mercredi 15 novembre 2017

Les Etats-Unis ont permis l'exfiltration de centaines de terroristes de daesh depuis Raqqa et Abou Kamal dont des français qui se préparent à faire des attentats à leur retour au pays


Tout d'abord, on apprend qu'un accord "pas si secret" a permis aux terroristes daeshiens de Raqqa de se faire la malle avec leur famille et leurs armes. On peut lire carrément que des français sont rentrés chez eux pour y mener, je cite,  les attaques du "jour du jugement dernier"  (quelle belle efficacité que cette lutte contre le terrorisme les américains, y a pas à dire...).Ce coup-ci, les médias français ne pourront pas dire que c'est de la "propagande russe" car cette information provient d'une enquête de la BBC.

 La pseudo coalition contre le terrorisme a achevé de perdre le peu de crédibilité qu'elle entendait encore agiter aux yeux du monde. La mascarade est terminée. Les preuves de l'aide américaine aux militiens de daesh sont d'ailleurs innombrables depuis des années mais cette fois, c'est le summum. On enfonce le clou avec le même topo ou preque à Abou Kamal. Fawkes
-------

Selon la BBC, quelque 250 combattants de l'État islamique accompagnés de leurs familles ont pu quitter leur fief syrien par camions le 12 octobre grâce à un pacte signé avec les Forces démocratiques syriennes. La coalition internationale aurait été au courant de cet accord.
L'État islamique (EI) aurait-il bénéficié de l'aide des forces démocratiques syriennes (FDS) après la chute de son fief Raqqa? C'est ce qu'affirme la BBC dans une enquête publiée lundi sur son site internet et qui relate l'évacuation par camions le 12 octobre de plusieurs centaines de djihadistes et de leurs familles. Selon la BBC, un accord «secret» aurait été trouvé entre l'EI et les FDS alors que la capitale syrienne de l'organisation était assiégée.
Pour étayer son propos, la chaîne britannique relate des témoignages de camionneurs qui ont transporté les djihadistes. Au total, 4000 personnes - dont environ 250 membres de l'EI - seraient ainsi sorties de Raqqa dans un convoi qui comprenait 50 camions, 13 bus et plus de 100 véhicules appartenant à l'EI. Dans ces camions, des combattants, leurs femmes et enfants, mais aussi «des tonnes d'armes et de munitions», selon les chauffeurs. 
Le convoi est parti de Raqqa en traversant le désert durant des jours pour rejoindre les zones contrôlées par l'État islamique, entre les localités d'Al-Suwar et Markadah, plus à l'Est. Dans son enquête, la BBC publie notamment des vidéos inédites montrant le convoi long de six kilomètres se mouvoir à travers le désert. Selon des chauffeurs, des avions de la coalition internationale, menée par les États-Unis, auraient survolé à plusieurs reprises le convoi pour larguer des fusées éclairantes «pour éclairer la région». 

Des combattants français seraient repartis

Selon la BBC, la coalition «reconnaît que même si elle n'avait pas de personnel au sol, elle surveillait les camions depuis les airs». Une manière d'admettre qu'elle était au courant de cet accord qui permettrait aux Kurdes qui dirigent les FDS, selon la chaîne britannique, de se faire bien voir par les populations Arabes locales en épargnant les vies des combattants de Daech.
Parmi les combattants évacués, figurent de nombreux étrangers, contrairement à l'accord qui aurait été signé au préalable avec les Forces démocratiques syriennes. Certains sont restés dans les zones encore contrôlées par l'EI. D'autres ont rejoint la Turquie. Un Français, un certain Abu Basir al-Faransy, témoigne pour sa part depuis la localité d'Idlib, où de nombreux combattants ont trouvé refuge. «Certains de nos frères français sont repartis pour la France pour mener des attaques», indique-t-il. 

Source: Le Figaro
Le refus des États-Unis de frapper les colonnes de Daech se retirant d'Abou Kamal, en Syrie, est un fait objectif, prouvé par la transcription des négociations, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense.

Le ministère russe de la Défense a qualifié de fait avéré le refus des États-Unis d'effectuer le 9 novembre des frappes sur des convois de Daech, ajoutant disposer des transcriptions des négociations le prouvant.

«Le refus du commandement américain d’effectuer le 9 novembre des frappes sur des colonnes de Daech, qui battait en retraite dans la région d’Abou Kamal, est un fait objectif, enregistré dans la transcription des négociations et bien connu de la partie américaine. Aussi bien que l’obstacle créé par les avions américains aux Forces aérospatiales russes qui étaient prêtes à exterminer les terroristes de Daech qui s’étaient regroupés pour lancer de nouvelles attaques contre les troupes gouvernementales près d’Abou Kamal», a précisé le ministère.
Le ministère a en outre publié les photos authentiques du retrait des terroristes d’Abou Kamal et a précisé avoir engagé une vérification à l’encontre de l’employé civil ayant plus tôt publié des photos erronées dans le rapport du ministère de la Défense sur l’interaction entre la coalition internationale dirigée par les États-Unis et les terroristes de Daech.



​Plus tôt dans la journée de mardi, le ministère russe de la Défense avait fait la lumière sur le soutien apporté par la coalition aux terroristes, précisant que les Américains avaient catégoriquement refusé de frapper les terroristes de Daech, affirmant que selon leurs informations, les djihadistes «se constituaient prisonniers devant eux» et se voyaient par conséquent protégés par la Convention de Genève sur les prisonniers de guerre.
Pour appuyer ses propos, le ministère russe a fourni des photos qui se sont plus tard avérées erronées.
Source: Sputnik


14 commentaires:

  1. citoyen tranquille15 novembre 2017 à 12:28

    "hashtag#balance ton pédo sauf si c'est un notable ou un ministre" :)

    RépondreSupprimer
  2. Toujours aussi bête le mouton Fawkes ......
    C'est images viennent d'un jeu vidéo et on étés suprimées
    Ahahahaa
    Renseignes toi avant d'ecrire de la merde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant d'insulter les gens sous couvert de l'anonymat faudrait lire de temps en temps.

      "Pour appuyer ses propos, le ministère russe a fourni des photos qui se sont plus tard avérées erronées."

      Supprimer
    2. donc autant pas ecrire un article de merde

      Supprimer
    3. Ce sont les vrais photos sombre crétin. Je n'ai jamais publié les photos du jeu vidéo. Encore un troll consanguin qui insulte d'abord avant de, éventuellement, réflechir.

      Ceux qui le souhaitent peuvent voir les photos que le ministère de la défense russe a publié soit disant "par erreur":

      https://www.bellingcat.com/news/mena/2017/11/14/russian-ministry-defence-publishes-screenshots-computer-games-evidence-us-collusion-isis/

      On voit mal comment ça peut arriver par erreur d'ailleurs. Ce n'était pas juste des photos erronnées mais des photos de jeu vidéo, ça craint. Ils doivent avoir une taupe mal intentionnée qui est en mission pour les discréditer, je ne vois pas d'autre possibilité. Au moins, ils ont admis leur erreur et l'ont corrigé rapidement. L'Ukraine elle avait carrément présenté un trailer de jeu vidéo pour montrer une invasion russe de leur territoire.

      http://www.fawkes-news.com/2014/06/la-television-ukrainienne-evoque-une.html

      P.S: Je met un point d'honneur à ne pas publier des informations que l'on sait fausses au moment de la publication. S'il s'avère que certaines s'avèrent fausses ou imprécises par la suite, je corrige toujours (mais ce n'est pas arrivé souvent). Néanmoins, je n'ai pas une ribambelle de fact checkers pour confirmer chaque article donc l'erreur est toujours possible mais ce n'est pas une raison pour me les signifier de façon agressive et irrespectueuse (d'autant que pour le coup, il n'y avait pas d'erreur de ma part). Ne pas s'attendre au moindre respect de ma part en réponse à ce genre de provocation.

      Supprimer
    4. Bonjour Guy Fawkes.

      Beau travail, et pour les 'anonymes' qui insultent plus qu'ils ne réfléchissent, faut pas s'en faire car le jour où ils se trouveront face à leur propre connerie ils seront occupés un bon moment !!!

      D'ailleurs, depuis peu de temps, une intelligence artificielle s'occupent de ceux qui font de l'hameçonnage et les faits 'tourner en rond' comme des bourriques :)

      Supprimer
  3. La faute à qui...au "Deep State" associé au "maussade" ou à la vierge, angélique, douce ripoublique française qui n'a absolument rien à se reprocher dans l'envoi de ses âmes damnées mahométanes?

    RépondreSupprimer
  4. Et après !?
    La collusion entre l'OTAN et les terroristes a maintes fois était dévoilée ... mais il ne se passe jamais rien !
    Il semble que les russes se complaisent dans cette litanie.

    RépondreSupprimer
  5. VRAI : http://revuedepresse.over-blog.com/2017/11/offensive-terroriste-des-djihadistes-ont-recu-pour-mission-de-retourner-en-france-avant-la-chute-de-raqqa.html

    RépondreSupprimer
  6. La ribambelle d'armes de daesh proviennent de l'OTAN et d'Israël. Comme c'est étonnant...

    https://fr.sputniknews.com/international/201711161033902153-syrie-ei-armes-otan/

    Là, on pourra pas dire que les preuves viennent d'un jeu vidéo.

    RépondreSupprimer
  7. Ils en parlent même sur BFM TV (ce qui est peu dire) et des reporters sont courroucés par cette complicité de la coalition.

    La coalition a ainsi exfiltré sous protection aérienne les djihadistes partis dans plusieurs bus climatisés avec leurs armes lourdes (et accessoirement leurs familles) pour aller où? retour dans le pays d'origine pour de nouveaux attentats de masse (opération jour du jugement) ou envoi de la chair à canon dans de nouvelles terres à conquérir ? Parallèlement on nous apprend que la guerre contre le terrorisme n'est pas finie et va se poursuivre au sahel;il faut assembler les pièces du puzzle. Cela ressemble étrangement à l'opération paper clip d'exfiltration des nazis.

    Il est sage d'informer les français de la gravité de la situation et d'éclairer sur les trahisons. Il serait toutefois judicieux de se renseigner sur ce projet "jour du jugement" pour en savoir plus pour mieux nous protéger au cas où.

    RépondreSupprimer
  8. non mais réveillez vous…allo toc toc… il est toujours là le trol anonyme ?Le probleme est que nous sommes dans une guerre qui dépasse de loin les méchants russes ou les gentils ricain…TOUS les (gentils) gouvernements ne font qu’une chose cacher ce qu’ils font.Faut être bisounours pour croire que seules les russes jouent a ce jeux et qu’ils sont les unique méchant du système qui s’écroule.

    en matiere de fake voici dont quelques vrai exemples :
    Le monde LA REFERENCE ! lol
    Un tel tsunami de fake news:

    Le journal Le Monde expliquait dans un article publié lundi : « À l’unisson, les manifestants ont scandé des slogans appelant à la violence et à la xénophobie, tels que : « La Pologne pure, la Pologne blanche. »
    Plus c’est gros, plus ça passe….

    Il est impossible de tous les citer ici mais cet article devrait valoir au site du Monde une pastille rouge dans sons propre Décodex…
    « Il se joue actuellement en Pologne quelque chose qui ne fait réagir personne » : tel est le titre inquiétant du texte du Monde où ce journal décidément très à gauche et peu soucieux de la vérité explique, dans l’introduction, que samedi « à l’unisson, les manifestants ont scandé des slogans appelant à la violence et à la xénophobie, tels que “La Pologne pure, la Pologne blanche”. »

    Ceux qui comprennent le polonais pourront aisément constater que c’est archifaux en visionnant le film du passage de la marche. Mais la plupart des lecteurs du Monde ne pouvant pas vérifier cela par eux-mêmes, c’est encore un fake news qui tient la route. Un bon point, donc, pour Le Monde aussi.
    La clameur « à l’unisson » citée par Le Monde, c’est une invention qui devrait valoir au Monde une pastille rouge dans son propre Décodex.
    passons à
    CNN qui a utilisé une méthode de propagande classique mais très efficace (comme le fait sputnik dailleurs) : dans un article publié sur son site (http://edition.cnn.com/2017/11/12/europe/poland-warsaw-nationalist-march/index.html), le média américain a publié la photo d’une banderole déployée sur un pont avec une inscription en langue polonaise appelant à prier pour un Holocauste islamique (« Pray for Islamic Holocaust »), et il a affirmé que cette photo avait été prise à la Marche de l’Indépendance du 11 novembre 2017 à Varsovie. Or il s’agissait d’un incident datant de 2015 et survenu à 300 km de là dans la ville de Poznań, sans aucun rapport avec la manifestation patriotique organisée par les nationalistes chaque année dans la capitale polonaise.

    et le
    Washington Post pas en reste puisqu’il publiait lui aussi la photo d’une banderole appelant à prier « pour un holocauste islamique », en prétendant qu’une telle inscription avait été brandie samedi à Varsovie.

    On pourrait y passer des années à vérifier tout mais on sera vite traité de …..comment vous dites déjà ?…a oui.. complotiste au mieux, et de paranoïaque atteint de schizophrénie aigu au pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci F43 sky de nous rafraichir la mémoire !!!

      Supprimer
  9. Une manoeuvre de routine pour l'empire. Vous pouvez être sur de voir tout ces bobos de m.... accueillir tout ces nouveaux arrivants, des pauvres migrants nous diras t'on. Et puis viendra l'attentat avec l'habituel pleurniche merdiatique, les orgies d'hommage avec marche et desseins à la craie sur le sol et une version officiel loufoque avec loi pseudo sécuritaire pour enterrer le tout. Et puis tout recommencera etc... etc....

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Archives

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Inscription à la newsletter

Archives du blog