iran et la Corée du Nord. Interrogé le 6 octobre sur cette déclaration, le chef d'Etat avait seulement répondu : «Vous verrez».

«Comme il l'a dit à de nombreuses occasions, le président n'annoncera jamais à l'avance [sa stratégie]», avait déclaré le même jour la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Huckabee Sanders en réponse à une question sur le sujet.

Escalade des tensions entre Washington et Pyongyang


Il y a une semaine, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson avait confirmé l'existence de contacts entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. «J'ai dit à Rex Tillerson, notre merveilleux secrétaire d'Etat, qu'il perd son temps à négocier», avait rapidement réagi Donald Trump par le biais de son compte Twitter. «Conserve ton énergie, Rex, nous ferons ce que nous devons faire», avait-il alors expliqué.

Depuis plusieurs mois, Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un se livrent à une escalade verbale, chacun ayant déjà brandi contre l'autre la menace d'une frappe nucléaire.
Lors de son premier grand discours au siège des Nations unies, mi-septembre, le président américain avait menacé de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang.




Source:  RT



1 commentaire:

  1. un oracle prédisait que deux dragons s'affronteraient pour un territoire , un dragon rouge , et un noir , que le noir perdrait la vie , sa tête tranchée , que son sang teinterait la mare entourant son territoire : serait-il donc l'heure de la confirmation de l'oracle ??

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog